Création de l'Homme: Sang des Dieux "Kingu - Alla - Wê"

Categorie Textes Antiques 1
Categorie Textes Antiques 2





Description - Textes Antiques

La création de l'être humain est le thème principal du mythe Enki et Ninmah. Celui-ci débute par la création du monde et le peuplement initial de la Terre par les dieux, qui s'unissent et prolifèrent, jusqu'à devoir produire leur propre nourriture pour survivre, ce qui les insatisfait au plus haut point. Ils s'en plaignent donc auprès de la déesse Nammu, qui sollicite son fils Enki pour qu'il élabore des substituts aux dieux qui travailleraient à leur place et à leur profit. Enki confectionna un moule, puis le donna à sa mère afin qu'elle y place de l'argile formant les êtres humains, qui prirent vie grâce à l'aide d'un groupe de déesses au premier rang desquelles se trouvait Ninmah, qui leur assigne leur destin de travailler pour les dieux. La façon exacte dont les hommes prennent vie n'est pas connue, le texte parvenu jusqu'à nos jours étant fragmentaire à l'endroit où cela est peut-être évoqué.

Il semble qu'il ait coexisté avec la tradition faisant d'Enki le créateur de l'homme une autre qui attribuait cette action à Enlil. Le Chant de la houe (L'invention de la Houe et l'origine des hommes), qui semble renvoyer à un fonds mythologique de Nippur, raconte ainsi que ce dieu créa l'homme en prenant de l'argile avec la houe (sujet principal du texte) pour le placer dans un moule d'où sortit le premier des hommes.

Un autre mythe daté du début du IIe millénaire av. J.‑C., en version bilingue akkadien-sumérien (Le récit bilingue de la création de l'Homme), fait également d'Enlil le créateur des hommes, nés grâce au sang de deux divinités Alla exécutées. Le rôle du sang divin comme animateur des humains formés à partir de figurines d'argile confectionnées par les dieux se retrouve dans les versions de la création de l'homme présentes dans l'Atrahasis et l’Épopée de la Création. Dans le premier cas, c'est Ea qui le crée grâce au sacrifice du dieu nommé Wê, tandis que dans le second c'est l’œuvre de Marduk, qui sacrifie le dieu Kingu, un de ceux qu'il a vaincus lors de son combat contre Tiamat.

(Source: Wikipédia ; sous Licence CC BY-SA 3.0)






Sources principales - Textes Antiques

 


Vidéo


 

[Serie] Alien Theory - S06
E03 "L'Influence des Anunnaki"

11. Sang du Dieu Kingu

 


Livre


 

Lorsque les dieux faisaient l'homme: Mythologie mésopotamienne

***39 - Le récit bilingue de la création de l'Homme***
507. 2 Alla sacrifier pour créer l'Homme 
***

***45 - Atrahasis/Poème du Supersage/Poème du Très Sage***
537. Matrice: Bêlet-ilî: aide d’Enki pour fournir l'Argile 
Sang d'un Dieu pour l'Homme mélangé à l'Argile 
Esprit dans l'Homme: survie après la Mort 
Sacrifice du Dieu Wê
581. Sang d'un Dieu: mélange d'argile et de Divin pour remplacer les Igigi
Créer faible 
Création d'un Prototype "lullû"
Déesse Matrice: Nintu/Bêlet-ilî/Mammi
582. Aide d'Enki
Choix du Dieu Wê a sacrifié pour créer l'Homme 
Choix du Dieu pour son Esprit
***

***50 - Enuma Elish***
638. Marduk a Enki: Création de l'Homme prototype en condensant du Sang pour soulager les Dieux 
639. Sacrifice du Coupable: Dieu Kingu
659. Dieu Kingu: nom non analysable 
***

 


Textes Antiques


 

39 - Le récit bilingue de la création de l'Homme
« Dans le ‘Fabrique-chair’ de Duranki (Nippur),
Nous allons immoler deux Alla divins,
20 Et de leur sang donner naissance aux hommes !

 

45 - Atrahasis (Poème du Supersage)

 

50 - Enuma Elish (Épopée de la Création)
 «Ce fut Kingu celui qui forgea la révolte,
 Et fit Tiamat se rebeller, et participa au combat.»
 Ils l’attachèrent, le tenant devant Éa
 Ils lui imposèrent sa punition et coupèrent ses vaisseaux sanguins
 À partir de son sang, ils façonnèrent l’humanité