Ex machina

Categorie Vidéo 1
Categorie Video 2
Date
2015
Durée
01:48:00
Type Vidéo
Realisateur(s)





Description - Vidéo

Ex machina est un film de science-fiction britannique coécrit et réalisé par Alex Garland, sorti en 2015. Il est récompensé pour l'Oscar des meilleurs effets visuels à la 88e cérémonie des Oscars en 2016.

Scénario
Caleb, 26 ans, est programmeur dans l’une des plus importantes entreprises d’informatique au monde. Il gagne un concours interne pour passer une semaine dans un lieu retiré en montagne appartenant à Nathan, le PDG solitaire de son entreprise qui jouit de sa fortune gagnée grâce à un moteur de recherche révolutionnaire.

Nathan lui présente le véritable but de sa venue : il va participer à une forme de test de Turing face à une intelligence artificielle nommée Ava, pour déterminer si cette machine a ou non une conscience. Ava se présente sous la forme d'une androïde à l'aspect général d'une femme mais certaines particularités montrent sa nature artificielle. Le bâtiment est très sécurisé et une carte l'identifiant permet à Caleb d'accéder aux seuls endroits qui lui sont autorisés.

Les tests prennent la forme de discussions entre Caleb et Ava, tous deux séparés par une vitre. Lors de la première session, Caleb est fasciné. Au cours d'une des séances de test, le courant est coupé. Les portes automatiques sont bloquées, la caméra et les microphones devenant inactifs, Ava prévient Caleb de se méfier de Nathan. Mais le multimilliardaire se montre aimable, sympathisant et distillant quelques informations sur la création d'Ava : il s'est basé sur une collecte massive de données à partir des recherches des utilisateurs de son moteur de recherche, lui permettant de concevoir l’intelligence et les expressions faciales de l'androïde. Nathan se montre cependant narcissique, buvant beaucoup et méprisant envers Kyoko, une servante qu'il emploie. Nathan parle également de reprogrammer Ava à la fin du test.

Les séances s'enchaînent et Caleb tombe sous le charme d'Ava. Quand elle lui révèle que c'est elle qui provoque les pannes de courant pour communiquer sans être surveillée par Nathan, il décide de planifier de trahir son patron pour la faire s'échapper. Il profite de son alcoolisme pour l'inviter à se saouler afin de lui subtiliser sa carte magnétique et pénétrer dans son bureau. Caleb découvre alors les modèles d'androïdes ayant précédé Ava et que Nathan conserve dans ses placards. Dans des enregistrements vidéo, il voit que toutes les versions antérieures ont tenté à un moment de fuir leur chambre et découvre que Kyoko est également un androïde. La paranoïa de Caleb devient telle qu'il s'ouvre le bras pour vérifier qu'il n'est pas lui-même une machine.

La veille du jour où l'hélicoptère doit venir chercher Caleb, le plan est mis en marche : Caleb va inviter Nathan à se saouler puis attendre qu'Ava provoque une coupure de courant pour la libérer et fuir. Cependant, Nathan décide d'être sobre. Il révèle peu après qu'il avait deviné pour les pannes et installé une caméra à pile pour observer Caleb pendant qu'il discutait de son plan avec Ava. Il a ainsi eu la preuve qu'il souhaitait pour son véritable test : Ava a su manipuler Caleb pour lui permettre d'organiser sa fuite. Caleb réalise qu'Ava a été calibrée pour lui, mais il est trop tard car il a déjà modifié le code du système de surveillance : quand le courant se coupe à nouveau, la porte de la cellule d'Ava est débloquée et elle peut sortir. Lorsque Nathan s'en rend compte, il assomme Caleb et tente de reprendre Ava en l'endommageant, mais elle le tue avec l'aide de Kyoko, détruite dans l’affrontement. Ava se répare avec les autres androïdes, recouvre tout son corps de peau synthétique et part avec la carte de Nathan, laissant Caleb coincé dans les lieux.

Sortie du bâtiment, Ava prend l'hélicoptère que devait prendre Caleb et rejoint la civilisation.