News

Enmerkar et le seigneur d'Aratta

Enmerkar et le seigneur d'Aratta

Enmerkar et le seigneur d'Aratta est un récit légendaire sumérien, fondé peut-être sur des faits réels remontant à la première moitié du IIIe millénaire av. J.-C. Il fait partie d'un cycle de récits ayant pour cadre les conflits qui opposent le roi Enmerkar d'Uruk au roi de la ville d'Aratta (quelque part dans le sud-ouest de l'Iran actuel).

Lugalbanda et l'oiseau Anzû

Lugalbanda et l'oiseau Anzû

L'histoire avec l'oiseau Anzû démarre de manière similaire à l'histoire de la grotte dans la montagne. Alors que Lugalbanda est en direction d'Aratta avec son armée, il se retrouve seul dans les montagnes Zabu. Il décide alors de trouver Anzû pour solliciter son aide à retrouver son chemin. Il ne trouve que le nid d'Anzû avec ses petits dedans. Pour gagner sa faveur, Lugalbanda nourrit les oisillons et les maquille. De retour au nid, Anzû est charmé par le soin apporté à ses enfants et accorde à Lugalbanda son souhait de courir vite et avec endurance.

Lugalbanda dans la grotte de la montagne

Lugalbanda dans la grotte de la montagne

Lugalbanda et ses huit frères partent en expédition pour vaincre la montagne rebelle du royaume d'Aratta. En arrivant dans les montagnes, Lugalbanda tombe malade, ne peut plus suivre ses frères. Souffrant, il est abandonné dans une grotte. Après plusieurs jours de suffocation, Lugalbanda prie le Dieu Utu de le guérir et son vœu est exaucé. Lugalbanda cherche alors à rejoindre ses frères, en vain. Perdu, il survit dans les montagnes grâce à la chasse, la cueillette, le feu et les sacrifices aux dieux.

3 - Épopée de Gilgamesh (Versions intermédiaires)

3 - Épopée de Gilgamesh (Versions intermédiaires)

Les versions intermédiaires

Plusieurs fragments de l’Épopée de Gilgamesh sont connus pour la période médio-babylonienne (v. 1500-1200 av. J.-C.). Un fragment isolé datant du tout début de cette période, provenant sans doute du Pays de la Mer a été redécouvert récemment ; il relate la domestication d'Enkidu. Parmi les fragments de cette période plus anciennement connus, deux proviennent de sites du sud mésopotamien (Nippur et Ur) et sont d'époque kassite (v. 1300-1200 av.