La Bible avait raison - L'archéologie révèle l'existence des Hébreux en Egypte - Tome 1

Categorie Livre 1
Categorie Livre 2
Date
2005
Pages
286
Auteur (s)
Online





Description - Livre

Le patriarche Joseph de la Bible a désormais un visage et un nom : celui d'Aménophis, Fils de Hapou, le plus grand scribe et savant de l'Egypte, qui vécut de 1430 à 1350 av. J.C et qui inspira Akhenaton, le pharaon monothéiste. Pour la première fois, grâce aux toutes récentes découvertes archéologiques et scientifiques, Joseph Davidovits fait le lien entre récit biblique et faits historiques. Il prouve l'existence des Hébreux, en égyptien ubrus, qui furent les Egyptiens descendants des artisans, professionnels constructeurs et artistes d'el-Amarna, la capitale construite par le pharaon monothéiste Akhenaton. Sur fond de conflits religieux, de luttes de pouvoir et d'une révolution avortée, ils quitteront l'Egypte 250 ans plus tard, vers 1090-1070 av. J.C., et parviendront à Jérusalem vers 950 av. J.C., s'implantant dans les régions pauvres et inhospitalières des Monts de Judée, grâce à la maîtrise de la technologie égyptienne du creusement des citernes enduites d'Opus Signinum, les "citernes de Salomon". Face aux minimalistes, qui déclarent que tout ce qui est écrit dans la Bible pour cette période n'est que pure invention, et aux maximalistes qui, eux, s'accrochent au texte et ne jurent que par lui, Joseph Davidovits montre que les racines de la Bible ne sont ni babyloniennes ni grecques, mais bien égyptiennes. La Bible avait raison !