Bérose/Bérossus (Prêtre Babylonien)

Categorie Textes Antiques 1
Categorie Textes Antiques 2
Date
-330





Description - Textes Antiques

Bérose ou Bérossos (en grec ancien Βεροσσος / Berossos), dit Bérose le Chaldéen, est un prêtre chaldéen, astronome et historien né à Babylone. Prêtre de Bélus, il vécut vers le temps de Ptolémée II Philadelphe. Né pendant ou avant le règne d'Alexandre le Grand sur Babylone (-330 / -323), la date possible la plus éloignée est -340.

Bérose est connu par son nom grécisé, Berossos, qui pourrait dériver du nom araméen bar hosha signifiant, « fils de hosha », attesté par ailleurs dans les tablettes cunéiformes (pour des personnes que l'on ne peut pas identifier avec ce Bérose). Les textes grecs le présentent comme un prêtre de Bel originaire de Babylone.

D'après Vitruve dans De Architectura, Bérose partit finalement pour l'île de Cos, au large de l'Asie mineure, et y établit une école d'astrologie sous le patronage du roi d'Égypte. On ignore la date de sa mort. Strabon, dans sa Géographie, écrit qu'à Babylone, il existe un établissement pour des philosophes locaux, que l'on appelle "Les Chaldéens" ; ils ne s'intéressent pas principalement à l'astronomie, mais certains, à qui par ailleurs les autres philosophes accordent peu de crédit, professent l'art d'écrire l'horoscope.

Bérose astrologue : la Grande Année

Quelques fragments astrologiques réunis par Pline l'Ancien, Censorin, Flavius Josèphe et Vitruve lui sont également attribués.

Bérose est célèbre pour avoir exposé la théorie - reprise par les stoïciens - de l'Éternel Retour et de la Grande Année - laquelle existait déjà partiellement au temps d'Héraclite. Les astronomes babyloniens avaient découvert que les révolutions synodiques des planètes, les révolutions annuelles du Soleil et de la Lune sont des sous-multiples d'une même période commune, la Grande Année, au terme de laquelle le Soleil, la Lune et les planètes reprennent leur position initiale par rapport aux étoiles fixes. Ils en conclurent que la vie de l'univers est périodique, qu'elle repasse éternellement par les mêmes phases, suivant un rythme perpétuel. C'est l'idée du Retour éternel. Le cycle de base est d'environ 3 600 ans, soit 200 fois la durée du saros qui dure environ 18 ans ; c'est le cycle des éclipses qui se reproduit après 223 lunaisons (mois lunaire synodique moyen de 29,53059 jours), donc en 6 585,3211 jours, ou en 18 ans et 10 ou 11 jours (selon le nombre, 4 ou 5, d'années bissextiles) et un peu moins de 8 heures. Pour Bérose, la Grande Année s'étend sur 432 000 ans, soit 120 cycles de 3 600 ans. Et la Grande Année subit deux cataclysmes. Le premier est un cataclysme de feu (une Conflagration), au solstice d'été de l'univers, lors de la conjonction des planètes en Cancer ; le second est un cataclysme d'eau, un Déluge donc, qui se produit au solstice d'hiver de l'univers, lors de la conjonction des planètes en Capricorne.

« Bérose, traducteur de Bélus (l'interprète du dieu Bêl, le prêtre de Mardouk), attribue ces révolutions aux astres, et d'une manière si affirmative, qu'il fixe l'époque de la conflagration et du déluge. « Le globe, dit-il, prendra feu quand tous les astres, qui ont maintenant des cours si divers, se réuniront sous le Cancer, et se placeront de telle sorte les uns sous les autres, qu'une ligne droite pourrait traverser tous leurs centres. Le déluge aura lieu quand toutes ces constellations seront rassemblées de même sous le Capricorne. Le premier de ces signes régit le solstice d'hiver ; l'autre, le solstice d'été. Leur influence à tous deux est grande, puisqu'ils déterminent les deux principaux changements de l'année. J'admets aussi cette double cause; car il en est plus d'une à un tel événement ; mais je crois devoir y ajouter celle que les stoïciens font intervenir dans la conflagration du monde. Que l'univers soit une âme, ou un corps gouverné par la nature, comme les arbres et les plantes, tout ce qu'il doit opérer ou subir, de son premier à son dernier jour, entre dans sa constitution, comme en un germe est enfermé tout le futur développement de l'homme »

Une partie du texte latin Commentariorum in Aratum Reliquiae, intitulée Procreatio, lui est attribuée par ailleurs, bien qu'aucune preuve ne permette de l'établir. Aratos de Soles était un astronome du IIIe s. av. J.-C.

Bérose se distingua aussi dans l'astronomie et fit connaître une nouvelle espèce de cadran solaire. Il quitta sa patrie pour visiter la Grèce et se fit tellement admirer des Athéniens, qu'ils lui élevèrent une statue attestant de sa renommée et de son érudition en tant qu'historien et astronome-astrologue. Quelques savants font de l'astronome et de l'historien deux personnages différents.

Bérose historien de Babylone

Bérose publia une Babylõniaká (« Histoire de Babylone »), appelée également Chaldaika (« Histoire de la Chaldée ») à une date comprise entre -290 et -278, pour le compte du roi séleucide Antiochos Ier et dans laquelle il remontait jusqu'à la naissance du monde et parlait d'un déluge universel. Selon Bérose, les dynasties antérieures au Déluge ont régné entre 10 800 et 72 000 ans, et les premiers rois n'ont pas duré plus de 12 000 ans.

Pseudo-Bérose

Annius de Viterbe avait en 1498 publié une histoire en cinq livres sous le pseudonyme de Bérose ; on ne tarda point à reconnaître la supercherie.

(Source: Wikipédia ; sous Licence CC BY-SA 3.0)

L'Heptade des apkallu

On peut comparer cette liste avec celle du prêtre, astronome et "historien" babylonien Bérose dans son œuvre Babylõniaká [« Histoire de Babylone »] (appelée également Chaldaika [« Histoire de la Chaldée »]), publiée entre 290 et 278 av. J.-C., pour le compte du roi macédonien-séleucide Antiochos Ier :

  • Oannès (Adapa)
  • Euedôkos
  • Eneugamos
  • Eneuboulos
  • Anêmentos
  • Odakôn
  • Anodaphos


Les apkallu humains:
Un second ensemble de quatre Sages, d'origine humaine, complèterait le premier:

  • Nunpiriggaldim
  • Piriggalnungal
  • Piriggalabzu
  • Lu-Nanna


Après ceux-là, les Sages ne s'appelleront plus des apkallu, mais des ummânu.

(Source de l'Article:  "Dictionnaire de la Civilisation Mésopotamienne", sous la direction de Francis Joannès - article Sages pp.746-748 de Francis Joannès)

 






Sources principales - Textes Antiques

 


Textes Antiques


 

8 - Les Sept Sages 

 

49 - Le récit du Déluge selon Bérose

 






Textes - Textes Antiques

Liste Royale de Bérose

10 Rois avant déluge : -432 000 (3600*120)

Villes Rois Durées de règne
1 - Babylone Alôros (Aloros) = 1 A-lulim 36.000 ans = 10 saroi
2 - Babylone Alaparos = 2 Alalgar 10.800 ans = 3 saroi
3 - Pautibiblon Amêlôn (Amelon) = 3 En-men-lu-Anna 46.800 ans = 13 saroi
4 - Pautibiblon Ammenôn (Ammenon) = 4 En-men-gal-Anna 43.200 ans = 12 saroi
5 - Pautibiblon Megalaros (Amegalaros) 64.800 ans = 18 saroi
6 - Pautibiblon Daônos ou Daôs (Daonos) = 5 Dumu-zi 36.000 ans = 10 saroi
7 - Pautibiblon Euedôrachos (Euedorachos) = 7 En-men-dur-Anna 64.800 ans = 18 saroi
8 - Larak Amempsinos = 6 En-sipa-zi-Anna 36.000 ans = 10 saroi
9 - Larak Opartes (Otiartes) = 8 Ubar-Tutu 28.800 ans = 8 saroi
10 - Shuruppak Xisouthros 64.800 ans = 18 saroi

(Source: revue Beroso (Barcelone, 24 et 25 mars 2001)

(Quand les géants dominaient sur Terre ; p37)






Sources secondaires - Textes Antiques

 


Livre


 

La 12e planète - La surprenante et véritable Première Chronique de la Terre
258. Bérossus - Prêtre Babylone 
10 Roi avant déluge : -432 000
Règne x.3600ans : Orbite NIBIRU

 

Quand les géants dominaient sur Terre
*** Bérose ***
35. Bérose et Babyloniaca
Alexandre Polyhistor et 432 000ans
Shar = 3600ans

37. l’historien grec Abydenus:
“On dit que le premier roi de la terre fut Aloros ;
Il régna dix saris. Savoir, un sarus est estimé durer 3
600 ans.
Après lui, Alaprus régna trois saris.
Amillarus lui succéda, de la cité de Pantibiblon, et
régna treize saris.
Après lui, Ammenon régna douze saris ; de la cité de
Pantibiblon.
Alors vint Megalarus, de la même cité, dix-huit saris.
Alors vint Daos, le Berger, qui gouverna l’espace de dix
saris.
Après quoi régnèrent Anodaphus et Euedoreschus.
Il y eut d’autres rois, et le dernier de tous, Xisuthrus.
Si bien qu’à eux tous ils furent dix rois,
Et le terme de leur règne atteignit cent vingt saris.”

Apollodore d’Athènes:
“Aloros régna 10 saris (= 36 000 ans)
Alaparos régna 3 saris (= 10 800 ans)
Amelon régna 13 saris (= 46 800 ans)
Ammenon régna 12 saris (= 43 200 ans)
Megalarus régna 18 saris (= 64 800 ans)
Daos (Daonos) régna 10 saris (= 36 000 ans)
Euedoreschus régna 18 saris (= 64 800 ans)
Amempsinos régna 10 saris (= 36 000 ans)
Obartes régna 8 saris (= 28 800 ans)
Xisuthros régna 18 saris (= 64 800 ans)
Dix rois régnèrent 120 saris (432 000 ans)”

40. Oannès et Bérose
Homme poisson qui enseigne l’humanité

40. Polyhistor:
La divinité Cronos lui apparut en vision
et l’avertit qu’au quinzième jour du mois de Daisios
il y aurait un Déluge qui détruirait l’humanité.
Il lui enjoignit de s’engager à écrire une histoire
des commencements, de la poursuite et de la fin
de toute chose, jusqu’aux temps présents. Puis
d’ensevelir avec précaution ces récits dans la cité du
dieu Soleil, à Sippar.
Et de construire un vaisseau, et d’y prendre à bord,
avec lui, sa famille et ses amis, d’avoir à y arrimer
denrées et récipients d’eau, et d’y faire monter oiseaux
et animaux, puis de naviguer quand tous ces
préparatifs seraient terminés.

42. Similitude Bérose/genèse

65. Nom Atra-Hasis: Similitude Xisuthros/Sisuthros de Bérose (10ème monarque) et Noé (10ème monarque)
Récit 3500 ans avant la Bible

108. Comparaison avec Bérose
Unité Sarus de Bérose

109. 120 Sars (432 000 ans) de Bérose: similitude Biblique des 120 ans de vie
Erreur de durée de vie de plus de 120 ans dans la Bible

 

Le Passé Reptilien de l'Humanité
26. Dieux Amphibie
Prêtre Babylonien Bérossus/Bérose
l’Oannes
26. Dieux Amphibie: enseigne l'Humanité
Oannes et Bérossus
Similitude avec Enki/Anunnaki
27. Déluge et Terre d'avant: Humide
Référence utilisé: Bérossus, Livre des Jubilé, Popul Vuh

 

Le Dieu de la bible vient des étoiles : De la traduction littérale des codex hébraïques initiaux
185. Bérose et Apkallu : Etres Homme poisson/amphibien
Abidin, Apollodore d’Athènes , Dogons du Mali…

 

Le Livre perdu du dieu Enki : Mémoires et prophéties d'un dieu extraterrestre
7. Bérose: -432 000ans et déluge
1er Dieu: Oannes