Comment fut transporté le rocher qui servit de base à la statue équestre de Pierre le Grand, ou l’ingéniosité d’un aventurier grec à Saint-Pétersbourg et ses vicissitudes

Categorie Livre 1
Categorie Livre 2
Date
2003
Pages
15
Auteur (s)
Online





Description - Livre

Résumé de Michel Niqueux sur le transport du Bloc de Saint-Pétersbourg pour Catherine II de Russie.

La direction fût réalisé par Marin Carburi de Ceffalonie (chevalier de Lascary), et démontre de nombreux problèmes auxquelles il eu à faire face :

  • Maladie
  • Perte d'ouvriers
  • Calomnie
  • Assassinat 

 

​​​​​​​La diminution considérable du Bloc aurait été faite par Falconet à la Fin sur la place du Sénat.






Détails - Livre

2. Comte Marin Carburi de Ceffalonie (chevalier de Lascary) qui dut affronter le discrédit et la calomnie, comme son ami Falconet.

2. L'ouvrage de Carburi est un in-folio de 48 pages, illustré de douze planches dépliables qui porte le titre suivant : MONUMENT ÉLEVÉ À LA GLOIRE DE PIERRE-LE-GRAND, OU RELATION DES TRAVAUX ET DES MOYENS MECHANIQUES

3. Carburi : Idée du piédestal monolithique

4. C'est un paysan qui apprend à Carburi, en septembre 1768, la présence d'un grand rocher dans un marais, « près d'une baie du golfe de Finlande, à six verstes (et non pas à neuf, comme on lа publié = 6.4km), ou à environ une lieue et demie de France du bord de l'eau, et à vingt verstes de la ville » (p. 11). Il s'agit d'un parallépipède de 42 pieds de longueur, 27 de largeur, 21 de hauteur, qui fut réduit sur place à 37x21x22 pieds (sic), soit 3 millions de livres, au lieu de 4 avant les retranchements. Il était enfoncé de 15 pieds dans le marais.

4. Début du travail en décembre 1768 sur ordre de l'Impératrice 

4. renversement du Bloc 

4. Emploie de rouleaux de Bois ou Métal impossible : utilisation de Sphère métallique de bronze (cuivre mêlé d'un peu d'étain et de calamine, le même alliage étant utilisé pour les gouttières)

5. 2 Cabestans (avec 2 moufles et 3 poulies) mu par 32 hommes pour tirer le rochers
4 à 6 Cabestans pour les plans inclinés
Forge sur le Bloc pour les outils 

5. 40 tailleurs au début pour lui donnée la forme
l'Impératrice vint le 30 janvier avec sa suite: le rocher, tiré par 400 hommes, avança de 200 sagènes. (426,72m)

5. Le rocher avançait de 80 à 100 toises par journée de 4 à 5 heures. (194,9m)

5. Après les 60 premiers pas, il s'enfonça de 18 pouces
dispositif spécial pour changer de direction : une sorte de plateau circulaire, qui faisait pivoter les extrémités du rocher : 5 changements
Douze énormes vis de fer, sous le rocher, tournées par des leviers, permettaient de le soulever

5. Une fois arrivé au bord de la Neva (le 27 mars 1770), après six semaines de transport sur une lieue et demie, le rocher fut embarqué sur une barge.

6. barque de 180 pieds de longueur et de 66 de large, sur 17 de hauteur, avec un triple rang de poutres transversales à la cale, et un radier au milieu
Charge trop lourde : barque qui reste au fond de l'eau pendant 2 semaines ; solution : arcs-boutants et Pierres

6. barge escortée de chaque côté par un vaisseau auquel elle était fixée avec des câbles

6. Débarquement du Bloc

7. Pertes d'ouvriers et maladies de Carburi

 

*** Etude de A. Kaganovitch (1918-1976) ***

7. ouvrages inaccessibles en France, appuie sur l'étude de A. Kaganovitch (1918-1976):
Recherches entreprises pour trouver des pierres pour le piédestal, à partir de mai 1767

7. Kaganovitch  : amour-propre national froissé, qui conduit à discréditer « le Grec »:  "On nomme auteur du projet l'omniprésent Lascary"
Rumeurs sur Lascary : achat du projet à un forgeron russe ou Horloger

Falconet ne connaissait pas le vrai visage de Lascary, ne savait pas que toute l'énergie et l'ingéniosité de cet aventurier, son don d'organisation, tout n'était dirigé que vers un seul but: la carrière personnelle et l'enrichissement. Apparemment, sa vie privée ne se distingue pas par la vertu. On sait qu'en deux ans Lascary trouva le moyen de se marier trois fois, et d'enterrer ses trois jeunes femmes, après avoir profité de leur dot.

Puis il retourne dans son pays, en Grèce, et acquiert une propriété avec des plantations d'indigo et de canne à sucre, où il est bientôt tué par ses ouvriers, victime de sa cruauté.

***

 

9. Infirmation des rumeurs de Lascary par le générale de Hoefer 

9. Assassinat de Carburi en 1782 : date de l'inauguration de la statue de Pierre le Grand

10. Note sur l'erreur de la Hauteur :
Falconet donne comme dimensions du bloc originel 44 x 22 x 27 pieds. Carburi a sans doute interverti le chiffre de la largeur et celui de la hauteur.

10. Note sur le problème de perte de matière :

Le rocher fut encore réduit de hauteur (17 pieds = 5,18m) sur la place du Sénat (selon les instructions de Falconet), tout en voyant sa base allongée à 50 pieds (15,24m) par le rajout d'un morceau lézardé du rocher : on est loin de la « pierre brute » (dikij kamen ') célébrée par les contemporains, et dans laquelle il est possible de voir un symbole maçonnique (cf. J. Breuillard, « Paris et Londres, ou les ambiguïtés de la modernité dans les Lettres d'un voyageur russe de Nikolaj Karamzin », Modernités russes 3, Lyon 2001, p. 226, avec référence à Ju. Lotman). Des voyageurs étrangers déploreront cette taille du rocher : « II me parut que l'art s'y fait trop sentir, et que l'effet aurait été beaucoup plus sublime si la pierre avait été laissée autant qu'il était possible dans son état naturel avec ses dimensions étonnantes et sa forme brute et sauvage » (William Coxe [Voyage en Russie, 1786], cité in L. Réau, op. cit., p. 376). Masson (Mémoires secrets sur la Russie, t. 1, Paris, An VIII (1800), p. 107) trouve qu'« à présent, c'est un petit rocher écrasé sous un grand cheval ». L. Réau s'associe à ces jugements : « II semble bien que Falconet aurait eu intérêt à laisser à ce socle un aspect un peu plus "nature" » (op. cit., p. 378).