Source Unitaire Multiple (CH)

Categorie Textes Antiques 1
Categorie Textes Antiques 2










Textes - Textes Antiques - Langue Original

 


Textes Antiques


 

Corpus Hermeticum - Livre IV
LES DÉFINITIONS, ASCLÈPIOS AU ROI AMMON
I
DU SOLEIL ET DES DÉMONS

Je commencerai ce discours par invoquer le Dieu maître de l'univers, le créateur et le père, qui enveloppe tout, qui est tout dans un et un dans tout. Car la plénitude de toutes choses est l'unité et dans l'unité; il n'y a pas un terme inférieur à l'autre, les deux ne sont qu'un. Conserve cette pensée, ô roi, pendant toute l'exposition de mon discours. On chercherait en vain à distinguer le tout et l'unité en appelant tout la multitude des choses et non la plénitude; celte distinction est impossible, car le tout n'existe plus si on le sépare de l’unité; si l'unité existe, elle est dans la totalité ; or, elle existe et ne cesse jamais d'être une pour dissoudre la plénitude.