By Anarkia333 | lun 05/08/2019 - 08:06
1979
25

"Les rescapés de Mu"

Quelques ouvrages sortent parfois de l’ordinaire. Celui que vous allez parcourir fait partie de ceux là.
Il existe peu de documentation traitant du continent de Mu et pratiquement aucune sérieuse relatant la guerre qui opposa ce continent du pacifique aux habitants de l’île d’Atlantis… Les lignes qui vont suivrent risquent de toucher bon nombre d’entre vous. Il s’agit du témoignage d’un Indien Hopi (Ours Blanc) qui relate avec beaucoup de générosité l’histoire de ses ancêtres‚ celle qui s’est transmise de génération en génération et ceci pendant des milliers d’années…

Ours Blanc raconte l’histoire de son peuple‚ les Hopis‚ et les relations qu’il a su garder avec le créateur et ses auxiliaires célestes‚ les différents Kachinas. Il nous dévoile cette guerre absurde qui opposa ses ancêtres qui vivaient sur Mu (Kásskara) au peuple d’Atlantis (Talawaitichqua) et la destruction de ces deux mondes. Le monde d’Atlantis est décrit comme une société en pleine décadence. Ours Blanc relate ainsi le pénible exile de son peuple vers le continent américain il y a 80.000 ans‚ ce qui discrédite pleinement la thèse de l’arrivée des Indiens il y a 10 à 12.000 ans par le détroit de Béring…

Voilà donc un récit remarquable à bien des égards ! Ce document n’a jamais été traduit en anglais et encore moins en français. Il provient d’un livre en allemand édité en 1979 et intitulé "Kásskara und die Sieben Welten" (Kásskara et les Sept Mondes). Nous avons traduit pour vous uniquement la partie qui concerne le témoignage d’Ours Blanc‚ soit un tiers de l’ouvrage. Le reste étant une remarquable analyse du récit d’Ours Blanc rédigée par l’auteur du livre‚ Joseph F. Blumrich. Nous avons ajouté quelques photographies et légendes qui ne font pas partie de l’ouvrage original afin de donner plus de vie à ce dossier.
Joseph F. Blumrich a travaillé à la NASA de 1959 à 1974. Il a notamment participé à la conception de la structure du propulseur de Saturn V qui permit aux astronautes américains d’aller officiellement fouler le sol de la Lune. Il a aussi collaboré à la conception de Skylab.
Je m’étonne que son ouvrage ne soit jamais sorti en dehors du territoire germanique. Malheureusement‚ Joseph F. Blumrich est décédé en 2002. Ce n’est donc pas demain que son travail sera apprécié à sa juste valeur. Cette traduction n’a pour but que de diffuser la vérité au plus grand nombre. Que ceux qui veulent savoir prennent le temps de lire…

​Anton Parks, octobre 2005

Ce dossier est dédié à Joseph F. Blumrich et à Ours Blanc

Préface de Joseph F. Blumrich

​Dans notre histoire‚ il y a eu des hommes qui reconnaissaient clairement combien ils savaient peu de choses. Mais‚ il en a existé d’autres qui croyaient tout savoir.
Aujourd’hui ce sont les équations différentielles‚ les ordinateurs et les statistiques qui l’emportent. Les faits solides expliquent tout et le savoir qui provient de la croyance ne vaut guère plus qu’une bulle de savon !
Il existe des courants qui partant de la beauté d’une bulle de savon arrivent à des conclusions surprenantes. Des changements s’annoncent et jettent leur ombre en avant - ou devrions-nous plutôt dire leur lumière ?
C’est pourquoi‚ parmi nous‚ ceux qui cherchent la vérité écoutent - ou commencent à écouter - peut-être des mots venant de sources qui ne sont pas influencées par notre sorte de logique‚ notre manière de penser ou nos traditions. Ce sont des mots qui sont exprimés par des êtres humains qui proviennent d’un monde lointain qui nous est totalement étranger.
Peut-être aimerions-nous établir des relations‚ former des ponts pour pouvoir comprendre ce dont on parle de l’autre côté ?
D’une manière très humble‚ ce livre aimerait contribuer à former de tels ponts. Le livre "Book of the Hopi" m’a donné la meilleure introduction au monde des Hopis. Il m’a permis de reconnaître les ficelles subtiles qui se trouvent dissimulées sous la surface de nos faits solides.
Quelques circonstances que l’on pourrait appeler coïncidences - je n’y crois pas - ont conduit ma femme et moi chez Ours Blanc et sa femme Naomi. Il s’en suivit un temps long - il semblait long mais ne dura que quelques années - jusqu’à l’instauration d’une confiance mutuelle. Enfin‚ Ours Blanc commença à parler. C’était à moi‚ non seulement de l’écouter‚ mais également à apprendre et à comprendre un monde totalement nouveau pour moi.

Comme il fallait s’y attendre‚ la tentative de former un pont entre deux mondes si différents comme celui des Indiens et le nôtre était accompagnée de difficultés de compréhension. Mais‚ il me semble néanmoins que pour diverses raisons‚ notre relation a été favorisée par la chance. L’histoire familiale d’Ours Blanc‚ ainsi que son rôle lors les préparatifs pour le livre "Book of the Hopi" lui a procuré un regard sur les traditions de son peuple qui est sans doute plus vaste que celui de n’importe quel Hopi aujourd’hui. Sa capacité intuitive artistique lui a permis de dessiner et de peindre des images murales qu’il était impossible de se procurer d’une autre manière. Les trois ans de sa vie passée dans notre société occidentale lui ont souvent facilité à donner des explications sous forme d’exemples. De tels éclaircissements étaient nécessaires afin de rendre sa façon de s’exprimer compréhensible pour des gens extérieurs.

D’un autre côté‚ sa connaissance de notre monde‚ n’a jamais conduit Ours Blanc à s’écarter des traditions de sa tribu. Dans la présentation de faits‚ événements et particularités‚ il a toujours été imperturbable. En ce qui concerne sa tribu‚ ses traditions ou religion‚ il est rempli d’une profonde solennité. Si j’ai jamais rencontré un homme qui aiment et préserve passionnément ses racines et convictions ainsi que celles de sa tribu‚ c’est bien Ours Blanc. Son état d’esprit est l’un des principaux piliers de ma conviction en ce qui concerne son intégrité‚ qui devait bien naturellement être démontrée.
J’ai découvert une différence fondamentale entre la façon de penser d’Ours Blanc et la mienne qui reflète non seulement notre origine oppositionnelle‚ mais jette également un trait de lumière sur les problèmes du présent. C’est la différence - et le conflit - entre le savoir qui provient de la croyance et celui basé sur des preuves tangibles. L’incident suivant en rend compte :
J’avais suivi l’affirmation des Hopis concernant les îles par lesquelles ils seraient venus en Amérique du Sud. Et j’avais effectivement trouvé les confirmations décrites plus bas. Cette découverte m’avait enthousiasmé et lorsque j’ai eu l’occasion d’en parler à Ours Blanc‚ j’ai attendu de sa part une réaction similaire. Au lieu de cela‚ il me regarda avec ses yeux sereins et tranquilles et me dit : “Je te l’avais bien dit que nous étions venus par ce chemin‚ n’est-ce pas ?”
Il faut mentionner que notre travail était strictement dirigé sur des développements historiques et leur signification et il n’existait aucune intention de créer une réplique du livre remarquable "Book of the Hopi".
Le texte transcrit dans la première partie est exclusivement le récit d’Ours Blanc. Il provient de bandes enregistrées qu’il a réalisées lui-même dans ce but‚ ainsi que de nos conversations enregistrées qui étaient nécessaires et servaient à éclaircir‚ compléter et arrondir de l’image. Toutefois‚ comme déjà indiqué‚ j’ai collaboré avec lui pour chercher des formulations et exemples en vue d’une meilleure compréhension‚ c’était ma tâche en temps qu’intermédiaire. En dehors de cela‚ ma participation à cette partie a contribuée à fixer le contenu dans une forme facilement lisible. Les propres mots d’Ours Blanc et ses manières de s’exprimer sont restés intactes autant que possible. En outre‚ la disposition des chapitres et sous-paragraphes ont été réalisés par moi-même. Afin de pouvoir plus facilement retrouver les différentes phases et thèmes.

Ma contribution à l’écriture de la première partie était guidé dans l’intention inconditionnelle de retranscrire le contenu et la forme des révélations d’Ours Blanc sans modifications et autant que possible avec ses propres mots.

Joseph F. BLUMRICH
(1913-2002)
Kásskara et les sept mondes
L’histoire de l’humanité selon la tradition des Indiens Hopis
Ecrit au printemps 1979
Edition actualisée‚ Munich‚ 1985
Traduction Hans W. Lintz - Copyright 2005
Révision et mise en forme : Hakomi

Détails - Livre

3. quatrième monde:  Tóowakachi, le nouveau continent 
Ours Blanc :  appartiens clan de sa mère‚ le clan des coyotes Hopis 

3. Tradition Hopi : 4 Mondes :
Monde 1 - Táiowa  créa l’homme
Táiowa : Siège dans “la hauteur”
Monde détruit par le Feu par la méchanceté de l’homme excepté les Hopi
Hopi : Peuple choisis pour transmettre la connaissance

Monde 2 -  Topka
Détruit par la glace
Hopi : survivant

*** Monde 3 : Kásskara ou Mu/Lémurie ***
4. Monde 3 - Kásskara ou Mu/Lémurie
Kásskara  = “ mère terre ” “ le pays du soleil ”
Continent paradisiaque
Maïs : Acquis du 1er monde
Communication avec la nature
Fonctionnement par Chefs
Clan de l’arc dominant au début
Dégradation des gens de Mu
***

*** Atlantide ***
4. Nom par les Hopi :  Talawaitichqua‚ “ le pays de l’est ”
Paisible au début
Symbole identique
Puis dégradations : les hommes cherchèrent les secrets des Dieux
Avions à réaction en Mu

5. Vers la Fin d’Atlantide : Prêtresse Suprême :” Kickmongwuity” ou “ la femme turquoise ”
Soumission des autres continents

5. Recherche sur le Sang
Mauvaise utilisation de la technologie
Exploration d’autre planètes invivables
Kickmongwuity tente de soumettre Mu avec tous ses Vaisseaux
Scission interne du peuple de Mu : Alliance avec l’Atlantide
***

*** Destruction du Troisième monde : Mu ***
6. Mu ne se défend pas contre l’Atlantide
Bouclier de protection de Mu pour quelques survivants
6. Atlantide : Sombre rapidement sous l’eau
Mu : Sombre lentement
***


*** Kachinas ***
6. Kachinas : Amène les Hopi sur le continent Américains : Monde 4
 Kachine signifie “ initié estimé de haut rang ”
Kyákyapichina : Pluriel 
Kachinas : Parfois visible, viennent de l’espace de la  “ Confédération des douze planètes ”.
Certains sont appelés “ Wu’yas” (divinité) : rang supérieur au Kachinas 

7. 3 sortes de Kachinas:
- continuité de la vie (survivance)
- les enseignants
- gardiens de la loi

7. Naissance d'enfants mystique venants des Kachinas/Humains

7. Vaisseaux “Patoowa” ( l’objet qui peut voler au-dessus de l’eau ou bouclier volant)
Inioma
champ magnétique

*** La migration de Mu dans le quatrième monde Américain : Toowakachi ***
8. Deuxième Monde : ressort de l’eau, sera la futur quatrième monde 
Basculement plusieurs fois de la Terre
Migration des gens importants en soucoupe volantes prêté par les Kachinas avant l’engloutissement de Mu et Atlantide.

8. Migration à l’aide de grands oiseaux
Fête de mars : Powamu
Migration des classes inférieurs par bateau
8.  l’île de Pâques : Seul île qui n’a pas sombré
7 Moaï pour rappeler les 7 mondes à traverser
Migration de certains vers Hawaï, île du Japon, îles du Pacifique: Non engloutie

8. Atlante survivant : Interdiction par les Kachinas de s’installer en Amériques du Sud avec les Hopi.
Migration des Atlante vers L'europe et l’Afrique et retrait de leur pouvoirs et perte de leur souvenirs
***

*** Toowakachi : Le Quatrième Monde ***
10. Toowakachi  : “ le beau pays pour tous les hommes ”
10. 7 mondes à traverser 
Táotoóma : 1ère partie qui à émerger de l’eau
Aide des Aigles
Pas seulement des Hopi dans les survivants
10. 1ers arrivé en Soucoupe volantes il y à 80 000 ans
3000 ans pour rassembler tout le monde

10. 1ère Ville : Táotoóma, situé à Tiahuanaco
Installation sur tout le continents
Aide des Kachinas en Soucoupe volante
10. Vole de Vaisseau des Kachinas et destruction de la ville Kachinas par le Créateur, puis éparpillement de la population

11. Au bout de 4000 ans, soit en -76 000 ans : Continents d'Amérique du Sud totalement sortie de l’eau

11. Enfants choisis pour transmettre la connaissance

11. Effacement de la mémoire excepté les Hopi par les Kachinas

*** Les migrations du clan de l’ours ***
11. clan de l’ours  Clan guide, sans fautes passé
11. clan du feu : détruisit le premier monde
clan de l’araignée et le clan de l’arc : détruisirent le deuxième et le troisième monde.
11. Eototo : Kachina de haut rang choisi pour guider le clan de l’ours
11. Chaleurs vers les Amériques du Nord : mortalité des enfants
11. Kachina guide pour chaque Clan

12. barrière de glace au nord du Canada : accueillera plus tard des migrations du Nord vers le Sud
Installation définitive des Hopi

12. Cérémonie Kachinas 

*** Migration du  clan de l’arc ***
12. Ville Pamísky
Jungle à traverser
Conseil des Kachinas : Ne pas manger de Viande pour son savoir Spirituel
***

*** Nouvelle Ville Spirituel : Palátquapi (Palenque) ***
13. Formation d’une grande ville 
pour réunir à nouveaux tous les Clans : Palátquapi (Palenque)
Autres Clans : vénère le Soleil

13. Édifice d’apprentissage à 4 niveaux :
-rdc - Histoire du monde
-Etage 2 : plan de vie et 3ème oeil 
Paix : Pas avant le 9ème monde
-Etage 3 :  l’esprit et notre relation avec notre origine divine
Grotte caché en Amérique du Sud contenant tous les enregistrement vocaux de Mu
-Etage 4 :   l’univers qui nous entoure‚ la création et le pouvoir divin
Connaissance des planètes et la Lune : Sans vie

15. Harmonie général pendants des siècles, puis déchéance
Scission des Clans

15.  clan du serpent : 6 groupes
Divinité : Kaátoóya
Ont peuplé le Yucatán, capitale : Chichen Itza

15. capitale du clan de l’arc : grand centre de Tikal
Divinité : Saáviki

15.Guerre en approche des Clans et abandon des Capitales

15. Abandon des Hopi par les Kachinas

16.  clan du feu : attaque Palátquapi

16. Histoire du Clan Astak: 1 filles (Háhäwooti) et 2 garçons (Cháckwaina et l’autre Héoto)
Palátquapi : Murs de pierres en défense autour
16. Planètes des Kachinas : sera connu à la fin du 7ème monde

18. Palátquapi : détruite par un tremblement de Terre et abandonné
***

*** Huitième et Neuvième Monde ***
14. Monde de l’après vie
Consiste en 2 planètes : Une pour les bon et une pour les Méchants
A la fin du Septième monde : tous les bon iront sur le Neuvième Monde
Neuvième Monde : Futur
Planètes des méchants : resteront pour l’éternité
Édifice similaire à Táotoóma
***

15. Possibilité de quitter son corps sans mourir grâce aux Kachinas

***  Combat entre le clan du serpent et le clan de l’arc ***
16. Symbole le serpent à six têtes
16. Armes technologiques électrique et similaire au Nucléaire
Bouclier de protection du Clan du Serpent
Tunnel pour mettre Fin au combat
Symbole du serpent dans la bouche
***

18. Destruction de Palátquapi et nouvelles migrations 
Plus de Vaisseaux utilisés
Oublie général du Créateur et de ses Lois

18. Ville Casas Grande
Symboles du  clan de l’aigle‚ du clan du serpent‚ du clan du maïs et du clan des fantômes.
Attaqué par le clan de l’araignée
Dernier lieu d’unification avant Oraibi

*** Oraibi ***
18. Vraie connaissance partant de là
1er village fondé il y à 4000 ans
quatre tablettes (planches) sacrées
Présence des Kachinas seulement spirituelle
19. Arrivée d’autre Clans
tribus pueblos, clan Aása (Aztèques) : rejeté de Oraibi
 clan des coyotes : Signe de la Fin, Symbole de la queue de renard
Tuwánassáwi : Centre de l’univers, clan de Kachinas, 3km au Sud d’Oraibi

19.Hopi : Élues seul qui ont eu le droits de s’installer en Oraibi
Autres nom Hopi : Moquis,  peuple d’alêne, Móochi
***

*** Histoire de Húck’ovi ***
19. Húck’ovi s : situé en face d’Oraibi

19. Fondé par le clan du front : rapport avec la chaleur et l’énergie
divinité : Macháqua‚ le crapaud à cornes

20. Destruction du Village avec une sorte d’arme à Uranium : Anneaux en Hématite jaune et Rouge
Détruite il y à plus de 3000 ans
Arme futur à base d’onde radio
***

*** Arrivée des Espagnols à Oraibi ***
20. Prophétie des Kachinas avec le Bâton et arrivée en Bateaux
Retard de 20 ans et rencontre des Espagnols à Táotoóma
Malheur
***

21.  Palátupka‚ dans le cañon Rouge‚ qui s’appelle aujourd’hui Cañon de Chelly

*** Histoire de la naissance miraculeuse de Silíomoho ***
21.  éruption volcanique et famine
Histoire de la jeune fille courageuse qui partit loin cherché a manger : rencontre avec un Kachina
Graines qui se multiplies
22. Naissance miraculeuse sans rapports
nom de l’enfants : Silíomoho
Retour de la pluie
22. Silíomoho rencontre des Kachinas
trois épreuves à passer pour Silíomoho avec des bêtes sauvages
Silíomoho : deviendra le chef d’une planète éloigné
nom du Père : Hólolo
Silíomoho : prédis le temps
***

*** Mu/Kásskara et Énergie ***
23. Energie solaire
Appareil avec cristal pour fendre la Pierre
Son mémorisé dans des Cristaux dans une grotte caché en Amérique du Sud
Capacité de soulever l'énorme Bloc de roches

23. “La plus grande efficacité des capacités de l’être humain se trouve dans le bout des doigts.”

24. Utilisation du Mercure par le clan “deux cornes”
***

*** Symboles  des Hopis et constructions ***
23. Symboles et écritures des Hopis partout en Amérique
 tour ronde est le symbole féminin‚ la tour carrée le symbole masculin
La forme en T ou le trou de serrure : acquis du 1er monde
 symboliques des Kivas et leur 4 étages
24. Symbolique des 9 mondes partouts dans les constructions

24. Message des Hopis : Avertissement : Fin de notre monde proche