Symbole de l'Araignée : Déesse Mère (Parks)

Categorie META 1
Categorie META 2










Source - META

 


Livre


 

Les chroniques du Girkù, Tome 1 : Le secret des étoiles sombres
220. Initiation de l’araignée: signification 

 (Édition Nouvelle Terre)
p199.
48. Le symbole de l'araignée se retrouve dans de nombreuses contrées du monde où il apparaît
comme celui de la Déesse-Mère. En sumérien, la particule PES5 (araignée) est multiple. Son
homophone PES veut dire «utérus», «entrailles>>, «précieux» et son autre homophone PÈS était
utilisé pour nommer une figue ou un figuier. Les deux derniers évoquent nettement le sexe féminin,
il n'est donc pas étrange de les trouver en rapport avec le terme araignée. D'autant plus que, sous
forme verbale, PES, et PES, veulent dire: «concevoir>> et «être enceinte>>.
Autre fait notable, PES5 (araignée) évoque également «une profonde respiration>>, ce qui n'est
pas sans rappeler la LIL-TI sumérienne (la Lilith hébraïque), qui se traduit en «celle qui donne le
souffle de vie>>, dans le sens de «l'entité qui insuffle la vie à l'humanité».
Les traditions africaines des terres du Ghana donnent à l'araignée le nom de Ananse. Elle est
celle qui prépara la matière première qui servit à créer l'humanité. L'araignée Ananse de l'Afrique
occidentale est aussi la divinité primordiale qui se transforma en oiseau (symbole du Saint-Esprit du
christianisme et de la Lilith «démonisée») afin de créer l'univers en séparant le jour et la nuit, le Ciel
et la Terre. Ajoutons également que les traditions des Babinga, les Pygmoïdes du Congo Central,
rapportent que le premier Pygmée aurait été créé par une araignée, la première femme.
Chez les Indiens Hopi de l'Arizona, une divinité féminine du nom de Kohkyangwwuhti, MèreAraignée,
créa les plantes, les animaux et la première humanité. La langue hopie, comme tous les
anciens langages de la Terre, est codifiée en Gina'abul. En Gina'abul-sumérien Kohkyangwwuhti
donne KÙ-KI-AN-GU,-ÙH-TI <da sainte du Ciel et de la Terre, nourrice à la salive vivifiante>>. C'est
justement à partir de sa salive, assimilée à une substance sagesse-créatrice, que la Mère-Araignée
des Hopis créa l'humanité.

 

Les chroniques du Girkù, Tome 3 : Le réveil du Phénix
128. Mére-Araigné: symbole de la Déesse Mère: terme Hopi