Psychologie de l'ame - 2008

Categorie Canalisation 1
Date
2008
Niveau Canalisation
1
Pages
104
Auteur (s)
Entité (s)





« Je croirai quand je verrai » - Par le Commandant Ashtar - 17 janvier 2008

 

Plusieurs d’entre vous nous transmettent régulièrement des affirmations du type «Montrez-vous pour que je puisse enfin croire que vous existez». Ces affirmations sont des expressions de l’Être limité ne comprenant point l’ampleur de la création et son fonctionnement. Savez-vous que l’Univers fonctionne exactement à l’opposé ? Pour qu’une réalité puisse se manifester concrètement à vos yeux, il est impératif qu’un Être s’ouvre en premier à celle-ci et lui permette d’exister d’abord à l’intérieur de lui. 

En fait, nous pourrions ajouter que le désir de voir pour croire est un frein réel aux transformations intérieures et extérieures car il fige la réalité tridimensionnelle dans une dimension où seul ce qui est perceptible aux cinq sens peut exister. Puisque votre regard sur la réalité est ce qui la teinte, en émettant de telles affirmations, vous transmettez officiellement à l’Univers que tout ce qui n’est pas perceptible à vos cinq sens ne doit nécessairement pas exister. Puisque l’Univers vous aime inconditionnellement et vous permet de vivre votre réalité comme vous le souhaitez, ceci devient alors votre réalité immuable, jusqu’à ce que vous choisissiez de la transformer en modifiant votre propre regard. 

Chers Êtres incarnés, comprenez que nous respectons toutes vies, quelles qu’elle soient. Nous respectons l’évolution de la vie et comprenons les lois qui la régissent. En ce sens, ce sont ces lois qui régissent nos interventions auprès de vous. La principale d’entre elles se nomme le «libre arbitre». Cette loi fait partie de cet Univers et ne peut être enfreinte. 

Si vous compreniez le fonctionnement de l’Univers et de la manifestation dans la 3e dimension, aucun d’entre vous n’émetteriez de telles affirmations, car vous sauriez qu’elles sont à l’origine de vos limitations personnelles. Les humains qui doutent et se ferment le font à partir d’un espace limité d’eux-mêmes, d’une blessure reliée au fait d’avoir l’impression d’être séparés de l’Univers, de la Source de toute vie. En émettant des affirmations du genre « je croirai quand je verrai », vous entretenez alors le cloisonnement entre les dimensions et vous vous limitez uniquement à la réalité perceptible par vos cinq sens. 

Si vous nous demandez de nous présenter à vous pour que vous puissiez enfin croire que nous existons réellement, pour en avoir la confirmation, savez-vous qu’en même temps, votre Âme nous transmet la demande inverse, soit celle de ne pas nous présenter à vous ? Ceci pourrait vous étonner, mais c’est pourtant la réalité. Comme nous sommes au service de la vie, nous honorons d’abord et avant tout le choix de l’Âme. 

L’Âme souhaite que vous puissiez d’abord ressentir à l’intérieur de vous que la réalité «invisible» existe réellement, qu’elle est très vivante et vibrante. En vous ouvrant à cette vérité, vous devenez alors des cocréateurs avec votre Âme qui collabore avec vous pour que l’invisible devienne visible. Ceci se produit non point pour vous prouver que vous aviez raison de croire, mais simplement parce que c’est un processus naturel que celui de manifester une réalité d’abord en pensée, avec l’imaginaire, pour lui donner une vie et l’inviter à se concrétiser ensuite dans la 3e dimension. C’est le parcours de toute création, de la vie qui existe d’abord à un niveau plus subtil et prend chair concrètement dans la matière par la suite. 

Si vous souhaitez «voir pour croire», vous inversez le processus de la manifestation. Ce qui devient votre réalité est alors le fait qu’il vous faut voir avant de croire, et vous vous fermez ainsi aux nouvelles possibilités qui ne peuvent plus se créer dans l’invisible d’où origine toute manifestation. Vous transmettez à l’Univers qu’il n’y a que ce que vous pouvez percevoir avec vos cinq sens qui peut exister et ceci devient votre réalité.

Savez-vous que l’origine de toute découverte scientifique provient de l’esprit d’un Être qui est ouvert à dépasser ce qu’il croit être la réalité ? En fait, pour qu’une découverte soit effectuée, le chercheur doit d’abord s’ouvrir à la possibilité que celle-ci puisse exister. S’il part du principe qu’il y croira uniquement s’il arrive à en faire la démonstration, il devient alors limité à ses perceptions et l’Univers «retient» l’information pour s’assurer de respecter le libre arbitre du chercheur. Tant qu’il ne s’ouvrira pas à une nouvelle possibilité, il ne lui sera pas possible de la découvrir. 

La problématique actuelle avec votre science en général est qu’elle fonctionne avec des hypothèses prouvables et quantifiables, ce qui exerce un frein majeur aux percées significatives. Au delà du fait que certains Êtres ont un intérêt à limiter les avancées scientifiques, nous dirions qu’ils sont aussi le reflet d’une attitude généralisée que l’on retrouve dans la conscience collective des humains.

Sachez qu’il est normal de douter dans cette réalité limitée où les apparences sont souvent trompeuses. Si les doutes n’existaient pas, vous n’auriez jamais expérimenté la vie séparée de la Source avec autant d’intensité. Vous auriez su que vous n’avez jamais quitté l’Univers et auriez conservé votre lien conscient avec toute Vie. Dans ce contexte, comprenez que les doutes font partie de votre réalité tridimensionnelle. Mais le problème survient lorsque les Êtres agissent uniquement à partir des doutes et qu’ils ne sortent jamais de leurs zones de confort. Ils figent alors l’ampleur de la réalité universelle à une perception excessivement limitée qu’ils en ont, tout comme si vous placiez l’ensemble de la création dans un bocal, vous imaginant ensuite que tout ce que vous y observez est LA réalité universelle.

Le fait de douter n’a pas à être associé à une fermeture de votre part, au contraire. Les doutes font partie de la réalité terrestre, ils teintent votre vie et vous poussent au dépassement personnel. Devant un doute, vous pouvez soit figer et arrêter (pour un temps ou plusieurs vies) ou continuer d’avancer et vous découvrir davantage. Ils vous stimulent à devenir de meilleurs humains, plus conscients de qui vous êtes et des réalités universelles. 

Aimez vos doutes, ne les jugez point. Ils servent votre mouvement actuel. Ils vous poussent à vous dépasser. Mais devenez les Maîtres du doute, et non point ses serviteurs inconscients. 

Lorsque les humains auront compris que nous existons d’abord et avant tout dans une réalité invisible à vos cinq sens physiques, ils s’ouvriront à l’ampleur de qui ils sont car c’est à partir de cet espace intérieur qu’ils comprendront que nous sommes tous unis à l’intérieur de ce Grand Cœur Cosmique. C’est le lieu de résidence de votre Âme (qui habite aussi en vous), ainsi que celui de tous les Êtres de cet Univers qui sont au service de la vie. 

Chers Êtres, entrez à l’intérieur de votre cœur sacré et ouvrez-vous à la conviction que nous existons réellement. Vous sentirez nos présences près de vous et saurez alors que nous ne sommes point que des hallucinations collectives. Nous sommes des Êtres d’Amour et de Lumière nous présentant à vos côtés, au service de la vie en vous tous. Nous souhaitons tant communiquer intérieurement avec chacun d’entre vous, c’est notre souhait le plus cher. Si vous compreniez à quel point nous sommes près de vous lorsque vous pensez à nous (ou lisez ce texte), vous ne douteriez plus.

Nous vous aimons tendrement et vous honorons pour tout le parcours effectué jusqu’à maintenant. Vous êtes de magnifiques Êtres ayant revêtu le manteau de l’oubli le temps de vivre l’expérience de la séparation. Le doute est ce qui vous permet d’avancer sur la voie du retour à la maison. Devenez les Maître du doute et votre vie intérieure et extérieure se transformera entièrement.

Nous vous saluons chers Êtres d’Amour et de Lumière.

Votre fidèle frère, le Commandant Ashtar et la Fraternité des Étoiles


Amour et Conscience, la voie du retour à la maison - Par le Collectif Ashtar - 27 janvier 2008

 

L’Amour et la Conscience sont les deux mouvements évolutifs de cet Univers. L’Amour supporte l’énergie créatrice de vie, alors que la Conscience oriente son mouvement. En ce sens et dans le but de servir notre propos, nous pourrions simplifier en mentionnant que l’Univers est composé d’énergie de création (orientée ou non) associée à l’Amour, et du mouvement de cette énergie associé à l’Esprit, ou à la Conscience. L’Amour est donc cette énergie pure où tout existe en potentiel, alors que la Conscience est l’orientation qui est donnée à cette énergie de vie. 

Lorsque nous observons les humains incarnés sur cette magnifique planète bleue, nous ne pouvons que constater que ceux-ci sont de très sévères juges envers eux-mêmes. En fait, nous dirions que la plupart des Êtres, qu’ils soient conscients ou non des réalités universelles multiples, ont beaucoup plus de facilité à aimer et à accueillir les autres qu'eux-mêmes. Bien que la lumière intérieure des humains en général se soit considérablement amplifiée depuis le début de ce millénaire, nous dirions que leur capacité de s’accueillir inconditionnellement est l’aspect d’eux-mêmes ayant le moins évolué. 

Sachant que cet Univers est régi par les deux grands mouvements que nous avons décrits précédemment, soit l’Amour et la Conscience, il est logique d’imaginer que votre propre incarnation est stimulée par ces mêmes mouvements. L’Univers existe aussi à l’intérieur de vous. La vitalité de l’Être incarné est ainsi supportée par l’énergie de l’Amour en lui, alors que l’orientation qu’il donne à sa vie - sa créativité individuelle - est supportée par la Conscience habitant la forme physique. C’est en ce sens que nous pourrions dire que l’Amour et la Conscience supportent conjointement l’évolution d’un Être dans l’incarnation. En fait, ce sont deux aspects d’une même énergie venant supporter la vie dans cette sphère de conscience.

Lorsque nous réduisons le rythme vibratoire de ces énergies dans la 3e dimension, l’Amour et la Conscience viennent alors s’associer aux mouvements que vous avez nommés ombre et lumière, soit la dualité terrestre. Dans cette dualité, l’Amour et la Conscience se polarisent afin de permettre de vivre différentes expériences plus ou moins lumineuses, afin de servir l’ensemble de l’Être, sa totalité. 

Nous vous avons mentionné à maintes reprises que l’expérience de la dualité est maintenant complétée pour plusieurs d’entre vous. Les Êtres qui sont prêts se sont intérieurement engagés sur la voie de la Maîtrise. Cette voie les conduira progressivement vers l’intégration des concepts de la dualité en eux, afin que les deux mouvements ombre/lumière associés à la 3e dimension soient rééquilibrés au niveau du cœur, et intégrés à l’expérience globale. 

Le principal obstacle qui est actuellement rencontré par les Êtres incarnés est que vous avez beaucoup plus de facilité à accueillir vos aspects lumineux que vos ombrageux, ce qui vient créer une brèche dans vos énergies et limite votre progression vers la Super Conscience. Permettez-nous d’approfondir davantage notre propos.

Votre psychologie moderne est passée maître dans l’art de vous amener à conscientiser vos zones ombrageuses, les aspects plus limités de vos Êtres. Mais le problème actuel est que lorsque ces prises de conscience sont effectuées, un jugement sur vous-même les accompagne presque invariablement. Un Être peut par exemple constater son insécurité financière ou sa dépendance dans ses relations avec les autres, mais cette observation sera souvent associée à quelque chose qu’il vous faut conquérir, comme si la tranquillité d’esprit vous attendait de l’autre côté de la montagne, une fois que vos obstacles auront été conquis. 

L’élément qu’il vous faut comprendre en ce moment est que pour que la guérison totale et entière d’une situation ou d’un comportement puisse s’effectuer, la conscientisation d’un obstacle dans votre vie doit impérativement être accompagnée d’une énergie amoureuse envers vous-même, envers votre Être incarné. Autrement, vous privez cet aspect de vous (car il s’agit bien d’un aspect de vous polarisé au niveau de l’ombre) de votre lumière amoureuse guérissante. C’est souvent à cet endroit précis que les Êtres bloquent dans leur processus de transformation intérieure. Ils deviennent de plus en plus conscients de leurs blocages et limitations, mais les envisagent avec l'intention de s'en débarrasser ou de les dépasser, au lieu de les accueillir inconditionnellement comme faisant partie de leur expérience terrestre. 

Les Maîtres ne sont point des Êtres ayant abandonné ou conquis leurs zones d’ombre, chers Frères et Sœurs incarnés. Les Maîtres sont des Êtres qui ont intégré leurs zones d’ombre en les accueillant inconditionnellement, enracinant du même coup dans la forme physique davantage d’eux-mêmes, jusqu’à ce que cette forme devenue pure lumière rejoigne la Super Conscience.

Comprenez que vos zones d’ombre sont des aspects de votre Être cherchant votre lumière guérissante. Si, lorsque vous en êtes conscient, vous vous placez en position de combat face à ces facettes de vous-même, vous vous vulnérabilisez et vous vous condamnez à les revivre continuellement. 

Il est d’ailleurs intéressant de constater que certains Êtres n’ont besoin que de quelques minutes pour guérir un comportement limité en eux, alors que d’autres nécessiteront des années de suivi psychologique pour transmuter la même expérience. Dans le premier cas, la conscientisation a été accompagnée d’une énergie amoureuse inconditionnelle, alors que dans le second cas, la lumière guérissante n’a pas été au rendez-vous, ce qui a perpétué la limitation. 

Nous vous présentons cet élément non point pour juger les rythmes de guérison individuels chers Êtres, mais simplement pour mettre en relief les différentes approches et leur potentiel de guérison réel. Il ne s’agit pas non plus d'émettre des reproches envers la psychologie; celle-ci a grandement fait évoluer vos sociétés ces dernières années. Nous soulignons simplement le fait que lorsque la psychologie n’est pas associée à un mouvement d’accueil inconditionnel de l’Être, elle est alors privée de l’ingrédient essentiel de la guérison complète, soit l’Amour. 

Un autre élément fort important de votre guérison individuelle, chers Êtres, est la notion de RESPONSABILITÉ. Lorsque vous acceptez la responsabilité à 100 % de ce qui survient dans votre vie, vous obtenez alors le pouvoir total de la transformer. En vous positionnant en tant que victime des situations qui vous oppressent, vous vous condamnez alors à les revivre continuellement. 

Plusieurs Êtres tentent de transformer leur vie, mais se positionnent en tant que victime de celle-ci, prétendant n'avoir rien à voir avec la création insatisfaisante qui s’est présentée devant eux («c’était la malchance» comme vous dites, «vous ne l’avez pas voulu»). Ces attitudes vous privent de votre capacité à transformer votre vie, car vous vous coupez alors de l’énergie qui a attiré ces situations à vous. Même si cette création est inconsciente, elle vous est présentée pour que vous puissiez observer vos pensées et croyances, et leur apporter les «correctifs» nécessaires. Vous êtes ensuite invités à créer de nouveau, mais ce, d’une façon beaucoup plus consciente et orientée. 

Les Êtres nous disent : «Oui mais je n’ai pas voulu manquer d’argent» ou «Je n’ai pas voulu que mon voisin soit si bruyant». Chers Êtres incarnés, ce qui crée votre vie ce sont vos croyances, associées à votre regard amplificateur, et non point vos visualisations répétées. Si vous souhaitez attirer l’abondance dans votre vie et que vous vous positionnez continuellement du point de vue de victime face à votre situation, vous allez manifester à partir du manque et c’est ce qui sera amplifié dans votre vie (le manque), même si vous vous visualisez quotidiennement habitant un château espagnol. Voilà la clé de la manifestation, votre regard amplificateur crée.

Nous savons que vous êtes anxieux de nous rencontrer «en chair et en os» comme vous dites et nous vous avons confirmé à plusieurs reprises que cette expérience fait partie de la destinée de l’humanité en tant que collectif. Mais en même temps, nous pourrions vous dire que si cette rencontre avait lieu en ce moment même, vos zones d’ombre privées de votre Amour et de lumière de guérison seraient fortement bousculées par l’intensité de nos vibrations. Permettez-nous de vous proposer de guérir AVANT que vous n’y soyez «forcés», car à ce moment, l’expérience pourrait être plus difficile à gérer que vous ne pouvez l’imaginer. 

Par amour pour vos Êtres, nous choisissons souvent de réduire l’intensité de nos présences amoureuses à vos côtés lorsque nous sentons que vos énergies sont trop affectées par les nôtres. Entendez bien que nous ne sommes point plus évolués que vous. Nous sommes simplement descendus moins profondément dans l’expérience de l’oubli de qui nous sommes, afin, entre autres, de mieux vous accompagner, en conservant une vision plus large de la réalité universelle. Ceci nous permet maintenant de vous guider sur le chemin du retour à la pleine conscience, pour qu’à votre tour, vous puissiez devenir nos enseignants, riches de cette grandiose expérience qu’auront été l’oubli et la dualité dans la 3e dimension. 

Nous comprenons les obstacles que vous rencontrez actuellement car nous les avons nous-mêmes transcendés. Nous n’avons point obtenu les clés de la 5e dimension parce que nous avons conquis nos ombres. Nous «habitons» une conscience élargie parce que nous avons accueilli notre ombre et nous avons ainsi élevé nos vibrations jusqu’à cet état de Super Conscience. Ce que nous avons accompli est votre parcours et le fabuleux destin de votre humanité. C’est le lieu de nos retrouvailles réelles.

Chers Êtres incarnés, en cette période cruciale de fin de cycle et de commencement d’un nouveau, offrez-vous le cadeau de la guérison véritable et complète de vos zones d’ombre intérieures. Faites un bilan réel et sincère de vos forces et faiblesses, et accueillez tous ces aspects de vous avec Amour et Compassion. Ne privez point vos obstacles de votre lumière de guérison intérieure. Ceci ne fait que limiter votre expansion de conscience et perpétue vos conflits personnels et sociaux.

Chers Frères et Sœurs incarnés, soyez bons et doux envers vous-mêmes. Nous vous aimons tendrement et vous accompagnons à chacun de vos pas. Que nos éclairages vous aident à grandir en Conscience, Sagesse et Amour. 

Votre Frère et Guide, le Commandant Ashtar et la Fraternité des Étoiles.


L'obstacle originel - Par le Commandant Ashtar - 2 février 2008

 

Salutations à vous, chers Êtres de la terre. Ici votre fidèle ami, le Commandant Ashtar, accompagné de ces consciences que notre partenaire se plaît à nommer la Fraternité des Étoiles. Ce nom nous convient parfaitement puisque nous formons cette collectivité d’Êtres en provenance de constellations multiples localisées aux quatre coins de l’Univers. Notre réunion dans la Sainte Fraternité est au cœur de notre mouvement actuel… et du vôtre, chers Êtres. Enfants de la terre (vous êtes des enfants de Gaïa, comme nous sommes des enfants de nos constellations d’origine), permettez-nous en ce jour de nous adresser à vous sur un thème particulier que nous nommerons « l’obstacle originel ».

Nous savons que votre cœur souhaite créer cette réalité fraternelle entre tous les humains. Celle-ci semble cependant vous échapper car vous vous sentez parfois dépassés par l’ampleur de l’écart qui existe entre votre monde actuel et celui de vos rêves les plus fous. Mais saviez-vous qu’il ne vous serait pas possible de rêver à ce monde idéal s’il n’existait pas déjà dans une sphère de conscience plus subtile ? L’objectif actuel n’est donc point de manifester ce monde idéal, mais bien de maintenir sa vision la plus pure en place, pour que cette création prenne concrètement forme dans la matière.

Pour qu’une matérialisation dans la 3e dimension puisse se créer, elle doit d’abord prendre forme dans les mondes subtils. Cette règle est immuable chers Êtres, c’est ainsi que toute vie se crée. L’Esprit, associé au germe créateur de l’Âme, oriente une énergie créatrice dans une direction précise, pour manifester instantanément l’objet de la création dans sa dimension la plus pure. Nous avons consciemment employé le terme « instantanément » car nous savons qu’il vous fait réagir. Nous entendons déjà vos pensées nous indiquant que la manifestation sur terre n’est pas instantanée, comme nous semblons le prétendre. Certes, cette réalité (ou cette perspective) fait partie de vos vies. Nous aimerions cependant préciser que pour nous, ce que vous nommez la « pensée magique » et qui vous semble si frivole n’est pas associée à une déconnexion avec notre réalité, mais bien à une conviction que ce mouvement précède la manifestation concrète. Nous orientons la pensée dans une direction en ayant la certitude que la création est instantanée, même si celle-ci n’est pas immédiatement visible à nos yeux. 

Dans la réalité tridimensionnelle, là où toute manifestation visible à vos yeux physiques a pris naissance d’abord dans les dimensions pures de l’Esprit associé à l’Âme, un élément vient troubler l’intensité de votre pouvoir de création dans la matière. Si nous demandons maintenant à chacun d’entre vous de nous mentionner ce que vous croyez être cet élément, vous allez probablement exprimer « le doute ». Et vous aurez certes raison, car le doute émet des signaux qui perturbent l’orientation moléculaire de vos créations et annule (ou retarde) en quelque sorte ce que la Source de toute vie en vous est à créer. Mais qu’est-ce qui est à l’origine du doute, chers Frères et Sœurs incarnés ? Vous êtes-vous déjà posé cette question ?

Lorsque vous vous êtes séparés d’avec la Source de toute vie pour expérimenter l’oubli de vos origines universelles, vous avez choisi de vivre cette expérience dans un Univers de libre arbitre. Par amour pour l’évolution, vous avez ainsi offert ce cadeau à l’ensemble de la création. Vous étiez volontaires pour pousser l’expérience de la séparation à son maximum, en incluant cet élément additionnel du libre arbitre dans l’aventure. Avec ce défi supplémentaire, il vous était maintenant possible de CHOISIR de retourner ou non à vos origines universelles. Et ce choix vous appartient encore, chers Êtres incarnés.

Nous aimerions ajouter en même temps que paradoxalement, bien que vous ayez le choix, vous ne pouvez que prolonger l’expérience de la séparation pour un temps (qui peut durer encore des milliers de vies), car un jour ou l’autre, même si vous êtes le dernier à choisir de vous rappeler, l’ensemble de la création supportera votre retour en conscience. Cette voie s’imposera d’elle-même par votre Âme qui est aussi cocréatrice dans cette expérience, ne l’oubliez pas. Mais nous dirions que même si cette aventure humaine est en quelque sorte « balisée » par l’Âme, vous êtes libre de choisir le moment de votre retour. 

Nous nous adressons maintenant à ceux et celles qui liront ce texte et qui ont choisi cette voie du retour, même s’ils se questionnent encore à savoir s’ils en seront capables. Rassurez-vous tout de suite, chers Êtres incarnés, votre Âme ne vous permettrait pas d’être en relation avec le souvenir (vague pour le moment) de vos origines universelles, si vous n’aviez pas maintenant la capacité de suivre le parcours du retour à la maison. L’information serait naturellement mise de côté par votre Être, qui n’y verrait aucun intérêt. C’est une forme de protection universelle qui permet de maintenir un équilibre dans l’incarnation, tout en respectant le libre arbitre de chacun.

Ceci ne veut pas dire chers Êtres que tous les excès vous sont permis puisque votre retour est assuré, au contraire. Pour que ceci devienne une réalité tangible, la conscience incarnée doit devenir la principale alliée de l’Âme qui vous trace actuellement la voie du retour à la Super Conscience, votre voie. Cette voie vous amène à être de plus en plus conscient de votre intensité énergétique dans l’incarnation, et par le fait même, vous amène à enraciner vos propres énergies christiques de façon beaucoup plus importante dans le corps physique. Dans ce contexte, l’invitation qui vous est lancée est d’être de plus en plus conscient des éléments qui vous entraînent vers un décentrement, pour que vous puissiez par la suite choisir de les conscientiser (qu’est-ce qui se cache derrière ces éléments?) et de les transmuter. La voie de l’excès ne sert point les Êtres, pas plus que celle de l’ascétisme. Tout comme votre Maître le Buddha l’a exprimé, la juste voie est celle du milieu, celle de l’équilibre. C’est aussi à cet endroit qu’est localisé votre cœur, chers Êtres.

Puisque nous nous adressons spécifiquement à ceux et celles qui liront ce texte, nous aimerions ajouter, à propos de votre retour, que vos Âmes font aussi partie du processus décisionnel, comme nous vous l’avons mentionné. Étant consciemment en relation avec les Énergies hautement vibratoires de cet Univers en expansion (à travers les différentes consciences lumineuses qui vous accompagnent), vous avez déjà choisi la voie du retour à la Super Conscience. Plusieurs Êtres actuellement endormis ont aussi fait ce choix au niveau de l’Âme, et celle-ci va le leur rappeler avec beaucoup d’intensité dans un court laps de temps. Mais ceci est un autre sujet.

Dans le contexte de la collaboration avec votre Âme pour votre retour à la Super Conscience, vous savez qu’elle vous propose doucement, et de façon de plus en plus intense par la suite, une voie qui vous est propre et bien personnelle. Votre Âme connaît votre choix véritable, celui que vous avez effectué avant même de venir vous incarner sur ce plan de conscience. Ce chemin est le vôtre, chers Êtres incarnés. Vous savez que vous en êtes les seuls créateurs et que nous ne faisons que vous accompagner de notre Lumière amoureuse sur cette voie du retour. 

C’est d’ailleurs pour cette raison précise que nous attendons toujours d’être invités par vous avant de nous présenter à vos côtés. Cette invitation peut se faire de façon tout à fait consciente, ou inconsciente, comme c’est souvent le cas dans un moment de questionnement particulier avec vous-même. Mais l’invitation précède toujours nos présences parmi vous. Autrement, la règle du libre arbitre, si particulière à ce secteur universel, ne serait plus respectée et nous devrions alors vivre avec les conséquences de nos gestes (Loi de cause à effet). Ceci peut vous surprendre, mais nous sommes nous aussi régis par les mêmes règles karmiques que vous concernant le respect inconditionnel de toute vie et de sa liberté individuelle de choisir. Et si vous n’aviez pas véritablement la possibilité de choisir l’ombre ou la lumière, vous ne pourriez célébrer votre retour à la Super Conscience, car celui-ci vous serait « imposé », en l’absence d’autres choix. 

Revenons maintenant au thème central de ce message, soit la manifestation associée au doute, qui nous amène vers l’obstacle originel. Lorsque vous vous êtes séparé de la conscience d’appartenir au Tout, dans le but de vivre cette expérience afin d’enrichir cet Univers, vous avez débuté un processus d’éloignement de vos énergies en abaissant votre rythme vibratoire. Nous ne parlons point d’un éloignement physique, mais plutôt d’un éloignement vibratoire, car vous savez que vous n’avez jamais véritablement été séparé. Mais l’impression de séparation, associée à l’oubli, sont venus colorer votre voyage. 

Au moment de la séparation, dans cet espace précis où vous avez amorcé la « descente », un élément imprévu au départ est venu s’ajouter à l’équation. À ce moment, vous aviez encore un souvenir subtil de vos origines associées au Tout, mais vous aviez débuté l’éloignement. Vous conserviez alors le souvenir d’une demeure céleste fort lumineuse et accueillante, mais vous ne compreniez plus les raisons qui vous avaient amené à la quitter. Oubliant que vous avez vous-même « ouvert la porte », vous avez alors interprété que vous aviez été invité à partir, pour une raison qui vous était inconnue. Pourquoi vouloir quitter volontairement une demeure aussi réjouissante ? Cela ne faisait aucun sens.

Ce que nous souhaitons vous transmettre est qu’au moment précis où la « descente » a été amorcée, vous vous êtes alors senti coupable d’avoir quitté la demeure et avez collectivement créé une énergie d’opposition importante qui est venue amplifier la séparation d'avec la demeure céleste. C’est cette énergie qui est à se nettoyer en ce moment, parce que les Êtres incarnés ont repris contact avec leur corps physique et se sont réapproprié l’incarnation. Vous savez maintenant que vous n’êtes point inférieurs aux autres consciences de cet Univers. Vous êtes simplement allés plus loin dans l’expérience de la séparation. Votre retour est assuré, chers Êtres, n’en doutez point. Soyez cependant conscients du rôle que vous avez à jouer dans ce processus et ne versez pas dans la pensée idéalisée où l’Univers réglera tous les problèmes pour vous. Vous êtes l’Univers. Alors, après qui attendriez-vous ?

La conscientisation de cet élément vous amènera à reconnaître que plusieurs humains portent en eux une culpabilité existentielle. Celle-ci est associée au fait de simplement exister dans la forme physique, comme si vous aviez été punis et emprisonnés dans la matière. Chers partenaires incarnés, la clé de votre retour à la Super Conscience s’effectue à partir de la reconnexion avec votre corps physique. C’est lui qui détient toutes les clés des retrouvailles. Cette porte d’accès a été mise en place par la Source de toute vie pour assurer qu’aucun élément de la Création ne soit abandonné dans l’expérience. Vous comprendrez alors qu’il n’est pas possible de retrouver la conscience de vos origines célestes si vous ne retrouvez pas d’abord la conscience de votre Être incarné, dans la réalité tridimensionnelle. Les deux sont totalement reliés.

Chers Êtres, soyez conscients des obstacles qui limitent votre expansion dans la matière en conscientisant votre peur d’y prendre racine. La culpabilité existentielle associée au fait d’être incarné est ce que vous avez nommé le « péché originel », et que nous avons nommé « l’obstacle originel ». Vous ne perdrez point la connexion avec l’Univers en manifestant votre beauté réelle sur ce monde, vous allez plutôt vous y connecter davantage. Par le fait même, vous ouvrirez les portes de la Super Conscience et retrouverez la mémoire de vos origines célestes. Et vous constaterez en même temps que vos doutes auront moins d’emprise sur vos créations, car ils seront compris dans leur contexte plus large. 

Soyez doux avec vous-mêmes, dans ce processus de conscientisation. Permettez à ce que ces informations circulent en vous afin de ressentir leur résonance (si elles vous semblent justes ou non). Vous constaterez qu’elles ont des ramifications importantes dans vos vies et qu’elles touchent plusieurs aspects. 

Nous vous aimons tendrement et vous accompagnons, sur ce parcours de retrouvailles avec vous-mêmes. 

Votre ami intime Ashtar (certains m’invitent même jusque dans leur intimité), accompagné comme toujours de la Grande Fraternité Universelle. 

Votre frère, le Commandant Ashtar


L’ultime sceau de protection - Par le Commandant Ashtar - 12 février 2008

 

Salutations à vous, chers enfants de la terre,

Il nous fait grandement plaisir de nous adresser à vous à nouveau en ce jour, à travers notre partenaire, qui entretient, tout comme plusieurs, un lien de plus en plus étroit avec sa famille d’origine. Si nous vous mentionnons ceci, ce n’est certes pas pour le valoriser, mais plutôt pour vous stimuler individuellement à en faire autant. Vous y êtes tous invités maintenant, ceci est notre offrande à l’humanité. Les retrouvailles sont déjà amorcées, chers Frères et Sœurs incarnés. C’est simplement qu’elles se déroulent encore, pour le moment, à un niveau plus subtil. Nous souhaitons maintenant vous aider à le ressentir davantage dans votre vie concrète. 

Comme vous le savez, toute manifestation tridimensionnelle existe d’abord à un niveau plus subtil. Celle-ci se densifie ensuite progressivement jusqu’à rejoindre la matière. Le processus vous conduisant vers les retrouvailles avec votre Famille Universelle ne fait pas exception à cette règle. Plus il sera vécu intérieurement et plus l’expérience sera ancrée concrètement sur votre plan de conscience.

Si vous pouviez voir maintenant nos Énergies à vos côtés, vous sauriez immédiatement que nous sommes toujours présents. Vous ne douteriez plus. Vous vous questionnez parfois à savoir si nous répondons à vos appels alors que nous nous questionnons à savoir si vous allez « enfin » nous inviter consciemment. Quel paradoxe, n’est-ce pas ! C’est un tel délice que de côtoyer nos Frères et Sœurs engagés sur la voie de l’oubli de leurs origines universelles que la simple idée de rejoindre vos consciences incarnées nous réjouit profondément. Offrez-nous le cadeau de vous ouvrir à nos Énergies amoureuses à vos côtés et nous répondrons à vos appels, soyez-en assurés.

Les Êtres humains croient à tort que nous sommes parfois présents et d’autres fois non, selon nos « occupations du temps ». Ceci est une interprétation tridimensionnelle du lien qui vous unit à nous. La vérité est qu’il vous est absolument impossible de vous séparer de votre Famille Universelle, vous y êtes continuellement reliés. Ceci veut aussi dire que nous sommes toujours reliés à vous (notre partenaire souhaite que nous ajoutions « que vous le vouliez ou non »). La seule option possible est de réduire l’intensité de la connexion, ce qui vous permet de vivre l’illusion de la séparation avec plus d’intensité. Mais comme nous maintenons en permanence nos vibrations dans les fréquences les plus élevées de la Lumière et de l’Amour Divin, nous conservons notre lien conscient avec tous les membres de notre Famille humaine, même si ceux-ci choisissent temporairement (un moment qui peut durer plusieurs vies) de « couper » la connexion de leur côté.

Notre partenaire s’est longuement imaginé qu’il pouvait nous « déranger » lorsqu’il invitait nos vibrations à ses côtés. Il nous transmettait une sorte d’invitation empreinte de délicatesse, accompagnée d’une note telle « venez si vous êtes disponibles, si je ne vous dérange pas dans vos occupations ». Cette idée nous fait beaucoup sourire. Quelle ironie ! Notre occupation principale est justement de vous accompagner sur la voie du retour à la Super Conscience. Comment pourrions-nous être « dérangés » par vos appels de collaboration ? Nous répondons à toutes les invitations, surtout lorsqu’elles proviennent du cœur et qu’elles sont ressenties (vous comprendrez que nous ne répondons pas aux ultimatums ni aux menaces – vous seriez surpris d’entendre certaines de vos pensées).

Nous sommes tellement présents dans vos champs auriques que plusieurs en sont venus à imaginer que ces fréquences lumineuses à leurs côtés étaient des aspects d’eux-mêmes. En fait, nous dirions que cet énoncé est juste car nous sommes tous reliés les uns aux autres. Ceci fait en sorte que nous sommes un aspect de vous et que vous êtes un aspect de nous. Mais cela est un sujet que nous pourrons élaborer davantage dans un autre message. Revenons maintenant au thème que nous souhaitons aborder avec vous en ce moment, et qui concerne le lien particulier qui vous unit à votre Âme.

Comme nous le disions, vos Familles d’origine sont continuellement présentes à vos côtés (particulièrement lorsque vous lisez ces lignes) et viennent stimuler votre propre lumière en maintenant l’intensité élevée de la leur. Soyez conscients en même temps que ce processus viendra possiblement éveiller en vous certaines mémoires enfouies profondément qui referont surface, stimulées par l’élévation du rythme vibratoire autour de vous. Ceci est un processus d’évolution et de collaboration normal. Ce qui a été enfoui est invité à ressurgir lorsque l’intensité augmente, car à ce moment, la densité physique ne peut plus le retenir. Cet élément, qui recherche votre propre lumière d’acceptation inconditionnelle, sera éveillé et viendra vous « hanter » le temps d’être conscientisé, accueilli et transmuté. Nous allons maintenant entrer dans le vif du sujet pour éclairer un aspect de la collaboration particulière qui vous relie à votre Âme et à votre Famille Universelle.

Nous avons déjà mentionné dans un autre écrit que le corps émotionnel des Êtres humains était l’aspect d’eux qui avait le moins évolué jusqu’à maintenant [voir autre texte Le corps émotionnel et le nouveau monde disponible sur ce lien : http://www.psychologiedelame.com/message-23-12-07.html]. Nous aimerions poursuivre cet enseignement afin de nuancer davantage nos propos et vous apporter un éclairage nouveau sur votre processus de guérison collectif et individuel.

Le corps émotionnel a pour « fonction » (si nous pouvons employer ce terme) de vous aider à amplifier l’intensité de l’incarnation en vous faisant ressentir vivement les expériences qui y sont vécues. Cette intensité émotionnelle, lorsque combinée à votre regard christique amplificateur (Dieu habitant la forme physique), viendra accélérer le processus de la manifestation dans la matière. Ceci est merveilleux. Mais lorsque le corps émotionnel, que nous avons déjà comparé à ce que vous nommez l’enfant intérieur, se met à bouger dans la « mauvaise direction » en créant en vous des émotions intenses que vous dites « négatives », beaucoup d’humains se déconnectent alors de leur corps afin de ne plus ressentir l’émotion en eux.

La plupart d’entre vous n’avez pas conscience de ceci, mais nous dirions que toute personne qui lira ce texte se reconnaîtra de près ou de loin avec cette description. C’est un comportement qui a été largement répandu chez les humains et nous dirions même qu’il a été valorisé par vos collectivités qui vous ont amenés à éteindre et étouffer vos émotions intenses négatives (rien n’est vraiment négatif, mais nous savons que ce terme crée une image compréhensible en vous). L’invitation actuelle est d’abord d’être conscient du comportement. Vous allez comprendre où nous souhaitons en venir.

Saviez-vous qu’il n’est pas possible d’étouffer une émotion négative ? Que vous le vouliez ou non, celle-ci existe et cherchera à s’exprimer. Cependant, lorsque les Êtres qui la ressentent deviennent dépassés par son intensité momentanée, ils ont peur de tomber dans un excès (ou un gouffre sans fond) et vont se déconnecter temporairement de l’incarnation, le temps que l’émotion se calme. Ce faisant, ils transmettent à l’enfant intérieur (au corps émotionnel) qu’ils accueillent sa présence uniquement lorsqu’il vit des émotions agréables, et que tout ce qui est « négatif » ne sera pas accueilli. Le corps émotionnel va alors libérer la charge négative, mais celle-ci viendra s’accumuler dans une sorte de « zone tampon », le temps qu’elle puisse être véritablement ressentie et libérée par l’Être incarné. Ce sont ces zones tampons qui sont à l’origine de la plupart de vos maux physiques et collectifs. 

Puisque nous portons en nous des fréquences vibratoires fort élevées, notre présence à vos côtés vient en quelque sorte accélérer la libération de ces espaces tampons, ce qui vient bousculer et précipiter les libérations émotionnelles en vous. Lorsque les zones tampons ne peuvent plus retenir les charges qui leur sont conférées, particulièrement en présence de hautes fréquences vibratoires, elles les libèrent et l’Être incarné en vit alors les soubresauts. Comprenez-vous que lorsque vous vous déconnectez de l’incarnation à ce moment et n’habitez pas totalement le corps physique, surtout en présence des émotions négatives intenses, vous contournez le processus réel de guérison?

Vous allez nous dire que vous êtes pleinement présent au corps puisque vous vivez intensément la séparation, et vous aurez en partie raison. Mais en fait, moins vous êtes présent à la réalité physique et plus vous avez de la difficulté à transformer votre vie. Pour créer votre vie rêvée sur terre, il vous faut y être totalement incarné, et ceci implique que l’ensemble de ce que vous y vivez soit accueilli inconditionnellement par l’intensité de votre présence amoureuse. Vous ne pouvez transformer et guérir ce qui vous limite si vous n’y êtes pas présent.

Lorsque nous observons les humains, plusieurs d’entre eux demeurent en périphérie du corps en attendant que leur vie s’améliore. Ils vivent dans la pensée magique que le futur sera plus lumineux et attendent que la « main de Dieu » intervienne. Comme ils demeurent en périphérie du corps parce que la vie humaine leur est plus difficile, ils n’arrivent jamais à transformer véritablement leur vie et se condamnent à être victimes des autres et des situations extérieures. Comprenez-vous que tant que vous ne choisissez pas d’habiter totalement le corps physique, vous ne pouvez véritablement transformer votre vie et guérir les fragilités qui vous habitent? La première étape pour vous est de le choisir en étant d’abord conscient du comportement.

Les Êtres nous demandent souvent comment faire pour transformer concrètement leur vie. Nous vous apportons ici une clé importante pour votre incarnation, chers Frères et Sœurs incarnés. Nous savons que vous souhaitez ressentir l’intensité de qui vous êtes dans l’incarnation, tout en y développant vos pouvoirs de manifestation. Le moyen le plus concret et direct pour y parvenir est d’habiter totalement l’incarnation, d’y amener l’ensemble de votre Être, en incluant la conscience de votre Âme.

Pour habiter totalement le corps physique, il est essentiel de ressentir le chakra que vous nommez le Hara et qui est localisé à quelques centimètres en-dessous du nombril. Nous dirions que ce centre énergétique, qui vous relie directement à votre Âme (qui habite à la fois le corps physique et au-delà du corps), est le plus important de l’incarnation et le moins bien compris de tous. Nous disons « le plus important » car sans la présence à soi à partir du Hara, tous les autres centres énergétiques du corps physique ne peuvent être véritablement ressentis et équilibrés. Le Hara est le vase d’accueil qui vient soutenir l’ensemble de votre incarnation, c’est lui qui nourrit la vie dans la troisième dimension, votre vie humaine.

En ressentant intensément votre Hara, vous allez nécessairement amener la conscience de l’Âme dans l’incarnation. Dans cet état de présence à soi, il est alors impossible de demeurer en périphérie du corps physique, de ne plus y être attentif. Observez les artistes qui créent à partir de ce centre énergétique. Ils vous diront qu’ils créent à partir de leurs tripes, de leur bas-ventre, mais c’est ce centre énergétique qui est concerné. Les chanteurs ressentent intensément le Hara lorsqu’ils projettent leur voix. La présence à soi est directement reliée à la présence au Hara. C’est ce centre énergétique qui vient nourrir la vie et la créativité sur le plan terrestre. Le Cœur est certes important. Mais sans la présence au corps, il ne peut y avoir de présence au Cœur.

Pour transformer sa vie et se guérir véritablement, il faut être totalement présent à l’incarnation et ressentir pleinement tout ce qui vous y est présenté, incluant les émotions dites « négatives ». Pour être présent à l’incarnation, le moyen le plus efficace est de ressentir intensément son Hara. C’est la voie de la réelle évolution vers la Maîtrise, ce chemin que vous avez choisi d’emprunter et qui vous appelle vivement, chers Êtres humains incarnés.

Nous aimerions compléter ce message en vous mentionnant que votre Âme, qui collabore intensément avec sa présence tridimensionnelle (vous), a déposé un sceau de protection ultime sur la partie incarnée d’elle-même afin de s’assurer qu’aucune transformation réelle et durable ne puisse véritablement s’effectuer sans être d’abord totalement présent à l’incarnation. Ceci implique que pour que les guérisons concrètes s’effectuent, il faille accepter d’être totalement présent à ce que le corps émotionnel souhaite libérer. La suggestion ici n’est point de vous perdre dans un surplus d’émotivité incontrôlée, mais véritablement d’y être présent.

Saviez-vous qu’une émotion intense « négative » ne prend que quelques secondes à s’exprimer et à se transmuter lorsqu’elle est entièrement ressentie dans le corps physique? Une émotion qui perdure est presque toujours reliée au fait qu’elle est ressentie alors que la conscience n’est pas présente au corps physique, à l’incarnation.

C’est en ce sens que nous souhaitons vous mentionner que le sceau de protection que votre Âme a mis sur l’incarnation vise à assurer que vous choisissiez d’habiter totalement le corps physique pour goûter les subtilités de la vie au-delà du corps physique. Vous savez que vous êtes plus grand que votre corps. Et pourtant, vous ne vivez pas, pour le moment, cette expérience concrètement. Vous en avez un « vague souvenir ». 

La présence au corps physique est la clé de votre guérison, de la transformation concrète de votre vie terrestre et de l’élévation de votre conscience vers la Super Conscience. Ce sceau de protection, qui a été mis en place par votre Âme, vise à assurer que vous ne puissiez modifier véritablement votre vie en « périphérie » du corps. Si cela était possible, aucun d’entre vous n’accepteriez d’entrer totalement dans l’incarnation, car vous choisiriez d’opérer votre corps physique comme un marionnettiste qui contrôle son jouet. 

Nous pouvons observer que beaucoup d’Êtres attendent que leur vie s’améliore avant d’entrer complètement dans l’incarnation, car ils la trouvent trop souffrante. Ces Êtres entretiennent une forme de pensée magique en attendant qu’une forme extérieure à eux vienne « nettoyer » leur vie, pour ensuite choisir d’y prendre place. Ceci est une incompréhension majeure du rôle de votre présence Divine dans l’incarnation. 

Chers Êtres de lumière incarnés, c’est vous qui possédez les clés de la transformation concrète de votre vie, et par extension, de ce monde. Si vous attendez que tout s’améliore avant de venir y vivre intensément, qui sera présent dans la demeure? Si ce n’est pas vous qui êtes en charge de créer votre vie à partir de votre conscience christique, quel est l’aspect de vous qui s’en charge ? Un aspect troublé, blessé, apeuré, fragilisé, inconscient ? 

Soyez conscient que votre Âme ne peut apporter une réelle collaboration avec la partie d’elle-même incarnée si la conscience qui habite le corps (vous) ne choisit pas de venir complètement y habiter. Dans ce contexte, comprenez qu’elle a mis ce sceau de protection pour assurer que votre vie ne puisse véritablement se transformer en périphérie du corps, absent de la portion incarnée. Ceci inclut aussi la présence au corps émotionnel qui souhaite maintenant libérer ces charges retenues depuis si longtemps. Permettez à ce que ces mémoires s’expriment librement en étant très présent à l’incarnation. N’ayez crainte des excès du corps émotionnel car dès qu’il libère une charge émotionnelle, il s’allège considérablement et vous fait ressentir un immense élan d’énergie et une vitalité retrouvée. 

En reprenant pleinement contact avec le corps physique à travers la sensation du Hara, vous allez observer que vos intentions auront un pouvoir différent dans l’incarnation. Vous aurez un réel impact sur la matière. Vous y « descendrez » davantage de vos pouvoirs de manifestation associés à l’Âme, et serez davantage relié à cet Univers.

Nous avons pris ce temps avec vous pour vous aider à mieux comprendre l’importance d’être présent à l’incarnation afin de pouvoir la transformer et la moduler selon la volonté de Dieu, du Dieu incarné que vous êtes. Ce faisant, vous ouvrirez la voie à vos pouvoirs de manifestation amplifiés et vous ouvrirez aussi la porte à la Super Conscience. 

Chers Êtres incarnés, soyez doux avec vous-même et avec votre rythme d’intégration. La comparaison et la concurrence ne vous servent plus sur la voie du retour à la Super Conscience. Accueillez votre rythme d’intégration personnel et vous serez en accord avec les lois universelles.

En comprenant le sceau de protection ultime de l’Âme associé à l’importance d’habiter totalement le corps physique pour pouvoir guérir et transformer réellement votre vie, nous souhaitons vous avoir apporté une compréhension additionnelle qui vous aidera à mieux vivre l’incarnation. Si vous le souhaitez, demandez notre aide pour vous aider à amplifier la sensation du Hara et nous allons collaborer. Des exercices respiratoires orientés seront vos meilleurs moyens d’amplifier ce centre énergétique en vous.

Nous vous saluons et vous aimons tendrement.

Ici votre frère Ashtar, accompagné du Collectif de la Fraternité des Étoiles, collectif dont je fais pleinement partie.

Le Commandant Ashtar
 


Aux portes du Nouveau Monde - Par le Commandant Ashtar - 20 février 2008

 

Salutations à vous, chers enfants de la terre, 

Ici votre fidèle compagnon, le Commandant Ashtar, accompagné du Collectif Lumineux de la Fraternité des Étoiles. Nous avons demandé en ce jour à notre partenaire de vous transmettre un message important pour la période actuelle de transition planétaire. En même temps que vous lisez ces lignes, ressentez intérieurement si ces mots vous semblent justes et en résonance avec un ressenti intérieur qui vous sera retransmis par votre Âme. Ceci vous permet de vous reconnecter avec l’Être cocréateur que vous êtes, afin de reconnaître que vous êtes au centre de la grande reconstruction universelle actuellement en cours, et non point un simple observateur.

Nous avons informé notre partenaire qu’un événement majeur d’une proportion mondiale est actuellement à se dessiner et à prendre place dans l’aura de votre magnifique planète bleue. Cet événement, d’une ampleur sans précédent, sera observé par tous les habitants de la terre, ainsi que par ceux des multiples constellations environnantes. Le but de ce message n’est pas de vous transmettre les détails de cet événement mais bien de vous inviter tous, individuellement et collectivement, à y collaborer d’une façon très concrète et tangible.

Nous savons que vous aimeriez obtenir tous les détails, les lieux, la date et l’heure de ceci, mais cela n’aiderait pas le mouvement actuel. Non seulement vous vous projetteriez dans un futur non manifesté qui invite actuellement votre énergie créatrice, mais vous contourneriez la concrétisation de cet événement en oubliant de jouer votre rôle créateur. Ce qui est intéressant en ce moment n’est point que vous cherchiez à imaginer l’événement spécifique, pas plus qu’il vous faille sentir que vous portez le sort de la planète sur vos épaules. L’invitation actuelle est de vous reconnecter au pouvoir créateur que vous portez en vous et qui vous relie à cet Univers en expansion, et que vous choisissiez de le diriger vers les transformations lumineuses de ce monde. Permettez-vous de ressentir que vous êtes au centre de cet Univers et que vous avez le pouvoir d’orienter et d’influencer lumineusement les changements actuels.

Nous sommes conscients que ce message éveillera probablement en vous (et en notre partenaire) un questionnement à savoir si ce n’est pas une autre «prédiction» qui s’avèrera infructueuse avec le temps. Si c’était le cas, cela n’aurait aucune importance. Permettez-nous de vous rappeler que tous les éléments qui ont stimulé en vous une intention de changement, associée à une conviction que la vie sur cette terre est appelée à se modifier considérablement, ont collaboré à transformer ce monde. Ce n’est pas parce que votre vision plus limitée ne vous permet actuellement pas de constater les changements planétaires concrets que ceux-ci ne se produisent pas. En fait, nous dirions que jamais auparavant votre monde n’aura été aussi lumineux. S’il est vrai que les conflits mondiaux prennent encore beaucoup de place dans vos médias, nous dirions en même temps que leur présence met aussi en relief tous ces Êtres qui sont touchés par ces futilités et qui choisissent de nourrir la paix en eux et à l’extérieur d’eux. Ceci ne se mesure pas avec vos yeux physiques chères Âmes, mais pourtant, vous pouvez le ressentir comme étant juste à l’intérieur de vous. 

Très bientôt, vos médias ne pourront plus retenir les informations reliées aux VRAIS événements qui se produisent sur ce monde. S’il est juste de dire qu’actuellement, ceux-ci sont filtrés par certains Êtres inconscients du «virage» lumineux actuel, nous dirions que les barrages sont sur le point de céder et qu’un afflux majeur de VÉRITÉ vous sera bientôt retransmis (un «bientôt» cosmique). Préparez-vous à un choc lumineux et amoureux, chers Êtres créateurs.

L’invitation actuelle est de nourrir en vous la conviction que cet Univers est à se transformer dans un très court temps (relatif à l’éternité, c’est un claquement de doigts). Nous vous mentionnons ceci pour que vous agissiez en Maître et collaboriez à cette transformation. Nous ne souhaitons pas nourrir en vous l’attente, ce qui vous conduirait ensuite vers une déception. Vous vous retourneriez alors vers nous en nous blâmant de cette fausse joie ainsi créée et alors, tout notre propos aurait été inutile. 

Comprenez-vous à quel point votre regard amoureux amplificateur est un élément central dans les transformations en cours? Si vous baissez les bras à chaque fois que vos attentes (qui appartiennent au règne humain tridimensionnel et qui sont associées au temps linéaire) ne sont pas rencontrées, vous nourrissez alors la lourdeur planétaire et limitez les transformations en cours. Permettez-nous de vous proposer de choisir maintenant de nourrir la conviction en vous. Non point une conviction associée au fait de suivre comme des moutons ce qui vous est présenté sans le questionner, mais plutôt de vous rappeler que vous êtes des Maîtres («assoupis» et sur le point de vous réveiller) et que votre regard amplificateur peut véritablement déplacer une montagne. Si vous choisissez d’amplifier le mouvement de transformation actuel, vous allez véritablement supporter les transitions en cours et aider votre humanité.

Nous aimerions compléter ce message en vous mentionnant une information qui, nous le croyons, résonnera profondément en vous. Êtes-vous conscient que, par amour pour l’humanité, vous avez syntonisé votre mouvement d’expansion de conscience actuel avec celui de la collectivité planétaire ? Par amour pour vos Frères et Sœurs endormis, vous avez choisi d’accéder à la Super Conscience dans un mouvement à la fois collectif et individuel. Collectif parce que vous avez lié votre destin à celui des autres qui vous «suivent», et individuel parce que vous savez en même temps que le libre arbitre de cet Univers fait en sorte que l’intention de retourner à la Super Conscience doit être émise par l’Être qui choisit cette voie.

Ceci pourrait vous surprendre, mais vous trouverez en même temps dans cette information une explication au fait d’avoir parfois l’impression de faire du surplace, comme si tous ces «efforts» et cette intensité que vous accordez à votre progression ne semblaient pas porter fruit (ou évoluer plus lentement que ce que vous pourriez imaginer). Il est certes vrai que vous traversez différentes étapes de nettoyage qui doivent être franchies. Mais en même temps, nous dirions que les Initiés des précédentes époques traversaient aussi ces étapes et pourtant, ils vivaient des expériences de conscience élargie fort amples et intenses. Alors, pourquoi croyez-vous que ceci ne semble actuellement pas vous être accessible, du moins pas dans une forme aussi tangible, intense et claire que vous le souhaiteriez ? 

La raison est que ces expériences se produisent bel et bien en ce moment, mais elles demeurent à un niveau inconscient de votre Être afin justement de vous maintenir fortement présent et incarné sur ce plan de conscience. Il est important qu’il en soit ainsi car si vous accédiez maintenant aux souvenirs de ces expériences, un fossé important se creuserait entre les humains éveillés et ceux endormis et l’énergie disponible à l’ascension planétaire serait alors canalisée vers un groupe d’Êtres précis. C’est en ce sens que nous vous mentionnons que, par amour pour vos Frères et Sœurs endormis, vous avez choisi - et ce choix s’est fait aussi à partir de l’Âme - de «partager» l’énergie de votre expansion avec la conscience collective de cette humanité afin d’accélérer la croissance globale. Quelle offrande !

À la lumière de cette information, vous comprendrez mieux pourquoi nous vous aimons tant et vous reconnaissons comme de grands Êtres d’amour et de service pour cette humanité en développement. Vous comprendrez aussi mieux pourquoi nous vous mentionnons régulièrement que chaque ouverture individuelle que vous effectuez sert l’ensemble de cette humanité. Cet énoncé ne pourrait être plus juste.

En même temps, il ne faille pas retenir de ces propos que vous êtes condamné à une forme de voile perpétuel, au contraire. À un moment précis du parcours planétaire, moment qui ne saurait maintenant tarder, la conscience globale des humains sera prête à reprendre les responsabilités de son évolution et les Travailleurs de la Lumière n’auront plus à maintenir en place l’énergie de la transformation pour l’ensemble de cette humanité. Chacun comprendra son rôle clé et central sur la voie du retour, et à ce moment, le voile se retirera. Un «rattrapage» exceptionnel prendra alors place dans vos vies, si vous le permettez (n’oubliez jamais que vous êtes les artisans de tous les changements que vous vivez).

Une fois le voile de l’oubli progressivement retiré, vous aurez alors accès à une mémoire cosmique retrouvée et à des pouvoirs qui vous seront retournés. Ce moment marquera une transition importante dans vos vies incarnées car vous retrouverez alors la mémoire de vos origines universelles. Beaucoup d’entre vous vont entrer progressivement dans une collaboration véritablement importante avec votre Famille des Étoiles, et ceci sera fort joyeux et stimulant. 

Nous aimerions compléter ce message en vous rappelant d’être doux envers vous-même et de ne pas juger ni comparer vos rythmes d’intégration et de transformation personnels. Vous pouvez déjà constater que ceci ne vous sert point et crée davantage de tension que de légèreté en vous, même lorsque vous rencontrez un Être qui vous semble plus «enlisé» dans la densité que vous. Si vous comparez votre rythme à celui d’un autre, vous jugez la perfection de cet Univers qui vous a créé à son image. 

Soyez un observateur attentif de la vie qui vous entoure et qui se manifeste avec intensité à l’intérieur de vous. Rappelez-vous que vos pensées et vos mémoires plus sombres cherchent simplement votre lumière d’accueil inconditionnel afin d’élever leurs fréquences vibratoires. Offrez-leur ce regard amoureux inconditionnel, et vous constaterez que de grands changements prendront place concrètement dans vos vies.

Nous vous aimons tendrement et vous observons avec une grande douceur et beaucoup d’amour. Lorsque vous goûterez à nos énergies de façon plus tangible à vos côtés, vous nous reconnaîtrez comme étant véritablement des membres de votre Famille Universelle, et ce moment sera magique.

Nous vous saluons

Votre Frère Ashtar, accompagné de la Grande Fraternité Universelle. 

Le Commandant Ashtar


L'inconscient, cet inconnu - Par le Commandant Ashtar - 29 février 2008

 

Nous vous saluons, chers enfants de la terre,

Ici votre fidèle ami, le Commandant Ashtar, accompagné de la Famille Universelle. Il nous fait grandement plaisir de nous adresser à nouveau à vous par le biais de notre partenaire, qui se régale de recevoir nos éclairages continuels qui viennent nourrir sa conscience et l’aider à poursuivre sa route. Il est intéressant de constater que nous utilisons le microcosme qu’il représente pour «évaluer» l’état du macrocosme que vous représentez tous collectivement. Il n’est pas véritablement conscient du phénomène, mais c’est pourtant ce qui se produit. 

En fait, nous dirions que quelques jours avant ces transcriptions écrites, nous communiquons intuitivement à notre partenaire les thèmes que nous souhaitons aborder avec vous, pour qu’il puisse évaluer leur portée. Nous observons ensuite son champ aurique afin d’y «lire» leur intégration progressive. Il est par la suite surpris de sentir le prochain thème avant que nous ne le lui mentionnions, mais nous dirions que le processus est déjà largement entamé au moment de l’écriture. 

Nous vous mentionnons ceci, chers Amis incarnés, pour que vous réalisiez que vous n’êtes jamais séparés des consciences de cet Univers, pas plus que vous ne l’êtes les uns avec les autres, que ce soit sur une base individuelle ou au niveau de la collectivité humaine. Nous collaborons avec vous tous pour «implanter» de nouvelles idées, que nous approfondissons par la suite de façon plus consciente et orientée. C’est un processus tout à fait naturel, que vous en soyez conscients ou non. Vous êtes en quelque sorte des laboratoires d’expérimentation fort lumineux [utilisé ici dans le sens exploratoire du terme et non dans le sens de la manipulation]. Ne sous-estimez pas l’importance de votre rôle actuel dans la progression de cet Univers, vous êtes véritablement assis aux premiers rangs du spectacle, pour ainsi dire. 

La plupart des Êtres humains incarnés s’imaginent que leurs pensées proviennent uniquement de leur cerveau. D’autres, plus conscients (comme vous), s’imaginent que certaines pensées proviennent de eux, alors que d’autres proviennent des consciences lumineuses de cet Univers. Et si vos pensées et inspirations individuelles étaient celles à la fois de vous et de cet Univers ? 

En fait, nous dirions que les inspirations humaines proviennent d’une connexion avec l’Univers qui transmet, à travers les consciences qui y habitent, des inspirations qui font progresser l’ensemble de la collectivité (certaines idées donnent l’impression de faire reculer, mais ultimement, c’est pour mieux avancer, puisqu’elles contribuent à un apprentissage collectif). Plus les Êtres sont conscients du processus et plus ils peuvent choisir de l’orienter à partir des plus hautes fréquences de l’Amour et de la Lumière. Autrement, ils recevront tout de même, mais le processus sera teinté du niveau de conscience à partir duquel ils fonctionnent. 

Les fréquences continuelles de peur et de doute vont venir filtrer les idées «supérieures», pour diminuer leur rythme vibratoire et les «adapter» aux niveaux plus denses. Nous souhaitons ainsi mentionner que tous les Êtres reçoivent des idées en provenances de cet Univers, peu importe leur niveau de conscience et d’ouverture. Cependant, plus le processus est conscient et orienté, et plus l’Être sera en mesure de recevoir des inspirations à partir des purs niveaux de conscience de l’Amour et de la Lumière.

Toute cette introduction vise à vous présenter le thème de ce propos, soit l’inconscient. Pour les fins de notre entretien, nous pourrions associer l’inconscient à l’ombre, et le conscient à la lumière. Par analogie, imaginons ensemble que les conflits de ce monde sont associés à l’inconscient collectif des Êtres humains, et par extension, que les conflits individuels sont associés à l’inconscient individuel. En fait, nous dirions que cet énoncé n’est point une analogie mais une vérité universelle. Permettez-nous d’élaborer davantage.

Lorsqu’un conflit intérieur existe en vous, celui-ci va tenter de se frayer un chemin jusqu’à votre conscience afin d’y recevoir votre accueil et votre Amour inconditionnel. Vos collectivités vous ayant appris à n’afficher que vos côtés lumineux, beaucoup d’Êtres humains vont alors reléguer l’information reçue, souvent associée à un inconfort émotionnel, à un endroit de votre cerveau que nous nommerons l’inconscient. Celui-ci est à l’origine de la création d’un monde intérieur parallèle, symbolisé par l’image des oubliettes de vos films de pirates. 

Lorsque la pression du conflit s’amenuise, l’Être aura alors l’impression qu’il s’est débarrassé du conflit et que la situation est réglée. Évidemment, vous savez que ceci n’est qu’une illusion. Cependant, cette illusion pouvait perdurer jusqu’à maintenant puisque l’ancien monde permettait une forme d’accumulation d’énergie dans ces réalités parallèles, au niveau du cerveau inconscient. L’inconfort se présentait périodiquement, mais le rythme vibratoire plus lent de ce plan de conscience arrivait à «calmer» l’Être pour une période plus ou moins longue, selon le niveau d’accumulation et l’ampleur du conflit. Vous sentez où nous voulons en venir, n’est-il point ? Permettez-nous de poursuivre.

Maintenant que vous avez choisi collectivement d’élever le rythme vibratoire de cette humanité, le monde parallèle de l’inconscient est à se nettoyer. Cette réalité associée à l’ombre recherche votre Amour inconditionnel en ce moment afin d’être élevée dans les mondes purs de la Lumière divine. Au niveau de l’Âme, vous avez collectivement donné votre autorisation à ce processus, mais nous sentons que tout ce mouvement bénéficierait d’une plus grande compréhension au niveau de votre conscience. 

En ce moment, ce processus est à l’origine de grandes contradictions intérieures et d’une impression, souvent inconsciente, de régresser. D’un côté, vous sentez que le rythme vibratoire de votre humanité s’élève continuellement (ce qui est certes le cas), et en même temps, vous avez l’impression de reculer collectivement (et parfois individuellement), puisque jamais auparavant autant d’éléments conflictuels ne vous ont été présentés en si peu de temps. Accueillez ceci dans la bénédiction de votre Cœur Sacré chers Êtres, car ce chemin vous conduira directement vers les guérisons collectives et individuelles tant attendues.

Le seul moyen de nettoyer l’inconscient collectif est de nettoyer votre inconscient individuel. Pour ce faire, il est important de comprendre que le monde parallèle de l’inconscient est l’aspect de votre Être qui reçoit prioritairement la Lumière amplificatrice de votre duo Âme-Esprit afin que les mémoires qu’il contient se manifestent concrètement dans la matière. Pour mieux comprendre notre propos, nous dirions que les expériences de vie que vous rencontrez quotidiennement sont toutes créées par un aspect de vous, conscient ou inconscient. Cependant, comme la réalité parallèle de l’inconscient bénéficie d’un «accès privilégié» à votre Lumière amplificatrice Divine, son contenu se manifeste prioritairement dans la matière afin que vous puissiez le conscientiser et le transmuter à partir de votre conscience. 

Ce ne sont pas vos visualisations répétées qui vous permettent de créer votre vie rêvée, mais un regard vif et éclairé sur tous ces aspects inconscients que vous portez à l’intérieur et qui créent, souvent malgré vous, votre réalité extérieure. Tout ce que vous vivez dans la matière est une représentation tridimensionnelle du contenu de votre cerveau inconscient en priorité, et du cerveau conscient par la suite. Quelle perfection Divine, n’est-il point ! 

C’est en ce sens que beaucoup d’Êtres humains tentent de transformer leur vie en affirmant haut et fort ce qu’ils souhaitent manifester, mais sans jamais tenir compte de leur monde inconscient qui vient «annuler le signal» émis. Celui-ci transmet à la place une information contradictoire à l’Univers qui, par décret céleste, se voit confiné à reproduire les signaux reçus en les manifestant par ordre de priorité. De par sa nature, comme l’inconscient associé à l’ombre cherche la nourriture de la Lumière de vie pour ultimement se transmuter, celui-ci «grandira» en recherchant l’Amour inconditionnel de l’aspect conscient de votre Être. 

En ce moment, tout votre monde inconscient tente d’attirer votre attention pour s’élever vibratoirement. Son moyen pour y parvenir est de se manifester concrètement dans la matière afin d’attirer votre regard éclairé. Si vous vous objectez à ce qui vous est présenté ou vous positionnez en tant que conquérant, alors là, la leçon pourrait perdurer.

Afin de bien illustrer notre propos et créer un ancrage plus important en vous, permettez-nous de vous présenter un exemple concret. Imaginons ensemble un Être qui vit des défis financiers importants. À un moment du parcours, il se voit obligé d’emprunter un montant d’argent pour subvenir à ses besoins. Cet Être vit des expériences de plus en plus intenses sur le chemin de l’expansion de la conscience, mais continue de vivre des défis financiers qui lui semblent récurrents dans sa vie. Ses techniques de visualisation lui ont appris qu’il lui fallait se voir continuellement dans l’abondance pour que celle-ci se crée concrètement. C’est donc avec encore plus d’insistance qu’il mettra en pratique ses méthodes apprises, et celles-ci présenteront certains résultats concrets qui viendront lui confirmer leur fonctionnement. Mais au niveau financier, rien ne semble fonctionner. Alors là, l’Être s’imaginera qu’il ne le veut pas suffisamment, qu’il ne se visualise pas assez clairement, qu’il le fait mal, qu’il n’a pas la bonne technique, etc. Pourtant, tout est parfait et la manifestation correspond exactement à ce qui est émis. Quel est donc le problème ?

Chers enfants de la terre, comprenez que la source de l’obstacle provient du niveau inconscient de l’Être, et non de son inefficacité à se voir correctement dans l’abondance. Si l’Être se sent inadéquat, non supporté par l’Univers et abandonné sur cette terre qu’il perçoit comme une prison cosmique, il rencontrera des obstacles qui viendront lui confirmer l’orientation de son pouvoir créateur. Il manifestera alors une représentation tridimensionnelle de son Univers intérieur, soit le non support qu’il porte déjà en lui. S’il s’acharne en parallèle à manifester l’abondance financière dans sa vie sans prendre conscience qu’il est à l’origine de la création de la non abondance, alors là il y a une impasse importante.

Voyez-vous, pour découvrir votre Univers inconscient, il suffit d’observer les éléments qui se présentent concrètement à vous et de les reconnaître comme des représentations physiques des aspects conscients ou inconscients de votre Être. Voilà le secret de la découverte de vous-même. 

Il n’est point nécessaire de vous retirer en contemplation dans une grotte pour découvrir votre monde inconscient (c’est tout de même possible), il ne suffit que d’observer les éléments présents dans votre vie et de les reconnaître pour ce qu’ils sont réellement, c'est-à-dire des aspects de vous qui se manifestent extérieurement pour être conscientisés et recevoir votre Lumière d’Amour inconditionnel.

Le principal piège que rencontrent les humains est qu’ils se dissocient souvent des éléments qu’ils considèrent incohérents dans leur vie, tout en tentant de les transformer. « Je ne suis pas à l’origine de ceci, mais je souhaite que cette situation inconfortable change ». Alors là, l’Être rencontrera un problème de taille puisqu’il ne lui sera pas possible de transformer la situation qu’il considère séparée de lui. 

Lorsque les Êtres humains accueillent leur réalité extérieure avec le regard du Maître intérieur, ils savent intuitivement qu’ils sont les parfaits créateurs de leur vie, même s’ils n’en comprennent pas toute la portée. Il n’est pas nécessaire de tout identifier pour démasquer une situation récurrente, il ne suffit que de transformer son regard et de se reconnaître comme étant réellement à l’origine de cette mise en scène. Ce processus s’effectue en étant très présent à l’incarnation [ressentir le Hara, voir autre texte «L’ultime sceau de protection»] et en accueillant inconditionnellement l’énergie associée à cette manifestation extérieure, même si vous ne la comprenez pas. À ce moment, la mémoire inconsciente refait surface et sera progressivement accueillie par la conscience. L’espace est alors «nettoyé» et l’énergie de l’inconscient (ombre) vient se polariser au niveau de la conscience (lumière). À ce moment, la mémoire n’a plus d’emprise sur vous. Non point qu’elle n’existe plus, mais elle ne vous fait plus ombrage en quelque sorte, puisqu’elle est devenue Lumière.

Chers enfants incarnés, soyez attentifs à votre regard lorsque vous observez la vie qui vous entoure, car celle-ci contient des éléments qui vous apprennent qui vous êtes. Si vous les jugez et vous séparez d’eux, vous contournez le processus de guérison qui vous est présenté. Vous reproduisez alors les mêmes scénarios mais sous un autre manteau, puisque leur source demeure inchangée, c'est-à-dire vous. 

Offrez-vous ce regard éclairé face aux situations que vous qualifiez de difficiles dans votre vie. Celles-ci sont vos Maîtres enseignants et elles vous servent bien (même vos défis financiers). Elles vous permettent de vous découvrir. 

Il est intéressant de constater que ce message est reçu en cette journée qui ne survient qu’une fois à tous les 4 ans dans votre calendrier terrestre [29 février]. Une brèche particulière vers votre monde inconscient s’étant ouverte, il n’en tient qu’à vous d’y entrer et d’y apporter votre Lumière inconditionnelle d’Amour et de Conscience. Une fois ce nettoyage effectué, vos pouvoirs ne seront plus filtrés par la réalité parallèle inconsciente. Ils seront alors véritablement orientés par votre conscience amplifiée.

Chers amis sur le parcours de la maîtrise, nous vous rappelons d’être bons et doux envers vous-même et les Êtres qui vous entourent. Accueillez votre rythme individuel comme étant votre propre tonalité universelle, et permettez-vous d’observer honnêtement votre vie humaine avec le regard du Maître intérieur. À ce moment, vous découvrirez vraiment ce que veut dire « avoir la tête dans les Étoiles et les pieds bien enracinés sur terre ».

Si vous choisissez de nous inviter, nous vous accompagnerons individuellement dans l’intégration de cette connaissance universelle qui vous permettra de transformer votre vie humaine.

Nous vous saluons et vous aimons tendrement.

Votre frère Ashtar, accompagné de la Grande Fraternité des Étoiles.

Le Commandant Ashtar
 


La grande illusion - Par le Commandant Ashtar - 21 mars 2008

 

Salutations à vous, chers enfants de la terre,

Ici le Commandant Ashtar, accompagné de la grande Flotte Galactique, fidèle comme toujours à votre humanité. Avant même de débuter la lecture de ce message, permettez-vous de ressentir nos présences amoureuses à vos côtés. Si vous y êtes attentifs, vous sentirez nos énergies caressant votre visage et vos cheveux, vous soufflant des douceurs amoureuses aux oreilles. Nous sommes forts concrets vous savez, même si vos sens physiques ont encore de la difficulté à nous percevoir.

La Confédération Universelle des Êtres amoureux de votre planète est tellement importante en ce moment que si vous aviez maintenant la capacité de nous voir réellement pour ce que nous sommes, vous seriez immédiatement «transportés» dans le Nouveau Monde. La peur serait instantanément transmutée en Amour. Ce faisant, les tensions mondiales s’élimineraient d’elles-mêmes, s’évanouissant à la vue de cet immense mouvement lumineux et amoureux actuellement projeté dans votre direction. Cela serait merveilleux, n’est-il point? Mais c’est merveilleux, puisque c’est actuellement ce qui se produit. 

Pour que cette vision magnifique de votre humanité puisse s’incorporer à votre plan de conscience, le seul obstacle qu’il vous reste à transmuter est celui de l’ancrage. Tous les aspects de vous souhaitent vivre concrètement cette réalité et la ressentir pleinement. Mais actuellement, seul les aspects plus subtils y ont accès. Ceux-ci semblent se séparer de votre conscience le temps de vivre ces états extatiques, et nous comprenons que cette perception éveille en vous une certaine frustration. Vous avez l’impression que l’ensemble de la vie céleste est actuellement à célébrer l’Amour et la Lumière de vie, alors que sur terre, vous vivez encore ces lourdeurs qui vous assaillent. Encore une fois, permettez-nous de vous apporter un éclairage qui, nous le croyons, vous aidera à transmuter les derniers vestiges de cet ancien monde.

Au début de la création des mondes finis (la matière de plus en plus dense), nous vous avons déjà mentionné que c’est par Amour pour l’évolution universelle que vous avez choisi de vous y projeter. Le but était de faire progresser le collectif des Êtres de cet Univers, énergie que nous pouvons aussi associer à Dieu, et que nous nommons La Source. C’est donc par Amour pour l’évolution que vous avez choisi d’entrer dans l’expérience de l’oubli de vos origines célestes. Vous vous êtes ainsi projetés dans un monde fini pour entreprendre par la suite votre «voyage de retour» vers la mémoire de qui vous êtes réellement. Mais pourquoi, vous dites-vous? Eh bien pour offrir à cet Univers une expérience de vie absolument unique. Celle-ci était si prometteuse que vous vous êtes spontanément portés volontaires pour la vivre. Elle représentait un potentiel unique d’évolution pour l’ensemble de cet Univers, et allait même permettre de créer les germes des Nouveaux Mondes à venir. Comprenez-vous pourquoi il est si merveilleux de vous observer?

Vous êtes de grands Maîtres de la transmutation cellulaire et nous sommes toujours aussi impressionnés de vous observer à l’œuvre. Que vous en soyez conscients ou non, vous êtes continuellement à moduler l’énergie et la matière selon vos projections individuelles et collectives. Cependant, là où les énergies actuelles vous interpellent davantage c’est que vous êtes invités à devenir Maîtres de l’empreinte que vous émettez, et non plus les victimes inconscientes de vos créations. 

Au début de ce voyage, nous vous avons mentionné que vous avez dû, dès le départ, composer avec un sentiment de culpabilité imprévu associé à l’impression d’avoir été chassés de votre demeure céleste, oubliant du coup que vous étiez à l’origine de cette diminution de votre rythme vibratoire afin d’incorporer la matière [voir autre texte «L’obstacle originel»]. Ce sentiment a alourdi considérablement votre expérience incarnée, puisque vous avez alors créé collectivement une énergie d’opposition, que nous avons nommée l’ombre, et qui est venue vous «hanter» par la suite. Dans son aspect le plus subtil, cette énergie, qui porte un manteau d’opposition, cherche encore aujourd’hui votre Amour inconditionnel afin d’être transmutée. En apparence, l’ombre exprimera une intension d’opposition, mais puisque cette énergie a été conçue à partir des mondes de l’Amour et de la Lumière, elle cherchera elle aussi à retourner à la Source de toute vie. 

Lorsqu’ils observent l’opposition dans sa forme la plus brute, les humains en général vont tenter de la combattre, de s’en séparer, ou de s’élever au-dessus d’elle, dans une forme de jugement. Puisque l’ombre est inconfortable à côtoyer de par sa nature, les Êtres croient que l’harmonie sera de nouveau créée une fois qu’elle aura été repoussée. Permettez-nous de vous mentionner que cette attitude est à l’origine de la plupart des conflits que rencontrent actuellement vos sociétés. C’est ce que nous nommons la grande illusion. Sachez qu’il est impossible de se séparer d’une énergie qui a été créée par vous tous, collectivement. 

Nous savons que ces paroles pourront éveiller en vous une certaine confusion, puisque les Êtres ont l’impression que s’ils observent attentivement l’ombre, symbolisée par tous les conflits et les mouvements d’opposition que rencontrent actuellement vos sociétés, ils vont la nourrir et l’amplifier. Ils auront donc l’impression qu’il leur faille s’en séparer, s’y opposer ou la détruire. Voilà l’une des plus grandes erreurs (si nous pouvons employer ce terme) que rencontre actuellement votre humanité. Pour transmuter l’ombre, il faut la démasquer et la reconnaître pour ce qu’elle est, et non point tenter de s’en séparer en s’y opposant. Permettez-nous ici d’approfondir davantage notre propos.

Lorsque vos médias, qui sont passés maîtres dans la capacité de stimuler en vous la peur et l’opposition, présentent des scènes effrayantes laissant envisager un futur ayant peu d’espoir, la plupart des Êtres vont soit occulter la scène, ou nourrir en eux un sentiment qu’il faille s’insurger et affirmer haut et fort leur mécontentement. Cela est fort intéressant et n’interprétez point que nous vous encourageons ici à la passivité béate. Nous voulons simplement vous décrire une attitude générale qui vient amplifier le conflit au lieu de le résorber. Poursuivons.

Lorsque les Êtres se présentent ensuite à une invitation visant à affirmer leur point de vue (nous sommes contre ceci ou cela), ils nourrissent alors le mouvement contre lequel ils viennent manifester en s’y opposant avec force. La réaction est fort légitime puisqu’à un premier niveau, il est tentant d’interpréter qu’en se séparant d’une situation dérangeante, celle-ci va sortir de son champ aurique et n’aura alors plus aucune emprise sur soi. Mais où se dirige cette énergie, croyez-vous?

Puisque cet Univers est UN et qu’ultimement, il n’existe aucun élément qui en soit séparé, tout est donc relié, d’une façon ou d’une autre. Alors comment est-ce qu’une énergie, qui fait partie du Tout, pourrait être détruite en étant repoussée? En fait, elle ne le peut pas. Pour qu’elle se transmute, l’ombre doit transiter par le feu sacré du Cœur Christique en vous, celui de l’Amour inconditionnel et de la Lumière de vie la plus pure. Même si elle se présente dans une forme d’opposition, l’ombre cherchera toujours votre accueil inconditionnel. En vous y opposant, vous la nourrissez. Voilà qui est simple.

Maintenant, la question suivante est «comment peut-on transformer une énergie d’opposition qui recherche la séparation, sans s’y opposer, ni la cautionner?». C’est un questionnement fort intéressant et nous allons tenter de vous éclairer sur le sujet. Dans un premier temps, permettez-nous de rappeler que fondamentalement, tous les Êtres portent en eux la Lumière de la vie. La différence entre eux est que certains la voilent davantage que d’autres, mais fondamentalement, les Êtres portent tous la Lumière en eux. Conséquemment, nous dirions que c’est «l’épaisseur du manteau» (ou du voile) qui fait la différence entre les Êtres, et non l’essence qui les anime. Dans ce contexte, rappelez-vous que tous les Êtres (et les énergies, puisque les Êtres sont des énergies), recherchent l’Amour inconditionnel, qu’ils en soient conscients ou non.

Pour les fins de notre propos, nous dirions que si un Être ou une situation se présente à vous avec «un manteau plus épais», vous aurez spontanément envie de vous en séparer. En fait, plus le manteau sera épais et plus l’envie de s’en séparer sera grande. Certes, cette réaction spontanée est légitime puisque l’énergie qui se présente est inconfortable. Mais dans le contexte actuel, l’invitation est de l’accueillir comme étant un aspect de vous qui cherche votre Lumière inconditionnelle, et non point comme un aspect extérieur qu’il faille éliminer et détruire. Autrement, vous le nourrissez. Nous ne pouvons être plus clairs.

Puisque collectivement, cette humanité est à l’origine de la création de l’énergie de l’ombre afin d’en faire l’expérience - l’ombre représentant ici l’énergie de la séparation d’avec la Source de toute vie - c’est donc l’humanité collectivement qui a le pouvoir de la transmuter. Mais en s’y opposant, elle ne reconnaît pas son lien avec elle et crée alors un îlot énergétique, une forme de «bulle autonome», qui tentera dès lors de réintégrer sa demeure originelle, soit vous tous. Cette bulle énergétique revêtira différents manteaux avec plusieurs formes, mais son essence demeurera la même. 

Ce que les Êtres ne voient pas c’est qu’en s’opposant à une énergie qui se présente à eux, que ce soit concrètement ou par l’intermédiaire de vos médias par exemple, un aspect d’eux quitte leur champ aurique pour aller nourrir la situation dérangeante. Cette situation est d’autant plus importante lorsque l’Être omet de reconnaître son lien avec elle car à ce moment, il tentera de transformer une situation pour laquelle il ne reconnaît pas sa connexion. Il ne s’agit pas ici d’entrer dans un mouvement de culpabilité qui n’aurait pour effet que de vous alourdir davantage, mais simplement de reconnaître que tout ce qui existe sur terre origine de l’humanité, de ses propres zones d’ombre incomprises. Ces zones d’ombre individuelles ont manifesté collectivement les conflits extérieurs de ce monde. Pour transmuter ces conflits, il faut donc d’abord se les réapproprier.

Une fois réappropriées, le piège est d’entrer dans un sentiment d’impuissance qui suggère que l’Être ne peut transformer réellement sa vie. Ce sentiment est véritablement un piège pour les humains incarnés car la matière présente des apparences tellement limitées (ce sont des apparences, nous le mentionnons bien) qu’ils acceptent aisément leur impuissance à la transformer. 

Si vous souhaitez transmuter une situation pour laquelle vous vous sentez impuissants, alors l’impression que vous portez en vous sera manifestée extérieurement (l’impuissance), et vous croirez à tort que vous aviez raison de vous sentir ainsi puisque la situation est demeurée inchangée. Il faut donc être excessivement attentifs aux mémoires d’impuissance qui vous accompagnent en ce moment, car celles-ci se présentent comme des pièges importants en cette période carrefour de votre humanité. C’est précisément sur ce point que nous vous soutenons, chers Êtres incarnés. Notre but n’est pas de transformer votre monde à votre place, mais de vous accompagner vibratoirement et concrètement à le faire. Nous vous avons mentionné à plusieurs reprises que notre présence à vos côtés n’est pas pour vous sauver, vous le faites déjà vous-mêmes. Nous vous supportons sur la route du retour à la Super-Conscience.

Lorsque vous comprenez que vous êtes collectivement à l’origine des énergies avilissantes que connaît actuellement votre monde, vous savez que vous avez le pouvoir de les transformer, non point en vous en séparant, mais en les accueillant à partir de votre Cœur sacré intérieur. Les accueillir ne veut pas dire les cautionner, au contraire. Vous pouvez certes exprimer votre désaccord face à une situation dissociée des mouvements de l’Amour et de la Vie. Mais ce qui est important c’est d’éviter de nourrir en vous un jugement ainsi qu’une charge émotionnelle de colère et d’opposition. 

Nous avons spécifiquement mentionné votre lien énergétique avec l’ombre pour vous permettre de la percevoir comme étant un aspect de vous qui cherche votre Lumière. Ce faisant, nous voulons susciter en vous un mouvement de compassion qui vous permettra d’envisager cette énergie différemment, un peu comme un frère rebelle que vous savez au fond rechercher votre Amour, même si ses gestes semblent présenter le contraire. Vous savez également que moins vous allez reconnaître ce frère pour ce qu’il est, et plus il s’opposera à la cellule familiale. C’est véritablement lorsqu’il aura ressenti intérieurement que sa rébellion ne suscite plus d’opposition extérieure qu’il pourra alors effectuer un choix véritable. S’il choisit d’élever son regard, il comprendra alors la futilité de son mouvement et pourra alors choisir de retrouver un mouvement plus harmonieux. Il pourra aussi choisir de poursuivre son mouvement d’opposition, mais celui-ci n’aura plus d’impact sur la cellule familiale puisque les sources auront disparues. Voilà qui est intéressant, n’est-il point?

Vous pourriez avoir l’impression qu’en accueillant l’idée de votre lien avec les énergies qui vous déstabilisent, vous allez vous affaiblir et nourrir l’ombre en vous. Mais la réalité est précisément l’inverse, puisque c’est en occultant votre lien avec l’ombre que vous la nourrissez. Nous vous avons déjà mentionné que tout ce qui est inconscient en vous est amplifié par la lumière de votre duo Âme-Esprit [voir autre texte «L’inconscient, cet inconnu»]. Cet élément s’extériorise alors dans la matière, dans le but ultime d’être conscientisé et aimé par vous-même, afin de «revenir à la maison». L’énergie de l’ombre ne fait donc pas exception à cette règle.

C’est l’ensemble de toutes les énergies ombrageuses individuelles qui a collectivement créé les conflits mondiaux pour lesquels votre humanité cherche actuellement des solutions durables. La première solution est donc de les reconnaître comme des créations collectives, et ensuite, de les accueillir inconditionnellement comme étant des aspects fragilisés de vos Êtres. Nous ne vous suggérons point de cautionner les situations, comme nous vous le disions, mais véritablement de les observer en tant que Maître, portant en lui le pouvoir de la transmutation cellulaire alchimique. C’est d’ailleurs l’un des secrets de l’alchimie moléculaire. En reconnaissant que vous êtes lié à l’objet que vous souhaitez transformer, vous retrouvez le pouvoir de le modifier. Autrement, la transmutation a lieu, mais dans un Univers parallèle où «réside» un aspect de vous qui reconnaît naturellement son lien avec Tout ce qui Est. Voilà qui est intéressant, n’est-ce pas? Mais revenons à notre propos.

Nous vous avons mentionné que lorsque vous vous opposez à une situation que vous souhaitez voir se transformer, vous la nourrissez. Un aspect de vous quitte alors votre champ aurique et va littéralement soutenir la situation, et y ajouter votre contribution énergétique. Lorsque plusieurs Êtres font de même, alors là la situation prend véritablement de l’ampleur. Le «monstre» ainsi créé se présente avec un manteau suscitant peur et inquiétude, mais son essence demeure lumineuse. Si vous démasquez la situation et la reconnaissez inconditionnellement pour ce qu’elle est, soit un aspect du collectif humain non conscientisé, alors là, vous êtes tout près de la guérison totale et définitive. Vous observez la situation, nourrissez son essence lumineuse et divine à partir de votre Cœur sacré, et lui permettez de se transmuter devant vos yeux. Il ne s’agit donc point de s’opposer à la situation mais de la reconnaître pour ce qu’elle est, de la démasquer, et de lui offrir de suivre son parcours naturel de retour à la Lumière et à l’Amour, à la Source de toute vie. Ceci s’applique tant aux conflits mondiaux qu’aux conflits individuels de votre vie.

Le dernier élément à cette équation est qu’en parallèle à cet exercice de transmutation, il est essentiel de nourrir la vision de la situation dans sa forme la plus pure et lumineuse. En fait, il ne s’agit pas de figer les éléments pour développer ensuite des attentes quant à la forme que prendra la résolution, mais de nourrir en soi des scénarios stimulants qui éveilleront une joie intérieure et supporteront cet Univers dans la manifestation parfaite du Nouveau Monde. Car si les Êtres ne font que porter leur attention sur le conflit à résoudre sans jamais proposer de solution lumineuse alternative, alors là les possibilités deviennent considérablement limitées puisque l’Univers, qui emprunte les voies qui lui sont ouvertes, se verra confiné à présenter des scénarios inclus dans la psyché collective. Nous contribuons par notre vécu à élever les visions de ce Nouveau Monde, mais comme vous êtes au centre de sa réalisation, votre contribution individuelle et collective est essentielle à sa manifestation.

Lorsque nous vous observons, nous voyons bien au-delà des voiles qui semblent vous emprisonner. Si nous n’avions pas ce regard amoureux envers vous, il ne nous serait pas possible de vous accompagner vers la Super-Conscience. Vous sentiriez nos vibrations à vos côtés comme étant alourdissantes et vous n’auriez aucune joie à nous côtoyer. Voilà pourquoi nous sommes autorisés à vous accompagner. Nous portons en nous la vision de votre Monde parfait déjà réalisé.

Nous vous mentionnons ceci non point pour stimuler en vous une admiration envers nous. La vision que nous avons est facilitée par le fait que nous sommes demeurés dans des vibrations plus élevées que vous afin précisément de vous accompagner dans votre «descente» (à votre demande). Il ne s’agit donc point de comparer les niveaux d’évolution, mais simplement d’observer les rythmes vibratoires qui nous séparent encore. 

Comme vous le savez, cette situation est précisément à se transformer car nous planifions, depuis maintenant plus de 10 années terrestres, une arrivée massive à vos côtés pour entrer dans une collaboration beaucoup plus active avec vous. Vous savez donc que le «décalage vibratoire» est temporaire. Bientôt, votre mémoire universelle vous sera entièrement accessible (rendue) et vous pourrez alors arborer vos manteaux d’enseignants. Vos expériences terrestres dans la 3e dimension auront véritablement fait progresser cet Univers de façon gigantesque. À ce moment, vous aurez tellement à nous enseigner. Vous sourirez en vous rappelant la période actuelle et comprendrez la futilité des conflits qui peuplent actuellement votre humanité.

Nous aimerions compléter notre message en vous mentionnant que cette période pascale qui se présente, ainsi que les semaines qui suivront, seront très propices pour démasquer les illusions qui vous accompagnent depuis si longtemps. Nous vous invitons à laisser circuler en vous les informations ici présentées afin de questionner votre Âme sur leur véracité. Si vous les sentez justes, permettez-leur simplement de se frayer un chemin jusqu’à votre conscience, et vous saurez alors comment les mettre concrètement en pratique dans votre vie. 

Nous savons qu’au-delà des mots qui vous sont exposés ici, votre monde a grandement besoin de votre Amour inconditionnel et de votre Lumière de vie. Car pour tous ces humains qui n’auront pas accès à cette compréhension, vous portez pour eux la vision du Nouveau Monde, un monde où l’harmonie, l’Amour et la fraternité entre les peuples règneront partout sur votre magnifique planète bleue. Vous êtes si essentiels à ce Nouveau Monde, et ce, bien au-delà de ce que vous pouvez actuellement percevoir. 

Soyez assurés que nous vous accompagnons à tout moment de votre parcours. Notre énergie amoureuse vous soutient tendrement. Nous accompagnons nos messages - qui peuvent parfois susciter de l’incompréhension et une forme d’inquiétude en vous - de la Lumière de la Connaissance Universelle. Celle-ci vous aidera à intégrer ces informations, pour qu’elles puissent véritablement être ancrées à l’intérieur de vous et apporter les transformations concrètes que vous souhaitez tant voir se manifester dans vos vies.

Chers enfants de la terre, offrez à cette humanité un regard différent face aux conflits individuels et mondiaux que vous rencontrez actuellement. Permettez-leur de se transformer en transmutant l’énergie qui les nourrit. Ce faisant, vous allez véritablement permettre à ce monde de traverser le voile de la 3e dimension, voile illusoire qui le sépare des mondes d’Amour et de Lumière éternels.

Nous vous saluons toutes et tous. Ici votre frère Ashtar, accompagné du Collectif d’Êtres des Étoiles amoureux de votre humanité, Êtres que vous avez pu ressentir à vos côtés tout au long de votre lecture.

Nous vous saluons et vous aimons tendrement.

Le Commandant Ashtar
 


La voie du milieu - Par le Collectif Ashtar - 8 avril 2008

 

Salutations à vous, chers enfants de la terre,

L’arrivée printanière apporte avec elle les bourgeons du Nouveau Monde, et vous êtes certes aux premières loges de l’observation de cette floraison, qui s’annonce très abondante. Permettez-nous d’abord de vous féliciter de votre persévérance à avoir maintenu votre vision élevée, malgré des apparences souvent trompeuses. Vous allez bientôt constater de vos propres yeux (un «bientôt» cosmique) pourquoi nous sommes si fiers de vous. 

Le fait que les confirmations que vous souhaitez tant voir se concrétiser dans vos vies semblent se faire attendre, ne signifie pas qu’elles ne sont pas au rendez-vous. En fait, si vous aviez la capacité maintenant de «lire» l’aura de votre magnifique terre (certains ont cette capacité), vous y verriez des confirmations de nos propos. Mais nous comprenons qu’il vous soit parfois difficile de nous «croire sur parole», comme vous dites. Travailleurs de la Lumière, sachez simplement que le temps de la récolte a véritablement sonné. 

Accueillez vos doutes, chers Êtres incarnés. Ceux-ci vous servent bien puisqu’ils vous permettent de vous découvrir et de vous dépasser, tant individuellement que collectivement. Ils vous permettent de refaire vos vœux et renforcent votre conviction, ce qui est magnifique. Nous avons déjà transmis à notre partenaire un message sur le thème de la foi [«Je croirai quand je verrai» - http://www.psychologiedelame.com/message-17-01-08.html]. Permettez-nous de résumer notre propos par cette maxime, déjà entendue par notre partenaire, qui suggère une autre version à ce dilemme partagé par tant d’humains qui souhaitent voir pour enfin pouvoir croire : «Je verrai quand je croirai». Mais cela n’est pas le thème de notre présent propos.

Le dernier message «La grande illusion», sur le thème de l’opposition, a suscité de nombreuses réflexions (réactions) parmi nos lecteurs, et cela nous a grandement réjouis. Nous vous avons invités à ne pas croire nos paroles, mais à les ressentir en demeurant ouverts aux inspirations qui allaient se présenter. Ont-elles eu lieu, chers lecteurs? Votre Âme s’est-elle manifestée, que ce soit par des ressentis intérieurs ou des synchronicités extérieures?

Avec ce message, notre intension était précisément d’éveiller des questionnements en vous, pour vous permettre de ressentir nos paroles intérieurement. Si vous n’avez pas lu ce texte, permettez-nous de vous en proposer la lecture dès maintenant, car nous souhaitons apporter ici des précisions additionnelles sur le sujet.

[Voir http://www.psychologiedelame.com/message-21-03-08.html].

D’entrée de jeu, comment vous êtes-vous sentis durant votre lecture, et après? Nous sommes à vos côtés et entendons actuellement vos pensées. Permettez-vous de nous répondre directement. Vous êtes-vous sentis stimulés, bousculés, happés, désillusionnés, incohérents avec vous-mêmes? Il ne s’agit pas de nous transmettre ce que vous croyez que nous souhaitons entendre, mais de nous répondre avec sincérité. Vous êtes écoutés maintenant, nous vous entendons. Rassurez-vous, nous n’allons pas vous remettre de bulletin d’apprentissage. Nous n’avons pas cette autorité.

Nous avons été fort présents à vos côtés durant les lectures. Nous avons collaboré avec ceux et celles qui nous ont invités à le faire pour favoriser des ancrages en vous. Nous vous avons accompagnés pour que les connaissances universelles associées aux informations transmises se frayent un chemin jusqu’à votre psyché, et vous aident à abaisser les barrières. 

Nous savons combien le thème de l’opposition que nous avons abordé a été percutant pour plusieurs. Un fondement important de votre société est basé sur le concept de la dualité et vous avez l’impression qu’elle vous permet de vous définir en tant que communauté. Les polarités du bien et du mal, du bon et du mauvais, de la victime et du bourreau sont tellement ancrées dans vos vies que vous les avez acceptées comme étant naturelles et légitimes. 

Faites l’expérience de demander à un Être qui combat le mal s’il a l’impression que sa lutte prendra fin un jour. Il pourra vous répondre que le monde sera meilleur lorsque tous les «méchants» seront éliminés, mais demandez-lui s’il croit véritablement que ce jour viendra. Et s’il y croit, demandez-lui ce qu’il fera ensuite, une fois cette étape franchie. Allez-y, faites l’expérience, elle vous réjouira. Et nous sourirons à vos côtés, simplement et sans malice, avec Amour et Conscience.

Vous savez maintenant que l’illusion du bien et du mal est à se transmuter en ce moment. Pour ce faire, votre regard amoureux conscient est actuellement sollicité. Ce regard, vous l’offrez dès que vous cessez d’opposer les Êtres, les sociétés, les expériences ou les situations entre elles. Vous comprenez que les deux mouvements en apparence opposés sont des expressions d’une même réalité qui s’est polarisée en deux facettes, pour mieux se découvrir. Car dans la dualité, si la haine, les conflits, la colère et la dysharmonie ne sont pas présents, l’Amour, la Paix, la Bonté et l’Harmonie ne peuvent exister. Si vous comprenez ce principe fondamental, vous vous rapprochez du point de rencontre ultime avec vous-mêmes, du retour à la mémoire de qui vous êtes réellement.

Vous connaissez tous le symbole sacré du Yin et du Yang, soit les deux demi-cercles noir et blanc imbriqués l’un dans l’autre [image ci-dessous]. Ce symbole, d’inspiration divine, contient des codes sacrés qui ont le potentiel d’ouvrir des portes interdimensionnelles à l’intérieur de vous. Ces portes sont associées à une compréhension nouvelle du concept de la dualité, en lien avec l’opposition de l’ombre et de la lumière. Nous vous invitons ici à utiliser cet outil sacré pour favoriser des ancrages en vous. Si vous le pouvez, retrouver une gravure de ce symbole et faites-en une impression papier que vous pourrez afficher sur l’un des murs de votre demeure, où vous pourrez le contempler régulièrement.


Si vous y ajoutez la présence de votre Âme à partir de votre intention individuelle, l’ancrage sera encore plus important, puisque vous y associerez les plans de l’Amour et de la Conscience en mouvement. Ces plans, d’où a été conçue la dualité au niveau de son potentiel d’évolution, contiennent des codes de guérison qui vous permettront d’accélérer la transmutation de cette énergie et l’intégration du Nouveau Monde en vous. Si vous nous y invitez, nous ajouterons nos énergies amoureuses à votre mouvement, afin d’assurer que la métamorphose soit totale et que le papillon que vous êtes prenne véritablement son envol.

La table est maintenant mise pour qu’une révolution amoureuse complète et totale se mette concrètement en place sur votre plan de conscience. La dualité vous a offert tous ses fruits, l’expérience est complétée. Les Dieux que vous êtes ont compris toutes les leçons qu’elle avait à vous proposer. Tout comme un vêtement qui ne vous convient plus, vous reconnaissez qu’il vous a bien servi, mais qu’il est maintenant temps de lui offrir une seconde vie. L’arbre de la dualité a maturé à un point qu’il est aujourd'hui prêt à mourir, pour mieux renaître de ses cendres, dans une version unifiée de lui-même qui correspond à la voie du juste milieu. Au lieu d’opposer le bien et le mal, les bons et les méchants, les victimes et les bourreaux, le temps est venu de nourrir des voies parallèles dans lesquelles les visions que vous avez du Nouveau Monde pourront véritablement prendre forme. 

Permettez à ceux et à celles qui souhaitent poursuivre l’aventure de la dualité de s’exprimer. L’invitation n’est pas d’aller prêcher la «bonne nouvelle», cette expérience a déjà été tentée et reconnue comme étant non concluante. Il ne peut en être autrement puisque le fait même de tenter de convaincre implique une forme d’opposition. Choisissez de nourrir en vous la voie du juste milieu, celle qui reconnaît la futilité du conflit entre le bien et le mal, pour véritablement alimenter la voie de l’Amour et de la Conscience. Alors à ce moment, votre mouvement sera totalement supporté par les énergies universelles de la Source que vous êtes, puisque vous offrirez à votre Âme une place privilégiée dans la matière, comme un Guide unique qui vous invite continuellement à vous abandonner à sa sagesse divine.

En cette période où vous observez les premiers signes d’éclosion des bourgeons printaniers, faites le choix de nourrir en vous les voies de l’Amour et de la Conscience, celles qui existent en dehors des conflits de cette terre. À ce moment, vous serez en mesure de constater à quel point votre monde a soif de votre lumière guérissante, celle qui est inclusive et amoureuse, celle qui comprend que tout a pris forme à partir de la Source unifiée, et que tout recherche ultimement à y retourner. 

Il ne faut point comprendre ici que les énergies de la dualité n’existeront plus, au contraire. Mais elles seront libérées de leurs versions dualistes limitées. Maintenues artificiellement séparées de la Source, ces énergies cherchent maintenant à y retourner en pleine conscience. 

Dans leur forme ultime, tous les Êtres sont conscients d’être des aspects individualisés du Grand Constructeur. La somme de TOUT CE QUI EST forme la matrice de cet Univers où chaque particule de vie entreprend, consciemment ou inconsciemment, un voyage de retour à la Source. Celle-ci se découvre à travers les diverses consciences individualisées d’Elle-même, alors que ces consciences individualisées se découvrent en se rappelant qu’elles proviennent de la Source unifiée d’où toute vie émane.

L’évolution est infinie, chers Êtres incarnés. S’il est vrai de constater que l’expérience dans la dualité vous a apporté son lot de douleur et de souffrance, nous vous dirions que vous êtes maintenant invités à tourner la page pour entreprendre votre véritable voyage de retour à la Super Conscience, là où la vie unifiée est joie et délectation infinies. 

Si tous les humains avaient maintenant accès à leur mémoire universelle associée à la sensation d’être unis à la Source de toute vie, tous choisiraient d’y demeurer. Mais comme le libre arbitre est un élément unique de cet Univers qui permet de se découvrir dans un contexte de choix (vous pouvez choisir de ne pas vous découvrir), les Êtres doivent choisir individuellement d’emprunter la voie du retour pour que cette réalité prenne concrètement forme dans leur vie. 

Chers Amis, comprenez que la terre vit actuellement ses derniers soubresauts avant le grand saut quantique. Tant que votre réalité demeurera dans la 3ème dimension, l’ombre poursuivra son existence pour permettre à la lumière de mieux s’exprimer. Sachant cela, soyez attentifs de ne pas tomber dans le piège de vous y opposer, car à ce moment, vous nourrissez le conflit qui vous est présenté.

Lorsque nous observons les problèmes de votre monde, nous les reconnaissons pour ce qu’ils sont, leur offrons notre lumière guérissante, mais nous gardons de les juger ou d’entrer en lien émotif avec eux (les émotions telles que vous les connaissez appartiennent à votre monde). Ce faisant, nous pouvons pleinement vous accompagner en utilisant notre puissance énergétique (rappelez-vous que nous maîtrisons la transformation moléculaire) afin d’accomplir la Volonté Divine sur terre (celle de votre Âme), volonté associée à notre mandat d’accompagnants. Ce faisant, nous vous aidons à créer, en vous et à l’extérieur de vous, les changements concrets que vous souhaitez tant voir se manifester sur terre.

À un moment très précis du parcours, vous saurez que les voiles de l’illusion auront été entièrement levés. À ce moment, vous aurez franchi la porte définitive du Nouveau Monde. Acceptez que d’ici ce point de rencontre ultime, des étapes sont à être franchies. Chacune d’elles vous amènera à voir fleurir davantage des aspects du Nouveau Monde, ceux de vos rêves les plus grands. 

S’il est juste de dire que le Nouveau Monde ne se créera pas en une seule nuit, sachez que la Super Conscience n’a besoin d’aucune mise en scène extérieure pour se présenter à vous. Plus vous ouvrirez votre esprit aux réalités de votre Âme, et plus celle-ci vous livrera ses secrets, ceux de la Vie Infinie où tout existe dans une expérience d’union et d’ultime harmonie.

La terre n’est pas une prison cosmique, chers Êtres incarnés. Elle est un magnifique lieu d’exploration universelle dans lequel l’expérience de la dualité vous aura magnifiquement bien servis. Permettez maintenant à ce que ces énergies en place se transmutent et les voiles de la dualité se retireront. Vous retrouverez alors votre Mémoire Ancestrale et les portes de la Super-Conscience s’ouvriront à vous.

Nous vous convions, si vous le souhaitez, à inviter nos énergies à vos côtés pour vous accompagner dans l’intégration des nouveaux codes présentés. Rappelez-vous que nous sommes au service de la Lumière en vous. En accueillant notre aide, vous nous offrez l’opportunité unique de nous découvrir à travers vous. 

Avec votre permission, nous collaborerons avec votre Âme pour vous aider à ce que ces connaissances universelles se frayent un chemin plus facilement dans votre champ aurique. Vous constaterez alors que votre regard sur la dualité se modifiera grandement. 

Nous servons la Lumière en vous et c’est avec grande joie que nous vous accompagnons sur votre chemin de retour. 

Salutations à vous.

Nous vous saluons et vous aimons tendrement.

Le Commandant Ashtar, accompagné de la Fraternité Universelle
 


La peur de se tromper - Par le Collectif Ashtar - 22 avril 2008

 

Salutations à vous, chers enfants de la terre,

Ici le Collectif Ashtar, tel que nous aimons nous présenter. Beaucoup d’humains associent Ashtar à un Être spécifique, alors que nous dirions que les Consciences Lumineuses qui s’adressent à vous en ce moment se présentent véritablement en tant que collectif, et non en tant qu’Âmes individualisées. Ce n’est point que nous n’ayons pas de consciences individualisées au contraire, mais nous choisissons de nous regrouper afin de mieux faire sentir nos présences amoureuses à vos côtés. Nous pouvons ainsi moduler nos énergies avec davantage d’intensité, selon les circonstances et les invitations que nous recevons. 

À partir de l’espace où nous transmettons ce message, nous pouvons observer les Êtres qui le lisent dans un éternel ici et maintenant, peu importe le moment de la lecture. Ceci pourrait vous surprendre, mais lorsque nous transmettons ces pensées à notre partenaire, nous émettons à partir d’un espace temps situé au-delà de la dualité dans laquelle vous fonctionnez. Au fur et à mesure que nous transmettons, nous ajustons le contenu selon les observations que nous avons de vos réactions «futures» (qui se situent pour nous dans un autre «présent»). Ces «futurs» aspects de vous nous aident donc maintenant à vous présenter ces connaissances universelles, de façon à ce qu’elles soient facilement assimilables et comprises par vous. Lorsque nous vous mentionnons que vous êtes des Êtres multiples, nous l’observons de façon très concrète à tout moment. Et nous sourions lorsque vous nous transmettez avec insistance que vous vous sentez si petits. Nous vous aimons tendrement.

Permettez-nous de vous inviter à une expérience qui sera fort intéressante, tant pour vous que pour notre partenaire, qui se demande actuellement où nous voulons en venir. Nous vous invitons à poursuivre votre lecture en étant conscient que le message se construit au fur et à mesure que vous le lisez, selon ce que vous émettez par rapport au contenu. Si vous avez un questionnement sur un élément du message, permettez-vous de faire une pause et de nous transmettre consciemment votre interrogation (en mode télépathique – vous êtes beaucoup plus habile que vous ne le croyez). Observez ensuite si la réponse ou la clarification se présente dans la suite du message. Si oui, souriez, car vous saurez que nous aurons bien capté votre pensée. Si non, souriez tout de même, car nous allons faire en sorte que la réponse vous parvienne dans les 48 heures suivant votre lecture. Vous pourrez alors vous réjouir de savoir à quel point cet Univers est conscient, vivant et joueur (nous aimons beaucoup jouer, vous savez).

Nous souhaitons en ce jour nous adresser à vous d’un sujet qui est apparu souvent dans les lectures individuelles que nous avons offertes, en collaboration avec notre partenaire. Ce thème est la peur de l’errance, en lien avec le mandat d’incarnation. 

Nous aimerions dans un premier temps mentionner qu’à des degrés divers, tous les Êtres incarnés portent en eux la peur d’errer, de se tromper, de ne pas faire le «bon choix». Soyez attentif à ce que cet énoncé éveille en vous avant de nous transmettre que vous avez dépassé cette peur. Nous ne voulons pas vous mettre des mots (pensées) dans la bouche, mais nous dirions que cette peur accompagne la vie dans la dualité. Elle y est intrinsèquement liée. Elle vous permet d’oser avancer, malgré les doutes que vous expérimentez, ce qui solidifie votre lien avec l’Âme. Puisque vous habitez la matière, nous dirions donc que vous êtes «exposé» à la peur de l’errance avec plus ou moins d’intensité, selon qu’elle soit demeurée dans un espace inconscient de vous-même ou qu’elle ait réellement été transmutée.

Nous avons déjà mentionné que tout ce qui est inconscient est exposé en priorité à votre lumière amplificatrice, ce qui a pour effet de lui donner vie en priorité dans la matière [voir «L'inconscient, cet inconnu» - http://www.psychologiedelame.com/message-29-02-08.html]. Nous avons mentionné que lorsqu’une mémoire est inconsciente, elle est polarisée au niveau de l’ombre et va naturellement chercher votre regard amoureux inconditionnel pour retrouver sa lumière et se transmuter. Pour ce faire, une représentation tridimensionnelle sera alors créée dans la matière afin que vous puissiez observer le contenu de votre inconscient, pour pouvoir ensuite le démasquer et lui offrir votre regard amoureux guérissant. 

La transmutation d’une situation est complète lorsque vous conscientisez que vous êtes à l’origine de vos créations extérieures, peu importe lesquelles, et les accueillez inconditionnellement, avec amour et conscience [voir «Amour et Conscience, la voie du retour à la maison» - http://www.psychologiedelame.com/message-27-01-08.html]. C’est véritablement à ce moment que la mémoire n’aura plus d’emprise sur vous. Non point parce qu’elle aura été combattue, mais parce qu’elle aura été accueillie et reconnue comme étant un aspect de vous recherchant votre amour, tout simplement.

Les humains ont souvent tendance à compliquer le processus de guérison en s’imaginant qu’il requiert de longs moments d’introspection, de contemplation et de reconnaissance. Non point. Nous dirions que pour qu’une énergie se transmute, elle n’a besoin que d’être observée inconditionnellement par vous, voilà tout. Dès qu’une mémoire est observée, elle passe du cerveau inconscient au cerveau conscient, ce qui diminue son intensité créatrice. Lorsqu’un regard amoureux est ensuite accordé à cet aspect de vous maintenant conscientisé, celui-ci retrouve sa lumière et cesse aussitôt de vous hanter. Mais c’est à cet endroit précis que la plupart des humains se piègent. Ils sont de plus en plus ouverts à s’observer, mais lorsqu’ils sont invités à s’accueillir inconditionnellement, les défis sont alors beaucoup plus importants. Les humains ont plutôt tendance à combattre leurs ombres intérieures, au lieu de les accueillir [voir «La grande illusion» - http://www.psychologiedelame.com/message-21-03-08.html].

Prenons un exemple fort simple (plusieurs viennent de nous le demander). Dans vos sociétés, les victimes sont glorifiées et les abuseurs méprisés. Si un Être a expérimenté dans sa vie l’abus qu’il a exercé envers un autre Être, deux choix s’offrent à lui. Il pourra soit reconnaître qu’il porte en lui cet aspect, ou il pourra occulter la situation et nier qu’il y ait véritablement eu abus. Si l’Être nie l’expérience ou la reconnaît en se jugeant, l’énergie qui aura créé cet abus sera maintenue en place et des représentations de la même situation se manifesteront de nouveau dans sa vie. Si l’Être accueille l’apprentissage avec conscience et amour, il comprendra alors par l’expérience que cet abus est ultimement exercé envers lui-même et qu’il est la victime de son propre abuseur intérieur. Ce faisant, le cycle de guérison sera ainsi complété et les deux polarités seront rééquilibrées en lui. 

Dès votre tout jeune âge, vous avez appris qu’il vous fallait performer pour vivre dans vos sociétés. Dans un premier temps, cette performance vous permet de recueillir l’argent nécessaire à votre survie, mais elle vous permet aussi d’obtenir la reconnaissance de vos pairs, puisqu’elle est socialement valorisée. En associant la performance à la reconnaissance sociale, vous l’avez directement associée à votre besoin d’être aimé. Si la performance est associée à l’amour de vos pairs, il ne suffit que d’un pas pour associer la non-performance (échec) au non-amour (rejet). Comme les humains veulent être aimés de par leur nature, ils vont nourrir en eux le besoin de performer. 

Dans vos sociétés, ce besoin de performer se transforme en besoin de réussir, de bien paraître, de ne jamais vous tromper, de «sauver les apparences» comme vous dites. Et s’il y a une «erreur de parcours», qui au fond est un apprentissage, vous tentez de l’occulter pour ne pas sentir la honte qui pourrait y être associée, et qui vous conduirait, selon votre interprétation, à perdre l’amour de vos pairs. En agissant ainsi, vous nourrissez en vous la peur de l’errance, puisque celle-ci demeure dans un espace de déni de vous-même. Vous occultez aussi la reconnaissance de ce que vous nommez vos erreurs, et que nous nommons vos expériences d’apprentissage. 

Toute expérience de vie permet à un Être d’apprendre en observant les résultats de ses pensées, paroles et actions. En ce sens, toutes vos expériences vous permettent de croître en sagesse et en lumière. Mais en ne reconnaissant que vos expériences lumineuses et en occultant celles plus ombrageuses, vous privez ces aspects de votre Être de votre lumière de guérison inconditionnelle, vous condamnant ainsi à une forme d’errance énergétique. Il est intéressant de constater que l’errance que vous craignez tant est déjà au rendez-vous dans votre vie, puisque des aspects de vous vivent cette expérience.

Ce qui est particulièrement présent dans la psyché collective des humains est donc la peur de vous tromper. Cette peur origine d’un jugement collectif que vous avez émis par rapport au sentiment d’échec, une expérience que vous avez appris à occulter et à camoufler («sauvons les apparences»). Cette peur stimule aussi l’inaction puisque ceci permet d’éviter l’échec, ultime honte sociale que vos médias prennent plaisir à amplifier et à nourrir. Il ne se passe pas une journée sans que vous ne soyez exposé aux informations concernant des Êtres vivant la honte de leurs échecs et de leurs erreurs. Vous assistez en direct aux déchéances sociales de vos personnages publics, et cela alimente inconsciemment en vous la peur viscérale de vous tromper, et ultimement, la peur d’errer. 

Le moyen le plus simple de savoir si vous portez en vous la peur d’errer, c’est d’observer les jugements que vous portez envers ceux qui semblent continuellement chercher leur voie. Les exemples les plus éloquents de ceci sont vos itinérants. Ces Êtres incarnent collectivement cette peur de l’errance, de se tromper, de ne pas faire les «bons choix». Observez vos jugements face à ces Êtres et vous en apprendrez beaucoup sur vous-même.

Ce qui est intéressant ici ce n’est pas tant de vous questionner à savoir si vous portez ou non cette peur, puisque les humains la portent tous à des degrés divers. Ce qui est intéressant c’est plutôt de l’accueillir comme étant la polarité inverse de votre recherche continuelle de succès et de performance. Car dès que cette recherche est stimulée par la peur inconsciente de l’échec, alors là, il n’y aura pas de vrai succès car celui-ci sera une réaction de fuite (fuite de l’échec) et non une véritable attraction. Tout choix effectué à partir d’un espace de jugement de sa polarité inverse est condamné à l’échec (ex : les marches contre la guerre versus celles pour la paix).

Nous utilisons ici les termes «succès» et «échec» par choix, bien que nous sachions que ceux-ci sont associés à des standards sociaux qui n’incluent pas les subtilités de l’Âme. Mais en même temps, le succès social est aussi associé à la réalisation de votre essence, à la mise en place des talents véritables de votre Être au service du collectif. En ce sens, nous employons le terme «succès» avec une portée beaucoup plus vaste que le succès social qui vous amène la reconnaissance de vos pairs. Nous parlons ici de la mise en mouvement de vos dons individuels qui, une fois mis en place, viendront vous stimuler profondément. Il ne s’agit donc pas de talents associés à une recherche de reconnaissance sociale, mais bien de talents offerts à la collectivité humaine, pour l’évolution de votre Âme et, par extension, de cet Univers.

La raison pour laquelle nous vous mentionnons ceci est que chacun d’entre vous sera progressivement conduit vers la mise en œuvre de ses talents véritables, dans ce nouveau monde en création. Et l’une des raisons qui limitent le plus votre mouvement actuel est la peur de vous tromper, de ne pas faire le «bon choix», la peur de l’errance. Cette peur aura de l’emprise sur vous tant et aussi longtemps qu’elle sera occultée.

Les Êtres nous demandent souvent quel est leur mandat d’incarnation, quels sont leurs talents véritables. Et bien le meilleur moyen de les découvrir est de vous réconcilier avec la peur de l’échec. Plus vous nourrissez cette peur collective en vous, et plus vous vous voilez de vos talents véritables. Ceux-ci existent au-delà de la dualité succès/échec. Ils sont ce que vous êtes dans votre forme la plus lumineuse. Si vous nourrissez en vous la peur de vous tromper, vous nourrissez nécessairement le voile qui vous sépare de vos talents véritables. Ceux-ci sont associés à votre mandat d’Âme, à ce que vous êtes venu offrir à cette humanité. Pour qu’ils soient actualisés, ils ont besoin d’emprunter la voie du milieu, celle qui existe au-delà du succès et de l’échec. 

Chers humains incarnés, permettez-vous de démasquer votre peur de l’échec qui vous paralyse dans le déploiement de vos talents. Cette peur camoufle vos dons véritables puisqu’elle vous voile de l’aspect de vous qui cherche actuellement à se mettre en mouvement. Osez démasquer vos peurs et écoutez les messages que vous transmettra votre Âme. Vous serez surpris du résultat.

Si vous nous y invitez, nous serons présents à vos côtés pour vous accompagner dans cette démarche de conscientisation. 

Ouvrez-vous à vos talents véritables et votre cœur sera léger, libéré de ces poids que vous portez depuis si longtemps.

Voici venu le temps de la récolte, chers enfants de la terre. Vos pouvoirs vous sont maintenant retournés.

Nous vous saluons et vous aimons tendrement. 

Le Collectif Ashtar et la Fraternité Universelle
 


Les prisonniers intérieurs - Par le Collectif Ashtar - 16 mai 2008

 

Salutations à vous, chers enfants de la terre. Nous sommes heureux d’être parmi vous en ce jour (ou au moment où vous lirez ce message). 

Sachez d’ores et déjà que nous vous connaissons tous, qui que vous soyez et où que vous soyez actuellement. Nous avons «accès» à vos consciences individualisées à partir de la Matrice Universelle de vie où tout existe dans une forme unifiée. Il ne pourrait en être autrement puisque nous sommes tous UN. Nous savons cependant que dans vos formes incarnées, vous avez plus souvent l’impression d’être séparés. Il s’agit justement d’une «impression», et non pas de la réalité. 

Vous et nous formons UN, voilà une vérité immuable. Nous comprenons qu’un écart puisse exister entre le fait de savoir que nous sommes tous UN et le fait de le vivre en tant qu’expérience concrète dans la matière. Accueillez ceci comme une information à contempler, mais faites-le à partir d’un espace en vous qui est ouvert à cette «possibilité». Si vous vous positionnez avec scepticisme et fermeture stipulant à la vie qu’il vous faille voir pour croire, vous risquez d’attendre longtemps. Non pas parce que vous serez puni de votre fermeture, au contraire, mais parce que vous êtes tellement aimé et respecté dans votre expérience de vie que vos choix le sont tout autant. 

Cet Univers, qui vous aime d’un amour dont l’ampleur vous est difficilement envisageable en ce moment, respecte votre liberté d’Être au point de vous laisser diriger totalement votre vie. C’est en ce sens que tout ce qui n’a pas accès au registre des «possibilités» dans votre psyché individuelle n’est pas autorisé à entrer dans votre réalité physique. Tout simplement. 

Comprenez que ce n’est pas la Source de toute vie qui empêche les nouvelles manifestations «non autorisées» dans votre vie. C’est votre Âme, chers amis. Celle-ci est maintenant entrée dans une nouvelle phase de fusion avec son aspect incarné (l’aspect de vous qui lit ces lignes) et ce faisant, une intensification de votre rythme vibratoire est en train de s’opérer dans vos vies. 

Par le passé, les éléments qui ne faisaient pas sens pour vous étaient «tolérés» par votre Être en tant qu’éléments de stimulation transitoire (en attendant en quelque sorte les plus grandes stimulations). Vous voilà maintenant rendu à ce carrefour central de votre vie où une invitation à délester ce qui vous alourdit est fortement ressentie par votre Être. En fait, nous dirions que si vous ne la ressentez pas, votre corps vous le rappellera. 

N’entendez pas ici que vous vivrez une forme de punition cosmique pour ne pas avoir «écouté» les messages de votre Âme. Il faut comprendre que dès qu’un Être choisit le parcours ascensionnel (vous l’avez choisi puisque vous y êtes), une augmentation du rythme vibratoire se met alors progressivement en place dans sa vie. Cette augmentation vibratoire, qui s’accélère de plus en plus en ce moment, l’oblige en quelque sorte à s’aligner avec la vie dans les sphères supérieures d’Amour et de Conscience. Dans ces vibrations élevées, tout élément d’incohérence est aussitôt enveloppé d’Amour, pour être transmuté en pure Lumière Divine. S’il y a résistance ou attachement face à cet élément en transformation, une forme de cristallisation se met en place et l’Être la ressentira comme un affaissement subit de son rythme vibratoire.

Vous savez que vous êtes à l’origine de toutes les expérimentations de votre vie. Le fait que vous n’en soyez pas entièrement conscient ne peut servir de prétexte pour justifier les comportements qui ne vous servent plus dans la matière. L’équilibre est parfait. S’il y a une résistance à laisser aller ou un attachement à une énergie qui cherche à se libérer, la forme ainsi cristallisée offrira de plus en plus d’opposition à l’Être, afin qu’il puisse la conscientiser et s’en libérer. 

Il ne sert à rien d’entrer en guerre ouverte avec les différents maux de vos sociétés. Sachez plutôt les accueillir et les reconnaître comme des reflets de vos maux intérieurs. Ils accomplissent merveilleusement bien leur mandat en vous présentant des aspects de vous dans une forme palpable et concrète à vos yeux. Quel merveilleux équilibre, n’est-il point! Il n’y a aucune victime, il n’existe que des créateurs en pleine expérimentation dans la matière. 

Certains Êtres ne sont pas sensibles (pour le moment) aux fréquences vibratoires. Cependant, vous pouvez tous ressentir une variation dans le rythme vibratoire qui vous entoure lorsqu’elle se présente. Les basses fréquences sont associées à des impressions de lourdeur, d’angoisse, de négativité, etc. 

Si vous ressentez des pertes de vitalité dans la matière, observez les éléments de votre vie qui ne font plus sens pour vous. Vous entrez souvent en relation avec ces éléments au moment même où votre rythme vibratoire s’affaiblit. Ces éléments cherchent actuellement votre lumière amoureuse pour se transformer. Ne cherchez pas dans les méandres de votre inconscient ou dans des expériences mystiques, ils sont tout près de vous. Vous les côtoyez au quotidien. Il se peut que ce soit votre travail, certaines relations, un attachement à des lieux de vie, des biens matériels, des dépendances alimentaires, sexuelles, etc. L’invitation ici n’est pas de tout transformer en un seul jour, mais d’offrir votre regard amoureux à ces éléments de votre vie qui ne font plus sens pour vous. Une fois éclairés de votre amour inconditionnel, ils se transforment. Dès que vous les occultez, vous les renforcez.

Les gens ont souvent peur de nourrir l’ombre en eux s’ils s’y abandonnent. Sachez que c’est précisément ce refus d’offrir un regard lucide et amoureux à vos parts d’ombre qui fait en sorte qu’elles ont toujours autant d’impact dans vos vies. En entrant dans votre temple intérieur sacré, accompagné des Maîtres Ascensionnés, permettez-vous d’être simplement présent à vos ombres intérieures. Observez-les objectivement, sans les juger ni les occulter. Demeurez présent avec vous-même, dans cet espace sacré du Cœur. Rassurez-vous, vous ne perdrez pas vos repères humains et ne deviendrez pas ombrageux, au contraire. Vous deviendrez Maître de votre vie, et l’ombre et la lumière en vous s’équilibreront au niveau du Cœur. 

Comprenez que vos ombres intérieures sont vos prisonniers. Elles vivent dans la prison de votre Être, gardées par votre personnalité, cet aspect de vous que vous croyez être dans la matière et qui vous définit en tant qu’humain. En maintenant vos ombres fermement en place, vous nourrissez vos bourreaux intérieurs qui, à leur tour, nourrissent vos polarités et vous emprisonnent dans une vision de vous-même dualiste et limitée. 

Il est intéressant de constater que vos prisons tridimensionnelles n’ont jamais été aussi remplies. Ce sont les reflets de vos prisons intérieures. Vos sociétés contemporaines devront éventuellement se pencher sur cette question, car vous avez déjà pu constater que l’emprisonnement physique n’apporte pas de transformation durable aux Êtres. Quant à l’aspect punitif du geste (l’Être doit payer pour son geste), vous découvrirez des façons beaucoup plus lumineuses de responsabiliser les Êtres face aux conséquences de leurs actions. Qu’il y ait emprisonnement ou non, sachez qu’un équilibre divin est toujours en place dans l’Univers. Non pas une punition visant à nourrir un sentiment de vengeance collectif, mais bien un équilibre juste et parfait, dans un Univers amoureux et conscient. 

En cette période de rapide élévation du rythme vibratoire du collectif humain, nous vous invitons à éclairer vos ombres intérieures de votre lumière consciente et amoureuse, afin de les laisser partir. Acceptez de leur rendre la liberté qu’elles méritent. Vos prisonniers intérieurs vous ont bien accompagné jusqu’ici dans la dualité, mais ils ne vous servent plus maintenant, alors que le processus ascensionnel est réellement enclenché. Ils ne pourront vous suivre dans leur forme actuelle et méritent que vous les laissiez partir. Rendez-leur la liberté en les offrant à la Matrice Universelle de vie, à votre Mère Terre Gaïa et à la Source de toute vie.

Le temps des confrontations avec vous-même est terminé. Accueillez vos parts d’ombre intérieure comme des aspects de la création, au même titre que les aspects lumineux en vous. Rien n’est vraiment bon ni mauvais. Il n’y a que des expériences qui permettent de vous découvrir, de vous explorer sur ce parcours «d’oubli» de vous-même. Si vous voulez vous «rappeler» qui vous êtes réellement, vous n’y arriverez pas en occultant des aspects de votre expérience humaine. Il vous faut tout inclure, votre ombre autant que votre lumière. Ce faisant, vous emprunterez réellement la voie du milieu, celle qui vous mènera à la réalisation de votre Être.

Comme nous l’avons mentionné à plusieurs reprises, les Maîtres ne sont pas devenus Maîtres en devenant parfaits. Ils sont devenus Maîtres en aimant totalement leurs imperfections.

Chers enfants de la terre, vous avez attendu si longtemps pour cette ultime transformation de votre Être. Maintenant que vous y êtes, allez-y. Libérez vos prisonniers intérieurs et laissez émerger en vous le Nouveau Monde, celui de vos rêves les plus fous. Vous verrez alors vos vies se transformer totalement, par la présence magique de votre Âme sur terre. 

Le Dieu de cet Univers déploie maintenant toute son intensité à travers vous, puisque ce Dieu c’est vous, dans votre forme la plus lumineuse. Bientôt, le scepticisme de vos frères et sœurs endormis laissera place à l’émerveillement, et ce sera le début d’un temps nouveau.

Souriez, vous êtes tellement aimés. Votre monde a tant besoin de votre présence amoureuse. Sachez reconnaître votre grandeur.

Salutations

Le Collectif Ashtar et la Fraternité Universelle


Assumez votre rôle - Par le Collectif Ashtar - 23 mai 2008

 

Salutations à vous, chers enfants de la terre,

Nous vous remercions de nous accueillir parmi vous en ce jour. Si vous portez une attention particulière aux fréquences vibratoires qui accompagnent ce message, vous allez ressentir que leur rythme vous rappelle la Famille. N’est-ce pas merveilleux de constater qu’il est si facile de vous reconnecter consciemment avec vos origines universelles. Ne cherchez pas une occasion mystique ou un rituel sacré élaboré, c’est votre intention de vous connecter qui crée le mouvement. De notre côté, nous ne faisons que répondre aux invitations qui nous sont transmises.

Nous sommes si heureux de vous côtoyer, nous apprenons tant à vos côtés. Et lorsque vous nous transmettez des invitations conscientes, nous pouvons à ce moment interagir plus intensément avec vous puisque nous en sommes alors autorisés par votre Âme. Il arrive parfois que l’invitation nous soit transmise directement de l’Âme, mais à ce moment, ce sera dans un but initiatique afin de vous accompagner dans un passage particulier, que vous en ayez consciemment fait la demande ou non. Mais dans la plupart des cas, la loi du libre-arbitre implique que nous ne pouvons interférer avec votre liberté de choisir.

Certains Êtres nous transmettent «mais vous devriez savoir que j’ai besoin d’aide puisque vous voyez tout, je n’ai pas à vous le mentionner». Alors nous sourions et tentons subtilement, en collaboration avec vos propres Guides individuels (qui sont liés par la même règle que nous, mais certaines «transgressions» leur sont permises), de vous rappeler que nous sommes au service des Dieux créateurs que vous êtes. Si les Dieux n’orientent pas le mouvement dans la matière, comment pourrions-nous le faire à votre place.

Nous sommes certes conscients de ce que vous vivez et de vos défis quotidiens. Mais comprenez en même temps que vous ne pourriez véritablement proclamer votre Maîtrise, si le «retour à la maison» était totalement pris en charge par les Consciences Amoureuses de cet Univers. Il y a certes une cocréation qui est en jeu, mais ce terme implique une collaboration, et non une aide offerte unilatéralement.

Ceci nous amène au thème central de ce message qui concerne le rôle que vous avez accepté de jouer, sur le parcours du «retour à la maison». Le processus de cocréation existe certes entre vous et les Consciences Amoureuses de cet Univers, mais cette collaboration est le reflet extérieur (bien que non visible à vos yeux) d’une collaboration beaucoup plus intime qui a lieu entre votre Âme et l’Être incarné que vous êtes. Ce duo est au centre de votre parcours évolutif vers le Nouveau Monde (qui n’est pas un lieu mais un état d’être), et nous aimerions en ce jour vous apporter quelques précisions additionnelles sur le sujet.

Nous dirions qu’ultimement, le Nouveau Monde en création n’est pas celui d’un duo, mais plutôt celui de la trinité parfaite, celle qui relie l’Âme et l’Esprit au niveau du Cœur. L’Âme supporte la matrice de vie de cet Univers, l’Esprit oriente la création dans la matière et le Cœur imprègne cette création du pur Amour Divin. Quelle perfection! Vous êtes cependant confronté en ce moment à une forme d’hésitation apparente dans cette manifestation. Nous aimerions vous inviter maintenant à un ultime mouvement d’expulsion de cette création dans la matière.

Pendant de nombreuses années, vous avez été invité à manifester le Nouveau Monde sur terre, celui de vos rêves les plus grandioses, à partir d’un espace associé à l’imaginaire, à la visualisation consciente. Dans cette ultime collaboration avec les Consciences Amoureuses qui vous accompagnent dans la matière, vous avez collectivement créé une réalité parallèle concrète et tangible incarnant, en terme de potentiel, toutes les qualités de ce Nouveau Monde rêvé. Voilà un merveilleux accomplissement! Vous y êtes maintenant à ce rendez-vous sacré, rendez-vous avec vous-même et avec cet Univers amoureux. 

Cependant, il faut bien comprendre que ce Nouveau Monde existe déjà dans une réalité parallèle. Mais celle-ci ne descendra pas du ciel comme une couverture céleste pour se superposer à l’ancien monde. Ce Nouveau Monde émerge actuellement de vos entrailles, de la base de votre Être incarné, comme un enfant qui émerge du ventre de sa mère. Vous êtes au centre de sa mise au monde. 

Cet élément fondamental vous échappe en ce moment car plusieurs nourrissent encore l’impression que l’Univers est en train de créer votre Nouveau Monde idéal pour vous (et nous dirions «sans vous») : une impression qu’à un moment donné, votre création vous sera «livrée» et qu’il ne vous restera plus qu’à aller la «cueillir» au comptoir postal universel. Cette perception erronée émane d’une impression d’impuissance que vous portez encore en vous et qui a de la difficulté se transformer. 

L’un des grands pièges que vous rencontrez dans l’incarnation est celui du sentiment d’impuissance. Il est certes évident qu’en observant rationnellement votre monde et ses sept milliards d’habitants, vous aurez de la difficulté à concevoir l’impact que vous pouvez avoir au niveau du collectif. Et pourtant, rien n’est plus puissant que l’Amour qui émane de votre Cœur. Lorsque cet Amour est orienté et dirigé dans la matière, rien ne peut l’arrêter.

En tentant de définir le monde spirituel à partir de vos paramètres terrestres limités, vous ne pouvez véritablement percevoir l’ampleur de ce que vous êtes. Le monde du rationnel vous sert bien dans la matière (lorsqu’il ne prend pas toute la place), mais s’il est utilisé pour définir le monde des Esprits, alors plus rien n’a de sens. C’est comme si vous tentiez d’insérer un éléphant dans une chaussure. La portion qui y entrera sera nécessairement limitée. Le problème débute lorsque cette portion limitée sert de base pour définir le tout.

Ne cherchez pas à comprendre avec votre intellect votre grandeur, vous allez vous y perdre. Ressentez-la avec le Cœur. Cependant, rappelez-vous que pour qu’il y ait une véritable présence au Cœur et une émanation d’Amour, il doit y avoir une présence au corps. La présence au corps débute par une présence au Hara, ce centre énergétique localisé sous le nombril. C’est le point d’ancrage de votre Âme dans la matière, le lieu énergétique qui vous relie à la Matrice de vie de cet Univers. Nous avons mentionné à plusieurs reprises que ce centre est à la fois le plus important et le moins bien compris de l’incarnation. C’est à partir de ce centre en vous qu’émerge actuellement le Nouveau Monde en création.

Nous le répétons, le Hara est le point d’ancrage de l’Âme dans la matière. C’est aussi à partir de ce centre énergétique que l’énergie kundalinique émerge, lors du processus ascensionnel. Une présence au Hara conduit nécessairement à une plus grande présence à Soi dans l’incarnation, dans le corps physique, et ultimement, à une plus grande présence au Cœur. 

Plusieurs croient que l’énergie du Cœur est au centre de l’incarnation et cela n’est point erroné. Mais sans la présence au Hara (et au corps, par extension), il ne peut y avoir de véritable présence au Cœur. Voilà un principe fondamental de l’incarnation.

Pour bien ressentir votre Hara, dirigez consciemment votre respiration dans votre bas-ventre et ressentez la puissante énergie créatrice qui s’en dégage. En la laissant ensuite monter à l’intérieur de vous, elle viendra rééquilibrer vos autres centres énergétiques, incluant l’énergie du Cœur. Lorsqu’elle atteint le troisième œil, il y alors fusion du duo Âme-Esprit dans la matière (l’Esprit étant associé au troisième œil). C’est à partir de cet espace en vous qu’une présence au Cœur prend tout son sens et vient ainsi former la parfaite Trinité Divine Âme-Esprit-Cœur (ou Âme-Esprit-Corps).

Comme nous le mentionnions, le Nouveau Monde existe déjà dans une réalité parallèle à la vôtre et chacun d’entre vous peut le ressentir actuellement, dans vos moments de paix intime avec vous-même. Le Nouveau Monde, vous y êtes dès que vous entrez dans cet espace de félicité intérieure. Cette réalité existe déjà sur un autre plan de conscience, et vous vous y connectez de plus en plus intensément maintenant.

Pour que ce Nouveau Monde ait pu prendre forme dans cette réalité parallèle, il a été essentiel que suffisamment d’Êtres conscients y collaborent, en offrant leur contribution individuelle amoureuse à cette immense mosaïque cosmique. La trinité Âme-Esprit-Cœur du collectif humain, amplifiée par la présence consciente des Travailleurs de la Lumière que vous êtes, a offert à la Matrice Universelle de vie l’orientation nécessaire pour que le Nouveau Monde se manifeste concrètement. Voilà qui est merveilleux. 

Le Nouveau Monde existe vraiment, vous pouvez tous le ressentir en ce moment même. Mais s’il existe dans une réalité parallèle à la vôtre, celle-ci n’est pas un espace physique défini que vous pouvez atteindre extérieurement. C’est un espace qui vit en vous, dans vos entrailles. C’est une réalité tangible, aussi concrète que le sont votre soleil et vos nuages. Mais cette réalité est en vous. 

Vous avez fécondé le Nouveau Monde. Vous êtes donc son géniteur et vous le portez collectivement à l’intérieur de vous tous. Il faut le reconnaître maintenant. Tant que vous concevrez le Nouveau Monde comme une réalité extérieure que vous «souhaitez» voir se manifester dans la matière, elle demeurera dans un espace éthéré. 

Rendez grâce à l’Être d’Amour que vous êtes et reconnaissez votre paternité-maternité dans cette merveilleuse création cosmique. Vous êtes tellement puissant, sachez le reconnaître. Assumez votre rôle de cocréateur divin et proclamez votre manifestation. La gestation a suffisamment duré, laissez le Nouveau Monde émerger de vos entrailles maintenant. Sentez-le naître, il est prêt à émerger. 

Des centaines d’incarnations vous ont permis de vous présenter à ce rendez-vous sacré. Le rendez-vous que vous attendiez depuis votre naissance est maintenant arrivé, vous y êtes. Assumez votre rôle de père-mère et expulsez votre création, insufflez-lui la vie. L’Univers n’attend que votre ultime poussée. Allez-y, vous y êtes. Nous ne pouvons le faire à votre place. Ressentez nos paroles à l’intérieur de vous. N’en faites point que des mots stimulants, vivez-les, ressentez-les, incarnez-les. 

Chers enfants de la terre, vous avez attendu si longtemps pour cette ultime transformation de votre monde. Laissez émerger en vous le Nouveau Monde, celui de vos rêves les plus fous. Vous verrez alors apparaître des manifestations concrètes de la présence d’un Univers conscient et amoureux sur terre. Si jusqu’à présent, cette expérience n’était réservée qu’à ceux qui choisissaient d’y croire, nous dirions que lorsque Dieu (vous), par votre entremise, entrera concrètement dans la matière à travers ce Nouveau Monde, le scepticisme laissera place à l’émerveillement.

Sachez reconnaître votre rôle central dans la transition actuelle et assumez-le. Votre monde a tellement besoin de vous. 

Vous êtes nos Frères et Sœurs incarnés et nous vous aimons tendrement. Nos retrouvailles concrètes dans la matière ne sauraient maintenant tarder (nous savons que cette idée vous réjouit).

Salutations

Le Collectif Ashtar et la Fraternité Universelle


Les prisonniers intérieurs - Par le Collectif Ashtar - 16 mai 2008

 

Salutations à vous, chers enfants de la terre. Nous sommes heureux d’être parmi vous en ce jour (ou au moment où vous lirez ce message). 

Sachez d’ores et déjà que nous vous connaissons tous, qui que vous soyez et où que vous soyez actuellement. Nous avons «accès» à vos consciences individualisées à partir de la Matrice Universelle de vie où tout existe dans une forme unifiée. Il ne pourrait en être autrement puisque nous sommes tous UN. Nous savons cependant que dans vos formes incarnées, vous avez plus souvent l’impression d’être séparés. Il s’agit justement d’une «impression», et non pas de la réalité. 

Vous et nous formons UN, voilà une vérité immuable. Nous comprenons qu’un écart puisse exister entre le fait de savoir que nous sommes tous UN et le fait de le vivre en tant qu’expérience concrète dans la matière. Accueillez ceci comme une information à contempler, mais faites-le à partir d’un espace en vous qui est ouvert à cette «possibilité». Si vous vous positionnez avec scepticisme et fermeture stipulant à la vie qu’il vous faille voir pour croire, vous risquez d’attendre longtemps. Non pas parce que vous serez puni de votre fermeture, au contraire, mais parce que vous êtes tellement aimé et respecté dans votre expérience de vie que vos choix le sont tout autant. 

Cet Univers, qui vous aime d’un amour dont l’ampleur vous est difficilement envisageable en ce moment, respecte votre liberté d’Être au point de vous laisser diriger totalement votre vie. C’est en ce sens que tout ce qui n’a pas accès au registre des «possibilités» dans votre psyché individuelle n’est pas autorisé à entrer dans votre réalité physique. Tout simplement. 

Comprenez que ce n’est pas la Source de toute vie qui empêche les nouvelles manifestations «non autorisées» dans votre vie. C’est votre Âme, chers amis. Celle-ci est maintenant entrée dans une nouvelle phase de fusion avec son aspect incarné (l’aspect de vous qui lit ces lignes) et ce faisant, une intensification de votre rythme vibratoire est en train de s’opérer dans vos vies. 

Par le passé, les éléments qui ne faisaient pas sens pour vous étaient «tolérés» par votre Être en tant qu’éléments de stimulation transitoire (en attendant en quelque sorte les plus grandes stimulations). Vous voilà maintenant rendu à ce carrefour central de votre vie où une invitation à délester ce qui vous alourdit est fortement ressentie par votre Être. En fait, nous dirions que si vous ne la ressentez pas, votre corps vous le rappellera. 

N’entendez pas ici que vous vivrez une forme de punition cosmique pour ne pas avoir «écouté» les messages de votre Âme. Il faut comprendre que dès qu’un Être choisit le parcours ascensionnel (vous l’avez choisi puisque vous y êtes), une augmentation du rythme vibratoire se met alors progressivement en place dans sa vie. Cette augmentation vibratoire, qui s’accélère de plus en plus en ce moment, l’oblige en quelque sorte à s’aligner avec la vie dans les sphères supérieures d’Amour et de Conscience. Dans ces vibrations élevées, tout élément d’incohérence est aussitôt enveloppé d’Amour, pour être transmuté en pure Lumière Divine. S’il y a résistance ou attachement face à cet élément en transformation, une forme de cristallisation se met en place et l’Être la ressentira comme un affaissement subit de son rythme vibratoire.

Vous savez que vous êtes à l’origine de toutes les expérimentations de votre vie. Le fait que vous n’en soyez pas entièrement conscient ne peut servir de prétexte pour justifier les comportements qui ne vous servent plus dans la matière. L’équilibre est parfait. S’il y a une résistance à laisser aller ou un attachement à une énergie qui cherche à se libérer, la forme ainsi cristallisée offrira de plus en plus d’opposition à l’Être, afin qu’il puisse la conscientiser et s’en libérer. 

Il ne sert à rien d’entrer en guerre ouverte avec les différents maux de vos sociétés. Sachez plutôt les accueillir et les reconnaître comme des reflets de vos maux intérieurs. Ils accomplissent merveilleusement bien leur mandat en vous présentant des aspects de vous dans une forme palpable et concrète à vos yeux. Quel merveilleux équilibre, n’est-il point! Il n’y a aucune victime, il n’existe que des créateurs en pleine expérimentation dans la matière. 

Certains Êtres ne sont pas sensibles (pour le moment) aux fréquences vibratoires. Cependant, vous pouvez tous ressentir une variation dans le rythme vibratoire qui vous entoure lorsqu’elle se présente. Les basses fréquences sont associées à des impressions de lourdeur, d’angoisse, de négativité, etc. 

Si vous ressentez des pertes de vitalité dans la matière, observez les éléments de votre vie qui ne font plus sens pour vous. Vous entrez souvent en relation avec ces éléments au moment même où votre rythme vibratoire s’affaiblit. Ces éléments cherchent actuellement votre lumière amoureuse pour se transformer. Ne cherchez pas dans les méandres de votre inconscient ou dans des expériences mystiques, ils sont tout près de vous. Vous les côtoyez au quotidien. Il se peut que ce soit votre travail, certaines relations, un attachement à des lieux de vie, des biens matériels, des dépendances alimentaires, sexuelles, etc. L’invitation ici n’est pas de tout transformer en un seul jour, mais d’offrir votre regard amoureux à ces éléments de votre vie qui ne font plus sens pour vous. Une fois éclairés de votre amour inconditionnel, ils se transforment. Dès que vous les occultez, vous les renforcez.

Les gens ont souvent peur de nourrir l’ombre en eux s’ils s’y abandonnent. Sachez que c’est précisément ce refus d’offrir un regard lucide et amoureux à vos parts d’ombre qui fait en sorte qu’elles ont toujours autant d’impact dans vos vies. En entrant dans votre temple intérieur sacré, accompagné des Maîtres Ascensionnés, permettez-vous d’être simplement présent à vos ombres intérieures. Observez-les objectivement, sans les juger ni les occulter. Demeurez présent avec vous-même, dans cet espace sacré du Cœur. Rassurez-vous, vous ne perdrez pas vos repères humains et ne deviendrez pas ombrageux, au contraire. Vous deviendrez Maître de votre vie, et l’ombre et la lumière en vous s’équilibreront au niveau du Cœur. 

Comprenez que vos ombres intérieures sont vos prisonniers. Elles vivent dans la prison de votre Être, gardées par votre personnalité, cet aspect de vous que vous croyez être dans la matière et qui vous définit en tant qu’humain. En maintenant vos ombres fermement en place, vous nourrissez vos bourreaux intérieurs qui, à leur tour, nourrissent vos polarités et vous emprisonnent dans une vision de vous-même dualiste et limitée. 

Il est intéressant de constater que vos prisons tridimensionnelles n’ont jamais été aussi remplies. Ce sont les reflets de vos prisons intérieures. Vos sociétés contemporaines devront éventuellement se pencher sur cette question, car vous avez déjà pu constater que l’emprisonnement physique n’apporte pas de transformation durable aux Êtres. Quant à l’aspect punitif du geste (l’Être doit payer pour son geste), vous découvrirez des façons beaucoup plus lumineuses de responsabiliser les Êtres face aux conséquences de leurs actions. Qu’il y ait emprisonnement ou non, sachez qu’un équilibre divin est toujours en place dans l’Univers. Non pas une punition visant à nourrir un sentiment de vengeance collectif, mais bien un équilibre juste et parfait, dans un Univers amoureux et conscient. 

En cette période de rapide élévation du rythme vibratoire du collectif humain, nous vous invitons à éclairer vos ombres intérieures de votre lumière consciente et amoureuse, afin de les laisser partir. Acceptez de leur rendre la liberté qu’elles méritent. Vos prisonniers intérieurs vous ont bien accompagné jusqu’ici dans la dualité, mais ils ne vous servent plus maintenant, alors que le processus ascensionnel est réellement enclenché. Ils ne pourront vous suivre dans leur forme actuelle et méritent que vous les laissiez partir. Rendez-leur la liberté en les offrant à la Matrice Universelle de vie, à votre Mère Terre Gaïa et à la Source de toute vie.

Le temps des confrontations avec vous-même est terminé. Accueillez vos parts d’ombre intérieure comme des aspects de la création, au même titre que les aspects lumineux en vous. Rien n’est vraiment bon ni mauvais. Il n’y a que des expériences qui permettent de vous découvrir, de vous explorer sur ce parcours «d’oubli» de vous-même. Si vous voulez vous «rappeler» qui vous êtes réellement, vous n’y arriverez pas en occultant des aspects de votre expérience humaine. Il vous faut tout inclure, votre ombre autant que votre lumière. Ce faisant, vous emprunterez réellement la voie du milieu, celle qui vous mènera à la réalisation de votre Être.

Comme nous l’avons mentionné à plusieurs reprises, les Maîtres ne sont pas devenus Maîtres en devenant parfaits. Ils sont devenus Maîtres en aimant totalement leurs imperfections.

Chers enfants de la terre, vous avez attendu si longtemps pour cette ultime transformation de votre Être. Maintenant que vous y êtes, allez-y. Libérez vos prisonniers intérieurs et laissez émerger en vous le Nouveau Monde, celui de vos rêves les plus fous. Vous verrez alors vos vies se transformer totalement, par la présence magique de votre Âme sur terre. 

Le Dieu de cet Univers déploie maintenant toute son intensité à travers vous, puisque ce Dieu c’est vous, dans votre forme la plus lumineuse. Bientôt, le scepticisme de vos frères et sœurs endormis laissera place à l’émerveillement, et ce sera le début d’un temps nouveau.

Souriez, vous êtes tellement aimés. Votre monde a tant besoin de votre présence amoureuse. Sachez reconnaître votre grandeur.

Salutations

Le Collectif Ashtar et la Fraternité Universelle
 


Le dieu-argent - Par le Collectif Ashtar - 5 juin 2008

 

Note: Ce texte a été extrait d'une rencontre individuelle qui a eu lieu le 29 mai 2008 avec la Fraternité Universelle (à travers mon canal).

 

Question : Au niveau des structures en place et de l’aspect économique, j’aimerais que la Fraternité Universelle me donne un éclairage sur les changements planétaires que nous traversons.

Nous ne vous apprendrons rien en vous mentionnant que votre monde s’est fortement enlisé dans des structures que nous pourrions simplement associer à l’inconscience, en général.

L’inconscience que vous êtes des Êtres divins expérimentant la matière, l’inconscience que vous êtes liés les uns les autres, l’inconscience que tout ce que vous faites à un Être, vous le faites à vous-même et l’inconscience que ce qui existe en dehors de votre vie individuelle vous affecte directement ou indirectement. Certes, nous n’adressons point ce commentaire à vous spécifiquement, mais au collectif humain en général.

En ce sens, des ambassadeurs de lumière comme vous sont venus sur cette planète pour permettre que des brèches dans la densité soient créées, afin que le Dieu Père-Mère puisse s’y infiltrer. Tout ceci pour qu’il puisse entrer totalement dans la matière et faire imploser en quelque sorte la tridimensionnalité, telle que vous la connaissez en ce moment. Vous êtes maintenant à la phase de l’implosion. 

N’attendez point que l’Univers, avec sa baguette magique, vienne transmuter la matière. C’est plutôt le Dieu Père-Mère qui, à travers ses multiples ambassadeurs (vous tous), aspects de lui/elle-même venus s’incarner sur terre, a pu amener tellement de luminosité sur cette planète qu’un parcours d’implosion sera certes intense et intensément vécu par cette humanité. 

C’est véritablement des brèches qui sont créées lorsque des Êtres divins, en pleine conscience, choisissent de s’incarner. Ressentez que vous êtes vous-même une brèche dans le voile de la densité. Votre présence permet à nos consciences de s’infiltrer à travers vous sur le plan terrestre, pour certes d’abord vous éclairer sur certains éléments de votre vie, mais surtout pour permettre à votre duo Âme-Esprit de prendre davantage place dans la matière. À ce moment, c’est tout le Dieu Père-Mère qui entre dans la matière à travers votre essence individualisée.

En ce sens, il est incontournable de voir apparaître à l’horizon les premiers signes d’une implosion planétaire; implosion de la tridimensionnalité dans la forme que vous la connaissez. Cette tridimensionnalité a principalement été enlisée, nous avons mentionné, par l’inconscience, matérialisée par ce que nous nommons le dieu-argent. Le dieu-argent, qui a remplacé le Dieu Père-Mère pour bien des êtres incarnés, a sa propre forme de vie, sa propre résonance, son propre niveau de conscience.

Si, à ce moment précis, nous demandions au dieu-argent de nous adresser un message, voici ce qu’il nous transmettrait : « je corresponds, dans ma forme la plus lourde, au vide qui a été créé par l’absence du Dieu Père-Mère dans la matière. J’occupe l’espace laissé vacant par le Dieu Père-Mère de l’Univers, à qui le collectif humain a demandé de demeurer en dehors de la matrice-terre. » 

Le vide ainsi créé s’est manifesté dans une forme subtile ombrageuse (absence de lumière), pour ensuite emprunter une forme tridimensionnelle plus palpable que vous nommez argent. Cette forme est stimulée par un mouvement sombre correspondant à l’absence de Dieu dans la matière. 

L’absence de Dieu dans la matière (comprenez que c’est une image, car Dieu n’est jamais vraiment absent puisqu’il est le Tout) a donc créé un vide qui a été rempli par l’énergie argent dans sa forme contrôlable. Comprenez bien que l’argent n’a point besoin d’être associé à l’ombre. Mais les structures contrôlantes actuelles, que nous n’avons point besoin de décrire puisque vous les connaissez fort bien, utilisent l’argent comme ultime moyen de contrôle. Et elles ont tellement contrôlé et enlisé les Êtres, que vous pouvez fort aisément les associer à l’ombre. Nous les avons associées à l’ombre et nous avons associé à l’ombre l’absence de lumière, l’absence du Dieu Père-Mère en conscience sur terre.

Les Êtres humains conscients sont des canaux qui ont créé suffisamment de brèches dans le continuum espace-temps pour que le Dieu Père-Mère puisse pleinement entrer dans la troisième dimension. Ce Dieu Père-Mère vient maintenant occuper l’espace de la matière. L’ombre, associée à l’inconscience et à laquelle nous avons associé l’argent-dieu, va nécessairement être détrônée en quelque sorte de son poste d’avant-plan, tout simplement parce que son mandat est complété. L’espace a bien été utilisé jusqu’à maintenant, mais il n’est plus requis en ce moment que cette forme enlisante et contrôlante poursuive son aventure terrestre. Nous dirions qu’elle a fort bien rempli son mandat. 

Maintenant, cette énergie est en train de se transmuter, puisqu’elle a été libérée de son fardeau. Entendez bien qu’une énergie ombrageuse dans sa forme, recherche la lumière. Même si elle semble s’y opposer en apparence, elle le fait tout comme un adolescent rebelle cherche ultimement l’approbation et la reconnaissance de ses pairs. Il va manifester son côté rébarbatif et son aspect réfractaire, mais lorsque l’adulte comprend la recherche ultime qui se cache derrière la façade, il va reconnaître l’enfant et l’aimer profondément AVEC ses choix plus ombrageux. S’il l’aime de façon conditionnelle : « je t’aime, mais lorsque tu auras cessé ces comportements, je t’aimerai davantage », il nourrit le mouvement d’opposition chez l’enfant. 

L’amour et la guidance (l’éducation) sont deux éléments que l’Être conscient cherchera à séparer. L’Être qui intervient auprès des adolescents en difficulté doit apprendre à dissocier totalement l’amour et la validation de certains comportements (je t’aimerai lorsque tu agiras de telle manière). Il ne s’agit point de cautionner tous les comportements, mais plutôt d’éviter d’associer l’amour à un comportement. En ce sens, les Êtres humains ont grandement à nettoyer cet espace relié à l’amour conditionnel. 

Nous dirions que ceci est une image qui est certes concrète puisque beaucoup d’Êtres ont à travailler avec des adolescents en difficulté. Mais nous dirions que cette image s’applique aussi à la matrice du dieu-argent. Car si cette matrice était polarisée au niveau de l’ombre, elle va maintenant se rallier au Dieu Père-Mère. Cette forme était en quelque sorte maintenue dans une bulle énergétique qui lui faisait croire qu’elle était véritablement un Dieu, puisque le collectif humain l’a placée au rôle de Dieu.

Si vous choisissez un Être de votre village et le proclamez Dieu du village, lui offrez des cérémonies quotidiennes, lui apportez des offrandes, de la nourriture et des bénédictions au-delà de ses attentes, vous allez constater qu’après quelque temps, cet Être va commencer à croire qu’il est véritablement le Dieu de votre village. 

En ce sens, le dieu-argent de votre planète s’est vu octroyé tellement de rôles importants qu’il en est venu à croire qu’il possédait la puissance des mondes. Mais c’est la matrice nourricière du Dieu Père-Mère qui l’a mis en place et qui a autorisé ce mouvement, parce que les humains n’étaient point prêts à transmuter cette matière, à renoncer au dieu-argent.

Mais maintenant, nous pouvons vous le confirmer, cette matrice dieu-argent s’est éveillée à son rôle plus pur. Nous dirions qu’elle a accepté de transformer sa forme et de laisser aller ses attachements à son image de dieu, pour redevenir un véritable disciple du Dieu Père-Mère. Et à ce moment, ce dieu-argent devenu disciple reçoit la connaissance universelle pour réaligner dans la matière son flot énergétique. 

Tout cela pour vous dire qu’en ce moment, un effondrement MAJEUR de la forme argent de votre planète est présent dans l’aura de votre terre. Tout comme le Phoenix renaît de ses cendres, une véritable renaissance à une nouvelle forme d’échanges non contractés est en création. Une version fort lumineuse et fort joyeuse de cet outil sacré sera utilisée véritablement pour honorer le partage amoureux de votre abondance sur terre, et non point pour pervertir, persécuter, contrôler, enliser et emprisonner vos Frères et Sœurs humains incarnés.

Lorsque vous observez la beauté de cet Univers, cela n’a aucun sens de constater que des Êtres, privés de ce dieu-argent, se suicident ou meurent de faim, alors que cette planète est si abondante de par sa nature. Nous ne jugeons point cet élément chez les humains, mais cela nous attriste profondément de voir tant d’humains souffrir à cause de ce dieu-argent, alors que le Dieu Père-Mère, qui est le véritable nourricier de la vie dans tout cet Univers, est si abondant et si généreux de sa vitalité.

Il y a une grande guérison qui doit avoir lieu sur votre plan de conscience, et cela, vous ne pourrez y échapper. Célébrez ceci, ne la craignez point.

Nous pourrions vous transmettre des détails et vous expliquer quelle forme va s’effondrer et quelle autre va se transformer. Mais cela ne nourrirait que votre mental et vos attentes. Réjouissez-vous plutôt de savoir que cette guérison est actuellement présente dans votre plan de conscience. Ressentez-la. Ce dieu-argent a franchi un seuil de conscience important et il choisit maintenant de se réaligner avec la Source de toute vie. Les miracles sont au rendez-vous, célébrez. 

Il pourrait y avoir certains heurts au passage, mais vous qui portez la connaissance universelle, vous saurez accompagner vos Frères et Sœurs dans ces lourdeurs qui seront temporaires. 

Le problème de beaucoup d’humains est que plusieurs nourrissent des voies de fatalité et attendent le jugement dernier, dans une forme inconsciente qui leur a été inculquée depuis plusieurs incarnations. Et si d’autres Êtres sont plutôt rebelles au niveau de cette voie (la croyance au jugement dernier), entendez tout de même qu’ils la portent au niveau cellulaire. Car si un Être choisit de se rebeller face au mouvement du jugement dernier, il y a réactivité tout de même. Et s’il y a réactivité à l’intérieur de lui, il y a une peur que l’Être peut soit choisir d’occulter, ou de conscientiser. 

Donc, que l’Être ait peur du jugement dernier, qu’il prépare ses vivres et son radeau pour supporter la tempête, ou qu’un autre Être entre en réactivité et en rébellion importante, qu’il vive dans une forme d’insouciance en proclamant qu’il n’a aucun compte à rendre, que tout lui est permis sur terre, que Dieu n’existe point et qu’aucune comptabilisation en quelque sorte de nos faits et gestes n’existe, nous dirions que ces deux Êtres sont dans la même souffrance. C’est simplement qu’ils l’ont polarisée différemment.

Le véritable équilibre, c’est l’Être qui choisit d’observer les transformations en cours et à venir au-delà de leur apparente destruction. Celles-ci ne sont ni l’œuvre d’un dieu vengeur, ni celle d’un pur hasard cosmique. Ce sont des passages d’éveil et de libération obligés qui conduiront l’humanité actuelle aux portes du Nouveau Monde. 

Nous dirions qu’avant la fin de l’année 2008, des mouvements importants auront été mis en place au niveau de ces transformations planétaires. Célébrez chers êtres, vous y êtes.

Nous vous saluons et vous aimons tendrement.

Le collectif Ashtar et la grande Fraternité Universelle


La cocréation et les chocs d'Urantia - Par le Collectif Ashtar - 7 juin 2008

 

Note: Ce texte a été extrait d'une rencontre individuelle qui a eu lieu le 29 mai 2008 avec la Fraternité Universelle (à travers mon canal).

 

Question : Pour permettre à ce que la conscience collective humaine puisse s’éveiller, est-ce que ça prend des chocs plus grands de la part d’Urantia Gaïa (de la planète) ?

Nous dirions que oui cher Être. Nous pourrions ajouter «malheureusement», mais en même temps, ce n’est point ce que nous ressentons. Il n’est pas souhaitable que les humains souffrent. Ce n’est point un élément qui fait partie des plaisirs universels que de voir des Êtres souffrir. Tous les Êtres sont reliés de près ou de loin à la souffrance de tous les Êtres.

En même temps, nous dirions que si un Être humain n’entre point dans un processus de cocréation avec son Âme, alors à un moment du parcours, c’est l’Âme qui prend seule les décisions, et qui les prend en quelque sorte sans le support énergétique de sa portion incarnée.

Nous avons bien dit le «support énergétique». Cela pourrait vous surprendre, et notre partenaire entend ces mots avec scepticisme, mais entendez bien ceci. Il y a réellement présence d’un «support énergétique» de la part de l’Être incarné qui est offert à l’Âme, parce que celle-ci ne peut véritablement accéder à la matière (et créer dans la matière), sans l’utilisation des couloirs énergétiques du corps physique et de sa portion incarnée.

Donc, si la portion incarnée entre dans un processus de cocréation avec son Âme, les miracles se présentent nécessairement au rendez-vous, puisque le Dieu Père-Mère entre alors dans la matière. À ce moment, ce qui existe dans les plans plus subtils existe également dans les plans tridimensionnels. Il ne peut en être autrement car votre réalité devient alors le reflet des réalités subtiles.

Il n’existe point de prison cosmique. Ce qui existe «au ciel» est ultimement invité à se manifester sur la terre. Mais lorsque les Êtres humains oublient leur responsabilité cocréatrice avec leur Âme, ils l’emprisonnent dans une forme où elle ne peut véritablement créer les miracles dans la matière, puisqu’elle n’est point autorisée à y entrer. Cela pourrait vous paraître surprenant, mais c’est pourtant la réalité.

En quelque sorte, ce qui se produit c’est que l’Âme, n’étant point autorisée à entrer dans la matière, à ce moment, n’a que la possibilité de créer la finalité, c'est-à-dire un fort mouvement d’éveil qui, pour l’Âme, est son ultime mouvement vers l’avant. 

De par sa nature, l’Âme cherche à s’éveiller dans la matière. Mais si, pour s’éveiller, elle ne reçoit point la collaboration de l’Être incarné qui se ferme à sa présence, l’Âme n’a à ce moment aucune «marge de manœuvre» pour s’éveiller, si nous pouvons nous exprimer ainsi. Elle ne peut donc pas créer un éveil dans la joie du cœur et dans la légèreté. À ce moment, l’Âme n’a plus qu’un mouvement possible, celui du heurt. La finalité demeure la même, «il y aura éveil», mais cet éveil se fera dans la souffrance, puisque l’Être refuse de s’éveiller dans la magie.

Cet éveil dans la magie implique nécessairement de renoncer aux jeux de contrôle, de pouvoir, de non-respect de la vie, de non-respect de son prochain, de non-respect de son voisin, de la matière, de la nourriture, de l’environnement, des technologies, etc. Plusieurs Êtres ne sont pas prêts à accueillir ces notions d’équité dans leur vie. Pourtant, puisque nous sommes tous UN, le non-respect est dirigé vers chacun et ultimement vers soi. Et vous voyez tous ces mouvements qui isolent, heurtent et emprisonnent les Êtres, et qui pourtant sont valorisés sur votre planète. Dans ce contexte, certains Êtres n’ont point envie de s’éveiller en intégrant ces notions de respect de la vie. 

Paradoxalement, beaucoup d’Êtres choisissent de croire en Dieu, mais ils maintiennent les mouvements de pouvoir et de contrôle dans leur vie. Tout ce processus fait en sorte que l’Être se prive du véritable mouvement cocréateur avec son Âme. À ce moment, celle-ci se voit contrainte à créer des heurts qui vont en quelque sorte permettre à l’Être incarné de s’éveiller, et à ce moment, l’Âme peut alors «descendre» dans la matière.

Si l’Âme ne peut entrer dans la matière, elle est en quelque sorte prisonnière. Elle n’est point véritablement prisonnière puisqu’elle est unie au Tout. Mais elle est prisonnière dans sa relation avec cet aspect incarné précis. Comme l’Âme est multiple, d’autres aspects d’elle peuvent être fort libres. Mais si l’Âme a un aspect d’elle-même prisonnier ou enlisé dans l’incarnation, cet aspect emprisonne en quelque sorte une portion de ce qu’elle est. C’est comme si vous aviez une main congelée dans un bloc de glace. Vous pouvez certes danser et vous réjouir de la vie, mais en même temps, vous allez devoir le faire en supportant le poids de cette main lourde et inerte.

Alors certes, pour répondre à votre question, il y aura des chocs. Mais les chocs ne seront point des chocs de tous les Êtres, ce sera les chocs de tous les Êtres enlisés, endormis. Les autres vont s’éveiller avec une joie et une grande vitalité. 

Lorsque nous disons «les autres», nous parlons des Travailleurs de la lumière (actuels et à venir) qui, pour le moment, sont encore confrontés aux lourdeurs de l’ancien monde. Constatez que la plupart des Êtres conscients, en ce moment précis, sont confrontés avec le dieu-argent [voir autre texte]. Mais nous dirions que ce mouvement est à se transformer d’une façon telle que le dieu-argent laissera place au Dieu Père-Mère, et les Travailleurs de la lumière vont véritablement sentir et recevoir les élans d’inspirations nécessaires pour créer les nouvelles structures dans ce monde qui n’attend que cela. 

Et voilà qu’à ce moment, votre contribution sera fort stimulante pour votre Être, très cher.

Nous vous saluons et vous aimons tendrement.

Le collectif Ashtar et la grande Fraternité Universelle


Les relations du Nouveau Monde - Par le Collectif Ashtar - 31 juillet 2008

 

Salutations à vous, chers enfants de la terre,

Cela fait un certain temps que nous n’avons pas transmis de message «communautaire» à notre partenaire et il nous fait grandement plaisir de reprendre le contact avec vous tous en ce jour. Vous pouvez dès à présent ressentir nos énergies à vos côtés en lisant ces lignes. Nous accompagnons nos messages de la vibration amoureuse de la Famille et chacun d’entre vous peut la ressentir en ce moment. Nous vous invitons à prendre quelques instants maintenant pour «goûter» la sensation amoureuse qui se dégage de votre présence à vous-même et à celle de la Famille Universelle. Car lorsque vous vous connectez à vos énergies et à votre Âme, vous invitez par le fait même l’Univers à se connecter à vous. 

Sachez, chers Maîtres incarnés, que vous n’êtes jamais seuls. Vous êtes entourés de nombreux Êtres d’amour et de lumière qui vous accompagnent sur la voie de la maîtrise à chaque instant de votre vie. Nous dirions que plus vous avancez sur cette voie et plus les présences à vos côtés se font sentir intensément. Et si parfois l’illusion de la séparation se fait trop intense, demandez à votre Âme d’alléger le voile. Votre intension amoureuse, associée à celle de la Famille Universelle (peu importe l’aspect de la Famille qui vibre avec vous), apporteront un changement immédiat à votre état vibratoire. Lorsque vous vous sentirez plus léger, souriez, car à ce moment, vous saurez que nous aurons répondu.

Nous savons que plusieurs d’entre vous, Travailleurs de la lumière, êtes profondément et sincèrement à la recherche de ce que vous nommez l’Âme Sœur. Ce thème est partagé par une majorité d’Êtres de la Terre, qu’ils soient actuellement en relation intime ou non. Car s’il n’y a point la recherche concrète de l’Âme Sœur dans votre vie, il y a pour chacun une envie de déployer davantage d’amour au quotidien dans vos collectivités (avec ou sans partenaire amoureux). Le thème des relations d’Âmes est donc fort présent sur terre en ce moment. 

Nous recevons régulièrement des questionnements sur le sujet des relations d’Âmes (Âme sœur, jumelle, compagne, etc.) et nous souhaitons en ce jour vous aider à mieux comprendre la situation, en lien avec votre propre Âme individuelle. Nous souhaitons ici préciser certains éléments concernant ce que vous nommez les relations amoureuses, car plusieurs Êtres sont intensément préoccupés par elles. En même temps, il ne faille pas entendre ces mots comme si nous excluions de nos propos toute autre forme de relation, car la période à venir sera riche en rencontres de toutes sortes et les formes seront très diversifiées.

«Âme Sœur» est un terme générique que nous allons employer ici puisqu’il est couramment utilisé. Mais il ne correspond pas nécessairement à son sens populaire puisque les relations dont nous vous parlons s’inscrivent dans le cadre des fraternités d’Âmes et leurs variantes sont multiples.

D’abord, pour les Êtres qui ont l’impression que leur intention/demande ne reçoit aucun écho, le premier élément que nous souhaitons préciser est qu’il n’existe aucun sort cosmique condamnant les Travailleurs de la lumière à une forme quelconque de célibat. Ne sortez pas vos gousses d’ail ni votre encens, vous n’en aurez pas besoin.

Là où la confusion règne en ce moment est lorsque l’Être s’imagine que, s’il n’est point en mesure d’attirer l’Âme Sœur, il porte une forme de voile l’empêchant de créer cette relation. Il va alors tenter «d’intuitionner» sa problématique en réalisant qu’un nouvel obstacle semble toujours se présenter dès qu’il reçoit une révélation lui permettant de transmuter le premier. Ceci l’amène alors à juger son habileté à créer, ce qui alourdit davantage son rythme vibratoire et nourrit en lui une sensation d’échec, accompagnée d’un sentiment de ne point être aimable. 

Entendez ce que nous allons vous mentionner maintenant. Pour certains Êtres, et c’est encore plus vrai pour les Travailleurs de la lumière sur la voie de la maîtrise, une pause a été demandée par l’Âme ces dernières années afin de permettre à l’aspect incarné (vous) de dissocier la relation de l’individu. Vos sociétés ont tellement cultivé la fusion dans les couples que plusieurs ont oublié qui ils étaient en dehors de la relation. À ce moment, l’Âme va proposer une pause, un temps d’arrêt, pour permettre que l’Être se redéfinisse en tant qu’individu. Constatez que les Êtres sur la voie de la conscience ont presque tous été, pendant un long moment, dans des espaces de célibat. Et plusieurs le sont encore en ce moment.

La période qui vient de se compléter était véritablement un moment de redéfinition de l’individualité. Dans ce contexte, il était essentiel pour l’Âme que l’Être comprenne ce qu’il est d’abord en tant qu’individu, avant d’ouvrir la voie aux relations d’Âmes. Car lorsque celles-ci se présentent, l’intensité des rencontres devient telle qu’il n’y a plus de place à la séparation. Il n’y a qu’union et amour, accompagnés d’une élévation continuelle de la conscience. 

Pour être équilibrées, ces unions des Âmes ne peuvent donc pas se faire dans des espaces de déséquilibre et de recherche de fusion compensatrice, car elles détruiraient alors les Êtres au lieu de les élever. Pour s’unir véritablement à un autre Être, il est essentiel que chacun reconnaisse d’abord son individualité. C’est donc par amour et respect pour l’évolution que cette pause a été demandée par l’Âme. 

Une relation d’Âmes est indéfinissable au niveau du mental, de l’intellect. Lorsque deux Âmes portant une résonance à l’intérieur d’elles s’attirent mutuellement, il y a à ce moment une trinité qui est créée. Non point deux moitiés d’Êtres qui se réunissent pour créer un tout, mais bien deux Êtres complets, souverains et autonomes qui s’unissent pour créer un troisième Être, représentant alors la rencontre des deux Êtres. C’est la trinité parfaite qui prend alors vie.

Et cette expérience est au cœur du parcours ascensionnel qui se présente actuellement à cette humanité. L’union avec toute forme de vie est véritablement au centre de tout. Alors, n’ayez crainte de ne point être en mesure de magnétiser cette rencontre, car de grandes surprises attendent les Travailleurs de la lumière dans cette période de transformation importante de votre humanité. D’ailleurs, les surprises de l’Âme ont déjà débuté, et elles vont se poursuivre et s’intensifier d’ici les deux prochaines années.

N’attendez point de dates, nous n’allons pas vous en transmettre. Retenez simplement qu’il n’y a pas de sort qui vous a été jeté, vous n’êtes point dans des souricières. Il n’y a pas de «voilà, je n’ai pas compris ceci, cela, qu’est-ce que je n’ai point compris, où dois-je chercher, dois-je aller à cet endroit qui ne m’attire pas ou accepter cette drôle d’invitation pour peut-être y rencontrer l’Âme sœur?», etc.

Sachez que ce qui attire un Être relève du magnétisme, et non de l’acharnement. Ce n’est point d’être au rendez-vous à telle heure et à telle date qui vous fera rencontrer une Âme sœur. C’est plutôt en observant le magnétisme en mouvement que la magie s’opère. Car même s’il était possible de rater un rendez-vous de l’Âme (est-ce vraiment possible?), un autre se représenterait aussitôt, puisque le magnétisme est un principe absolu.

Ce que nous souhaitons que vous reteniez ici est que pour l’Âme, il a été essentiel que cette période de répit ait lieu afin de préparer la voie aux familles d’Âmes qui vont se réunir de façon majeure sur cette planète d’ici les deux prochaines années. 

N’entendez point que nous disons «cela aura lieu dans deux ans». Nous disons «d’ici les deux prochaines années, il y aura un mouvement massif, des convergences d’Êtres qui vont magnétiquement être dirigés les uns vers les autres dans des communautés, des regroupements, des associations et des envies de se déployer ensemble». Et tout ceci vous surprendra. 

Nous insistons sur le fait que vous serez surpris, car les Êtres vont naturellement avoir envie de s’associer, alors qu’ils pouvaient par le passé être plus solitaires, une impression de ne point être sociables. Ils vont avoir envie de s’associer parce que les Âmes vont leur signaler que le temps des retrouvailles est maintenant arrivé.

Ce processus a déjà débuté il y a de cela quelques mois, mais il va s’intensifier de façon importante dans la période à venir. Vous allez être surpris des rencontres que vous allez effectuer. Il est donc intéressant de vous y préparer et de nourrir ce mouvement en vous.

Nous vous invitons ici à ne pas limiter les rencontres uniquement à celles que vous nommez «amoureuses». Certes, elles pourront se présenter, mais pour l’Âme, il y a de multiples rencontres qui vous attendent, dont, si vous le souhaitez, la rencontre amoureuse. Mais celle-ci s’inscrit au cœur de plusieurs autres qui vont, nous le répétons, vous surprendre, de par leur intensité et leur simplicité.

Maintenant, la question qui suit est : «pourquoi est-ce que cela n’a pas été autorisé plus tôt»? Vous nous dites : «mais notre quotidien aurait été tellement plus simple si nous avions été en relation d’Âmes plus tôt dans cette vie», et vous avez tout à fait raison. Mais la réponse est fort simple. Si les familles d’Âmes avaient été réunies ensemble il y a de cela 10 années terrestres, ce nouveau monde n’aurait jamais pu se déployer.

Lorsqu’elles se rencontrent, les familles d’Âmes créent des liens d’une telle intensité qu’elles vivent dans des formes naturelles de séparation. Non point parce qu’elles se séparent des autres Êtres, mais parce que le vortex amoureux créé par cette union est si intense que le rythme vibratoire des individus qui forment la famille d’Âmes s’élève continuellement jusqu’au point d’ascension et de fusion avec l’Univers et toute vie. 

En réunissant les familles d’Âmes plus tôt, l’intensité des retrouvailles aurait été telle que vous auriez vécu des ascensions individuelles et communautaires et n’auriez pas pu y inclure l’énergie de la planète. C’est donc par amour pour la planète que vous avez accepté de ralentir le rythme des retrouvailles pour y inclure le plus d’Êtres possible. Comprenez-vous mieux maintenant pourquoi nous vous trouvons si grands?

Vous connaissez tous la communauté de Machu Pichu, située au Pérou. Cette communauté d’Êtres a vécu un processus d’ascension collective. Nous disons «ascension collective» parce qu’une famille d’Âmes présente en ce lieu a cultivé un tel niveau d’amour et d’union entre les Êtres, qu’elle a collectivement élevé sa fréquence vibratoire au point de l’ascension, malgré que la planète soit demeurée à un niveau vibratoire plus dense.

Cet exemple vous est présenté pour vous transmettre que, comme vous le savez, le choix actuel de Gaia, et celui de votre Âme qui s’associe à elle, n’est point d’élever des groupuscules d’Âmes vers l’ascension, mais véritablement d’élever les énergies de la planète toute entière, afin qu’elles bénéficient au collectif humain dans son ensemble. Alors, si les Êtres s’étaient isolés dans des familles d’Âmes pour vivre l’effervescence des rencontres, ils auraient alors expérimenté de telles intensités énergétiques qu’ils auraient vécu des ascensions spontanées individuelles. 

C’est pour cela, chers Maîtres, que les Âmes que vous êtes ont ralenti pour un temps les retrouvailles, afin que le collectif humain s’ajuste à la fréquence de l’ascension planétaire. Ce processus est actuellement complété au niveau de l’Âme des humains et chacun est maintenant responsable de son évolution. Cela ne veut pas dire que les guérisons sont complètes, mais nous dirions qu’au niveau énergétique, un poids vous a été retiré et il est présentement réparti sur l’ensemble des Êtres. Alors maintenant, nous vous le confirmons, le processus des retrouvailles a été autorisé par vos Âmes et elles vont se déployer. Et nous le répétons, vous allez être surpris de l’intensité des rencontres qui sont au rendez-vous. 

Il n’est point nécessaire d’en rajouter, car ces informations vont se frayer un chemin dans votre psyché. Laissez-les descendre. Vous pourrez relire ce message pour mieux comprendre ce qui y est inscrit. Mais nous vous invitons maintenant à évacuer de vos esprits toutes formes de jugement et de culpabilité associées à votre célibat ou à votre solitude, car ces états ne servent point la grandeur de votre Âme. 

Nous savons qu’il est nécessaire pour certains d’exprimer leur tristesse à ce niveau, et certes, nous accueillons ceci. Puisque la mémoire est au rendez-vous, il est intéressant de la nettoyer en l’éclairant de sa conscience et de son amour. Mais en même temps, sachez chers Êtres que lorsque vous allez vous présenter au rendez-vous des rencontres d’Âmes, le temps qu’aura duré la préparation n’aura plus aucune importance. Vous pourrez alors vous réjouir de l’intensité du processus que vous allez expérimenter.

N’oubliez cependant pas que vous êtes des cocréateurs avec l’Âme. L’invitation n’est donc pas d’entrer dans une forme de pensée magique en attendant votre Âme sœur. Nous vous invitons plutôt à suivre le processus naturel du magnétisme, sachant que vous êtes au cœur d’un parcours qui vous conduira vers de magnifiques retrouvailles. Lorsque vous sentez un mouvement de l’Âme dans une direction, suivez-le et observez la magie s’opérer. 

Ce message se veut fort réjouissant. Nous sommes heureux d’avoir pris ce temps avec vous pour que vous puissiez intégrer de nouvelles compréhensions concernant les relations d’Âmes. Vous pouvez alors vous préparer la tête haute et la joie au cœur, sachant que tout est juste et parfait dans votre vie. 

Rappelez-vous que les surprises de l’Âme sont au rendez-vous. Que cette idée réjouisse vos cœurs et vous aide à vous reconnecter en conscience avec votre Âme. Permettez-lui de choisir le moment parfait pour vous. Ne vous précipitez point, tout se mettra en place au moment opportun. 

Voilà chers Êtres, nous allons maintenant quitter. Nous vous saluons et vous aimons tendrement.

Le collectif Ashtar et la grande Fraternité Universelle
 


Suivre sa voie dans la multiplicité - Par le Collectif Ashtar - 14 août 2008

 

Salutations à vous, chers enfants de la terre,

Nous sommes heureux de prendre ce temps à nouveau avec vous pour nous entretenir de quelques thèmes qui, nous le sentons, faciliteront votre transition vers le Nouveau Monde, celui que vous êtes activement en train de créer sur cette terre. Sachez que le processus est véritablement enclenché, chers Êtres. N’en doutez point, car les apparences pourraient être fort trompeuses.

S’il est vrai que par le passé, vous avez reconstruit votre solidité individuelle en vous dégageant des empreintes paternelles et maternelles souvent carencées, ainsi que de celles de vos collectivités tout aussi souffrantes, nous dirions qu’en ce moment, tout ce processus est en train de vivre sa conclusion ultime, une éclosion lumineuse qui touche et affecte tous les Êtres humains. 

Les collectivités vous ont appris que vous étiez dépendants les uns envers les autres, tout en nourrissant en vous la compétition et la séparation d’avec les Êtres. Pourtant, au niveau de votre essence, vous savez que ce n’est point la dépendance qui vous stimule à vous rapprocher. C’est plutôt un désir sincère et ressenti de vous unir au niveau du cœur, accompagné d’une envie d’offrir vos talents individuels à vos frères et sœurs incarnés. Et certes, vous avez pu explorer les limites des Êtres, lorsqu’ils sont dans la dépendance. 

Maintenant, voilà que se présente à vous un grand mouvement vous invitant à vous unir dans l’autonomie. Et cela, les travailleurs de lumière de votre monde peuvent le ressentir comme une envie intense de partager l’amour qu’ils ressentent avec leurs frères et sœurs, sans la dépendance qui accompagne habituellement ces associations. C’est ce mouvement que nous expérimentons lorsque nous côtoyons les humains : une pulsion véritable de nous unir pour mieux vous accompagner, avec une sensation d’être individuels à la fois.

L’accompagnement en provenance des mondes d’amour et de conscience n’est point stimulé par une dépendance que nous pourrions vivre les uns envers les autres. Si c’était le cas, nous nous présenterions à vous comme des Êtres fragiles qui ne pourraient véritablement reconnaître votre lumière. Vous nous sentiriez nous «abreuver» de vos essences pour compenser des carences que nous aurions développées. Et certes, vous ne sentirez point les carences des Êtres des mondes plus subtils puisqu’elles ne peuvent exister dans les plans de lumière et de conscience. Car pour accéder à ces plans, les Êtres doivent se présenter individuellement à la porte de l’autonomie complète et totale. 

Et cela pourrait vous paraître paradoxal puisque dans cette autonomie, les Êtres vont avoir envie de s’unir encore plus intensément qu’avant. Mais, vous l’aurez senti, la nuance est fort importante, puisque dans cette union, il n’y a point de fragilité. Il n’y a qu’un mouvement progressif vers l’avant, vers la poursuite de vos mouvements individuels.

Nous avons déjà mentionné que nous comptons maintenant les jours avant la grande bascule, celle où la conscience du collectif humain sera profondément bousculée et forcée à un éveil de masse. N’entendez point que les Êtres vont être forcés comme s’il y avait une menace, mais leur ancien monde ne fera tellement plus de sens que leurs repères s’écrouleront. Ces Êtres qui vont contempler les conséquences de leur inconscience vont avoir tellement envie de devenir conscients des vérités universelles, qu’ils vont chercher des voies pour les y conduire. Et sur ce parcours, vos mouvements individuels vont s’inscrire dans des mouvements collectifs, et les communautés vont être éclairées. Les Êtres vont déployer leur autonomie dans des unions et des rassemblements. 

Tout comme le phœnix qui renaît de ses cendres, la période actuelle est maintenant prête à émerger de l’ancien monde, à se déployer. Et vous allez observer que magnétiquement, et cela a déjà débuté, vous allez être attiré vers des familles d’Âmes. 

Maintenant, sachez reconnaître les nuances. Car les familles d’Âmes qui vont vous attirer, vont aussi être composées de familles d’Âmes cousines, et de familles d’Âmes avec des liens plus éloignés. Ce qui pourrait créer certaines confusions en vous à vous questionner : «est-ce véritablement mon mouvement, puisque je sens moins d’affinités avec cet Être et beaucoup d’affinités avec cet autre Être, qui pourtant semblent former une même famille?». 

Sachez reconnaître ici qu’il y a une perfection divine dans cette équation. Il n’y aura point, comme dans votre monde idéalisé, totalement la même fréquence qui sera rassemblée dans une communauté d’Êtres où tous vont créer un mouvement similaire, des maisonnées, des lieux de vie où tous et chacun vont vibrer à la même fréquence. Cela ne correspond point à la fréquence de la matrice terre qui a attiré à elle une multitude de familles d’Âmes dans un but d’unification. 

Alors, si les familles d’Âmes qui cherchent à se réunir, en provenance des quatre coins de l’univers, se retrouvaient dans des groupuscules isolés à créer des ségrégations, vous recréeriez rapidement les heurts qui ont conduit cette humanité à sa «chute». Et certes, cette planète ne le permettra point. 

Vous constaterez que dans des attractions, il y aura aussi des mouvements qui pourraient s’apparenter à de la répulsion, ce qui pourrait créer certaines confusions si vous n’êtes point attentif à la magie du magnétisme. Car à l’intérieur du magnétisme, la matrice terre en association avec votre Âme vont y inclure des éléments qui pourraient s’apparenter à des erreurs de parcours, ou à des confusions dans la manifestation. «Pourquoi est-ce que je me sens si attiré par ce groupe et y a-t-il cet élément si repoussant à l’intérieur» ? Alors, sachez reconnaître que la perfection est aussi au rendez-vous ici. 

À ce moment, il y aura une invitation à vous harmoniser à ce qui pourrait paraître «inharmonisable», si nous pouvons employer ce terme. Ceci pourrait vous amener à dépasser certaines limites qui vous conduiront à percevoir véritablement la lumière de la vie derrière toute manifestation. Et cela vous rendra beaucoup plus fort et solide dans la conviction que vous êtes des Êtres complets, autonomes et souverains. 

Retenez de notre propos que vous n’allez pas être attiré vers des Êtres qui vont tous partager la même fréquence, la même note et qu’il n’y aura aucune dissidence. Car à ce moment, vous pourriez porter à l’intérieur de vous une impression que vous n’avez point totalement trouvé le bon endroit et qu’il vous faille poursuivre la recherche, ce qui pourrait être plus heurtant pour vous. 

Il pourrait aussi se présenter une invitation à aller au delà des apparences. À ce moment, vous allez comprendre que la matrice qui vous aura attiré sera un microcosme de la matrice terre, qui elle, a attiré des Êtres et des constellations en provenance des quatre coins de l’univers. Pour reprendre une image terrestre, elle a créé une «soupe», une combinaison d’éléments qui forment la magnificence de la terre. Et à ce moment, vous pourrez comprendre cette ultime vérité universelle : «c’est à travers la diversité de la vie, que se trouve la véritable union entre toutes les formes de vie».

Vous comprendrez ces propos dans l’application lorsque le moment se sera venu de les vivre concrètement. Nous souhaitons ici insister sur le fait qu’il y aura des unions significatives intensément vécues par les Êtres, n’en doutez point. Nous vous décrivons simplement quelques pièges que vous pourriez rencontrer en cours de route. Et nous disons également que ces rencontres vont vous surprendre considérablement de par la simplicité et l’intensité des liens qui vont se déployer dans la période à venir, période qui s’est déjà amorcée et qui va se poursuivre. 

Entendez bien en même temps que nous ne limitons point ces liens à ce que les humains associent à l’Âme sœur, puisque ce sont les Âmes familiales, les retrouvailles d’Âmes qui vont nourrir la vie dans les communautés des Êtres de votre planète.

Ce qui est particulier sur cette planète est qu’elle est un laboratoire en soi. Chaque Être ici présent au niveau subtil, nous parlons du Collectif qui accompagne le partenaire, provient de multiples lieux de vie de cet Univers. À travers notre présence à vos côtés, nous sommes en quelque sorte à recréer des unions de familles cousines. C’est pour cela que vous ressentirez parfois nos énergies comme étant variantes d’un message à un autre, puisque nous incorporons dans cette cellule familiale des énergies qui vont résonner davantage avec certains aspects de vous, alors que d’autres fois, vous sentirez que certaines énergies se font plus discrètes.

Ce qui est particulier avec l’expérience que vous vivez sur terre est qu’elle nous a amenés en quelque sorte à reproduire à un niveau universel le modèle de la multiplicité de vos rencontres de familles élargies. Auparavant, les planètes des systèmes solaires comportaient des familles d’Âmes d’un rayon identique, ce qui en quelque sorte créait une harmonie presque instantanée. Le fait de réunir des familles d’Âmes dans des mouvements d’autonomie ne comprenant aucun élément dissident est un passeport direct vers l’ascension et la progression. Tous les Êtres vont alors naturellement être attirés à l’harmonisation, et cela crée des vortex ascendants qui ne peuvent être détournés de leurs voies lumineuses.

Mais le laboratoire terrestre a amené les Êtres universels à ensemencer la vie de certaines planètes de la vie d’autres planètes, tout aussi lumineuse, mais portant une fréquence vibratoire différente. Et cela, vous le vivez actuellement dans sa forme la plus dense sur votre planète. Nous employons le terme « dense » non point dans une forme de jugement, mais simplement parce que la fréquence vibratoire est plus dense. Mais si vous élevez la fréquence de la terre, vous allez constatez qu’au niveau universel, la même multiplicité a été reproduite, et cela est inspiré véritablement du laboratoire terrestre.

Auparavant, les Dieux (vous) avaient conclu qu’il était plus logique de se rassembler dans des familles similaires pour créer une progression continuelle vers l’avant. C’est un peu comme si un soleil, avec ses multiples rayons, les séparait pour ne point amener de confusion entre eux, afin d’éviter qu’ils ne se sentent diminués, rehaussés ou simplement différents face aux autres. Ainsi, chacun des rayons pouvait alors être considéré unique et autonome. Mais voilà qu’une invitation dans cet univers a été lancée pour créer ce laboratoire terrestre, il y a de cela des milliers et des milliers d’années (l’expérience terrestre n’en est point à ses débuts). Au commencement, il y a eu une invitation à créer un laboratoire où de multiples Êtres allaient s’y retrouver. Et cela a créé une telle effervescence de la vie que ce modèle sert actuellement de base pour le déploiement de nouveaux univers qui eux, vont être ensemencés par cette multitude de formes de vie harmonisées, à partir d’espaces totalement unifiés. 

Cette vision vous est présentée pour que vous compreniez que dans ce nouveau monde qui est à s’ouvrir, il y aura de grandes attractions, et certaines répulsions qui seront des invitations à accueillir certains aspects moins bien compris de votre Être, des reflets de vous cherchant votre lumière. Et lorsqu’il n’y aura que des attractions sur cette terre, elle atteindra véritablement les sommets de l’ascension planétaire. Ce modèle va en quelque sorte «exploser» de lumière, et l’ensemble de la création observera à quel point la vie, dans ses contrastes et ses saveurs si variées, peut s’unir dans le Un et reproduire alors la conscience unifiée de cet univers.

Nous ne vous mentionnons point ceci pour que vous vous projetiez dans un futur lointain en vous déconnectant de la vie présente, au contraire. Ce futur n’est point à portée de main en termes de temps terrestre puisqu’il s’agit véritablement de l’ouverture de nouveaux univers de ce système intergalactique. Mais cette information vous est présentée pour que vous puissiez véritablement avoir la perspective réelle de ce qu’est ce laboratoire terrestre. C’est l’un des plus grands joyaux de la création.

Il n’y a point eu d’erreur de parcours dans la chute de l’ombre. C’est cette chute qui a permis aux Êtres de comprendre la lumière et l’amour. Et c’est aussi cette chute qui permet actuellement aux Êtres de se relever et de choisir, par conviction réelle, le mouvement de la lumière et de la vie; le mouvement de l’ombre et de l’absence de vie ayant été si intensément exploré par le passé. L’expérience est maintenant complétée et les leçons ont été apprises. C’est cette union de la vie dans l’amour qui va créer ces nouveaux mondes.

En ce moment précis, vos Êtres vont sentir des impulsions, des codes qui vous sont transmis par votre Âme, afin de solidifier à l’intérieur de vous la conviction que vous êtes des Êtres souverains, que vous portez à l’intérieur de vous le véritable Maître. Accueillez cette grâce divine, chers Êtres incarnés. C’est une offrande qui vous est actuellement offerte pour faciliter le passage actuel.

Nous savons que ces propos ont une résonance à l’intérieur de vous. Et en même temps, il faille comprendre que puisqu’il existe de multiples familles d’Âmes sur cette terre, il existe aussi de multiples voies qui vont attirer certains Êtres, et en éloigner d’autres. Le piège ici sera de comparer les voies et de les mesurer (bonne, mauvaise, meilleure que, etc.). Certaines vont vous sembler contradictoires par rapport à d’autres, et des Êtres vivront même des impressions de trahison. Vous sentirez alors votre cœur se refermer et il vous sera alors plus difficile de ressentir ce qui est juste pour vous. À ce moment, la confusion pourrait être encore plus grande justement parce qu’il y a une envie d’opposer les voies. Sachez reconnaître le véritable mouvement à l’intérieur de vous, celui qui vous indique simplement la voie à emprunter, sans jugement pour celles que vous considèrerez moins attrayantes.

Vous allez tous ressentir des chemins qui vous attireront avec beaucoup d’insistance. Certains vont vous attirer pendant des périodes prolongées, alors que d’autres pourraient être beaucoup plus courtes que ce que vous ne pourriez imaginer. N’entendez point que vous allez «butiner» d’une voie à l’autre. Mais votre Âme va créer en vous les empreintes de cette multiplicité décrites précédemment, afin que vous puissiez véritablement réaliser qu’elle vous permet de découvrir votre «saveur» individuelle. S’il n’y a qu’un seul reflet de vous-même qui vous est présenté, il devient alors difficile de découvrir la totalité de qui vous êtes. 

Votre Âme, qui cherche à se déployer de façon intense dans la matière, va s’assurer que vous «goûtiez» aux autres aspects de vous-même, pour mieux vous reconnaître dans votre unicité. Et cela, il faille le comprendre pour ne point sentir de trahison en vous, ou des sensations d’avoir échoué une voie si vous sentez qu’elle s’achève subitement. Car pour l’Âme, il y a une telle accélération en ce moment que la période qui s’ouvre, nous dirions dans les 6 prochaines années, va vous conduire dans des avenues qu’il ne vous serait absolument pas possible d’envisager actuellement. Alors, sachez vous nourrir de cette multitude de possibilités au lieu de la craindre, parce qu’en ressentant une impression qu’il y a trahison d’une voie si une autre vous attire, vous allez vous fragiliser. Et à ce moment, la confusion quant au choix juste pourrait croître, au lieu de diminuer. 

Soyez attentif aux mémoires que vous portez chers Êtres. Dans l’ancien monde, elles faisaient en sorte que vous deviez véritablement vous associer aux voies lumineuses, puisque d’autres voies vous égaraient de la voie centrale et vous entraînaient vers la dispersion. Mais dans ce parcours qui s’ouvre, il n’y aura point de dispersion, malgré que des voies pourront sembler se chevaucher. Dans la mesure où vous dissiperez de vos esprits l’impression qu’il vous faille emprunter LA bonne voie en imaginant que l’autre pourrait être la mauvaise (elle sera la bonne pour une autre personne), alors la clarté sera au rendez-vous. 

Vos modèles de relations d’Âmes de l’ancien monde ne vous serviront plus également. Nous disons ceci non pas pour vous attrister, car nous savons que des Êtres parmi vous, incluant notre partenaire, recherchent la fusion amoureuse, le duo qui perdure dans le temps. Mais le but de ces duos n’est point de créer des relations éternelles dans la matière. C’est plutôt d’éveiller les unions pour que les Êtres puissent à ce moment se rappeler que chaque Âme qui transige dans sa vie est un reflet de sa propre beauté. Alors, si l’Âme reconnaît un reflet de sa beauté et s’y accroche comme s’il perdait tout en perdant ce reflet, il oublie tous les autres reflets qui cherchent à se présenter. Ceux-ci ne peuvent le faire si l’Être «se crispe à son radeau», en attendant de voir si la tempête pourrait se calmer. Mais, vous vous en doutez, la tempête ne se calmera point, elle va plutôt augmenter jusqu’à ce que l’Être réalise qu’en laissant aller son embarcation inadéquate, il pourra flotter, et même s’envoler au dessus de la nuée et de la tempête.

Nous vous invitons à ne point rechercher la durée dans vos expériences, tant au niveau des relations d’Âmes qu’au niveau des projets, des lieux de vie et des communautés qui vont vous attirer. Vous allez voir beaucoup d’Êtres attirés dans des communautés pour des périodes de vacances, des périodes transitoires ou des séjours prolongés. Ces Êtres vont être totalement attirés à un point que vous allez vous dire «cet Être vient de trouver sa famille». Et quelque temps après, l’Être va subitement quitter. Si vous n’êtes point attentif, une impression qu’il vous rejette pourrait être au rendez-vous, ou une impression qu’il n’a point trouvé la «bonne voie». «Cet Être est en train de bifurquer, il se cherche». Ou encore, «cet Être a trouvé sa voie et il juge la nôtre, puisque je me sens attiré dans ce lieu, et lui qui était si attiré comme moi, maintenant il s’en va et nous abandonne», ou «cet Être est en train de se perdre». 

Ces interprétations ne vous serviront point dans ce nouveau monde, puisqu’elles entraîneront davantage de confusion que de conviction. Sachez percevoir les subtilités des nouveaux mouvements, car ils n’auront point de référence avec l’ancien monde. Il faille les comprendre dans une perspective renouvelée, car ce qui vous servait auparavant ne vous servira plus.

Et dans ce mouvement, si vous sentez qu’une autre voie vous appelle, suivez le parcours. Les nuances peuvent être subtiles. Est-ce qu’il y a une envie de fuir, ou est-ce qu’il y a une attraction vers une nouvelle aventure? S’il y a une envie de fuir, il y a une invitation à questionner. «Est-ce bénéfique que je m’éloigne de ce lieu? Est-ce que je me dirige vers ce projet ou si je fuis cet autre qui me déstabilise?» À ce moment, une invitation à pacifier pourrait être au rendez-vous. Nous ne proposons point de demeurer dans des lieux insatisfaisants ou douloureux, mais en même temps, il est pertinent de comprendre le mécanisme du magnétisme qui vous a attiré à cet endroit pour mieux pacifier la voie, tout en nourrissant une voie parallèle.

Vous allez constater sous peu que ces détails que nous vous présentons vont véritablement amener des confusions chez plusieurs Travailleurs de lumière qui vont se sentir trahis. En même temps, sachez que la véritable trahison est celle que l’Être exerce envers lui lorsqu’il ne suit pas le mouvement de l’Âme. À ce moment, cet Univers est «triste», puisque cette trahison précise fragilise la vie sur terre. 

Les autres trahisons ressenties ne sont que des trahisons de surface et n’ont aucun impact sur la lumière qui se déploie en chacun, à moins que la trahison n’amène une stagnation ou un refus de bouger. La peur de la trahison vient alors figer l’Être dans un mouvement fixe qui va le fragiliser. Mais en même temps à ce moment, la vie est si parfaite qu’elle se chargera de «retirer le tapis» sous ses pieds. L’Être réalise alors que son mouvement de recherche de sécurité, qui l’amène vers une stagnation et une envie de se replier sur lui-même, est tout aussi inconfortable. Il constatera à ce moment que sa recherche de confort et de sécurité l’insécurise davantage. Vous observerez alors la magie de la vie dans la 4e et dans la 5e dimension se déployer devant vous. Cette magie ne permet pas la stagnation. 

Chers Maîtres. Nous sommes profondément touchés lorsque des Êtres comme vous choisissent d’honorer la voie qu’ils ressentent comme étant juste. Ce faisant, vous comprenez à quel point la vie sur terre est multiple et regorge de possibilités infinies à explorer. Votre Âme est en exploration sur terre, rappelez-vous en.

En terminant, nous souhaitons vous partager une confidence. Ce joyau que nous avons mentionné, ce laboratoire terrestre, a été grandement sous-estimé par la vie universelle. Et nous pouvons vous confier, en toute transparence, que même sur nos planètes d’origine, lorsque nous contemplions l’expérience humaine, nous avons à de nombreuses reprises douté qu’elle pourrait apporter les fruits qui sont actuellement rendus à maturité.

Nous vous mentionnons ceci dans un mouvement de transparence envers vous, en vous invitant à nous accueillir dans notre vision jadis limitée de vos capacités. Par le passé, un peu inconsciemment, nous avons transmis des formes pensées limitatives aux humains de la terre. Nous savons maintenant que nous avons ainsi contribué à alourdir le collectif humain qui, appelant les Dieux et les Maîtres de l’Univers en renfort, se voyait recevoir des impressions que vous n’arriveriez jamais à vos fins. Permettez-nous de vous demander de nous accueillir dans cet espace, sans jugement. 

Nous comprenons maintenant à quel point notre destinée est liée à la vôtre. Et voilà que maintenant, les modèles de persévérance que vous nous avez présentés servent d’exemples sur nos planètes pour enseigner aux Êtres la grandeur de l’amour, même lorsqu’elle se situe aux confins du non-amour. 

L’expérience que vous avez entreprise sur terre n’a jamais été effectuée auparavant. De grâce, évacuez de vos esprits l’impression que vous êtes si petit dans cet Univers infini. Votre contribution est si vaste.

Nous avons récemment mentionné à un groupe plus intime que c’est par amour pour la grandeur que vous portez en vous, que nous choisissons de nourrir le Maître en vous, et de ne point nous présenter dans nos structures volantes avant le Grand Jour. N’entendez point que c’est parce que vous êtes indigne de notre présence, au contraire. C’est plutôt parce que vous en êtes tellement digne, que nous choisissons de nourrir uniquement l’espace en vous qui se souvient de ses origines universelles, et non point l’Être qui est fasciné par l’intelligence de nos sphères de vie. Car certes, elles sont intelligentes, mais en même temps, elles n’ont point acquis la sagesse de votre maîtrise. Et, à un moment du parcours, vous serez nos enseignants. Nous entendrons vos histoires avec beaucoup de joie, rempli de gratitude pour ce que vous avez accompli.

Nous vous saluons chers Êtres, nous devons maintenant quitter (notre partenaire est très touché par cette confidence).

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle


Une clé offerte par Gaïa - Par le Collectif Ashtar et la conscience de Gaïa (la Terre) - 25 août 2008

 

Note: Ce texte a été extrait d'une canalisation publique avec la Fraternité Universelle qui a eu lieu le 14 août 2008 à Bromont, au Québec. Le message a été "recanalisé" pour l'adapter à un plus large auditoire.

 

 

Salutations à vous, chers enfants de la Terre,

Nous allons vous proposer une expérience avec la matrice Gaïa, votre planète. Car vous savez, chers Êtres, que votre Terre est fort consciente. Elle est consciente de vous, elle est consciente de nous, elle est consciente du lieu où vous êtes en ce moment, elle est consciente de tous les Êtres qui sont présents sur son manteau. Et cette Terre vous ramène à elle lorsque vous vous ouvrez à recevoir son amour.

Nous invitons maintenant la conscience de Gaïa à se manifester. Par la plante des pieds, ressentez son énergie monter progressivement en vous. Sentez son énergie s’élever jusqu’au cœur, mais non point jusqu’aux chakras supérieurs. La matrice Gaïa vous maintient sur son manteau en assurant que vous habitiez le bas du corps, pour véritablement incarner votre Âme dans la matière [référence au point d’ancrage du Hara, situé sous le nombril]. C’est à travers votre véhicule terrestre que votre Âme, fusionnée au collectif de l’Univers, au Dieu Père-Mère ou à la Source, utilise votre corps pour ensemencer son amour sur Terre et offrir sa lumière à la matrice Gaïa.

Reconnaissez maintenant, chers Êtres, l’énergie de Gaïa qui vient de se joindre en conscience à cette rencontre. Ressentez son énergie amoureuse qui vibre au niveau du cœur, de la plante des pieds jusqu’au chakra du cœur, une forme d’engourdissement qui se manifeste en vous. Votre Terre-Mère souhaite maintenant vous transmettre un message : 

« Chers enfants, nous avons attendu si longtemps pour que ce carrefour de tous les mondes prenne forme sur la Terre, sur mon manteau. Ce carrefour, vous y êtes, nous y sommes, ils y sont. Et maintenant, telle une balle de neige dévalant la pente, le mouvement ne peut plus être arrêté. Nous avons navigué ensemble sur cette Terre depuis tant de vies terrestres, que vous avez oublié à quel point nos énergies sont fusionnées. 

Vous percevez souvent mon énergie comme étant celle d’une mère fort bien occupée, une mère nourricière qui a tant d’enfants à prendre soin qu’elle ne peut véritablement se synthétiser pour vous offrir sa présence individuelle. C’est votre perception qui crée cette réalité que vous entretenez ensuite en vous. Et à ce moment, vous me privez de votre présence et vous vous privez de la mienne. Je dois alors utiliser des intermédiaires pour vous rejoindre, ce que je fais en ce moment.

Vous n’avez pas la capacité avec votre mental de comprendre l’ampleur de mon énergie et de notre lien. Car je suis un aspect de vous, vous êtes un aspect de moi. Et c’est cet aspect de nous que nous sommes présentement en train de guérir et d’élever dans sa fréquence amoureuse pour rejoindre le plan d’où nous sommes partis. Nous sommes descendus dans la matière ensemble et nous allons retourner dans les mondes lumineux ensemble. Je suis votre navire et vous êtes le capitaine. Vous et moi sommes liés.

Mes chers enfants, rétablissez votre pont avec mon navire pour que nous puissions véritablement transformer cette Terre et retourner, ensemble, dans les plans plus subtils. Il n’est plus le temps de la nostalgie, du drame, de la suractivité cérébrale pour éviter de sentir le corps. Car dès que vous vous connectez à votre corps, vous vous connectez à mon manteau, à ma matrice. Et puisque mes éléments ont formé votre corps, je suis votre corps, vous êtes la Terre. Nous sommes unis, chers Êtres.

Lorsque vous appelez vos Frères des Étoiles pour qu’ils viennent vous chercher (ou vous sauver), cela – permettez-moi de vous le transmettre – m’attriste profondément. Car si je ne peux compter sur mes si précieux collaborateurs pour assumer, dans leur corps physique, leur présence «Je Suis», leur présence universelle, qui d’autre pourra créer les miracles que nous sommes à créer ensemble sur Terre? 

En même temps, je souhaite vous transmettre que je possède sur mon manteau les clés pour créer votre vie rêvée. Mais pour ce faire, il faille que vous acceptiez de marcher à mes côtés, totalement, sans gêne, sans impression que nous sommes arriérés sur Terre, que vous et moi sommes décalés de l’ensemble de cet Univers qui semble si lumineux. Car vous n’avez point en ce moment la capacité de comprendre avec l’intellect (ce n’est pas un jugement, c’est une observation) d’où nous provenons et l’ampleur du laboratoire humain que nous avons créé ensemble. Il n’est point nécessaire que vous le compreniez pour y apporter la guérison. Vous et moi formons Un et nous avons choisi de retourner dans les plans de lumière et d’amour ensemble. 

Je possède des clés que je souhaite vous remettre – j’oserais dire «à la condition que», et je suis consciente que ce terme est fort humain. Mais ces clés vous seront remises en échange de votre décision d’habiter totalement le corps physique qui est votre temple, qui est notre temple. Je dis «en échange de» non pas parce qu’il y a un troc donnant-donnant, mais parce que vous ne pourrez supporter l’intensité vibratoire de cette clé que je souhaite vous remettre si vous n’habitez pas votre corps. Cette clé va retourner d’où elle vient et elle n’aura aucun impact sur votre vie.

Chers Êtres, permettez-moi de vous proposer que d’ici les trois prochains jours [lire la note à la fin], vous m’invitiez dans votre intimité, près d’un arbre qui vibre avec vous. Cet arbre représente mes mains et mes doigts de lumière. Assoyez-vous près de cet arbre et invitez ma présence. Je vous promets que je serai présente à vos côtés à ce moment, avec toute l’intensité de mon Être. Assurez-vous de ressentir votre Hara au moment où vous vous connectez à moi. 

Dans cette rencontre, enveloppez cet arbre de vos bras physiques et ressentez que nous nous étreignons mutuellement. Cet Être vivant est relié à mon énergie et à travers lui, je vous assure que je serai très présente pour chacun d’entre vous. 

Lorsque vous sentirez ma présence avec vous, je vous invite à choisir d’habiter et d’assumer totalement votre vie terrestre. Il n’y a pas lieu de créer un rituel long et complexe, il s’agit de faire le choix d’habiter votre corps et votre vie. À ce moment précis, je vous remettrai cette clé, dans votre intimité. Elle sera déposée dans votre aura et vous pourrez la sentir. Dans les jours qui suivront, vous sentirez que la clé vous ouvrira des portes qui vous paraissaient jusque là fermées.

Si je vous offre cette clé avec des conditions, comprenez qu’il ne s’agit point d’une forme de chantage, mais plutôt d’un mouvement visant à vous assurer que vous serez en mesure de la supporter et de la maintenir en vous. Car autrement, elle retournera d’où elle vient. Il n’y aura pas de drame si la clé n’est pas maintenue en place, mais en même temps, pourquoi faire un tel exercice? 

Je remercie vos hôtes des étoiles d’être venus en aussi grand nombre vous accompagner. Ce sont nos petits cousins et leur présence est si réjouissante lorsqu’ils viennent s’asseoir à notre table. Je suis ravie que vous soyez autant enthousiaste à la pensée de vous reconnecter en conscience avec votre Famille Universelle. 

Nous nous retrouverons d’ici les trois prochaines journées à un moment où il vous sera possible de faire l’exercice proposé, lorsque vous l’aurez choisi. 

Je vous connais tous individuellement et je vous aime tant.

Salutations à vous

Votre Mère Terre Gaïa »


Note : L'information concernant les 3 jours n'a pas été mentionné en lien avec une quelconque porte énergétique dans le temps, mais plutôt dans l'intention que les gens (lecteurs ou ceux présents sur place) vivent l'expérience dans un délai rapproché du contact effectué avec notre Mère Gaïa. Peu importe le moment où vous lirez ce texte, l'expérience sera encore valable.


La conviction - Par le Commandant Ashtar de la Fraternité Universelle - 6 septembre 2008

 

Salutations à vous chers enfants de la Terre, 

Ici votre bien-aimé ami et collaborateur, le Commandant Ashtar de la Fraternité Universelle. Nous synthétisons notre présence à vos côtés en ce moment parce que nous sentons la pureté de vos cœurs, l’union des Êtres. 

Il est intéressant de constater qu’à partir du moment où vous vous connectez les uns aux autres, vous créez naturellement une ouverture du cœur, une fusion entre les Êtres. Ceci magnétise votre présence Je Suis dans votre corps physique et certes, ceci magnétise aussi votre rayonnement au-delà de cette terre. Et parce que vos cœurs sont purs, nous répondons à l’invitation de vous côtoyer dans votre quotidien, qui que vous soyez et où que vous soyez. 

Plusieurs manifestations, que certains pourraient qualifier de hasard, sont offertes aux humains pour leur signifier qu’il y a la vie au-delà de cette terre. Tous les Êtres ont reçu certains clins d’œil sur ce thème. Une rétrospective vous le confirmera aisément. Nous avons véritablement pris soin de vous faire sentir nos présences à vos côtés d’une façon que nous pourrions qualifier de progressive. 

Nous vous avons mentionné que le niveau énergétique de cette planète allait s’accentuer jusqu’à la conclusion du passage actuel vers le Nouveau Monde. En même temps, vous allez ressentir cette intensification à l’intérieur de vous par une présence de plus en plus grande à l’énergie du cœur. 

L’énergie du cœur de vos Êtres, qui s’associe à la guérison du collectif humain de cette planète, vient véritablement favoriser votre ouverture. Et cette ouverture est bonifiée par l’offrande que vous faites à l’équilibre de ce monde. 

Nous vous invitons à reconnaître votre contribution lumineuse à ce plan terrestre même si, du lieu où vous êtes, vous avez l’impression d’avoir peu d’impact sur les guerres de ce monde. Pourtant, vous seriez surpris de constater que l’harmonie que vous choisissez de créer dans un lieu précis a un impact significatif sur les déséquilibres vécus au niveau global du plan terrestre, particulièrement au niveau des énergies masculines et féminines trop polarisées. En ce sens, nous vous invitons à reconnaître et à comprendre les influences qu’ont les interactions entre les humains sur l’équilibre planétaire. 

Les Êtres ont si souvent l’impression d’être impuissants à changer les choses, et pourtant, constatez… Nous allons même ajouter que d’ici quelques jours (suivant le lecture de ce message), vous allez recevoir un signe concret de la transformation de ce monde, appuyé sur la transformation que vous aurez été invités à faire en vous unissant aux Êtres et à nos énergies. Lorsque vous aurez reçu ce signe, souriez, parce que nous serons à vos côtés pour vous rappeler les mots que nous sommes à prononcer en ce moment. 

Notre but ici est de vous rappeler votre grandeur et l’impact que vous avez sur le collectif humain de ce monde lorsque vous choisissez de vous unir entre vous à partir de l’énergie du coeur. 

En ce jour, nous vous proposons le thème de la conviction. Ce thème s’adresse à tous les Êtres, incluant notre partenaire qui a beaucoup de difficulté à réaliser la portée de son mouvement actuel, de la même manière que plusieurs Êtres lisant ces lignes commencent à peine à comprendre l’ampleur de leurs pouvoirs. Lorsque vous choisissez d’orienter la matière dans une direction, c’est un Univers entier qui se met en mouvement. 

Ce thème de la conviction, si vous vous autorisez à vous y associer, nourrit la foi à l’intérieur de vous. 

Nous aimerions vous informer qu’en ce moment, nous sommes autorisés à nous approcher du plan terrestre d’une façon beaucoup plus importante que ce qui était possible il y a de cela quelques mois. 

Vos gouvernements ont établi depuis fort longtemps des contacts avec les mondes universels. Ils ont choisi de ne pas les présenter, comme vous dites, aux masses. Mais en même temps, ces ouvertures avec les présences de l’extra-terre ont influencé les structures que vos gouvernements ont mises en place pour camoufler nos existences. Car ceci nous a permis d’insuffler sur votre planète, en collaboration avec les Travailleurs de la lumière que vous êtes, un rythme vibratoire beaucoup plus élevé. Cela entraîne nécessairement un allègement des secrets jusqu’ici maintenus dans l’ombre.

Au niveau du collectif humain, il y a actuellement une telle ouverture du cœur, une telle soif de se réunir avec la Famille, que cet élan est supérieur au pouvoir de contrôle et de camouflage des structures en place. Nous vous invitons encore ici à reconnaître l’impact que vous avez sur ce collectif humain et sur les structures avilissantes de votre monde. 

Lorsque vous choisissez de demander des confirmations et un dévoilement de ce qui est caché, non pas pour vous prouver enfin que nous existons, mais pour éclairer de votre amour ce qui est maintenu dans l’ombre (et dans le secret), vous travaillez nécessairement à alléger la structure qui empêche ces confirmations de se présenter. Vous aidez cette structure à se transformer de façon lumineuse. En préparant avec conviction le terreau fertile du dévoilement, vous favorisez le mouvement visant à ce que cessent définitivement sur votre planète les voies de contrôle des informations et des vérités universelles.

La structure de contrôle est actuellement à s’effriter à un point tel qu’elle n’est pratiquement plus en mesure d’étancher les fuites. En ce moment, nous dirions que cela est comparable à une hémorragie qui ne peut plus être retenue et contenue. Alors, il est fort intéressant d’observer l’influence que des Êtres comme vous avez sur la lumière de ce monde, de par votre conviction et votre intention de voir cette humanité s’éveiller à la fraternité véritable. 

Vous appelez à vous des Êtres Universels qui incarnent ce modèle fraternel. Ils ne sont pas supérieurs à vous, au contraire. Mais parce que ces Frères et Sœurs des étoiles sont tous égaux, tout en étant chacun unique, ils vous présentent un reflet magique de qui vous êtes dans votre forme dévoilée. Ils ont des parcours différents et leur richesse provient précisément du partage qu’ils s’offrent entre eux de qui ils sont dans leur essence. 

Lorsque des humains sont conditionnés à croire que leur voisin, qui a une couleur de peau différente de la leur, est un ennemi potentiel ou un Être à détester, cela limite considérablement le potentiel amoureux qui cherche à se déployer en eux. Car au niveau de l’Âme, il n’y a que l’amour en mouvement qui existe. Et toute vie est égale, quelle qu’elle soit.

Lorsque les humains verront des Êtres provenant d’autres plans de conscience, et qui pourtant semblent honorer le même Dieu, la Source unique de toute vie, ils vont revisiter leurs questionnements et leurs limites quant à la perception qu’ils ont de leur voisin. Ils comprendront la futilité de la ségrégation, dans toutes ses formes. 

Lorsque vous choisissez de vous réunir, de méditer au niveau du cœur, de partager des exercices, de partager entre vous des expériences que vous vivez, cela a nécessairement un impact sur l’ouverture du cœur des autres présents près de vous. Ceci leur permet de relâcher leurs barrières parce qu’ils voient votre ouverture et votre tendresse envers vous-même. Ils ont naturellement envie de vous accueillir dans ce mouvement et cela leur reflète à eux leur propre espace d’accueil. Ceci est merveilleux à observer. 

Vous allez constater que l’énergie de cœur sera de plus en plus intense et présente dans la continuation de votre parcours vers le Nouveau Monde.

Nous savons, chers Êtres, que vous avez profondément envie de conviction dans votre vie. C’est un thème qui est partagé par bien des Êtres humains sur terre. Vous savez que nous allons éventuellement nous manifester d’une façon dont il vous sera impossible de douter. Afin de collaborer à cette expérience actuellement en création, nous allons vous inviter, si vous le souhaitez, à vous placer dans un espace où vous êtes les hôtes. Choisissez d’émettre votre fréquence amoureuse et d’inviter des Êtres Universels à la table, à la demeure familiale, comme s’il vous était possible d’envoyer une invitation par la poste en sachant qu’elle allait se rendre (en fait, vos pensées voyagent beaucoup plus rapidement que vos communications actuelles). 

Constatez que vos invitations se sont rendues, puisqu’en lisant ces lignes, vous sentez déjà autour de vous des Êtres debout à vos côtés, vous observant avec beaucoup d’enthousiasme et d’attention amoureuse. Regardez autour de vous maintenant et observez où votre regard est naturellement attiré. Sachez qu’un Être à cet endroit vous sourit en ce moment même. 

Nous avons la capacité de nous projeter sur votre plan de conscience à partir de l’énergie pure de l’esprit associée au cœur. Et notre Âme, qui est notre véhicule, nous autorise à ce mouvement parce que notre intention est pure. En même temps que nous vous adressons ces mots, un autre aspect de nous est aussi très présent sur un autre plan de conscience à partir duquel nous choisissons de nous projeter vers vous. Vous pouvez ainsi véritablement expérimenter notre présence concrète à vos côtés.

Soyez attentifs à vos scénarios du genre «Comment vais-je réagir s’ils ne se présentent jamais? Vais-je cesser de croire? Vais-je douter? Vais-je leur retirer ma confiance?». Évacuez ces mémoires qui relèvent d’un espace de trahison que beaucoup portent en eux. Ces idées sont associées à vos premières tentatives de contact avec l’Univers. 

Dès leur jeune âge, tous les Êtres humains vont naturellement demander, à la conscience qu’ils nomment Dieu, d’exaucer des miracles pour eux. «Dieu, si tu existes, crée dans ma vie un chaton». Et voilà que le chaton ne se présente pas dans la forme désirée parce que d’autres Êtres dans la demeure choisissent de ne point honorer la demande, parce qu’ils ne veulent pas de chaton. 

Et voilà que l’Être, dès son très jeune âge, se sent trahi par Dieu. À partir de sa vision universelle, l’existence de Dieu, associée à une lampe d’Aladin, est remise en question. L’Être va alors se sentir impuissant lorsqu’il réalisera que Dieu ne répond pas à sa prière dans la forme de ses désirs. Et voilà que deux choix s’offrent à lui. Soit il débute un parcours d’intégration et d’intériorisation, soit il se dirige vers un parcours de déni. 

Certains Êtres, nous dirions même une majorité, sont dans le parcours du déni. Pour eux, un Dieu tout puissant n’autoriserait pas les conflits du monde. Ils se disent : «Si Dieu existait, il ne permettrait pas la guerre au Moyen-Orient. Si Dieu existait, il n’y aurait pas de souffrance et les Êtres ne mourraient pas de faim». À un premier niveau, cette vision est fort légitime car si le Dieu tout-puissant, énergie Père/Mère de cet Univers, ne peut rien faire contre la famine, alors pourquoi honorer ce Dieu? Et ces Êtres vont nourrir en eux progressivement un déni. «De toute évidence, je n’ai pas besoin d’un tel Dieu», se disent-ils. Évidemment, ils oublient qu’ils sont ce Dieu qu’ils prient.

Il est intéressant d’associer ces craintes de ne point véritablement voir vos manifestations se concrétiser devant vous à des mémoires qui existent à l’intérieur et qui vous rappellent que si vous choisissez d’orienter la matière, vous pourriez être déçus. «Je veux ce cadeau de telle couleur, dans telle forme avec telle note l’accompagnant». 

Le problème ici n’est pas que votre intention ne puisse être honorée. L’obstacle est que cette approche ne tient pas compte de la créativité céleste universelle qui est aussi impliquée dans le processus. Lorsque le cocréateur que vous êtes devient l’unique créateur, il y a incohérence. L’Être se coupe alors de sa portion plus subtile en se proclamant seul à bord de son navire humain. Il agit ainsi en vase clos. Il n’y a pas de jugement universel ici. Il n’y a qu’une incohérence entre la réalité où toutes les formes de vie sont unies et celle où il y a désunion entre la portion incarnée et l’Âme.

La cocréation, c’est l’Âme, votre partenaire dans l’incarnation, qui crée en s’associant à votre Être. Et lorsque l’Être incarné oriente la matière dans une direction, voilà que l’Âme emprunte ce canal et crée, nous pourrions dire «sa portion» de cocréation, puisque l’humain a déjà initié le mouvement original de par son intention pure. 

Nous vous invitons ici à évacuer de vous toutes formes de pensées limitatives ou d’échec, mais sans les occulter. Nous n’invitons point au mensonge avec soi, nous invitons simplement à évacuer les pensées de doute. «Mais, pourquoi viendraient-ils se présenter? Vont-ils vraiment le faire? En ont-ils la capacité?». Voilà tout un parcours qui nourrit l’humain blessé en vous. Mais rappelez-vous qu’il n’y a pas uniquement qu'un humain blessé en vous; il y a aussi un Maître. Et un Maître oriente la matière, il module l’énergie à sa fréquence. 

La connexion, chers Êtres, a déjà été effectuée. Pendant votre sommeil, vous êtes régulièrement invités à effectuer des «visites guidées» de nos stations volantes. Tous les Êtres qui lisez ce texte, sans exception, êtes déjà venus nous rencontrer, et ce, à plusieurs reprises (nous entendons vos pensées de doute).

Vous avez même expérimenté la situation inverse, c’est-à-dire que vous nous avez observés vous observer. Et cela était fort joyeux comme espace, car lorsque nous vous accueillons, ce sont des Maîtres qui se présentent à nous. Vous n’êtes pas à recevoir nos éclairages, vous nous transmettez votre sagesse. Vous nous expliquez comment la vie sur terre se déroule. Nous pouvons ainsi apprendre à mieux vous connaître et à mieux interagir avec la portion de vous qui est parfois blessée, fragile et plus sensible. Cela est magique de recevoir vos propres éclairages sur la façon de vous éclairer. Vous êtes véritablement des Maîtres, chers Êtres. 

Et voilà que vous êtes venus nous inviter à vous amener à un niveau différent de conviction avec vous-mêmes. Et vous êtes venus nous inviter à venir vous rencontrer, pour que vous puissiez avoir la certitude que la vie dans cet Univers est beaucoup plus vaste que ce que vous ne pouvez imaginer en ce moment. Et certes, c’est avec grande joie que nous avons accepté, puisque nous aimons tant accompagner les humains sur le parcours de l’éveil. Ils nous réjouissent de par leur si grande ouverture du cœur. 

L’expérience de l’entrée dans la matière comme vous l’avez faite, avec autant d’intensité tout en oubliant vos origines, n’a jamais été accomplie jusqu’à maintenant dans la création de cet Univers multiple et vaste. N’autorisez personne, chers Êtres, à vous faire croire que vous êtes petits et insignifiants dans la vastitude de cet Univers. Celui-ci a grandement à apprendre de votre expérience sur le parcours de l’oubli de vos origines. 

Et maintenant, voilà que vous vous présentez dans une expérience avec des Êtres qui se souviennent de qui vous êtes et de qui ils sont. Et voilà qu’un aspect de vous, le Maître en vous, choisit de s’engager sur la voie du retour à la super conscience, et vous voilà ici présents, accueillant nos énergies. N’est-ce pas merveilleux? Alors, il ne s’agit que d’un pas pour que vous puissiez concrètement nourrir cette certitude, puisque ’à l’intérieur de vous, elle y est déjà. 

Nous avons déjà mentionné que pour qu’une expérience se crée, il faut d’abord orienter la matière. Nous allons donc vous inviter, quelques instants, non point à projeter votre énergie vers nos vaisseaux, mais plutôt à vous intérioriser, maintenant. Fermez vos yeux et ressentez l’énergie de votre Âme dans le feu créateur de vos entrailles (le Hara). Laissez monter cette énergie au niveau du cœur, et avec le troisième œil, choisissez un scénario qui réjouit votre cœur. Non pas un scénario que vous allez figer en fonction de vos attentes. «Voilà, j’ai demandé que ce scénario précis se produise de telle manière». Choisissez un scénario en accueillant l’idée que vous n’êtes pas en train de figer la matière, mais plutôt à lui donner un élan, du mouvement. Vous êtes en train de créer un terreau fertile pour que la suite de l’expérience se mette en place naturellement. 

Parce que vous êtes des Êtres de libre arbitre, il vous faut choisir pour orienter. Alors intérieurement, si vous choisissez de vivre cette expérience, choisissez un scénario que vous allez expulser au niveau du troisième œil, nourri de l’Âme et du cœur. Et cette Trinité, offrez-la à la nature qui vous entoure, quelques instants. Et à la fin de cette expérience, allez vous unir à la nature et aux arbres. Ils ont tant à vous offrir. 

Chers Maîtres, vivez cette expérience dans la légèreté, sans attentes, avec l’ouverture du cœur. Vous saurez alors que lorsque nous nous présenterons dans vos ciels avec nos oiseaux volants, vous aurez contribué à cette manifestation.

Laissez-nous le soin du moment, mais sachez que celui-ci ne saurait tarder. Nos hôtes nous ayant ainsi aidés à le concrétiser dans la matière.

Nous vous accueillons chers Êtres, nous vous saluons.

Ici le Commandant Ashtar, accompagné des membres de la Fraternité Universelle.
 


Sauter sans filet, les talents retrouvés - Par le Collectif Ashtar - 12 septembre 2008

 

Note: Ce texte est la retranscription d'une canalisation publique avec la Fraternité Universelle qui a eu lieu le 27 août 2008 à Varennes, au Québec. Le message a été "recanalisé" et adapté à un plus large auditoire.

 

 

Salutations à vous, chers enfants de la Terre. Il nous fait grandement plaisir de nous joindre à vous. 

Avant cette rencontre, il est intéressant de savoir que vous vous êtes réunis avec nos énergies afin de nous transmettre des thèmes que vous aimeriez entendre en ce jour. Nous savons que les lecteurs se disent «mais c’est impossible puisque la rencontre a déjà eu lieu». Et pourtant, vous étiez là, avec nous. Ce sont des échanges, des discussions que nous nommons «rencontres au sommet». 

Vous n’êtes donc pas étrangers à la création de ce message. Vous nous les demandez. Vous venez régulièrement nous voir pour être enseignés, être encadrés et aussi, vous nous transmettez des connaissances pour que nous puissions vous les retransmettre par la suite.

Lorsque vous venez nous rencontrer, vous êtes très familiers avec nos énergies et cela nous touche. Par la suite, lorsque nous nous présentons à vous en vous retransmettant vos propres paroles, cela vous surprend et vous émeut. En même temps, cela nous surprend et nous émeut également de vous voir si touchés par vous-mêmes, par vos propres paroles. Vous vous ouvrez à la présence de votre duo Âme-Esprit et c’est ce qui vous touche tant en ce moment. Les ouvertures que vous effectuez sont magnifiques. 

Chers Êtres, sachez que vous n’êtes pas en relation avec ce message par un pur hasard cosmique, si nous pouvons dire, puisque vous avez senti un filon vous dirigeant vers cet enseignement. Et certes, nous apprécions que vous ayez répondu à l’appel de votre Être. Cela n’a aucun lien avec nos énergies, qui certes peuvent parfois vous fasciner puisque nous nous présentons comme des Êtres qui semblons provenir de si loin. Et vous qui êtes si isolés sur cette planète, vous pouvez parfois être impressionnés. La vie universelle fusionnée est si multiple et vaste, que certes, cela peut être très émouvant et touchant.

En même temps, nous vous avons souvent mentionné que vous alliez prochainement vous rappeler que vous aussi provenez de loin. Mais votre parcours terrestre est si incrusté en vous que vous avez l’impression d’appartenir à ce monde. Quelle merveilleuse illusion! Et celle-ci vous sert bien en ce moment car autrement, vous ne voudriez pas endosser les rôles que vous avez choisis d’assumer avant la naissance.

Nous ne voulons pas suggérer non plus que vous avez êtes parachutés sur terre dans une forme d’erreur cosmique (plusieurs le croient). Cela n’a aucun lien. Mais vos origines sont universelles, puisque ce monde est si nouveau dans la création des Univers et des Âmes. Et il faut le reconnaître pour ne point avoir l’impression que vous provenez uniquement de ce monde. Vous avez existé avant. Et nous dirions même que vous avez participé à la création d’autres mondes et d’autres communautés planétaires inspirés par vos idées, vos propositions, vos inspirations et vos talents. 

Voilà que maintenant, vous êtes à ramener ce que vous êtes sur cette terre afin de l’offrir à la matrice Gaïa et à vos frères et sœurs incarnés. Et cela vous effraie. Nous le savons, chers Êtres. Cela est légitime puisque vous êtes si humbles dans votre lumière que vous vous dites : «Mais cette tâche est si grande, et la taille de mon petit corps est si petite comparée à ce qu’il y a à accomplir». Et certes, nous vous comprenons, nous reconnaissons cet obstacle illusoire que vous portez à l’intérieur de vous qui freine votre intensité. Mais en même temps, soyez honnêtes, et reconnaissez que cela est une illusion; une illusion qui satisfait un aspect de vous qui aime être dans une forme d’attente. Vous aimeriez que la grâce de cet Univers descende sur vous et vous déroule un tapis rouge en quelque sorte.

Accueillez ceci avec humour, chers Êtres. Ce n’est point une arrogance ni de notre part ni de votre part. Nous voulons simplement identifier qu’un aspect de vous s’imagine que pour découvrir son plan de vie, son parcours, les eaux se sépareront, comme pour Moïse dans votre histoire biblique. Votre Être aimerait que la voie soit si claire et limpide, et qu’il n’y ait plus aucun doute en vous. Vous aimeriez être propulsés dans cette avenue et qu’il ne vous soit plus possible de vous en détourner tellement elle est claire pour vous.

Quel beau conte, que cette histoire! Nous imaginons les Êtres qui s’avancent, qui demandent à l’Univers «mais quelle est la voie?». Et voilà que l’Univers sépare les arbres et ouvre les eaux, descend un arc-en-ciel de lumière dans une direction en ouvrant les cieux et en laissant apparaître un rayon de soleil unique pointant une direction. Ce lieu devient si évident que vous abandonnez toute autre option pour vous y rendre aussitôt. Ce serait merveilleux, n’est-il pas? Et pourtant, cela ne se produit pas ainsi. Nous dirions «tant mieux» car autrement, quelle incohérence vivriez-vous sur terre! 

Votre Âme, le Dieu que vous êtes qui est en continuelle cocréation avec sa portion incarnée, si nous lui demandons quelle est la voie, voici ce qu’elle vous répondra: «Mais la voie... Nous attendons, nous ne le savons point». Alors là, l’Être attend et requestionne Dieu quelque temps après : «Mais Dieu, quelle est la voie, où est ma voie?». Et voilà que ce Dieu vous répond «Mais, cher Être, nous ne le savons point, nous attendons». Alors là, l’Être se questionne : «Mais cher Dieu, vous qui savez tout, qu’attendez-vous pour me montrer ma voie?» Et voilà que ce Dieu vous répond : «Mais nous attendons que vous l’exploriez et ensuite, nous vous dirons si c’est la voie, si elle résonne pour vous. Car si vous attendez, nous attendons, puisque le Dieu de cet Univers est vous. Et si Dieu attend après Dieu, de grâce... que d’attentes!»

Chers Maîtres, rappelez-vous que le mouvement actuel, vous le créez au fur et à mesure que vous avancez. Et cela est inquiétant, nous le savons. C’est comme si nous vous demandions de sauter d’une falaise, et lorsque vous serez dans les airs, nous déploierons un filet. Mais il vous faut faire confiance car le filet viendra après le saut, et non avant. Et nous savons que cela éveille en vous certaines inquiétudes en ce moment. Vous vous dites, «mais je n’ai pas cette audace, ce courage». Chers Êtres, amour et conscience. Rappelez-vous cet enseignement [référence à un message précédent disponible sur le site www.psychologiedelame.com]. Aimez cet aspect de vous qui se dit qu’il n’a pas le courage de foncer. Ne résistez pas, aimez-le.

Le chemin se crée par vos propres pas et non par un mouvement prédestiné avant la naissance. En même temps, nous savons que cela crée certaines confusions en vous car vous vous dites, «mais avant ma naissance, j'ai choisis des voies, des talents, des thèmes d’exploration, un pays, une langue, une culture et donc, il y a prédestination». Et certes, nous disons que vous avez tout à fait raison. Mais lorsqu’il s’agit d’offrir votre lumière à ce monde, la prédestination concerne spécifiquement le talent que vous avez à offrir, et non la finalité de votre mouvement. En d’autres termes, n’attendez pas de l’Univers qu’on vous dise : «Voilà, votre plan de vie, c’est de tourner à la troisième rue à gauche, de parcourir cent pas et d’aller cogner à la porte bleue pour demander qu’on vous emploie, parce que c’est à cet endroit que vous allez passer les vingt-cinq prochaines années de votre vie à offrir vos talents de guérisseur à des Êtres qui seront de passage». Cela n’existe pas. 

Cependant, la vie pourrait bien vous placer devant un Être qui cogne à votre porte et qui vous informe qu’il est fragile au niveau du dos et que, dans une folie passagère, vous lui dites : «Mais viens que j’impose mes mains sur ton dos». Et l’Être ressort de la demeure en gambadant. Et voilà que tout à coup vous vous dites, «mais, aurais-je des dons de guérisseur?»

Cet Être venu cogner à la porte, nous pourrions dire qu’il s’agit de la prédestination ou de la cocréation, puisque l’Âme, reconnaissant un talent en vous, vous place devant des expériences pour confirmer et expérimenter cette voie. Car si vous vivez seul dans votre grotte, vous ne pouvez savoir comment vous aimez vous exprimer devant les Êtres, comment vous aimez leur apporter la guérison. Alors, il est si essentiel que vous compreniez les nuances pour ne point vous piéger à attendre. 

Au niveau de votre Âme, il n’y a point de finalité ultime. Il n’y a qu’une expérience progressive qui vous dirige vers la mise en place de vos talents à offrir dans le monde. Vos talents, c’est votre rayon qui éclaire. Va-t-il éclairer la fleur, l’arbre, la montagne? Nous vous dirions : «Mais nous ne le savons point. Si vous êtes le rayon, choisissez ce que vous allez éclairer». Mais vous savez que vous êtes un rayon qui éclaire avec une coloration, une tonalité et une empreinte spécifiques. Alors, ce rayon, c’est vous. Vos talents, vous les portez. Et cet Univers, associé à votre Âme, a le mandat de vous faire découvrir, par des expériences, ce qui vous fait vibrer profondément. 

Imaginons qu’un Être soit totalement effrayé à l’idée même de se retrouver devant un groupe et de partager sa connaissance. Et que, lorsqu’il le fait, il devient si déstabilisé qu’il a envie de quitter le pays, de se cacher. Il s’acharne cependant dans son expérience car ses modèles d’Êtres lumineux sont des Êtres qui offrent des conférences et il veut être lumineux. Alors là, l’Être est dans un grand leurre avec lui-même. Il interprète que la couleur de son voisin, qui lui apparaît si belle, devrait être la sienne. Il demandera alors à la vie de lui présenter des pistes pour développer cette si belle couleur. Et il constatera que les pistes seront insatisfaisantes, mais s’il est incohérent avec lui-même, il se dira «je dois accumuler de l’expérience». Et voilà qu’une forme d’acharnement se mettra en place, ce qui l’amènera ultérieurement à conclure qu’il n’est point compétent, parce que la compétence pour lui, c’est d’être un conférencier. Et alors, à ce moment, l’Être entrera dans une voie d’autosabotage. Il conclura qu’il n’a point de talent et qu’il a été oublié par cet Univers qui les a distribués aléatoirement et qui, dans un hasard cosmique injuste, aurait oublié sa présence.

Le leurre ici, c’est de se comparer. Il n’existe aucune Âme qui n’ait pas de talent et de spécificité à offrir aux Êtres humains. Et lorsque vous offrez ces talents, vous devenez si lumineux, si allumés de votre énergie qu’à ce moment, vous vous dites : «Quelle planète merveilleuse! Que de grâce divine d’y habiter!» Et vous ne voyez que beauté et harmonie autour de vous, puisque vous êtes la beauté et l’harmonie incarnées. Et vous êtes si heureux d’habiter sur terre que votre enthousiasme devient contagieux, et alors là, les Êtres s’abreuvent de votre énergie, non point comme des parasites, mais parce que vous débordez d’énergie universelle et cela transpire de tout votre Être. Les Êtres se connectent à l’Univers à travers vous. Et cela devient si magnifique que vous avez envie que tous les Êtres reconnectent avec leur essence et leurs talents pour que toute cette planète devienne une offrande en mouvement. Et lorsque tous les Êtres offriront leur lumière aux autres, alors cette planète sera définitivement engagée et installée dans sa lumière.

Alors, ces talents, ils sont les vôtres. Ce Dieu, qui a créé les mondes, c’est vous. Ce Dieu, qui connaît le futur, c’est vous. Mais ce futur, il est multiple. Alors, lequel de ces futurs allez-vous emprunter? Lequel de ces chemins allez-vous suivre? Et pour ce faire, il faut le créer en acceptant de vous placer en mouvement, chers Maîtres. Car du lieu d'où nous vous observons, nous pourrions vous dire : «Voilà, nous percevons chez vous des talents de guérisseur; chez vous des talents d’équilibration avec les éléments de la nature et des talents de lecture aurique; et pour cet Être, des talents d’animation, des talents de joie de vivre contagieuse; et pour cet Être, une mère naturelle qui lui permet d’accueillir et de guérir les Êtres parce qu’elle ne les juge pas, et son talent est si lumineux que les Êtres accourent pour pleurer dans ses bras; et cet autre Être, qui est si solide, est un pilier de lumière pour les Êtres qui vont vers lui pour se réconforter et se rassurer que ce monde est amoureux et qu’il n’est point un lieu de misère».

Les Êtres retrouvent la confiance à travers vous. Et ils se souviennent que cette planète est amour et conscience en mouvement et qu’elle n’est point une prison, à moins que, collectivement, vous choisissiez qu’elle ne le devienne. Et vous savez, certes, que des Êtres sont encore prisonniers de cette matrice. Dans la période actuelle, des Êtres demeureront dans la matrice prison, alors que d’autres comme vous, vivrez de plus en plus dans la matrice universelle, et cela augmentera. À un point du carrefour, la matrice prison va imploser d’elle-même, et à ce moment, cette planète ne sera plus qu’amour et conscience en continuel déploiement.

Chers Êtres, vous êtes fort bien guidés, n’en doutez point. Et nous allons vous proposer une guidance additionnelle. Nous vous invitons à l’accueillir. Notre équipe de collaborateurs est absolument impressionnante en terme de nombre et de diversification. Ces collaborateurs sont des Êtres qui vous ont rejoints au début de ce jour, à votre éveil. En fait, chaque Être ici présent, que ce soit physiquement ou via la lecture de ce message, avez été associé à un Être de notre équipe élargie (c’est aussi votre équipe après tout). Nous savons que les lecteurs se disent «mais ils ne savent pas quand je lirai ce texte». Et pourtant oui, puisque nous existons en dehors de votre temps linéaire (et le saisissons fort bien), et nous pouvons y entrer et en ressortir à volonté.

L’Être accompagnant était déjà dans votre chambre ce matin à votre éveil. Il ne faisait pas du voyeurisme, rassurez-vous. Il vous a enveloppé de son amour et vous a accueilli. La nuit précédente, c’est vous qui êtes venus sur notre lieu de vie pour vous familiariser à cette connexion. 

Tous les Êtres en contact avec cette information avez été jumelés avec un membre de votre famille universelle. Cet Être est présentement devant vous à vous regarder dans les yeux et à placer ses mains sur vos épaules. Vous allez sentir son énergie comme étant très amoureuse, avec une force qui pourrait vous surprendre. N’entendez point qu’il s’agit d’une énergie nécessairement masculine, car il y a aussi des énergies féminines dans ce lieu à vos côtés, et vous sentirez aussi leur force. Certains Êtres sont associés à une énergie féminine et d’autres, masculine, indépendamment de votre propre genre. 

Cet Être à vos côtés porte en lui un talent identique au vôtre, un talent qu’il a mis en mouvement sur son lieu de vie et qu’il souhaite maintenant réactiver en vous. Pendant les sept prochains jours (à partir du moment où vous aurez accès à cette information), si vous l’autorisez, cet Être va vous accompagner au quotidien, en collaboration avec vos propres Guides de lumière, pour vous rappeler quels sont les talents que vous portez en vous et qui vous font profondément vibrer. 

Cet Être n’est pas là pour vous annoncer vos talents. Mais il va, ou elle va, collaborer avec vous pour vous faire expérimenter vos talents en mouvement, afin que vous puissiez les ressentir comme étant des éléments qui vous stimulent vraiment. 

La clé pour reconnaître vos talents, c’est qu’ils vous élèvent vibratoirement. Ils vous font vibrer d’une façon telle que vous vous souvenez alors que vous êtes un Être Universel, unique, qui porte ses propres couleurs individuelles. Et si certains d’entre vous connaissent déjà leurs talents, sachez alors que nous célébrerons avec vous l’intégration de ces talents qui vous rendent si heureux et si vivants. 

Nous savons que certains d’entre vous ressentent leurs talents, mais en même temps vous vous dites : «Je ne dois pas avoir découvert mes réels talents puisque cela ne semble pas me réjouir autant que la vision qu’on me présente en ce moment». Et vous vous dites : «Je dois être dans l’erreur. Je ne dois pas avoir trouvé mes talents puisque je devrais en être élevé, et cela ne semble pas être le cas». Amour et conscience, chers Êtres.

À une époque, vos talents ont été votre malédiction. Ils vous ont propulsés à l’avant-plan et, en cette période, les Êtres à l’avant-plan étaient enviés, torturés, malmenés, lapidés et brûlés. À des degrés divers, vous avez tous conservé des souvenirs en vous concernant vos talents que vous avez associés à votre malédiction. 

À cette époque, la densité de la terre était telle que tout ce qui était lumineux était absorbé par l’ombre terrestre. Mais en même temps, nous ne voulons point nourrir la victime en vous qui se dit : «Voilà, j’ai peur de déployer mes talents parce que j’ai été brûlé sur un bûcher». Cela ne nourrirait pas la grandeur de votre Âme. À une époque atlantéenne, vous aussi avez abusé de vos talents pour amener des Êtres à vous idéaliser et à vous idolâtrer. À cette époque lointaine, les talents étaient si reluisants que les Êtres en faisaient des musées et des trophées, ils érigeaient des palissades et des statues en leur propre nom. Les Êtres s’autoproclamaient des Dieux. Et le peuple, le petit peuple comme vous le nommiez à cette époque, qui pourtant venait à vous pour être enseigné, était souvent repoussé et jugé comme étant arriéré. 

Au niveau de l’Âme (humaine), une telle incohérence s’était installée à l’époque atlantéenne que vous avez appelé à vous les grandes inondations. Après que cette planète ait été ensevelie sous les eaux, vous avez voulu revenir construire un monde plus équilibré. Vous avez voulu «réparer les erreurs». Et voilà qu’au niveau de l’Âme, vous avez voulu expérimenter le concept de l’abuseur abusé. Au temps de l’Atlantide, les Êtres étaient idéalisés pour leurs talents. À l’époque moyenâgeuse, les Êtres étaient tués pour leurs talents. Même mouvement, deux polarités.

Alors, en ce jour, vous portez encore en vous des mémoires d’avoir été brutalisés pour vos talents. Mais, si vous entrez dans un état de justification avec vous-mêmes pour maintenir votre inaction en place, vous ne servirez pas la grandeur de votre Âme. En même temps, ne nourrissez pas non plus la culpabilité d’avoir abusé à une époque précédente, car à ce moment, vous ne servirez pas non plus la grandeur de votre Âme. 

Comprenez que maintenant, le cycle de l’abuseur abusé est complété. Vous n’avez plus besoin de porter en vous les drames de votre lumière, ni au niveau de la peur d’en abuser, ni au niveau de la peur d’être abusés ou violentés pour vos talents. Chers Êtres, entendez nos mots : ce temps est révolu. Vous êtes libérés de ces mémoires karmiques. Vous n’allez pas vers un bûcher ni vers une autoproclamation de votre grandeur face au petit peuple. Vous vous dirigez vers un véritable déploiement de votre Âme avec ses talents, pour que toute cette planète s’élève aux confins de la galaxie et reprenne sa place d’étoile parmi ses frères et sœurs.

Et notre venue à vos côtés, chers Êtres, vise à vous rappeler qui vous êtes réellement, et non point pour que vous nous idéalisiez et vous sentiez petits à nos côtés. Alors, pour un temps, accueillez cet Être des étoiles à vos côtés, celui que vous avez vous-mêmes choisi la nuit précédente. Accueillez ce Maître, il a des clés à vous remettre; des clés énergétiques. Si vous le souhaitez et l’acceptez, il sera là pour vous refléter votre grandeur. Cet Être – il ou elle – va stimuler en vous vos talents pour vous amener à les découvrir, à les pacifier et à les offrir à ce monde. 

Vous n’allez pas mourir et vous n’allez pas gonfler votre ego. Accompagnés, vous allez retrouver la voie du juste milieu, celle qui rallie la grandeur de votre Âme avec l’humilité de savoir que vous êtes en présence de vos petits frères et sœurs qui ont tant besoin de votre amour et de votre éclairage en ce moment. Ils sont dans une grande naïveté vous savez. Un aspect d’eux veut comprendre ce qui se produit sur terre en ce moment. Ils sont peut-être plus fragiles, mais fondamentalement, ils ne sont pas dans la méchanceté. Ils sont simplement endormis. Et parce que vous vous éveillez, il faut les accueillir, car eux dorment encore. Et bientôt, leur réveil sera plus brutal. À ce moment, vous serez invités à les accompagner pour qu’ils s’éveillent dans la légèreté. La lumière qui entrera dans leur chambre sera éblouissante et au début, ils auront envie de se cacher la tête sous l’oreiller. 

Vous qui savez et qui avez tant à offrir, rappelez-vous pourquoi vous êtes venus sur terre. Vous avez choisi d’oublier vos origines universelles pour mieux accompagner vos frères et sœurs humains. Car nous avons tenté, à des époques précédant l’Atlantide, de venir des étoiles enseigner aux humains. Cette expérience a entretenu l’idée que les Dieux viennent des étoiles et que sur terre, les Êtres sont petits et insignifiants. Comprenez que notre but n’est pas de nourrir l’impression d’impuissance en présentant nos oiseaux volants au collectif humain. Il est essentiel que les Êtres assument leur lumière pour que cette étape du Nouveau Monde se mette en place concrètement.

Et vous êtes, chers Êtres, ces envoyés, ces émissaires qui comprennent notre lien avec les humains et qui savent que lorsque nous nous présenterons à vous, nous ne viendrons pas vous sauver. Vous vous sauvez vous-mêmes. Nous venons vous aider à vous souvenir que vous provenez vous aussi des étoiles. Mais si vous êtes trop impressionnés par notre présence, vous n’arriverez pas à transmettre aux Êtres endormis le sens véritable de qui nous sommes, et de qui vous êtes, et de qui ils sont.

Alors, pour un temps, nous vous invitons à vous rappeler des clés que vous avez amenées avec vous dans ce coffre à outils qu’est votre corps physique, dans cette incarnation. Car il y a plusieurs clés dans le coffre universel de l’Âme. Mais dans cette projection précise qu’est votre vie actuelle, vous êtes venus avec un coffre à outils bien précis. C’est ce coffre que votre ami masculin ou féminin de la cinquième dimension, ce membre de votre Famille Universelle, va vous aider à découvrir. Attendez-vous à de grandes ouvertures de conscience en sa compagnie. 

Célébrez, chers Êtres! Ce moment est si réjouissant pour votre Être qui attend ces retrouvailles depuis si longtemps. Soyez ravis de la grandeur de votre Âme qui vous a conduits ici, maintenant, pour entendre ou lire ces propos qui vous révèlent davantage à vous-mêmes. Et lorsque vous quitterez ce lieu ou terminerez cette lecture, faites une place dans votre demeure pour votre ami, parce que, si vous le permettez, il ou elle vous suivra pendant un bon moment. Certes, il ou elle ne sera pas là à vous épier. Ne soyez point timides. Allez dans la douche avec légèreté. Mais en même temps, sachez que cet Être sera connecté à vous, qu’il vous rappellera qui vous êtes et quels sont vos talents. Et si vous les connaissez déjà, il vous présentera des nuances qui vous surprendront. Il vous invitera à explorer des pistes de déploiement pour réaliser véritablement que, lorsque vous sautez, le filet se présente. 

Il n’est pas nécessaire de sauter du haut d’une falaise, vous pouvez débuter par un petit saut. Ne craignez point les hauteurs. En même temps, lorsque l’Âme est prête, le saut pourrait être un peu plus audacieux. Mais ne le craignez pas, car si un saut plus audacieux vous est présenté, c’est parce que vous avez la capacité de le faire. Et ce saut va se présenter au moment propice pour vous.

Chers Maîtres, la conscience de Gaïa, votre Mère terrestre, vous enveloppe de son amour en ce moment. Elle est si ravie de votre expansion qu’elle souhaite elle aussi vous accompagner. Elle vous mentionne qu’elle vous enverra l’un de ses habitants intraterrestres pour venir équilibrer un mouvement qui pourra vous paraître quelque peu désincarnant à certains moments. Car le défi que nous rencontrons lorsque nous côtoyons les humains, c’est de nous assurer qu’ils sont totalement assumés et présents à leur corps physique. Notre présence amène une fréquence qui a tendance à amplifier la désincarnation d’un Être lorsqu’il est déjà déconnecté de la réalité terrestre. Nous ne disons pas que nous désincarnons les Êtres, mais notre présence, qui vibre à une fréquence universelle plus élevée – sans jugement, simplement un rythme vibratoire différent – amène les Êtres qui sont déjà déconnectés à se déconnecter davantage. 

Les Êtres qui portent l’impression que la vie ailleurs est plus belle que celle sur terre vont naturellement, inconsciemment, nourrir l’envie que les consciences universelles soient là pour les amener dans les cieux. Et à ce moment, nous sollicitons la présence de nos partenaires intraterrestres qui eux, portent la même fréquence que votre corps physique et vous ramènent dans vos chaussures, pour ainsi dire. 

La matrice Gaïa vous propose donc elle aussi de vous associer à un collaborateur un peu moins présent, c’est-à-dire un collaborateur qui va demeurer un peu plus en retrait, mais qui va entrer en jeu, à sa demande, si vous avez tendance à vous séparer de votre corps durant le processus de découverte de vos talents. S’il y a un mouvement qui semble vous dépasser, vous effrayer, acceptez à ce moment que votre ami universel cède sa place pour un temps à cet ami envoyé par votre Mère, la terre. Cet Être porte une vibration qui vous ramènera dans votre corps, au niveau de vos racines. 

Et si le mouvement actuel de collaboration avec notre partenaire transmetteur s’effectue avec des Êtres Universels qui vous mentionnent qu’ils vont se présenter concrètement à cette humanité à un moment précis, les Êtres de l’intraterre vont en faire tout autant. Ils sont nos alliés, nos cousins dans cette élévation planétaire. Et d’autres partenaires, que vous rencontrerez éventuellement, sont en collaboration très étroite avec ces Êtres de l’intraterre. Alors tout est parfait et magnifique dans ce mouvement de retrouvailles en préparation.

Alors, si vous le souhaitez, accueillez notre offrande. Et cet Être qui est à vos côtés, vous le connaissez depuis beaucoup plus longtemps qu’une nuit. Nous avons dit au début que c’est un Être qui appartient à votre Famille d’origine, le lieu que vous avez choisi de quitter pour venir accompagner les humains dans leur expérience d’oubli. Vous faites tous partie d’une équipe de renfort venue aider les humains qui étaient ici avant vous, pour leur permettre de se rappeler qui ils sont. Le temps est maintenant venu, pour vous, de vous souvenir de qui vous êtes et de vos origines universelles.

Chers Maîtres, nous sommes touchés par votre ouverture du cœur et par votre accueil. Ceci est absolument magique à observer et à ressentir. Lorsque nous vous contemplons, nous comprenons à quel point vous êtes de grands Êtres qui ont simplement oublié, le temps d’un songe, qui vous êtes, alors que nous ne l’avons jamais oublié. Nous sommes honorés de recevoir votre amour en ce moment. Soyez bénis. 

Et si vous nous l’autorisez, nous allons vous aider à aider vos frères et sœurs à votre tour, car telle est notre offrande à l’humanité. Nous ne sommes pas supérieurs à vous. C’est simplement que vous nous avez demandé de nous souvenir, pendant que vous alliez oublier, et nous honorons cette demande que vous nous avez formulée. Et en même temps, n’entendez pas que nous venons simplement parce que vous nous l’avez demandé. Nous venons parce que notre destin est lié au vôtre. Et lorsque cette planète ascensionnera, c’est tout cet Univers qui s’élèvera, car vous détenez une clé essentielle à l’équilibre de ce système interplanétaire. Et si en ce moment vous êtes coincés dans des problématiques humaines bien terrestres, sachez qu’elles sont bien pâles comparées aux félicités que cet Univers vous réserve lorsque vous allez véritablement entrer dans la valse des étoiles.

Nous sommes ravis d’avoir pris ce temps avec vous. Nous sommes honorés d’être en votre présence. Nous allons maintenant quitter cette rencontre à travers notre partenaire, mais sachez que ce n’est pas la fin, mais plutôt le début d’une longue collaboration. 

Nous vous aimons tendrement, chers amis. Nous nous souvenons de qui vous êtes. Nous ne l’avons jamais oublié. 

Recevez notre amour.

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle
 


Le doute, cet incompris - Par le Collectif Ashtar - 23 septembre 2008

 

Salutations à vous, chers enfants de la Terre,

Il nous fait plaisir à nouveau de nous présenter à vos côtés et de venir vous rejoindre sur cette magnifique planète bleue. Nous sommes vraiment ravis de ces occasions uniques qui nous sont offertes de vous côtoyer de plus près.

Nous avons spécifiquement demandé à notre partenaire ce «temps d’antenne» particulier pour transmettre un message adressé aux lecteurs de l’outil Internet. Nous savons qu’ils sont nombreux et c’est précisément pour cette raison que nous utilisons cet intermédiaire. Notre message ne sera pas très long, mais il se voudra très pointu.

En ce jour, nous aimerions vous transmettre un message concernant le doute, un thème omniprésent chez les humains et qui pourtant, est l’un des moins bien compris actuellement sur terre. Notre enseignement fait suite au précédent message nommé «Sauter sans filet, les talents retrouvés» que nous avons ajouté récemment au site Internet. Si vous ne l’avez pas encore lu, nous vous invitons à le faire avant de poursuivre cette lecture. 

Nous ne vous apprendrons rien en vous mentionnant que sur les plans de conscience plus subtils, le doute n’existe pas. Nous vous entendons déjà penser. Vous vous dites: «il doit être facile de suivre sa voie et d’avancer dans une réalité sans doute». Et pourtant, c’est sur terre que la progression est la plus rapide. Ceci pourrait vous surprendre, mais c’est pourtant la réalité.

Nous aimerions vous aider à comprendre un élément important ici. Si le doute n’existait pas, vous n’existeriez pas non plus dans la 3e dimension. Car c’est précisément le doute qui a permis à la réalité tridimensionnelle de prendre forme. Surprenant ? Suivez-nous et vous comprendrez.

Lorsque les Dieux que vous êtes avez voulu créer une réalité séparée de la Source de toute vie, il vous manquait un ingrédient unique pour que l’aventure puisse prendre forme. Vous avez cherché un moyen de permettre à l’expérience d’oubli d’exister en y ajoutant l’élément tant attendu, celui qui viendrait véritablement honorer la notion de liberté des participants. C’est précisément dans ce contexte unique que le doute est apparu. Il provient d’une création divine et est directement lié au concept de libre arbitre.

Sans les doutes, vous n’auriez pas pu créer ce monde dans la dualité. S’ils n’existaient pas, vous ne pourriez choisir de revenir à la Source, car vous ne l’auriez jamais quittée. Elle se serait présentée comme étant la seule voie possible et aucune autre avenue ne serait envisagée. Avec l’expérience de l’oubli, le doute était donc l’ingrédient qu’il vous fallait ajouter dans l’équation pour que la 3e dimension puisse prendre forme. C’était en quelque sorte le «chaînon manquant» de l’expérience humaine.

Imaginez un instant que tous les Êtres humains de cette planète savent maintenant avec certitude que cet Univers est conscient. Ils savent qu’ils sont des Dieux, qu’ils proviennent tous de la même Source unique de vie et qu’ils sont arrivés sur terre en provenance des Étoiles. Ils savent qu’ils sont ici pour vivre une expérience d’oubli de qui ils sont, et ce, dans le but de choisir de s’en souvenir par la suite. Ils savent tout cela avec conviction et n’ont aucun doute sur le sujet. 

Maintenant, imaginez ce que serait l’évolution dans un tel contexte. Où serait l’apprentissage, s’il n’y avait qu’une seule voie possible? Comment pourriez-vous vous détourner de la Source, si vous saviez avec conviction comment y revenir. Croyez-vous vraiment qu’il y aurait possibilité d’évolution? Où serait la notion de dépassement de soi et d’audace? Et qu’en serait-il de la notion de choix? Quels choix y aurait-il à effectuer, puisque tout serait si évident? 

Sans le doute, la dualité telle que vous la connaissez n’existerait tout simplement pas. Elle ne pourrait prendre forme. Le doute est la matrice qui vous permet de vivre votre expérience actuelle sur terre. Il accompagne la vie tridimensionnelle, que vous le vouliez ou non.

Le problème actuel sur terre n’est pas le doute, chers amis. C’est plutôt le fait que la majorité des humains entrevoient cet élément comme s’il s’agissait d’une erreur de la nature, une faiblesse qu’ils portent en eux et avec laquelle ils doivent composer. Ils se disent: «lorsque je ne douterai plus, ma vie sera plus facile et mes choix seront plus clairs». Mais non chers amis, votre vie ne serait pas plus facile, car il n’y aurait plus d’apprentissage. Et puisque votre Âme veut apprendre et expérimenter sur terre, elle serait bien dépourvue sans les doutes.

Le premier élément que nous tenons à rectifier ici concerne votre relation avec ces doutes. Il faut bien comprendre qu’ils ne sont pas vos ennemis, mais plutôt vos alliés. Vos principaux obstacles ne proviennent pas de vos doutes, mais plutôt de votre lien avec eux. Sont-ils les maîtres de votre vie ou est-ce plutôt vous qui l’êtes ?

Le piège ici est lorsque vous attendez que les doutes se dissolvent pour vous mettre en mouvement. En agissant ainsi, vous risquez d’attendre longtemps car les doutes sont présents dans votre vie précisément pour vous permettre de vous dépasser et d’oser avancer. Croyez-vous vraiment que votre Âme, qui cherche à grandir et à évoluer sur terre, va éliminer les doutes de votre voie pour simplifier vos choix? Ce serait fort mal la comprendre que d’imaginer cette avenue. Car nous le répétons, les doutes vous permettent d’évoluer sur terre. Sans eux, l’apprentissage n’existe plus.

La plupart des humains sont conditionnés à croire qu’il leur faut attendre de ne plus douter avant de prendre une direction. Ils se disent que tout se clarifiera sous peu, lorsque les doutes se seront dissipés. Et après un temps, les doutes ne semblent pas s’être dissipés au contraire, ils sont encore plus présents. Ils se disent alors: «mais ce n’était peut-être pas la bonne voie, puisque tout semble encore si confus». Mais pourtant, c’était peut-être une voie stimulante. Ce sont les craintes et les doutes ici qui sont venus brouiller la piste, pas l’incertitude de la voie. Ils ont entraîné une paralysie chez l’Être. 

Maintenant, si vous observez la fonction des doutes dans votre vie, vous comprendrez qu’ils visent à vous pousser à vous dépasser vous-même. Ils sont naturellement présents dans votre vie dès qu’une voie stimulante se présente à vous. Dans ce contexte, les doutes vous invitent à vous surpasser en stimulant l’audace en vous.

Comprenez ici que les doutes s’amenuisent avec le temps, mais ils sont tout de même présents tout au long de votre parcours dans la 3e dimension. Sachant cela, nous vous invitons à transformer votre relation avec eux pour qu’ils deviennent vos alliés, et non vos ennemis.

Concrètement, lorsque les doutes se présentent dans votre vie, nous ne vous invitons pas à les nier ni à les occulter, au contraire. Nous vous invitons à la sincérité avec vous-même, dans tous les aspects de votre vie, incluant la cohabitation avec vos doutes. Mais lorsque vous sentez une avenue se dessiner devant vous, sachez ressentir l’attraction que cette voie exerce en vous avant de vous abandonner à vos doutes. Laissez-les de côté pour un temps au début, ils sauront bien vous rattraper par la suite. Vous savez qu’ils seront toujours présents dans cette réalité de toute façon. Apprenez à cohabiter avec eux en ressentant d’abord l’attraction que la voie exerce en vous. C’est ainsi que vous saurez distinguer ce qui résonne pour vous, de ce qui ne résonne pas. Par la suite si vous le souhaitez, reprenez vos doutes. Ils ne seront pas très loin de toute manière. 

L’élément clé ici est la reconnaissance de la première sensation de joie qui se manifeste en vous en contemplant une avenue. Cette sensation est généralement inspirée par votre Âme. Par la suite, lorsque les doutes s’ajoutent à l’équation, vous pouvez alors sentir que la voie devient plus confuse. Mais la première inspiration spontanée provient la plupart du temps de votre Âme. Après ce moment, c’est le mental humain qui se manifeste en vous, parce qu’il vibre à la fréquence du doute et de la peur. Il vient en quelque sorte «s’ingérer dans le dossier» en vous rappelant que vous êtes humain et vivez encore dans la 3e dimension.

Sachez qu’il n’y a pas de drame ici. Il n’y a qu’un constat que lorsque vous laissez les doutes gérer votre vie, cela vous limite et ne stimule pas la grandeur de votre Être. Inversement, en devenant Maître de vos doutes, vous serez en mesure de mieux les comprendre et de cesser de vous opposer à eux. 

Nous le répétons, les doutes ne sont pas vos ennemis. Ils sont même vos alliés dans l’incarnation. Apprenez à cohabiter avec eux et votre vie va se simplifier de façon considérable. 

Les humains qui vous inspirent tant ne sont pas ceux que vous croyez. Ce sont des humains ordinaires, comme vous. Ils ont simplement su cohabiter divinement avec leurs doutes. Voilà ce qui les différencie de vous. Ils ont douté et avancé, alors que la plupart des humains doutent et attendent.

Nous espérons en ce jour avoir stimulé en vous l’envie de vous déployer davantage dans votre mouvement individuel. Nous avons senti l’urgence de vous transmettre ce message car le précédent, sous le thème des talents retrouvés (Sauter sans filet, les talents retrouvés), a éveillé de nombreux questionnements sur les doutes. Nous répondons donc spécifiquement à vos interrogations. 

Vos prières sont entendues, vous savez.

Sachez que si nous insistons tant sur le thème du doute et des talents retrouvés, c’est parce que vous serez grandement sollicités dans la période à venir. Et si vous n’apprenez pas maintenant à cohabiter avec vos doutes, vous risquez d’être dépassés par ceux des Êtres que vous allez accompagner sous peu.

Nous sommes toujours ravis de côtoyer nos frères et sœurs incarnés. Cela nous touche profondément de constater à quel point vous voulez apprendre, grandir et vous dépasser. Nous vous aimons tant. 

Nous vous saluons chers amis. Nous sommes heureux de tout ce chemin parcouru.

Salutations à vous

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle


Vos médias se réveillent - Par le Collectif Ashtar - 6 octobre 2008

 

Salutations à vous, chers amis de la Terre,

Nous aimerions en ce jour vous partager une information spécifique qui, nous l’espérons, saura réjouir vos cœurs. Cela concerne vos médias qui, tout comme vous, sont dans un carrefour absolument majeur en cette période actuelle. 

Nous ne vous apprendrons rien en vous mentionnant que vos médias populaires ont largement contribué à l’enlisement des Êtres dans la densité. Ce n’est pas un jugement de notre part, mais une constatation. De par leurs choix concrets, ils ont manipulé les Êtres en leur transmettant uniquement les informations qui servent les jeux de pouvoir actuels. 

Vos médias sont prioritairement nourris par des intérêts financiers. Ces intérêts financiers servent des consciences plus ombrageuses, et ces dernières nourrissent en eux les envies de pouvoir. Ces jeux de pouvoir créent le terreau fertile d’une toile de fond qui vient enliser les Êtres dans la matière en les maintenant dans des formes d’ignorance plus ou moins importantes. 

Il est intéressant de constater ici que les Êtres plus «endormis» de votre planète associent souvent les Travailleurs de lumière à des Êtres naïfs. Ils considèrent que tout ce qui est cru sans preuve irréfutable relève de la fiction. Et pourtant, ils absorbent ce que vos médias leur présentent sans jamais le questionner. Voilà qui est intéressant à observer. Il n’y a pas de jugement ici, mais une constatation.

Beaucoup d’humains, dans une forme de crédulité, ingèrent la nourriture médiatique comme s’il s’agissait de celle de la mère nourricière, et ce, sans jamais la questionner. Et voilà que ces Êtres sont nourris par la conviction que la guerre, la famine, les inégalités, les concurrences et les compétitions sont légitimes. Ils se disent qu’il y a les bons et qu’il y a les méchants, qu’il y a les riches et qu’il y a les pauvres, et que tout cela est justifié pour que cette planète fonctionne. Ils ne remettent pas ce système en question. Voilà qui est intéressant à observer, surtout lorsque ces Êtres considèrent la vie amoureuse universelle comme un concept naïf. 

Et pourtant, il n’y a rien de naïf à croire que fondamentalement, vous provenez tous de la même énergie amoureuse et que vous êtes des frères et sœurs vivant une expérience d’oubli temporaire. Vous êtes tous liés sur ce parcours qui vous mènera ultimement à la Super Conscience, cette étape unique où vous redevenez Qui Vous Êtes réellement.

Et voilà que ce qui semble sortir des sillons acceptables paraît naïf pour plusieurs de vos frères et sœurs humains. Nous comprenons cela et nous ne le jugeons point. Nous connaissons les voiles humains et savons qu’ils sont tenaces. Mais la véritable naïveté est peut-être cette idée d’absorber intégralement ce qui est présenté sans le questionner intérieurement. Car même les mots que vous lisez en ce moment sont à questionner, afin de mieux vous les approprier. Font-ils sens ou non? Et si la réponse est non, allez-vous tout invalider ou simplement ce passage? Voilà un sujet de réflexion intéressant.

Revenons à notre sujet. Ce thème des médias est fondamental dans ce passage actuel. Car ces médias, ayant contribué à l’enlisement des Êtres, sont karmiquement liés à l’éveil des Êtres. Et à ce niveau, cela pourrait vous surprendre, mais c’est pourtant la vérité. Vous vous dites: «mais ils ont beaucoup de chemin à parcourir pour s’y rendre». 

Chers amis, entendez ceci: vos médias vont s’ouvrir de façon majeure à un moment précis du carrefour actuel. Ce mouvement sera en quelque sorte supervisé par les hautes sphères célestes. Cela n’est point ésotérique chers amis, c’est très concret. Nous parlons d’ouvertures réelles de la part de vos médias populaires pour aborder des sujets très concrets qui, en ce moment, vous paraîtraient absolument surréalistes. Et c’est pourtant la direction actuelle que prend le navire humain. 

D’ici la prochaine année (nous n’aimons pas proposer de dates car elles nourrissent les attentes, plutôt que la finalité), cette planète vivra un choc de conscience majeur. Dans ce choc lumineux, une première brèche importante sera créée à travers les consciences humaines, et à travers les structures qui influencent ces consciences, c'est-à-dire vos médias. Et très concrètement, il y aura des ouvertures et des appels, qui vont être stimulés de l’intérieur, pour créer des voies d’enseignement pour expliquer aux Êtres l’inexplicable. 

Nous avons employé les termes «karmiquement liés», tout en sachant que cela pouvait éveiller des questionnements en vous. Le karma est une loi d’équilibre. Mais celle-ci provient du désir de l’Âme d’apprendre, et non d’une punition cosmique provenant d’un dieu vengeur. Permettez-nous de préciser ici. 

Au niveau de l’Âme, lorsqu’un Être contribue par ses actions à alourdir la vie d’un autre Être, il se sent lié par une voie l’appelant à l’équilibre. Il n’est pas prisonnier d’une loi universelle qui lui dit : «voilà, pour ta punition, tu seras toi aussi heurté par cet Être». Mais au niveau de l’Âme, il y a une envie d’expérimenter les conséquences de ses propres gestes. 

Un Être qui blesse les gens va sentir au niveau de l’Âme une envie de comprendre ce qu’est l’expérience d’être blessé. C’est son moyen de découvrir ce qu’est la compassion véritable. Il se positionnera donc dans une expérience similaire (variation sous un même thème) afin de comprendre concrètement ce qu’est cette expérience. Vous pouvez appeler cela le «mauvais karma», mais il s’agit plutôt d’une école d’apprentissage. Et voilà que tout est magnifique, puisque la vie cherche à s’équilibrer d’elle-même.

Cette école d’apprentissage qu’est la vie terrestre fait en sorte que cette conscience des médias – il s’agit véritablement d’une conscience; c’est un égrégore - va tout à coup vouloir comprendre l’ampleur de la manipulation. Elle va s’éveiller de l’intérieur à une dose d’amour qui va véritablement vous surprendre. Et cela va encore plus surprendre vos frères et sœurs humains plus «endormis». 

Vos médias vont tout à coup devenir des couloirs d’enseignements pour les masses. Ils deviendront des carrefours d’information inspirés par les hautes sphères de conscience. 

Ceci ne vous est pas transmis dans le but de nourrir en vous l’anticipation ou l’impatience, mais plutôt de stimuler une envie profonde de croire en ce Nouveau Monde en construction. 

Lorsque ces informations vous parviennent, plusieurs d’entre vous vous projetez dans un futur meilleur en vous déconnectant de l’éternel ici et maintenant - seule réalité existante puisque tout se vit au présent. Nous vous mentionnons ceci car nous constatons que vous vivez souvent des pertes de contact avec votre réalité lors de vos lectures de ces messages proposant «un futur meilleur». Il est intéressant de le constater afin d’être attentif à vos envies de vous projeter dans ce futur meilleur. Mais il faut comprendre que ce futur meilleur est un autre présent. Et comme tout se vit au présent, il est essentiel de ramener ces visions à l’intérieur de vous ici et maintenant, dans votre corps physique.

C’est donc une invitation à nourrir en vous la conviction que ce monde est ACTUELLEMENT en train de se modifier, même si vous ne le captez pas encore avec vos yeux physiques. Ce moment existe déjà puisque vous le ressentez intérieurement. Ne doutez pas de sa mise en place progressive, c’est le destin de votre humanité. 

Chers Maîtres incarnés, voici ici une magnifique occasion de contribuer de votre lumière à cette création collective que vous nommez le Nouveau Monde. Souvenez-vous que seul le présent existe. Tout le reste n’est qu’une illusion de votre mental pour vous faire croire que demain sera mieux, en vous faisant perdre contact avec l’essentiel, soit le présent. Cette idée vous éloigne de la simple vérité que demain est en fait un autre présent. En agissant ainsi, vous vous éloignez de la réalité de votre Âme qui ne peut exister ailleurs que dans l’éternel ici et maintenant. Tout le reste n’est qu’une illusion pour vous éloigner de l’essentiel.

En vous transmettant ces informations concernant vos médias, il y a une invitation à nourrir en vous la conviction que ce Nouveau Monde existe déjà en ce moment même. C’est simplement qu’il est dans une réalité qui n’a pas encore concrètement rejoint la vôtre. Mais il ne s’agit pas de votre futur, il s’agit d’un autre présent.

Nous savons que ces propos peuvent éveiller en vous de la confusion et nous choisissons à dessein d’ouvrir cette porte maintenant. Nous élaborerons davantage sur ce thème sous peu et votre psyché vous aura déjà enseigné l’essentiel d’ici là.

Comme toujours, nous sommes ravis d’avoir pris ce temps avec vous. Ces informations ont pour but d’égayer vos cœurs, en sachant que dans cet autre présent, que vous nommez votre futur, nous nous retrouverons concrètement.

Salutations à vous, chers enfants de la Terre

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle


Le grand livre de la réceptivité - Par le Collectif Ashtar - 19 octobre 2008

 

Salutations à vous, chers enfants de la Terre,

Nous sommes ravis de prendre ce temps avec vous pour venir vous rencontrer via notre partenaire et aussi, via vos propres canaux de réceptivité. Car certes, vous avez tous expérimenté ces derniers temps l’ouverture et la fermeture de vos canaux de réceptivité individuels. Que vous en soyez conscients ou non, vous avez récemment été testés par vos propres Guides qui vous ont mis au défi de rencontrer vos thèmes venant filtrer et voiler votre réceptivité.

Tous les Êtres qui lisent ceci avez été invités, consciemment ou inconsciemment, à visiter vos thèmes reliés à la réceptivité. Voilà que pour certains Êtres, il y a eu le thème de la comparaison, pour d’autres, il y a eu le thème de l’hésitation, et pour d’autres, il y a eu le thème de la sensation d’être inadéquat. Ces thèmes se sont heurtés à quelques références qui appartiennent, nous allons le dire, à l’ancien monde. 

À partir de la nouvelle fréquence Terre, vous allez vous rendre compte que vos propres pensées vont devenir votre réceptivité. Cela va vous surprendre, vous étonner même, mais c’est pourtant la vérité. Vous allez vous surprendre à penser à des éléments qui vont faire vibrer les Êtres près de vous et vous vous direz: «imagine lorsque je serai en mesure de canaliser». Et pourtant, vu de l’extérieur, nous allons vous le confirmer, il s’agit bel et bien de canalisation, de réceptivité fine. 

N’attendez pas LA voix dans votre tête, elle ne viendra pas. Le processus est beaucoup plus simple que ce que vous ne voulez admettre en ce moment. Il s’agit de vos propres pensées qui s’affinent et se précisent. C’est ça la véritable réceptivité. Ce sont vos pensées qui se raffinent. À travers elles, un aspect de vous beaucoup plus vaste vient parler à son aspect incarné, soit l’Être qui lit ces mots en ce moment. Et ce processus va prendre de plus en plus d’ampleur au fur et à mesure que la fréquence vibratoire de la planète va s’élever. 

Entendez ceci: «Tous les humains, sans exception, sont des canaux de réceptivité». Ce n’est pas un privilège accordé à quelques-uns, c’est un droit divin de naissance. Vous pouvez bien continuer de croire qu’il s’agit d’un processus compliqué pour vous éviter «d’oser recevoir», mais le seul Être que vous leurrez ainsi est vous-même. Car de notre côté, nous savons que vous recevez. 

Votre ressenti provient de votre Être incarné qui s’aligne maintenant avec sa fréquence supérieure. Voilà la clé de la nouvelle fréquence Terre qui est à s’activer en cette période. Et ce processus sera encore plus évident dans les jours et les mois à venir. 

Comprenez en même temps que nous ne sommes pas à vous dire que vous devez tous emprunter la voie vous amenant à transmettre des messages à vos Frères et Sœurs incarnés. Car certains Êtres portent en eux le thème de l’enseignement, alors que d’autres sont profondément liés à la nature, à l’art, à la guérison, et ainsi de suite. Il ne faut donc pas interpréter ici que nous proposons aux humains d’emprunter des voies identiques. Cependant, peu importe votre élan profond, la réceptivité sera au coeur de votre mouvement. Elle est associée directement au Nouveau Monde et il ne peut en être autrement. Ce que vous nommez télépathie, réceptivité, voyance, clairvoyance, etc., est beaucoup plus près de vous que ce que vous n’imaginez en ce moment.

Si vous achetez un nouveau lot de terre pour y construire votre demeure, allez-vous vous questionner sur la présence des arbres sur le terrain? Voilà que nous allons vous dire: «mais les arbres font partie de l’achat, vous ne pouvez les isoler de la terre».

Cet exemple fort simple représente le Nouveau Monde. Vous ne pouvez y entrer et y évacuer la réceptivité. Cela est impossible. En d’autres termes, vous ne serez pas en mesure de ne pas recevoir. Voilà qui pourrait résumer nos propos. Malgré tous vos efforts - et certains s’y acharnent vraiment -, vous n’arriverez pas à ne pas recevoir, vous n’y serez pas capables. 

La nouvelle fréquence Terre implique nécessairement que les Êtres s’ouvrent à la fréquence du cœur en eux. Et l’un des dérivés de cet amour accru est la notion de la réceptivité. Mais celle-ci est si près de vous, de vos propres pensées, que si vous n’y êtes pas attentif, vous vous imaginerez ne pas avoir capté. Si vous attendez que les nuages s’ouvrent pour présenter l’arc-en-ciel qui viendra vous confirmer que la phrase que vous avez reçue est bel et bien celle qui vous a été dictée, vous risquez d’attendre longtemps.

Il y a des pièges ici et ils sont d’abord au niveau de la sensation. Car vous ne verrez pas venir la réceptivité avec de grands sabots. Elle sera beaucoup plus subtile. Et le piège sera justement d’attendre les grands sabots. Il n’y aura pas cette grande mise en scène que vous aimeriez tant observer. Car la réceptivité est, nous le répétons, implicitement liée à la nouvelle fréquence Terre. 

En entrant dans le Nouveau Monde, vous ne pourrez pas ne pas recevoir. Cela nécessitera plus d’efforts pour vous fermer à la connaissance, que pour vous y ouvrir. Vous pourrez choisir vos combats, mais nous préférons vous prévenir. Allez-vous forcer pour vous refermer, ou laisser aller pour vous ouvrir? 

Il est si essentiel que vous reconnaissiez ce thème, car il fait partie des germes que vous avez vous-même placés sur ce monde avant d’entrer dans le corps que vous habitez. Allez-vous maintenant refuser les récoltes, alors que la graine a germé et que les fruits sont mûrs? Allez-vous hésiter et y renoncer, maintenant que vous y êtes? C’est une invitation à cueillir la pomme et à mordre dedans. 

Il est essentiel chers amis que vous compreniez cet élément de base, car la réception spontanée sera véritablement au cœur de vos vies, et ce, dans un mouvement de grande simplicité. Vous allez être surpris d’entendre vos propres pensées émaner la sagesse dans votre quotidien. Elles vous diront que cet Être a besoin de votre regard amoureux, que cet autre Être a besoin que vous preniez un recul et l’aimiez de plus loin, que cet Être a besoin que vous l’aimiez de près, et que cet autre Être a envie que vous lui preniez la main. 

Il y aura de moins en moins d’Êtres qui recevront avec les tambours et les trompettes annonciateurs. Maintenant que la voie est ouverte, la réception spontanée reviendra au cœur de vos vies. Et vous serez moins stimulé par ces voix qui vont dérouler les tapis rouges pour vous confirmer le chemin, car cela sera en incohérence avec la pureté de votre Être qui cherche à recevoir et à s’exprimer dans la simplicité. Voilà que si vous attendez qu’un Être s’arrête dans la rue pour vous dire: «j’ai reçu un message pour toi, tu dois recevoir les messages de Marie Madeleine, et je te vois en train de les partager aux foules», vous risquez d’attendre longtemps avant de vous mettre en mouvement.

Peut-être serez-vous invité à cette voie, mais il n’y aura pas de grand déploiement d’énergie pour vous le confirmer. Car les confirmations proviennent du fait que vous avez accepté d’entrer dans la nouvelle fréquence de la Terre. Ne cherchez pas les réponses plus loin. Pourquoi faudrait-il que ce soit plus compliqué que cela? 

Si vous choisissez d’entrer dans la fréquence du Nouveau Monde, vous accéderez à l’ensemble de son contenu. Progressivement peut-être, mais c’est bien le chemin que vous empruntez. Les étapes pour y arriver impliquent nécessairement une réceptivité plus fine, spontanée et accrue. Nous avons dit que les arbres venaient avec la terre et que vous ne pouvez les séparer. Les ingrédients du Nouveau Monde sont liés au Nouveau Monde et ne peuvent en être exclus. 

Un piège important pour les Êtres ici sera d’interpréter qu’ils doivent recevoir dans tel angle, de telle façon, avec tel outil et tel couloir. Vous serez tous amenés à explorer de multiples voies de réceptivité, connues pour certains, et inconnues pour d’autres. Et il n’y aura pas de compartiment du type: «cet Être reçoit par le 3e œil, pour cet autre Être, ce sont les oreilles, cet Être a une ouïe fine, et cet Être reçoit par télépathie, par formes-pensées». En divisant ainsi, vous rejetterez une grande portion de vous-même. 

Une Âme ne se dit pas: «voilà, pour l’éternité, je suis une clairaudiente». Cela ne correspond pas à la réalité de l’Âme qui est multiple et illimitée. Vous pouvez cependant réaliser que vous avez tant et tant développé votre audition subtile dans d’autres incarnations, que c’est le sens qui est le plus facile à explorer pour vous en ce moment. Et dans ce contexte, l’Univers vous proposera peut-être une voie pour le faire en priorité. Mais, croyez-vous vraiment qu’avec vos milliers de vies passées sur terre, vos innombrables expériences interplanétaires et vos passages infinis dans des sphères encore plus subtiles, vous n’avez développé que la clairaudience? 

Comprenez que c’est l’ensemble de ce que vous êtes qui revient vers vous, et non pas vous qui quittez ce corps pour retourner vers l’ensemble de ce que vous êtes. Et si cet ensemble vient vers vous, reprenons l’exemple du lot de terre, «vous devrez prendre la terre au complet». Vous ne pourrez dire: «j’accepte la terre, mais je refuse les fleurs, les arbres et les animaux». Vous devrez prendre la terre en entier. Si vous ouvrez votre Être aux fréquences supérieures, vous recevrez la sagesse et la connaissance qui correspond à cette fréquence. Il ne peut en être autrement.

Comprenez qu’il ne s’agit pas d’un passage pour vous ouvrir à des talents qui proviennent d’une planète inconnue située aux confins de l’Univers. Il s’agit d’un passage qui vous amène à entrer dans une fréquence correspondant à un aspect plus vaste de vous-même. Et à partir de cet espace plus vaste, vous vous connectez à une fréquence de vous-même qui sait déjà, qui connaît déjà, qui a déjà exploré et qui est déjà parfaite. Cette fréquence de la perfection que vous allez progressivement intégrer en vous va véritablement insuffler un vent d’inspiration qui va vous surprendre. N’entendez cependant pas que tout sera complété le jour Un. Mais c’est véritablement le chemin que vous empruntez. 

Nous sommes déjà étonnés que vous soyez étonnés d’entendre nos mots. Pouvez-vous imaginer l’étonnement que vous aurez, lorsque vous saurez que vos mots sont véritablement des inspirations pour vous et pour les Êtres autour de vous? Imaginez l’étonnement que nous aurons, lorsque nous vous verrons si étonnés. Que d’étonnement! 

Sachez que vous serez véritablement touché par vous-même, et vous serez impressionné de vous entendre penser. 

C’est aussi une invitation à déloger de vos croyances l’impression que pour y arriver, il vous faut trouver le grand livre de la réceptivité, celui qui vous transmet les 32 étapes pour recevoir, les 43 façons de vous préparer à entendre et les 72 ingrédients de la pure réceptivité. 

Le livre «réceptivité pour les nuls» (clin d’œil à un outil de référence de notre partenaire) n’existe pas. C’est vous qui allez l’écrire et ce livre ne s’appliquera qu’à vous. Vous ne pourrez pas l’éditer car personne ne le comprendra. Alors, chers amis, il s’agit véritablement d’une invitation ici à laisser aller ces méthodes toutes faites s’appliquant aux autres et à vous ouvrir au renouveau de votre Être. Vous pouvez le choisir maintenant. N’attendez pas de grand rituel, choisissez-le, simplement. 

Laissez aller ce livre que vous aimeriez tant trouver. Il n’existe pas. Il existait peut-être jusqu’à la semaine dernière, mais le livre a été discontinué et personne ne va le rééditer. Alors, demeurez ouverts, dans la conviction que cette page blanche qui se présente est déjà écrite. Elle ne va pas «descendre» vers vous, elle va plutôt provenir de l’intérieur. Une descente suggère que les grands plans célestes au-dessus de vous vont venir vous adombrer de leur lumière, alors qu’il s’agit plutôt de la lumière de votre Être qui s’élève et hausse sa fréquence, pour se syntoniser à un aspect plus vaste de ce que vous êtes réellement. 

Cela provient donc de l’intérieur. Il ne s’agit pas d’un nuage qui s’ouvre pour que l’Univers vienne vers vous. C’est votre propre fréquence qui s’élève. Et dans cette élévation de rythme vibratoire, la réceptivité plus fine sera nécessairement au rendez-vous. Préparez-vous à de grands changements chers amis. Vous serez vraiment étonnés de vous entendre penser. 

Nous sommes heureux de stimuler en vous ce thème de la réceptivité. Nous savons que vous chérissez cette idée. Mais vos croyances vous ont fait imaginer qu’il s’agissait d’un phénomène extraordinaire alors qu’en fait, c’est d’une simplicité déconcertante. Vos propres pensées deviennent votre réceptivité. Acceptez cette réalité et elle sera vôtre. Et si vous nous y autorisez, accompagnés de votre propre famille d’Âmes, nous allons vous accompagner dans cette expérience d’intégration.

Nous sommes heureux d'avoir pris ce temps avec vous. Nous vous saluons chers amis et nous vous enveloppons de notre amour universel.

Salutations à vous chers enfants de la Terre

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle


L'égrégore de l'homme parfait - Par le Collectif Ashtar - 2 novembre 2008

 

Salutations à vous, chers enfants de la Terre,

Nous sommes ravis de prendre ce temps avec vous pour nous entretenir d’un sujet d’actualité grandement sous-estimé sur votre plan de conscience. Nous allons nous adresser en ce jour à l’énergie des hommes, tout en sachant que chaque Être humain porte en lui à la fois l’homme et la femme, peu importe le genre qui caractérise actuellement son corps. 

Au cours de vos nombreuses incarnations, vous avez tous été hommes et femmes. Ce message s’adresse donc à l’énergie masculine en chacun de vous. Nous croyons cependant que les hommes qui liront ce texte se sentiront particulièrement concernés par le sujet.

Les modèles homme/femme de vos sociétés sont tenaces et bien implantés. Ils ont été construits graduellement, appuyés sur l’idée que la femme incarne la sensibilité et que l’homme incarne la force. En ce sens, nous n’allons pas contredire ce modèle. Cependant, en occultant le fait que chacun porte en lui l’homme et la femme, vos sociétés ont polarisé des modèles qui n’avaient pas pour fonction de s’opposer, mais plutôt de se compléter. Nous pourrions ici vous présenter les origines de cette séparation, mais nous croyons que le propos n’en sera pas bonifié. Il est plutôt intéressant de comprendre les impacts qu’ont ces séparations sur chaque Être humain et ultimement, sur votre planète entière. 

Plus vous avancez sur le parcours du retour à la Super Conscience, et plus vous incarnez vos deux polarités masculine et féminine, que vous viviez dans un corps d’homme ou de femme. En ce sens, nous allons vous proposer ici de poser un regard différent sur le modèle masculin, car son impact sur votre planète est beaucoup plus grand que ce que vous ne pouvez imaginer en ce moment. Nous allons le nommer «l’égrégore de l’homme parfait, fort et invulnérable». 

Nous invitons continuellement les humains à identifier en eux leurs zones d’ombre et leurs zones de lumière, afin d’avoir un regard plus juste sur leurs forces et leurs fragilités individuelles. Nous avons déjà mentionné que vos sociétés ont cultivé un modèle de force amenant les Êtres à s’opposer à leurs fragilités, en s’imaginant que s’ils les accueillent objectivement, elles allaient devenir encore plus présentes et envahissantes. Nous proposons donc ici de poser un regard d’amour et de conscience sur vos Êtres, afin justement de vous transformer et de laisser aller ces éléments qui ne vous servent plus. Mais pour les laisser aller, il faut les contempler et les accueillir, sans les juger.

En cultivant le modèle de l’homme parfait, fort et invulnérable, le collectif des hommes de votre planète a nourri en chacun la notion que les fragilités et les sensibilités des Êtres étaient associées à leurs carences. Pour ne pas être carencés, les Êtres humains vont naturellement choisir d’occulter ce qui en eux pourrait les fragiliser. Nous voici donc revenus au modèle de force et de pouvoir que vos sociétés ont associés aux «vrais» hommes. 

Dans la période à venir, ce modèle sera grandement remis en question. Vous verrez de plus en plus d’hommes «flancher» et fondre en larmes, alors que leurs repères s’écrouleront littéralement. À ce moment, vous saurez que votre monde est véritablement en train de se transformer lumineusement.

Chaque fois que les hommes acceptent d’exprimer leurs sensibilités et leurs vulnérabilités, ils contribuent à alléger l’égrégore de l’homme parfait. Derrière cette générosité d’Âme et cette transparence, un modèle de vulnérabilité permet de redéfinir le thème. 

L’homme parfait existe-t-il? Peut-être chez ces lutteurs et autres hommes forts qui se présentent comme des modèles infaillibles. Et pourtant, certains sont faillibles, puisqu’il y a les gagnants et les perdants. 

Vous savez fort bien que le modèle de l’homme parfait, celui qui n’a pas de tristesse, de faiblesse ou de fragilité, n’existe pas. Mais en même temps, il y a des incohérences ici car si vous savez ceci, plusieurs font en sorte que ce soit leur plus grand secret. Devant les autres, c’est l’homme parfait qui doit se présenter, car l’homme imparfait ne mérite pas l’amour et la reconnaissance. 

Il y a une invitation ici à ce que ce changement de regard sur l’énergie des hommes serve de matrice guérissante pour la planète entière. Ce thème de l’homme parfait est le dernier bastion de cette humanité, son cheval de bataille et son plus grand défi. C’est l’obstacle numéro Un à la création du Nouveau Monde. Et pourtant, très peu d’humains en sont véritablement conscients.

L’égrégore de l’homme parfait, c’est ce modèle d’infaillibilité. C’est un Être qui n’a aucune émotivité, puisqu’il est au-dessus de tout, y compris de la vie elle-même. Ce modèle désuet, incohérent, dysfonctionnel et inadéquat a servi de base pour créer vos structures sociales entières. Vos concurrences, vos guerres et vos déséquilibres sociaux en sont tous des sous-produits. Même vos technologies modernes découlent de ce modèle: elles se sont séparées du féminin sacré, gage d’harmonie et de respect de la vie dans son ensemble. 

Vous ne pouvez sous-estimer l’impact qu’a l’égrégore de l’homme parfait sur votre planète. Il est à l’origine de la mise en quarantaine de votre monde en entier. Pouvez-vous imaginer à quel point il affecte vos vies? 

Et si cet Univers a en ce moment l’occasion de s’adresser à vous tous, incluant plusieurs hommes représentant un microcosme du macrocosme problématique, permettez-nous d’insister un peu pour que vous soyez disponible à servir d’intermédiaire. Ce n’est pas que nous ayons des attentes envers vous, mais en même temps, nous souhaitons ici créer une brèche dans la psyché humaine pour que les bases d’un véritable équilibre masculin/féminin se mettent en place sur votre monde. 

Si vous, qui choisissez d’entrer dans le Nouveau Monde, n’êtes pas prêt à assumer votre manteau d’Être de lumière portant en lui un nouveau modèle masculin/féminin, nous allons nous questionner à savoir qui le fera? 

Vous êtes invité à assumer le fait qu’il y a un Être de force et un Être vulnérable en chacun de vous, un Être d’amour et un Être expérimentant parfois la haine. Celui qui accueille sa haine sera toujours plus équilibré que celui qui la renie, parce que cette haine provient d’un aspect inconscient en lui. Lorsqu’elle se présente, il y a une invitation à poser un regard très sincère sur soi et sur le reflet qui se présente devant. «Qu’est-ce qui me pousse à me sentir si heurté par cet Être? Qu’est-ce que cela me reflète? D’où est-ce que je pars pour avoir si envie de brusquer cet Être?» Voilà un questionnement très intéressant qui redéfinit le thème amour/haine. 

Il y a aussi en vous l’enfant intérieur qui se souvient qu’il n’est pas parfait. L’Être qui entend ces mots peut se dire: «certes, nous l’avons entendu tant de fois, nous ne sommes pas parfaits, car un Être parfait pourrait correspondre à un Être réalisé et je ne suis pas réalisé, donc j’ai encore des imperfections». Mais lorsque vous contemplez vos imperfections, vous vous dites qu’il ne faut pas qu’elles transparaissent, puisqu’elles sont toutes petites et juste pour vous. Personne ne doit le savoir, c’est votre secret bien gardé. Mais cette vision vous maintient continuellement dans l’égrégore de l’homme parfait parce qu’elle nourrit en vous l’idée qu’un jour, vous deviendrez parfait en vous débarrassant de toutes vos imperfections. Ce modèle agit comme un mirage s’éloignant continuellement de vous au fur et à mesure que vous vous en approchez.

Ces imperfections cachées créent des guerres au Moyen-Orient, la famine dans le monde et la déforestation de l’Amazonie, car elles nourrissent l’égrégore. L’homme parfait, situé au-dessus de sa sensibilité, prend des décisions séparées de sa féminité. Ces décisions sont directement liées au déséquilibre de votre planète Terre, puisqu’elles ne sont pas appuyées sur un ressenti profond et véritable qui tient compte du lien qui relie chacun avec toutes les formes de vie et l’Univers. 

Si vous ne reconnaissez pas en vous l’Être sensible que vous êtes, parfois vulnérable et parfois sûr de lui, vous nourrissez les déséquilibres de ce monde. N’entendez pas non plus que vous êtes responsable à vous seul de ces problématiques. Mais en même temps, vous êtes des clés pour pacifier ce monde, car en pacifiant votre vie et votre regard sur vous-même, c’est tout le collectif de la Terre qui en bénéficie. Il y a donc ici une invitation à la transparence et à la sincérité envers vous-même. 

Nous remercions tous les Êtres qui s’ouvrent à exprimer sincèrement leur sensibilité, qu’ils soient hommes ou femmes, car ils contribuent à guérir la planète. Nous remercions les Êtres qui écoutent sans juger, car à ce moment, ils permettent qu’il y ait des couloirs lumineux qui se propagent partout sur ce monde. Ils rayonnent bien au-delà du lieu où ils sont et viennent guérir les couloirs heurtés, brusqués et obstrués de ce monde. 

Il y a tant de ces couloirs obstrués sur votre planète. Toutes les guérisons que vous effectuez, si minimes soient-elles, tous les mouvements de sincérité et toutes les expressions de transparence, sont véritablement des valves de décompression pour la matrice Gaïa. 

Nous encourageons ces périodes de partage entre vous. En même temps, nous n’insistons pas pour que les Êtres se mettent tout à coup à être continuellement dans des espaces de grande tristesse. Il y a un équilibre à tout. Mais lorsqu’ils se présentent, il y a une invitation à les accueillir, qu’ils émanent de vous ou d’un Être près de vous. 

Parfois, l’écoute est aussi guérissante que l’expression, car à travers elle, vous ressentez ce que l’autre vit et vous pouvez vous reconnaître dans ce modèle de sensibilité et de vulnérabilité. «Qu’est-ce que je ressens lorsque j’entends ces mots provenant de cet Être qui me parle de lui? Y a-t-il résonance en moi?» Ne concluez pas trop rapidement que vous ne faites qu’écouter. Une écoute sincère vous amène souvent à découvrir des thèmes plus inconscients en vous qui se manifestent à travers ce que l’autre vous partage. Il y a donc ici une incitation à être dans le ressenti, car ces périodes d’écoute et de partage apportent des guérisons pour tous. 

Et si un Être vous heurte de par ce qu’il est, quel aspect de vous heurte-t-il? Est-ce qu’il heurte la lumière en vous ou l’Être blessé et fragile? Il n’y a pas lieu de se juger ici, c’est plutôt une invitation à observer quel aspect de vous est heurté. Et s’il y a réactivité, il y a aussi une invitation à voir quel aspect réagit. 

Derrière cet égrégore de l’homme parfait que nous sommes à déstructurer avec vous en ce moment, il y a l’homme imparfait, qui devient parfait de par le fait qu’il accueille son imperfection. L’homme imparfait est donc parfait de par sa nature, car il reconnaît son imperfection et sa fragilité. Voilà que l’homme imparfait devenu parfait s’ouvre à la perfection de cet Univers. Il retourne d’où il vient, dans la conscience de la perfection unie. 

Vous portez tous en vous cette perfection imparfaite, ou cette imperfection parfaite. Il sera temps pour vous de l’assumer, car ce n’est pas votre malédiction, au contraire, il s’agit de votre bénédiction. À travers cette sensibilité que vous osez exprimer, vous allégez l’égrégore des hommes parfaits autour de vous. Quand les hommes accueillent leurs imperfections, ils déstructurent ce fléau véritablement tenace sur votre terre, et qui n’a plus sa place dans le Nouveau Monde. 

Ce n’est pas un jugement ici, mais une observation. Si vous voulez élever la fréquence Terre et qu’il y a une lourdeur répandue partout sur cette planète, vous n’y arriverez pas sans nettoyer le thème. Il vous faut donc créer un nouveau modèle d’hommes et de femmes plus équilibrés et harmonieux. 

La plupart des hommes de votre planète ne comprennent pas qu’ils sont collectivement à l’origine des guerres et des déséquilibres de cette Terre. Comme ils font partie du collectif, ils sont individuellement liés à ce collectif. En touchant un seul Être, c’est le collectif en entier qui est touché. 

Si vous apprenez à redevenir imparfait, vous deviendrez véritablement parfait. Ce nouveau modèle d’imperfection servira de base pour restructurer le Nouveau Monde. Celui-ci doit se construire en redonnant à l’énergie féminine sa juste place, car elle doit revenir au centre - non point supérieure, mais au centre - puisqu’elle donne la vie. 

Actuellement, l’énergie féminine supporte l’ancienne énergie masculine et elle ne pourra plus le faire longuement. Le masculin sacré doit reprendre sa juste place au côté du féminin sacré. Il doit assumer son rôle de soutien à la vie, et non plus son envie de supériorité et de domination. Le féminin sacré supporte la vie puisqu’il lui donne naissance. Par la suite, le masculin sacré oriente cette vie pour lui donner la force et la vitalité dont elle a besoin. Tout est en parfait équilibre ici. Au niveau Universel, les deux énergies masculine et féminine sont continuellement équilibrées. Il est maintenant temps de ramener cet équilibre sur Terre. 

La vie qui supporte la vie doit revenir au centre de la création. L’énergie masculine doit retrouver sa juste place - non pas LA place, mais SA place. L’égrégore des hommes parfaits de votre monde n’est pas la place de l’énergie masculine. C’est une place empruntée, une place d’imposture, qui a été créée à partir d’une volonté d’équilibrer karmiquement un déséquilibre antérieur. L’énergie féminine a eu son lot d’abus elle aussi, n’en doutez pas. Il n’y a donc pas de drame ici, et il ne faut pas entrer dans une voie de culpabilisation. Les anciennes voies qui suggèrent qu’il vous faut continuellement passer d’un extrême à l’autre pour atteindre l’équilibre, comme votre pendule qui se balance, ne vous servent plus. 

Vous n’arriverez pas au Nouveau Monde en rendant l’énergie masculine soumise à l’énergie féminine, pas plus qu’en maintenant en place la situation inverse actuelle. La solution est la voie du milieu, celle de l’équilibre. C’est la voie qui redonnera sa dignité à cette planète. Et nous utilisons cette opportunité pour nous adresser au collectif homme de votre planète, via les lecteurs actuels, pour alléger les poids de ce monde. Voilà donc une invitation à assumer qui vous êtes, chers hommes du Nouveau Monde. N’entendez pas ici que ce message s’adresse exclusivement aux hommes, car il concerne la partie masculine en chaque Être. Cependant, les hommes se reconnaîtront plus spécifiquement dans ce message.

Nous sommes ravis d’avoir pris ce temps avec vous. C’est un véritable honneur pour nous d’avoir une telle tribune pour toucher et rejoindre les Êtres de cœur comme vous. Nous vous remercions de votre ouverture qui est très visible de la station d’où nous vous observons.

Nous vous saluons chers amis. Nos énergies ne sont jamais très loin des vôtres vous savez…

Salutations à vous chers enfants de la Terre

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle


Le retour de l'Empereur - Par le Collectif Ashtar - 2 décembre 2008

 

Note: Ce texte est la retranscription d'une canalisation publique avec la Fraternité Universelle qui a eu lieu le 23 octobre 2008 à Sutton, au Québec. Le message a été "recanalisé" et adapté à un plus large auditoire.

Salutations à vous, chers enfants de la Terre, 

Cela fait un certain temps que nous sommes autour de vous, vous observant vous installer pour la lecture de ce message. Peut-être l’aurez-vous senti, peut-être ne l’aurez-vous pas senti, cela n’a pas vraiment d’importance. Ce qui est intéressant en ce moment, c’est de capter la fréquence de votre cœur. Car vous avez été imbibé d’une présence de vous-même qui a activé à l’intérieur de vous l’envie de vous retrouver. Voilà qui est merveilleux. 

Vous pourriez avoir l’impression en ce moment qu’il y a des énergies extérieures à vous qui viennent vous parler à travers un «véhicule humain», notre partenaire, qui capte nos mots dans des formes-pensées. Il vous l’a déjà transmis, nous ne sommes pas à lui souffler des mots individuellement à l’oreille, nous sommes plutôt à émettre une fréquence - vous dites de formes-pensées - qui est captée par la psyché humaine pour que vous puissiez l’entendre. Ce langage codé est peut-être celui de la télépathie, que nous nommons aussi le «langage du cœur», mais c’est surtout le langage de votre Âme. 

Vous captez nos mots en ce moment à travers notre partenaire, qui les capte à travers des formes-pensées que nous lui transmettons. Il s’agit donc de formes-pensées qui vous sont directement envoyées, via un intermédiaire. Si ces formes-pensées empruntent un léger détour pour vous rejoindre, vous pouvez tout de même sentir qu’elles vous sont adressées. Il est intéressant ici de reconnaître que c’est le langage de votre Âme que nous utilisons ici. 

Plusieurs Êtres ont l’impression qu’il leur faut gravir une montagne, franchir des vallées, des ruisseaux, des rivières, des torrents et quelques ouragans, pour avoir enfin «l’honneur» d’entendre leur Âme. «Chère Âme, est-ce que j’en ai fait suffisamment? Est-ce qu’il me faut en faire plus pour mériter ton attention?». Et voilà que l’Âme vous regarde faire vos prouesses en se demandant : «Mais quand cessera-t-il son agitation, afin que je puisse enfin lui parler, dans la simplicité du cœur, dans cet éternel ici et maintenant en continuel renouvellement?». 

Cela pourrait vous surprendre, mais si vous questionnez un aspect de vous, vous allez vous rendre compte que vous portez peut-être encore en vous une envie de plaire à votre Âme, ou à Dieu. Et vous imaginez ce Dieu qui vous regarde en se disant : «Je ne crois pas qu’il en ait fait suffisamment». Nous vous parlons de cette mémoire que vos religions ont récupérée, mais qui ne provient pas d’elles, qui vous invite à craindre Dieu. Cette mémoire provient d’une sensation en vous qui suggère que vous avez été chassé de la création parce que vous n’en étiez pas digne. La sensation suggère que vous avez probablement été envoyé sur Terre parce que vous ne méritiez pas d’être dans l’Univers amoureux. Et maintenant, votre envie de plaire à Dieu est en lien direct avec votre envie de reconquérir cette dignité perdue. Comprenez-vous maintenant pourquoi le thème d’avoir peur de Dieu est si sensible chez les humains? 

Et voilà que les humains entrent dans un parcours où ils ont l’impression qu’il leur faut plaire à un Dieu insatiable qu’ils ne peuvent véritablement contenter. Ceci a créé les bases de vos religions qui ont véritablement nourri chez les humains une impression qu’un Dieu les observe et les attend, pour reprendre votre image humaine, avec un rouleau à pâte dans les mains [référence à l’image des épouses qui attendent leur mari rentrant trop tardivement à la maison] pour vous blâmer et vous reprocher tous vos faux pas – faux pas qui correspondent plutôt à vos expériences d’apprentissage qu’à de véritables erreurs de parcours. 

Les humains portent encore ce thème de la crainte de Dieu au niveau de la conscience collective. Nous dirions que chez les Travailleurs de Lumière, ce thème a été grandement allégé par la conscientisation que vous êtes ce Dieu que vous aimez et que vous craignez à la fois. Mais il y en a plusieurs, parmi les Êtres qui liront ce texte, qui portent encore l’impression qu’ils doivent agir de telle ou telle manière pour plaire à ce Dieu qui les observe de haut. 

Ce Dieu, c’est votre Âme chers amis. Vous avez l’impression qu’elle a des attentes très précises envers vous et qu’elle vit des déceptions lorsque vous effectuez le «mauvais» pas. Certes pour vous, il s’agit d’un mauvais pas puisqu’il est associé à une émotion plus lourde, mais de la station d’où nous vous observons, il s’agit d’un autre pas, tout simplement. Il n’y a pas de bon ou de mauvais pas, puisque si un Être plonge encore plus loin dans les méandres de sa création, peut-être en sortira-t-il plus vite et encore plus fort? Alors, ce plongeon dans les méandres, s’agit-il d’un faux pas ou d’un grand pas vers l’avant? Nous n’allons pas répondre à cette question, mais nous vous proposons de la contempler pour vous-même. C’est une invitation à changer le regard que vous portez sur votre vie et sur les expériences qu’elle vous propose. 

Il n’y a donc pas de jugement ici. Il n’y a pas d’Univers qui vous regarde et qui observe où vous avez échoué et où vous avez réussi pour vous remettre votre bulletin. Cela n’existe pas. Mais votre mémoire collective, chers amis, suggère à l’intérieur de vous que vous avez probablement fait quelques faux pas pour ne pas mériter l’attention de l’Univers, et surtout, constatez-le, pour avoir oublié vos origines. Ce «détail» est pour vous un véritable heurt et un aspect de vous l’a interprété comme s’il s’agissait de la punition universelle logique à vos erreurs de parcours. 

L’oubli de vos origines universelles n’est pas une punition cosmique, chers amis. C’est l’ingrédient absolument magique qui vous a permis d’entreprendre le parcours du retour à la Super Conscience. Et comme l’ombre n’existait pas à la base, il vous a fallu l’inventer collectivement pour pouvoir ensuite vous y plonger totalement. Nous savons que ceci peut vous paraître simpliste comme explication, mais c’est pourtant une grande vérité universelle. 

Pour choisir le parcours du retour à la lumière, il vous a fallu explorer ce «détour» dans l’ombre de vous-même. Et vous n’auriez jamais pu le faire en maintenant intacte votre mémoire ancestrale. En vous jugeant d’avoir oublié vos origines, c’est votre Âme que vous jugez ainsi que toute la création terrestre. 

Nous comprenons qu’en ce moment, les Êtres humains entendent nos mots à la fois avec enthousiasme et quelques hésitations. Ces informations sur les mondes parallèles et la vision de faire partie d’un Tout éveillent la joie en vous, mais si vous êtes attentifs, vous pouvez aussi capter une forme de nostalgie, une envie d’y retourner. «Est-ce qu’un jour j’y aurai de nouveau accès?». Voilà des questionnements de fond qui suggèrent qu’à l’intérieur de vous, il y a encore cet élément d’indignité. Vous ne l’interprétez peut-être pas ainsi, mais si vous posez un regard objectif sur vous, vous aurez peut-être l’impression que si vous n’êtes pas conscient d’être dans un Univers unifié, c’est que ce n’était pas votre place. Comme si, dans cet Univers uni, il y a les Êtres conscients et ceux inconscients, et voilà que vous faites malheureusement partie de la seconde catégorie. 

Ce jugement de fond, chers amis, cette interprétation, est véritablement à la base d’un plongeon important que les humains ont fait dans la densité. Ce plongeon, nous le nommons «La chute de l’Empire». Certains l’auront nommé «La chute de l’Empire romain», mais nommons-le «La chute de l’Empire», car il s’agit véritablement de la chute de l’Empire christique qui s’est densifié, parce qu’il s’est jugé lui-même. Il s’est jugé en vivant une sensation collective d’indignité cosmique, en interprétant que cet Univers avait sélectionné des Êtres qui méritaient l’Amour, et d’autres qui ne la méritaient pas. Voilà que les Êtres humains qui se sont retrouvés dans la «mauvaise catégorie» ont été plongés dans un état d’oubli qui s’est accentué et qui perdure jusqu’à ce jour, car les jugements sont venus alourdir la création collective. 

Nous vous mentionnons cela, chers Amours, non pas pour, vous dites «enfoncer le clou», mais pour que vous puissiez considérer l’état humain avec davantage de perspective et de compassion. Le regard des Êtres conscients comme vous sur la condition humaine est fondamental pour transformer l’égrégore de lourdeur en pure lumière christique. Si vous êtes conscient des mondes subtils et de la vie au-delà de vos cinq sens, et que dans cette conscience, vous portez tout de même en vous une impression que sur Terre, les Êtres sont dans une forme de punition ou d’emprisonnement, voilà que cette impression vient s’amplifier par votre regard créateur. Il est donc essentiel que vous soyez conscient de votre émanation afin de guérir votre relation avec cet Univers amoureux. 

Chers Êtres incarnés, nous vous invitons à évacuer de votre esprit toute forme d’association entre la vie sur Terre et un état de régression, de punition ou d’emprisonnement. L’interprétation que l’expérience humaine correspond à une forme de mise en quarantaine des Êtres qui, de près ou de loin, ne méritaient pas d’être dans un univers conscient et amoureux, est à l’origine de la densification importante de votre plan de conscience. C’est précisément à cet endroit que cette humanité a basculé dans un âge de pierre qui a déclenché la chute de l’Empire christique. Nous ne suggérons pas que ceci a déclenché l’état d’oubli, mais ceci a déclenché l’amplification de cet état d’oubli et la véritable mise en quarantaine de votre plan de conscience, le temps que les solutions lumineuses soient proposées. 

Respirez maintenant, chers amis. Respirez profondément. 

En ce moment précis, il y a à l’intérieur de votre champ aurique un élément qui est à se déloger, soit une impression en vous que vous n’êtes pas à la hauteur de cette Création. Et nous savons que pour certains, nos mots peuvent vous paraître crus et très éloignés de votre réalité quotidienne. Pourtant, ils sont beaucoup plus près de vous que vous ne pouvez l’imaginer en ce moment. Cette sensation d’indignité teinte votre signal. Elle crée un voile qui limite votre Âme dans sa capacité de vous rejoindre dans la matière. 

Vous avez peut-être l’impression que vous n’êtes pas en mesure de transformer cette sensation. Pourtant, c’est précisément parce que nous vous voyons lumineux que nous vous présentons vos ombres. Nous vous accompagnons à les identifier pour les déloger et faire en sorte qu’elles deviennent lumineuses. Voilà donc que tout redevient lumière. 

Cette situation est maintenant à se déloger, parce qu’il y a un alignement de pensée, de parole et d’action. La pensée, associée à l’Esprit, reconnaît la croyance qui suggère que vous avez été plongé dans un état de quarantaine parce que vous ne méritiez pas la lumière. Cela entraîne une parole, c'est-à-dire l’expression de votre intention de guérir la mémoire, et une action vient ensuite compléter la transformation. Cette action, c’est le fait de marcher dans votre monde la tête haute, en sachant que tout a été complété et qu’il est maintenant temps de réclamer votre manteau d’Être divin sur Terre. 

Il y a la Trinité ici. Cet alignement géométrique du chiffre 3 permet véritablement la guérison, chers amis. Il s’agit d’une guérison majeure pour chacun qui s’abandonnera au processus. Non pas parce que nous vous le mentionnons, mais parce qu’il provient de votre Âme qui retourne maintenant sur son trône d’Empereur. L’Empire christique est maintenant en reconstruction et votre Empereur est de retour chez vous chers amis. Votre Empereur, c’est votre Âme, c’est vous dans votre forme la plus lumineuse. 

Célébrez chers amis, l’Empereur est de retour dans le temple sacré de votre Être, au cœur de vous-même. 

Vous pouvez entendre nos mots comme s’il s’agissait d’une histoire intéressante. Mais dès votre réveil demain, vous allez constater qu’il s’agit bien plus que d’une histoire intéressante. Car ce nettoyage qui s’effectue en vous va vous permettre de vous recalibrer avec la véritable intention derrière l’expérience humaine, c’est-à-dire aller vivre une expérience d’oubli de votre grandeur, d’oubli de vos origines, pour ensuite vivre l’expérience de vous en rappeler. Voilà la base de l’expérience terrestre : oublier, pour ensuite choisir de vous souvenir. Et dans ce choix de vous souvenir, voilà que vous retrouvez la Super Conscience. 

Qu’est-ce que la Super Conscience? C’est l’action de vous souvenir de vos origines passées, présentes et futures, dans la troisième dimension, la quatrième, la cinquième et ainsi de suite. C’est l’action de vous souvenir de votre «Je Suis» ici et maintenant dans ce corps physique, de votre «Je Suis» ici et maintenant dans un autre corps sur une autre planète, de votre «Je Suis» ici et maintenant dans un autre corps au centre de la Terre, et ainsi de suite. Voilà ce qu’est la Super Conscience. C’est votre état d’être naturel, celui que vous aviez avant d’entreprendre l’expérience d’oublier vos origines. C’est aussi l’état qui vous revient par décret divin. 

La Super Conscience n’est pas un privilège réservé à quelques-uns, mais un droit divin pour tous. La question n’est donc pas de savoir si vous allez y retourner un jour, mais plutôt de savoir quand. Et comme tout existe dans un éternel ici et maintenant, vous êtes déjà dans la Super Conscience. Le but de l’évolution est donc de vous connecter avec l’espace en vous qui vit la Super Conscience. Cet espace, c’est celui de votre Âme, chers Amours. 

Respirez maintenant. 

Et ce recalibrage que nous sommes à vous proposer est amplifié par la présence de beaucoup d’Êtres autour de vous en ce moment. Ressentez leur présence amoureuse pendant que vous lisez ces mots. Ils sont tout près de vous. Regardez autour et vous les sentirez avec les yeux du cœur. Ne sentez pas d’intrusion ici, car il ne s’agit pas d’Êtres des Étoiles qui viennent vous forcer à recevoir un traitement énergétique. Il s’agit de vos propres Guides et de votre Âme qui travaillent conjointement avec vous en ce moment. Pendant que nous prononçons ces mots, des mémoires profondes en vous se décristallisent. Ceci va vous permettre de vous syntoniser avec l’intention originale de votre Âme, soit celle d’avoir créé cette expérience d’oubli pour ensuite venir vivre l’expérience de vous souvenir de qui vous êtes. 

Le drame qui a été rajouté autour de l’expérience de l’oubli a été créé de toutes pièces par l’inexpérience des Âmes dans la densité. Nous ne jugeons pas ici, nous ne faisons qu’observer. Il a été difficile de comprendre ce qui s’est produit au départ, car il n’y avait aucun manuel d’exploration pour vous accompagner. Même les Guides qui étaient avec vous ne comprenaient pas la situation. Mais maintenant que vos Âmes ont gradué de la densité, il est maintenant temps pour chacun de vous de vous syntoniser avec votre Âme, avec ce Maître en vous qui sait et connaît la voie du retour à la Super Conscience. 

Au niveau de l’Âme, l’expérience est maintenant complétée. Les pièges ont été transmutés. Et comme vous êtes nos enseignants, c’est vous qui venez nous enseigner comment vous enseigner à vous souvenir, puisque vous êtes devenu Maître de la situation. Voilà donc que si vous êtes venu nous enseigner à venir vous enseigner comment vous souvenir de vos origines, c’est donc vous qui vous accompagnez vous-même sur votre parcours du retour. Nous n’agissons que comme intermédiaire entre vous et vous-même. 

Lorsque votre lecture sera complétée, le processus d’intégration se poursuivra. Vous n’êtes pas dépendant d’un canal extérieur, vous êtes vos propres guides. Et à partir de cette guidance intérieure, vous nous avez amenés à comprendre l’ampleur du plongeon christique dans la matière. Maintenant que vous avez compris ce qui a plongé l’humanité dans les méandres de la densité, cette mémoire se déloge de votre champ aurique et du collectif humain par le fait même. 

À travers votre expérience actuelle, le collectif humain sera allégé. N’entendez pas ici que votre présence ou nos paroles vont à elles seuls sauver la planète. Mais en même temps, si vous délogez de vous individuellement une mémoire chronique qui vous fait sentir indigne de revenir à la lumière, vous aidez l’ensemble de cette humanité à en faire autant. Si vous intégrez davantage de lumière en vous, celle-ci en éclaire d’autres. 

Ce mouvement de retour à la lumière est essentiel au retour de la Super Conscience sur Terre. C’est pour cela que nous vous mentionnons qu’en ce moment, nous utilisons le collectif des lecteurs ici présents (même si vous lisez en différé) pour faire un travail sur la matrice Terre dans son ensemble. En délogeant cela de vos Êtres, vous et nous accompagnons la Terre en entier à s’alléger. 

Ressentez en ce moment, via votre colonne centrale d’énergie, que vos propres Guides, que votre Famille, sont à déloger une mémoire chronique et à la remplacer par de la pure lumière blanche. Il n’est pas nécessaire d’entrer dans de grands drames, dans des tristesses et des larmoiements. Reconnaissez simplement qu’il y a un dégagement qui s’effectue en ce moment. Et nous le répétons. Déjà, à votre prochain réveil, il y aura une luminosité différente en vous qui sera perceptible par vos yeux, et nous parlons de vos yeux physiques. Regardez la pièce autour de vous à votre réveil demain et constatez une perceptivité différente. 

En même temps, nous ne voulons pas nourrir d’attente en vous. Nous savons que les humains aiment se créer des attentes. Si ce n’est pas demain, ce sera peut-être le jour d’après. Et sentez qu’il y aura progressivement une clarté de pensée qui s’installera. 

Cette clarté ne sera pas présente parce que vous aurez entendu nos paroles, mais parce que le fait de déloger de votre champ aurique cette cristallisation chronique vous ramène directement à vous syntoniser avec l’intention originale de votre Âme. Les humains ont cru qu’ils étaient dans une forme d’emprisonnement parce qu’ils ne méritaient pas la lumière. Il est maintenant temps de transformer ce regard. 

Cette «simple» recalibration en apparence crée une circulation énergétique en vous qui vous permet de syntoniser un plus grand aspect de votre Âme. Nous avons bien dit «un plus grand» car nous ne voulons pas suggérer que vous étiez séparé totalement de votre Âme et que maintenant vous allez vous connecter. Nous disons bien «un plus vaste aspect de votre Âme» et vous allez le sentir. Soyez simplement dans la joie du cœur, chers amis. Sentez qu’une aide vous est actuellement proposée pour déloger un poids de vos épaules. 

Nous nous présentons aux humains à partir d’une station qui pourrait vous paraître très éloignée de vous. Certes, nous existons sur des plans de conscience parallèles aux vôtres et vous pourriez les considérer être à des années-lumière de vous. Et pourtant, nos mots paraissent pour certains d’une simplicité déconcertante. 

Si nous provenons d’une sphère de conscience située à des années-lumière de la vôtre, nous portons tout de même une fréquence d’Âme similaire. Peut-être sommes-nous vos Âmes Sœurs, vos Âmes Jumelles, ces Êtres qui vous feront pleurer lorsque vous les reconnaîtrez. 

Nous sommes votre Famille, chers Amours humains. Et malgré les apparences, votre Famille d’Âmes ne vous a jamais oublié. 

Si notre présence parmi vous en ce moment éveille la sensation que vous avez bel et bien une Famille d’Âmes située à des années-lumière de chez vous, et qui pourtant est ressentie comme étant tout près de vous, pouvez-vous imaginer à quel point ce que vous croyez être est limité comparé à la réalité de ce que vous êtes vraiment. 

Vous êtes beaucoup plus vastes que ce que vous ne pouvez imaginer en ce moment. Vous êtes des Êtres totalement illimités. Comment pourrait-il en être autrement? Comment pourriez-vous avoir une Famille d’Âmes située à des années-lumière de chez vous, tout en étant si petits, limités et atrophiés, sur cette magnifique planète bleue? 

Reconnaissez qu’il y a en vous un Maître d’Amour d’une ampleur que vous sous-estimez totalement en ce moment. Ne nourrissez pas les jugements ici, observez. Nous ne sommes pas à vous dire que cela est anormal et non approprié de vous sous-estimer. Nous vous invitons à être simplement attentif à la sensation que cela éveille en vous. 

Si en ce moment précis, nous pouvions vous présenter une image de ce que vous êtes réellement, tous les Êtres ici présents seraient absolument déconcertés et, faute d’un mot plus approprié, «effrayés» par votre grandeur. Non pas parce que cela éveillerait de la terreur et de la frayeur en vous, mais parce que cette vision vous ferait douter qu’il s’agisse bel et bien de vous. Ceci vous ramènerait à un jugement sur vous-même qui s’exprimerait ainsi : «Comment puis-je être si vaste et à la fois avoir tant de difficulté avec ma voisine d’en face, ou avec mes collègues, ou avec mes enfants, ou avec mon patron?». Cette vision n’amènerait pas la terreur, mais éveillerait quelques jugements de comparaison en vous. 

Et lorsque nous nous présentons devant vous, il y a aussi ce piège. Les Êtres humains se disent «Voilà, il y a des Êtres venus de loin qui semblent - nous disons bien «qui semblent» - avoir un état de conscience plus vaste que le nôtre. Sont-ils plus évolués? D’ailleurs, ne se véhiculent-ils pas avec des oiseaux volants qui défient toutes les lois de la gravité? Ce sont probablement des Dieux». 

Certes, nous pouvons traverser des Univers entiers en quelques fractions de seconde, alors que vos scientifiques vous disent qu’il vous faudrait voyager à la vitesse de la lumière et vivre pendant 3000 ans terrestres (et plus) pour parcourir une telle distance. Et pour nous, il s’agit véritablement d’une fraction de seconde. Nous ne disons pas cela pour que vous soyez impressionnés, au contraire. Ce que nous vous présentons ici est votre héritage, chères Âmes incarnées. Vous aussi avez fait ces voyages, ce n’est pas nouveau pour vous. Et vous allez les refaire, soyez-en assurés (peut-être même dans cette vie terrestre). 

À une époque très précise de cette humanité, il y aura un mouvement de retrouvailles qui va véritablement vous précipiter vers un âge d’Amour, de Lumière, et de Super Conscience. Cette période est déjà dans l’aura de la Terre, n’en doutez pas, et elle va se manifester concrètement. 

Nous savons que les humains nous demandent des dates. Vous voulez savoir quand, comment, par quel aspect, où, quoi faire, comment vous préparer? Il n’y aura pas ces réponses en ce moment, d’abord parce que nous ne les connaissons pas, et aussi parce que lorsque les humains obtiennent des dates, ils nourrissent les attentes en eux, au lieu de nourrir la finalité. En ne transmettant aucune date, cela a pour effet de tout ramener au moment présent, dans cet éternel ici et maintenant, là où tout existe en potentiel. 

Vous savez que vous ne pouvez rien créer à partir du futur. Si vous vous projetez dans le futur pour créer votre vie rêvée, elle risque d’être continuellement reportée à plus tard. Elle existera réellement, mais uniquement dans ce futur continuel, cet autre présent parallèle au vôtre. Pour créer votre vie rêvée, tout s’effectue à partir de cet éternel ici et maintenant. La création des Retrouvailles Universelles implique les mêmes lois de manifestation, chers amis. Il ne peut en être autrement, puisque vous êtes des Créateurs Universels. 

Le piège ici pourrait être d’interpréter qu’il y a des Êtres sages et lumineux qui viendront vous accompagner et qui vont vous impressionner par leur grandeur. Sachez que ces Êtres ne viendront pas dans cet espace où vous nourrirez en vous l’impression d’être petits face à eux. Car si vous, les Travailleurs de Lumière, accompagnants naturels venus aider vos frères et sœurs plus endormis, portez en vous une indignité suggérant que vous ne méritez pas tant d’attention universelle, les Êtres plus endormis autour de vous vont vraiment s’en sentir indignes. 

Individuellement et collectivement, vous avez peut-être envie de vous ouvrir et d’accueillir des énergies qui, nous l’avons dit, proviennent de mondes situés à des années-lumière du vôtre, et qui pourtant, sont parcourus en quelques fractions de seconde. Peut-être est-il alors temps pour vous de reconnaître que nous sommes vous, et que vous êtes nous, et que la seule différence est que nous nous en souvenons, alors que vous l’avez oublié. 

Est-il nécessaire d’ajouter un jugement à cette observation? «Voilà, ces Êtres ont oublié, ils se sont égarés, ils ont mal agi, ils ont bifurqué et se sont trompés». Non. Ils ont oublié parce que, au niveau de l’Âme, il leur fallait oublier. Autrement, ils n’auraient jamais pu pousser cet Univers aussi loin. Alors, cet état d’oubli, il faut simplement le reconnaître pour ce qu’il est, SANS JUGEMENT. C’est simplement un état d’oubli provoqué, pour vivre une expérience grandiose d’apprentissage au niveau de l’Âme. 

Et nous avons dit qu’en ce moment, nous travaillons sur vos champs énergétiques pour y déloger ce jugement existentiel qui remonte au début des temps, au début de l’expérience humaine. Dans votre corps émotionnel, nous avons délogé cette blessure, avec l’accord de votre Âme. N’entendez pas qu’il y a eu intrusion ici. Vous pouvez dès lors, en ce moment, décider que cette expérience n’a pas lieu, et elle n’aura pas lieu. N’entendez pas ici que vous êtes forcés à quoi que ce soit. Nous vous proposons simplement d’ouvrir votre cœur pour travailler avec vos propres Guides à votre guérison. 

Nous vous enveloppons de nos énergies amoureuses pour déloger cette mémoire de vous, pour que vous puissiez retourner maintenant à la vérité toute simple de l’aventure humaine. Vous vous êtes vous-mêmes plongés dans une expérience d’oubli, pour véritablement vivre le processus de vous souvenir et de retourner ainsi à votre état d’Être naturel, soit celui de la Super Conscience. C’est ce que vous êtes, c’est ce que nous sommes, c’est ce que tous les Êtres sont dans leur forme géométrique sacrée la plus pure. 

Chers Amours, nous sommes ravis d’avoir pris ce temps avec vous pour vous transmettre ce message d’amour, de vitalité et de transformation qui, nous le souhaitons, va apporter un changement concret dans votre vie. En vous syntonisant avec l’intention originale de votre Âme d’aller vivre cette expérience d’oubli terrestre, simplement et sans jugement, vous vous alignez avec cette porte en vous qui ouvre la voie à l’Âme et à des changements très concrets dans votre vie. Si vous vous y autorisez, d’ici les trois prochaines semaines, vous aurez déjà constaté les bienfaits de ce changement de regard en vous. 

N’entendez pas que ce sont nos énergies qui créent ce changement. Ce sont vos propres énergies qui reviennent vers vous pour vous apporter ce changement. Célébrez cela, chers Êtres! Il s’agit de vos propres retrouvailles avec vous-même. 

Nous sommes ravis d’avoir pris ce temps avec vous, chers Amours. Nous vous remercions de votre ouverture du cœur, de votre accueil, et de votre tendresse, à la fois envers vous-même, envers nous, et envers vos frères et sœurs incarnés. 

Salutations à vous, chers Enfants de la Terre. Nous allons maintenant quitter. 

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle
 


La conquête du feu intérieur - Par le Collectif Ashtar - 20 décembre 2008 

 

Salutations à vous, chers enfants de la Terre,

 

Nous aimerions prendre un temps avec vous pour vous entretenir d’un sujet mal compris de votre monde, mais qui pourtant fait partie de votre vie de façon quasi permanente. Il s’agit de l’énergie du feu, un thème quelque peu «brûlant», mais combien intime à votre vie quotidienne. 

Lorsque les humains observent la fréquence vibratoire de l’Être divin en eux, ils ont l’impression que plusieurs aspects d’eux ne sont pas en résonance avec cet aspect divin. Ils interprètent alors qu’il leur faut se séparer des aspects moins vivants d’eux-mêmes pour se présenter à la porte du Nouveau Monde, devant leur Âme divine, épurés de tout ce qui ne fait pas sens pour eux. 

Certes, nous proposons aux Êtres de s’épurer. Nous ne disons pas de ne pas faire de travail sur soi. Il est essentiel que les Êtres se questionnent. Mais le questionnement ne doit pas conduire les Êtres à renoncer à des aspects d’eux-mêmes pour en favoriser d’autres, au contraire. Il s’agit plutôt d’observer de façon très objective les aspects de soi qui ont été mis de côté, jugés et interprétés, pour mieux les éclairer. Quels sont ces aspects? 

Puisque la présence de ces aspects crée des contractions et des limitations chez l’Être, il a naturellement l’impression qu’il lui faut s’en séparer pour s’alléger. Mais il s’agit ici d’une erreur de calcul, puisque la réalité est exactement l’inverse. Ces éléments limitent l’Être précisément parce qu’il cherche à s’en séparer. Dès qu’il choisit de les éclairer, sa réalité se modifie. C’est là toute la nuance de notre propos. 

L’évolution ne consiste pas à se séparer des aspects de soi plus lourds, mais plutôt à les éclairer. Comment les éclairer? En les accueillant, en les observant et en les aimant. Cela ne veut pas dire qu’il faut devenir totalement UN avec ses ombres, mais les éléments plus ombrageux en soi doivent être éclairés par la lumière en soi. Et pour être éclairés, ils doivent être observés, reconnus et aimés pour ce qu’ils sont, et non pour ce qu’ils devraient être. 

Nous ne proposons pas aux Êtres d’aimer leur colère au point de ne devenir que colère. Mais lorsque celle-ci se présente, si l’Être se juge de l’expérimenter en se disant: «puisque les grands Maîtres ne sont jamais en colère – ce qui, soit dit en passant, est une interprétation incorrecte – si je veux devenir Maître, je dois renoncer à ma colère». Voilà qu’il néglige un aspect de feu fondamental en lui. 

Reconquérir le feu 

Le feu est vraiment un élément à reconquérir pour plusieurs humains, parce qu’il a été grandement jugé sur Terre. Cet énoncé est encore plus vrai chez les Travailleurs de Lumière, de par leur état de conscience plus large qui les amène à ressentir intensément les mondes d’amour et de lumière qui les entourent. Ils jugent ainsi la colère qu’ils considèrent être à l’origine des conflits mondiaux, des guerres et des souffrances humaines, et veulent alors s’en séparer. 

Chers Travailleurs de Lumière, le feu en vous est fragilisé parce que vous l’avez jugé. Ce feu est l’élément qui vous permet de transformer votre vie avec force, car il génère en vous l’énergie nécessaire pour donner la vie à la matière et à vos rêves. Si vous jugez l’aspect destructeur du feu, vous jugez aussi son aspect transformateur lumineux. 

Vous voilà maintenant rendus à l’étape de reconquérir ce feu intérieur, parce que votre évolution terrestre est directement liée au retour équilibré de cet élément. Tout ne dépend pas du feu ici, mais il faut comprendre que l’ensemble des éléments est nécessaire à la transformation de votre monde. Puisque le feu est actuellement le plus carencé d’entre eux sur votre planète, il est donc naturel que ce soit celui à reconquérir en priorité. 

S’il n’y avait qu’un seul thème à vous proposer en cette période de fin de cycle terrestre, ce serait celui-ci: «La conquête de votre feu intérieur». Ce feu, il existe déjà au niveau subtil en vous. Il a été très puissant dans d’autres incarnations, mais constatez que dans cette vie, ce n’est pas un élément qui caractérise la plupart d’entre vous. Les Travailleurs de Lumière ne sont pas perçus comme étant des Êtres parfois colériques, incisifs et très directs, possédant beaucoup de feu. Ces éléments ne sont pas leurs caractéristiques principales. 

Les envahisseurs 

Chers Êtres d’amour, ce qui est intéressant de constater ici c’est que si ces éléments ne sont pas les plus présents en vous en ce moment, c’est parce qu’ils le sont à un niveau plus subtil. Ils sont ce que vous considérez être «vos envahisseurs extérieurs», ces énergies qui semblent vous limiter et vous empêcher d’aller de l’avant dans votre vie. Ces éléments sont des représentations extérieures de ce feu intérieur que vous avez jugé. 

Voilà qui pourrait vous surprendre, mais dès qu’un Être juge un aspect de lui, il le magnétise à l’extérieur et cet élément reviendra le hanter par la suite. D’abord, il aura l’impression de ne pas le porter en lui. Il se dira que l’Être devant lui, qui semble colérique, ne lui ressemble pas puisque lui est de nature pacifique et calme. Mais s’il choisit d’être pacifique et calme parce que la colère est selon lui non lumineuse (dualité), voilà qu’il magnétisera la colère à l’extérieur. C’est un aspect de lui qui cherchera à revenir à la maison (soi). Lorsque cet aspect sera compris, aimé et accueilli, l’Être cessera de le magnétiser à l’extérieur et le calme intérieur (et extérieur) reviendra. 

Vous avez tous déjà expérimenté dans cette vie le feu en vous: un feu de transformation où tout à coup, il vous fallait utiliser toutes vos ressources intérieures, votre puissance et votre conviction pour modifier un élément de votre vie. Prenez un moment maintenant pour reconnecter avec l’une de vos expériences passées où vous avez utilisé votre feu intérieur et imprimez la sensation vécue en vous. 

(Pause) 

Et maintenant, lorsque le feu se représente, il y a une hésitation, une crainte, parce que tout à coup, vous vous dites: «voilà, le feu n’est pas très spirituel, il ne correspond pas à un élément divin, c’est un élément de destruction alors que les Êtres sont en construction». Peut-être. Mais en même temps, vous savez très bien que lorsque le feu traverse vos champs de récoltes, ces dernières sont encore plus abondantes par la suite. Le feu n’a pas que l’effet de détruire. Il a aussi l’effet de reconstruire, de permettre à la vie de renaître. 

Le feu en soi n’est pas un élément à proscrire de la Création, au contraire. C’est un élément très puissant dans la tridimensionnalité, car il permet l’évolution et la transformation de la vie. 

Le feu subtil 

Dans les mondes plus subtils, le feu est très lumineux et ne brûle pas. Il est même tiède. Dans les hautes fréquences vibratoires, le feu n’a pas besoin de brûler puisqu’il est pure lumière. Mais lorsqu’il abaisse sa fréquence pour entrer dans la tridimensionnalité, il devient alors à la fois lumière et destruction. C’est un feu qui s’est polarisé parce que la matière imposait la polarisation. Ce n’est pas que le feu soit destructeur de par sa nature, mais dans la matière, il est devenu à la fois lumière et destruction parce qu’il a pris cette polarité afin d’accompagner les humains dans la dualité. Et, une fois dans la dualité, vous avez jugé la portion brûlante du feu et avez glorifié sa partie lumineuse. Mais il s’agit de la même énergie, polarisée en deux aspects différents. 

Constatez ici que le feu n’a pas que l’effet de détruire. Il a surtout l’effet de donner aux Êtres la force de dépasser leurs limites. Dans la matière, l’aspect jugé du feu va maintenant chercher à se manifester, à se déployer, pour que chacun puisse honorer son Être et retrouver son équilibre lumière/feu intérieur. Ce feu permettra à chacun de se déployer dans son mouvement individuel, lui donnera la force de dépasser ses limites et l’invitera à transformer concrètement sa vie. 

Les Maîtres du feu 

Qui sont les Maîtres du feu, chers Êtres? Ce sont vos amis les Dragons. Ces énergies ont été évacuées de votre planète parce que collectivement, les humains ont jugé la polarité destructrice du feu. Ce faisant, ils ont jugé les gardiens du feu et les ont invités à quitter le plan terrestre. Par amour pour les humains et par respect pour la vie, l’énergie des Dragons a quitté votre plan terrestre il y a de cela plusieurs milliers d’années. Et maintenant, ces gardiens du feu reviennent dans l’aura de votre planète. Dans la période actuelle, le feu des Dragons sera de plus en plus présent et ceci sera particulièrement vrai pour les Travailleurs de Lumière. 

Chers humains incarnés, sachez que plusieurs d’entre vous ont récemment été associés à un guide Dragon pour faciliter l’intégration de l’élément feu en vous. Si vous vous questionnez à savoir si vous faites partie de cette liste, observez simplement l’enthousiasme intérieur que vous ressentez en ce moment lisant ces mots et vous saurez si cela s’applique à vous. Vous pouvez aussi le demander intérieurement afin d’établir un lien conscient avec eux. Vous serez alors mis en relation directe avec l’un d’entre eux. 

La réalité des Dragons ne correspond pas à votre mythologie qui suggère qu’ils brûlent tout sur leur passage. Ils ont un respect absolument total pour la vie. Mais si un Être tente de dépasser leurs limites, voilà qu’ils présenteront leur feu pour imposer le respect. 

Les Dragons sont des Êtres très amoureux que vous connaissez déjà au niveau cellulaire. Ils sont joueurs et très rieurs. Vous pouvez leur parler sans craindre qu’ils ne s’offusquent. Ils ont une énergie enveloppante, mais aussi directive - non pas dans le sens qu’ils disent aux Êtres quoi faire, mais ils les stimulent à diriger leur vie. En d’autres termes, ils nourrissent le Maître en chacun et ne se laissent pas influencer par l’état de victime parfois chéri par certains humains. Ce sont des alliés énergétiques. 

Si vous tentez de convaincre les Dragons que vous n’êtes pas en mesure de faire ceci ou cela, ils ne vont pas être bernés, car ils savent qui vous êtes. Vous pouvez tenter de vous convaincre vous-mêmes qu’un obstacle est insurmontable, mais nous préférons vous prévenir tout de suite que vous ne pourrez duper les Dragons. 

Construire ou détruire 

Rappelez-vous qu’à la base, le feu stimule la créativité en chacun. Il est la Lumière de Vie de l’Univers. C’est pour accompagner les humains dans la dualité qu’il s’est polarisé en lumière et en destruction. 

Si un Être utilise un marteau pour construire une demeure, il peut aussi s’en servir pour la détruire. S’il n’observe que la capacité de destruction du marteau, il pourrait être tenté de se priver de cet outil pour construire sa maison en se disant: «puisqu’un marteau peut détruire, je préfère m’en passer». Et si l’Être juge la capacité de destruction du marteau, il ne pourra apprécier sa capacité de construction. 

Dès qu’un Être juge un aspect du feu, il juge tout le feu, même celui qui lui permet de construire sa vie, de lui donner la force de l’orienter comme il le souhaite. 

Plusieurs Êtres jugent les humains qu’ils considèrent être trop brusques les uns envers les autres, qu’ils considèrent manquer de finesse, de gentillesse et de bonté. Pour compenser cela, ils se disent que tout ce qui n’est pas gentillesse, bonté et douceur en eux ne fera pas partie de leur vie. 

Il est certes naturel de s’entourer d’Êtres aimants et de s’éloigner de ceux plus violents, nous en convenons. Mais si ce choix est accompagné d’un jugement, cela devient moins intéressant. 

Si un Être considère les conflits mondiaux et les voies de séparation entre les hommes comme étant indignes de la lumière de Dieu, il les polarise au niveau de l’ombre en les privant de son feu de transformation lumineux. Il observe alors devant lui une représentation extérieure de son feu intérieur qu’il considère être ombrageux parce qu’il peut détruire. Le feu peut détruire certes, mais il peut aussi construire. 

La transformation 

En jugeant certains aspects de ce feu, plusieurs Êtres se sont séparés de tous ses aspects, incluant ceux plus lumineux. Ce feu s’inscrit ici dans un thème essentiel plus vaste de conquête de l’équilibre intérieur. Il y a donc un feu à reconquérir ici, et votre ami Dragon est envoyé en ce moment pour vous aider à vous recentrer et à trouver la force requise en vous pour transformer votre vie comme vous le souhaitez. 

Le feu est vraiment divin chers amis, il n’est pas le diable. Ce sont les humains qui ont décidé de polariser sa portion destructrice au niveau du diable, en imaginant une sorte d’enfer où les Êtres y brûlent à perpétuité. Quel est cet enfer, si ce n’est un aspect de la grande lumière du feu. 

La polarité destructrice du feu a été tant et tant jugée sur votre plan de conscience qu’elle a créé un conflit de séparation important. Les Êtres humains se sont emprisonnés en s’imaginant que tout ce qui était colère et destruction devait être banni de votre planète. Et c’est là le drame, puisque ces éléments ne cherchent pas à être bannis, mais plutôt à retrouver leur équilibre, à être aimés et ramenés au niveau de votre cœur sacré. Voilà donc une invitation à retrouver l’équilibre en vous, chers amis. 

Vous n’avez pas «à faire» chers amis. Nous vous invitons plutôt «à être». Soyez qui vous êtes, dans la simplicité de votre coeur. Et si vous le choisissez, à partir de ce cœur sacré de votre Être, invitez votre ami Dragon à vous accompagner pour mieux vous retrouver vous-mêmes. Vous ressentirez alors son énergie en vous et à vos côtés. 

Nous vous saluons chers amis. Nous vous aimons et vous enveloppons tendrement de notre amour céleste. 

Salutations à vous

 

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle


Écrit par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com) 

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci