Personnel de halage - Egypte Antique

Categorie Mégalithe 1
Categorie Mégalithe 2





Description - Mégalithe

Personnel de halage
Si, avec des attestations rares et variées, il est malaisé d’identifier avec certitude les haleurs. Quelques remarques d’ordre général peuvent cependant être faites.

Les chargements de masses et de dimensions moyennes (mobilier funéraire, cages) sont manoeuvrés dans la majorité des exemples par des prêtres agissant en tant qu’équipe appartenant au domaine funéraire. Pour les cargaisons plus imposantes et/ou prestigieuses, il est fait appel à des hommes formés et entraînés. Ainsi l’on retrouve des "équipe du bateau", pour le transport du pyramidion de Sahourê (scène 30), des "recrues", pour le transport d’un hippopotame (scène 49), et enfin, chez Djéhoutyhotep (scène 51), des "jeunes hommes", des "jeunes guerriers" et la "congrégation de prêtres". Au groupe des haleurs stricto sensu s’ajoutent deux autres travailleurs qui semblent veiller au bon déroulement du halage.

À l’arrière du groupe, figure dans plusieurs scènes un homme qui veille à la solidité et au bon arrimage de la corde lors du départ. Particulièrement visible dans le mastaba de Gemnikai (scène 36), sa présence peut être suspectée dans d’autres représentations (scène 16 par exemple). Enfin, c’est peut-être encore lui que l’on retouve dans plusieurs scènes en train d’aider le verseur d’eau en écartant la corde de halage (scènes 25 à 29). Ce personnage reste pour l’heure non identifié.

À l’avant du groupe on remarque dans au moins vingt-cinq scènes un homme qui, installé en tête de file, dirige le convoi.11 Ce personnage se distingue des autres haleurs parce qu’il a passé la corde
sur une épaule (scènes 15 ou 23) ou derrière sa nuque (scènes 3 ou 10) prenant ainsi une position peu propice au halage. Il peut également se retourner sur le convoi pour surveiller les manoeuvres de départ (scènes 14, 26 ou 50) et, si la situation l’exige, il peut sortir de la file pour crier des ordres aux haleurs (scènes 7, 8). Malheureusement, bien que représenté de nombreuses fois, son titre n’est connu que dans une seule scène conservée dans le mastaba de Rashepsès (scène 26) où il est "l’inspecteur d’équipe". 

Personnel auxiliaire
Régulièrement, d’autres personnes interviennent lors du halage de traîneaux. L’une d’elles est – avec douze exemples connus – l’inspecteur. Ce dernier, qui veille à l’équilibre du chargement lors du transport, n’est identifié qu’à six reprises. S’il est toujours "inspecteur" (scènes 10, 11), son titre est fréquemment précisé. Il est ainsi, à une occasion "inspecteur des embaumeurs" (scène 12) et à trois reprises "inspecteur des prêtres funéraires" (scènes 13, 15, 35).

Surveillant la stabilité de la cargaison (statue, jarres, coffres), il peut parfois être installé à l’arrière du traîneau (scènes 11, 12, 17). Cependant, le fait qu’il suive à pied le convoi dans la majorité des exemples connus laisse à penser qu’il agit ponctuellement, à un moment où la stabilité de la cargaison est particulièrement menacée.

 






Référence - Mégalithe

 


Livre


 

Chercheur : Simon Delvaux
L’enseignement de la documentation iconographique de l’Ancien et du Moyen Empire quant à l’utilisation du traîneau (2018)