27 - Le Dragon géant

Categorie Textes Antiques 1
Categorie Textes Antiques 2
Date
-2000
Pages
2





Description - Textes Antiques

Les Dieux prennent peur face à un Dragon Labbu/Basmu…
L’origine du Dragon est inconnue, sortie de de la mer (Tiamat).

Les Dieux implore peut-être Ea/Enki pour se débarrasser alors de ce Dragon.
 






Sources principales - Textes Antiques

 


Livre


 

Lorsque les dieux faisaient l'homme: Mythologie mésopotamienne
(46 vers)
464. Naissance du Dragon dans la Mer
465. Arme de Tipsak: Sceau-Cylindre 
466. Mort du Dragon: 3ans/mois
466. Dragon-Basmu produit dans la Mer, dévore les Têtes-Noirs 
Mer: Tiamat: récit similaire Tiamat/Marduk dans l'Enuma Elish 
467. Constellation du Dragon 
467. Enki: Dieu sage qui tire d'affaire 
469. Dragon Basmu: nom d'une espèce mais rien pour l'imagé

 






Textes - Textes Antiques
Texte Français

Le Dragon géant

 

f. 1 Les citadins étaient exténués, les occupants [ ... ] ;
Le nombre des habitants décroissait [ ...] :
Mais à leurs cris de détresse,
les dieux ne prenaient point garde,
Ils ne prêtaient nulle attention à leurs
clameurs [...].

5 « Qui donc, demandaient-ils a produit
ce Dragon ...?
La Mer seule a pu lui donner naissance ! » 
Enlil en dessina alors la silhouette au ciel.
Sa longueur était de cinquante milles,
Et de un mille son [épaisseur ;
Sa gueule mesurait six coudées,
Et sa langue, douze coudées.

10 Sur douze coudées s’étendait
Le périmètre de ses oreilles.
A soixante coudées de distance,
Il attrapait les oiseaux de sa langue.
S’il se mouvait sous neuf coudées d’eau [...],
Il pouvait élever sa queue jusque....
Tant et si bien que tous les dieux du Ciel
Finirent par en prendre peur.

15 Alors, ces dieux, agenouillés dans le Ciel,
devant Ea,
Que Sîn tirait par un pan de sa robe [...] :
« Qui disaient-ils ira abattre ce Labbu,
Sauvera ainsi la vaste terre [...],
Et [ ...] prendra le Pouvoir souverain ?

20 — Va tuer le Labbu, ô Tishpak ! [...]
Sauve la vaste terre [...]
Et prends le Pouvoir souverain [...] !
— Tu me charges, Seigneur,
De tuer la progéniture du Fleuve [...].
Mais de ce Labbu, j’ignore [...]

25 [..]
[...] dans l ’eau. »

— Tout le bas de la face et la partie supérieure du
revers sont perdus, sur une étendue que nous ne pouvons
estimer. —

rev. 1 ’ Ea, ayant ouvert la bouche,
S’adressa au dieu [...]
« Fais se ruer sur lui les Nuages-de-pluie
Suscite la Tempête [...]
[...] le sceau-cylindre de ton cou, devant toi [...],
Projette-le et tue ainsi le Labbu [ ...] ! »

5’ Il fit donc se ruer les Nuages-de-pluie
Et se lever la Tempête [...]
[...] le sceau-cylindre de son cou, devant lui [...],
Il le projeta, et tua le Labbu [...] !
Et pendant trois ans, trois mois et un jour,
plus [...],
Coula le sang du Labbu [...]

— Le texte de la tablette finit ainsi. Suit le colophon.—

 

(Source: Lorsque les dieux faisaient l'homme: Mythologie mésopotamienne ; p: 464-466)