Christ’Al Chaya (Rosanna Narducci) - 2019

Categorie Canalisation 1
Date
2019
Niveau Canalisation
3
Pages
27
Auteur (s)
Entité (s)





Christ’Al Chaya – Janvier 2019

Bien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des douze Cristaux Maîtres d’An, d’Orion d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’Al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire, dans cette urgence d’adombrement de votre Être solaire.

Chères âmes, vous êtes aujourd’hui arrivées à une période qui a besoin de retrouver une certaine cohérence. Votre planète connaît des problèmes d’ordre climatique et évidemment, les pouvoirs qui contrôlent votre planète, veulent parler d’une croissance économique verte et pérenne simplement par peur de devenir impopulaires, mais en réalité, ils se moquent de sacrifier la biosphère de votre planète.

De jeunes adolescents comme Greta Thunberg, une suédoise de 15 ans a incité les étudiants du monde entier à ne pas aller en cours pour signe de protestation contre l’inaction des gouvernements face aux changements climatiques. Cette enfant, jeune adolescente, est un espoir pour l’humanité future. Ses mots ont la clarté du cristal et la puissance du cristal qui consiste à trancher par la pureté, la vérité, l’authenticité, la rigueur. Cette jeune fille dit : « vous prétendez aimer vos enfants mais vous leur volez l’avenir ». C’est ce qu’il se passe aujourd’hui. Tous les éléments, l’air, l’eau, le feu, la terre, l’éther sont désorganisés par ceux qui veulent maintenir leur pouvoir sur cette planète : les monarques conquérants. Mais les langues se délient.

Monique Pinson Charlot qui était invitée à une émission télévisée, a dit clairement que tous les experts, qu’ils soient de gauche, de droite, dénoncent la fraude fiscale des plus riches de cette planète qui représentent environ quatre-vingts milliards d’euros en moins dans les recettes fiscales de l’état, ce qui est équivalent au déficit public français. Elle utilise le mot de fraude fiscale, mais en réalité, toutes les lois qui sont créées, légalisent le détournement de l’argent que possèdent les plus riches. Cette fraude fiscale est comme une arme financière pour asservir le peuple. On vous raconte qu’il y a un déficit et que c’est le peuple qui doit le rembourser. Or, ce déficit est construit précisément pour ceux qui détiennent tous les rênes du pouvoir. Alors, aujourd’hui que les pontes se solarisent, qu’il n’y a plus d’extensions rebelles chefs pour contenir toute la colère : le peuple est en colère. Il ne peut plus croire que l’aide viendra de vos gouvernements, car vos politiques, n’en n’ont que faire du salut global. Ce qui les intéresse, ce n’est pas le service au bien commun, mais c’est se servir. Ils sont avides de pouvoir, d’argent et tous ces capitalistes sont en train de détruire votre humanité, sont en train de détruire votre planète.

L’heure n’est pas à la dénonciation, mais au dévoilement d’un fonctionnement d’une oligarchie hautement prédatrice. La pensée critique est de plus en plus censurée par les médias qui sont à la solde du gouvernement mondial. Il n’y a qu’une pensée unique. Il est clair, qu’avant de proposer le changement, les colères doivent être traitées. Ce qui est caché doit être dévoilé. L’ancien monde doit mourir. Le seul danger qui existe, c’est que la colère est une énergie et qu’elle risque d’être récupérée par ceux qui espèrent récupérer du pouvoir.

Alors, ne jouez pas le jeu des involutifs, car les involutifs ne changeront pas de façon extérieure, mais le changement, la guérison, la réconciliation doit se vivre depuis votre intériorité. C’est vous, en tant qu’humains de la Terre, qui possédez ce double patrimoine, qui représentez l’espoir, la possibilité d’une transmutation, d’une solarisation totale de toutes les humanités. Maab s’est servie du métissage pour s’introduire en chaque Être, pour s’infiltrer et semer le doute, la corruption, l’inégalité. Alors, je vous en conjure, cessez de lui donner raison et que ce métissage, ce patrimoine, soit votre force au service de l’amour, au service du bien commun. Ne croyez pas que vous n’avez pas les compétences nécessaires ou les moyens financiers pour changer votre environnement, non point. Votre force est votre croissance spirituelle, qui donnera la pleine intensité au rayonnement de votre Être solaire qui s’incarne.

Chères âmes, en 2019 nous allons activer un portail de solarisation en Éthiopie. Il dévoilera tout ce qui est encore caché, car les hologrammes, les inserts holographiques se désintégreront et vous verrez ce qu’on a voulu vous cacher. Il est également grand temps que vous compreniez que vous êtes partenaires dans ce grand mouvement de changement planétaire, partenaires avec les Maîtres d’Ascension, partenaires dans ce changement de matrice de la Terre.

Le réseau des travailleurs de lumière qui se tisse depuis quelques années, va être renforcé dès le printemps 2019. Je vous invite à participer à un événement exceptionnel où je définirai les grandes lignes des sociétés futures dans le séminaire sur les îlots de lumière. Pendant que vos sociétés involutives et leurs systèmes s’effritent, il est temps de penser, de structurer les fondements d’une humanité nouvelle, une humanité pleinement consciente de ses valeurs spirituelles, une humanité capable de les manifester, une humanité qui exerce son plein potentiel d’amour, de lien d’amour et d’amour éternel. Ce sont les Êtres solaires qui s’incarnent, qui seront les relais de la gouvernance de la Source unique d’amour. Ce sont les Êtres solaires incarnés dans vos corps compatibles, qui transmettront la pleine sagesse pour organiser tous les systèmes du monde futur. C’est pour cela que je demande une école Melchisedech avec les leaders : Shamir pour la lignée Bel Ashatan, Shamira pour la lignée Chaya et Sha Amin Ra pour la lignée Khéopsis.

Bien sûr, les écoles Melchisedech vont progressivement s’ouvrir et s’implanter dans le monde. Alors, chères âmes, comprenez ce que je dis lorsque je parle de l’intronisation du corps d’Ikyos Merk. Il ne s’agit pas simplement d’une entité solaire qui s’incorpore dans un corps. Ma pensée est plus vaste. Il s’agit de cette deuxième naissance dont vous a parlé le Christ, il y a deux mille ans de cela. L’adombrement de votre Être solaire est la naissance du Christ Cosmique en vous, comme à l’extérieur de vous-même. Comprenez cela, CAR CELA EST.

Lors du séminaire de la préparation du voyage en Éthiopie, j’expliquerai quels sont les changements et les spécificités des cinq prochains portails de solarisation. Leurs rôles seront différents des précédents portails qui traitaient spécifiquement des extensions et de leur environnement. Au courant de l’année 2019, lorsque j’aborderai les enseignements qui concernent la descente de l’Être solaire, l’Être solaire qui s’éveille, je vous donnerai des explications supplémentaires pour bien comprendre les différentes nuances qui concernent les leurres, nuances entre implants et structures leurres, nuances entre leurres séquentiels et leurres répliquants. Je vous expliquerai comment ces leurres agissent dans la toile de vie et le rôle du portail de l’Éthiopie face à ces leurres, comment ils ont été créés et aussi les leurres séquentiels mémoriels.

Chères âmes, voila la pensée que je voulais partager avec vous, en ce début d’année 2019. Recevez les pluies de bénédictions, d’amour de la Source Première. Recevez l’intégrité, la transparence et l’humilité. Que ces qualités puissent éveiller en vous l’état d’unité intérieur retrouvé.

Soyez remerciées chères âmes, pleinement remerciées et guidées dans ce processus d’ascension.

OM SHANTI CHAYA


Christ’Al Chaya – Février 2019

Hod Ha Melek Zedek Melchisedech Meschiah

Bien-aimés de l’Un, soyez les bienvenus, soyez accueillis, accueillis et entourés par la présence des douze Cristaux Maîtres d’An, d’Orion d’où je suis, pleinement accueillis dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’Al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, chères âmes, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans cette descente de votre Être solaire.

Dans quelques jours, nous serons réunis au Château de Longeval pour une méditation pour la paix globale. Cette paix globale ne concerne pas uniquement votre humanité terrestre, elle concerne également d’autres humanités pour qui vous ouvrez le chemin de la rédemption, de la réconciliation et de la solarisation. Vous avez besoin d’ouvrir vos cœurs car c’est le coeur qui est pure conscience d’amour, qui est unité d’amour, c’est le cœur qui est cette unité, cette demeure suprême du Soi Divin. Bien sûr, lorsque l’on vous parle de la descente de l’Être solaire, vous pensez à l’intégration du Moi Christique. Les Maîtres ascensionnés vous parlent de cette intégration, mais lorsque je vous parle de l’intégration de votre Etre solaire, je vous parle également de tout son environnement, l’environnement du temps des guerres galactiques qui ont créé des blessures en lui et qui l’ont en partie, morcelé à travers ses extensions. Tous les portails de rédemption et de solarisation qui ont été activés jusqu’à ce jour, jusqu’au dernier portail d’Atacama au Chili, ont permis de visiter les aspects douloureux de l’Etre solaire, ont emmené les extensions vers la solarisation, ainsi que tout l’environnement involutif lié aux extensions victimes, notamment.

Les prochains portails sont placés sur des vortex de Shamballa précisément pour que dans sa descente, l’Être solaire puisse maintenir intactes toutes les mémoires des mondes unitaires contenant toutes les informations pour la création d’îlots de lumière et pour les grands changements qui sont à opérer. Alors pendant cette descente, l’Être solaire ne peut plus être perturbé par les extensions rebelles en colère, au contraire, c’est au moment même où il va descendre à travers ces vortex de Shamballa, accompagné de toute cette information précieuse, qu’une alchimie va s’opérer, une alchimie environnementale qui agira directement sur ces extensions en colère qui, peu à peu, vont se calmer, peu à peu vont retrouver l’amour, la voie de l’allégeance et finalement, devenir des alliés de l’Être solaire qui s’incorpore peu à peu dans son véhicule compatible humain. Comprenez cela, car CELA EST.

Comprenez également que l’unité du cœur, de l’esprit et du corps, ne peut s’obtenir dans la dispersion des paroles, des vains bavardages, des spéculations, l’unité et la paix se ressentent lorsque vous êtes dans le silence extérieur et intérieur. Seule la Divine Présence Je Suis peut s’exprimer à travers vous, peut vous inspirer si vous avez réussi à atteindre cet état de silence intérieur, un état de fluidité, de vacuité. Chères âmes, trouvez cette stabilité au cœur du Sacré Cœur.

Le portail de l’Éthiopie se nomme « Itza Yamin Ra », cela signifie « Laisse rayonner ton Être solaire en toi ». C’est cette alliance, c’est cette unité d’amour avec ton Être solaire qui va permettre à ta part humaine de parcourir le chemin du service au bien commun. Ne confondez point les codes lucifériens et le chemin luciférien. Les codes ne sont le résultat que d’un métissage, métissage qui a été déséquilibré à cause du jugement de l’Être solaire sur lui-même jusqu’à créer une multitude d’extensions rebelles, jusqu’à créer des pontes. Ce déséquilibre à l’intérieur des codes lucifériens, est en train d’être rétabli par la solarisation des pontes dans le portail d’Atacama et peu à peu, nous arrivons à 50 % de codes christiques, de codes du Germe Un et 50 % de codes démons. C’est dans l’équilibre de ce pourcentage que l’éducation de Conscience Melchisedech peut être intégrée par la part humaine et c’est l’éducation de conscience qui va nourrir, renforcer le Germe Un pour qu’il puisse enfin grandir et s’épanouir, exercer sa pleine autorité sur la part involutive, sur la part héritée des démons.

Mais pour cela, il faut aussi vérifier le chemin par l’initiation du choix. Le chemin luciférien est l’excès, l’excès de désir qui déséquilibre les cinq sens. Pour accomplir le chemin christique, seule l’allégeance le permet. L’allégeance n’est ni soumission, ni dissidence, ni besoin de reconnaissance, ni calcul, le chemin d’allégeance ne se vit pas dans la tête, mais dans le cœur d’amour. Il n’y a aucune volonté de prendre le pouvoir sur autrui, aucune volonté de donner son pouvoir, car celui qui peut choisir en toute conscience de suivre le chemin d’allégeance, a rétabli en lui le lien d’amour, a accepté l’ordre divin qui dit que le féminin précède le masculin, car le souffle du féminin sacré transmet les germes de la Source originelle, ces germes apportent l’équilibre de la Trinité Sainte « amour – lien d’amour – amour éternel ». Cette Trinité qui se rétablit, protège aussi toutes les informations que l’Être solaire veut vous transmettre dans sa descente, à travers ses parts multidimensionnelles ascensionnées et ascensionnables.

Chères âmes, soyez en paix, soyez instrument de paix, soyez puissance d’amour qui régénère et ré-harmonise le corps de l’humanité terrestre.

OM SHANTI CHAYA


Christ’Al Chaya – Juillet 2019

Bien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenues chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des douze Cristaux Maîtres d’An, d’Orion d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’Al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion. Je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus de naissance de votre Être solaire, dans ce processus d’intégration de votre Être solaire.

Chères âmes, sur Terre, vous êtes en mesure de créer un arbre généalogique de vos lignées terrestres. Vous pouvez avoir des informations sur la naissance, la mort, les événements majeurs de vos ancêtres. À chaque fois que vos ancêtres n’ont pas su intégrer leurs douleurs, ils laissent-là une sorte de symptôme, de reliquat énergétique qui se transmet dans la descendance. C’est seulement lorsque vous vivez dans votre biologie cellulaire, la naissance, que vous pouvez récupérer de l’énergie pour découvrir ce qu’il s’est joué dans votre généalogie.

Seulement aujourd’hui, chères âmes, il y a les particules adamantines qui descendent périodiquement et les deux cent mille cellules de mitochondrie qui fournissent l’énergie, ont également un ADN mitochondrial qui est la mémoire de votre lignée. Cette mémoire est aussi en lien avec la mémoire de votre généalogie solaire, stellaire, car cet ADN mitochondrial reçoit des informations de vos particules adamantines qui descendent. Vous ne pouvez pas composer votre arbre généalogique galactique, vous n’avez pas de moyen direct pour faire vos recherches. C’est la raison pour laquelle, nous vous avons transmis à travers Shamira, les Mémoires d’Orion. Ainsi, vous pouvez accéder à la généalogie galactique, celle que vous portez à l’intérieur même de votre ADN, celle que vous avez revisitée maintes et maintes fois dans vos incarnations terrestres successives.

Lorsqu’un enfant naît dans une famille, il doit survivre, être nourri, être choyé. Il doit être inclus dans une famille, sinon, il mourrait. Eh bien, l’enfant qui arrive sur Terre, boit toutes les émotions. Il est imprégné de toutes les émotions qui sont autour de lui, en lien avec sa mère, puis son père et tous les membres de sa famille, il est traversé, fusionné aux émotions de son clan. Ainsi, il inclut la mémoire de la lignée.

Votre Être solaire lorsqu’il descend, a besoin de traverser les portails de rédemption et de solarisation, car à travers ses extensions multiples, il peut visiter et honorer tout ce qu’il n’a pas su intégrer du temps des guerres galactiques, toutes ces douleurs, toutes ces terreurs, toute sa culpabilité et toute la honte également. En s’incarnant sur Terre, l’Être solaire se laisse traverser par la conscience du collectif. Plus il s’incarne, plus il est lié à cette conscience collective et il peut ressentir des blessures qui ne sont pas seulement ses propres blessures, mais qui sont celles des grandes familles maîtresses, ces familles qui ont transmis les codes du Germe UN christique, ces familles qui ont également transmis la mémoire de l’intrusion, la mémoire du secret, la mémoire du sentiment d’avoir échoué.

L’Être solaire qui descend et s’incarne dans son véhicule compatible, a besoin de cette alliance, car il alterne entre les mémoires des codes individuels et les mémoires des codes collectifs. Si vous ne retraversez pas la mémoire biologique de votre histoire, de celle qui est inscrite en vous et que vous avez pourtant oubliée, si vous ne retraversez pas biologiquement cette mémoire, vous demeurerez amputés, d’une part de votre réalité intérieure. Comme le héros Achille de la mythologie grecque, vous resterez dans l’illusion de votre invincibilité, mais vous n’irez jamais rencontrer vos véritables peurs, vous n’irez jamais dans les strates les plus profondes. Soyez conscients que lorsque l’Être solaire descend à travers ce pilier du Ladakh, il aura forcément besoin que vous puissiez aller au-delà, au-delà de ce premier fleuve du Styx, que vous puissiez pénétrer plus profondément dans ces eaux troubles, non pas pour vous noyer, mais simplement pour libérer la honte, pour libérer ce qui a été insupportable à porter. Comprenez cela CAR CELA EST.

Dans les temps futurs peut-être, certains Êtres solaires pourront transmettre à leurs véhicules compatibles, cette technologie particulière qui nous permet de lire les programmes, les mémoires, contenus dans votre ADN mitochondrial. Mais pour le moment, votre richesse terrestre est précisément dans vos émotions. Elles vous permettent de sentir l’onde de vie, savoir si elle résonne harmonieusement ou s’il y a des dysfonctionnements, si votre âme chante la beauté, la pureté de la Source Mère/Père, ou si votre âme pousse des cris perçants, parce que des parts de vous-mêmes n’ont pas été entendues, n’ont pas été accueillies dans leurs souffrances.

Chères âmes, nous allons au Ladakh activer ce pilier particulier, pour une mise à jour du programme du Germe UN, pour revenir à la beauté, à la pureté du commencement et du sans fin, pour que notre Être solaire puisse aussi récupérer une part de lui-même, récupérer un nouveau souffle. Ainsi, l’Être solaire, tout en naissant, peut inclure toutes les douleurs du clan spirituel, ce collectif Khéopsis et Bel Ashatan.

Certains d’entre vous hésitent peut-être encore à participer à l’enseignement Melchisedech de la deuxième quinzaine de juillet et pourtant, il est également nécessaire de se réapproprier la loi du UN, d’éveiller la Conscience Melchisedech/Christos au cœur même de chacune de vos cellules d’ADN.

Chères âmes, soyez bénies, soyez remerciées, pleinement remerciées et guidées dans votre processus d’ascension.

OM SHANTI CHAYA


Christ’Al Chaya – Août 2019

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des douze Cristaux Maîtres d’An, d’Orion d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’Al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’adombrement de votre Être solaire, dans ce processus d’intégration mémorielle et cellulaire.

Dans quelques jours nous serons au Ladakh pour activer le pilier d’Hémis. Même si ce portail ne concerne pas les extensions directement, il concerne la blessure d’incarnation de votre Être solaire, à savoir, nous allons reconnecter à la blessure de votre première incarnation, de votre première pénétration dans le système terrestre. C’est grâce aux particules solaires qui arrivent au mois d’août que ce travail devient possible, car ces particules solaires vont effectuer une mise à jour des codes pléiadiens et lémuriens. En effet, ces codes sont encore quelque peu parasités, perturbés par toute la mémoire du véhicule homosapiens sapiens qui a expérimenté la survie biologique, la peur et la sécurité et même l’insécurité. Tant que ces codes ne sont pas revisités et transmutés, les codes pléiadiens, eux, ne peuvent pas atteindre leur plein rayonnement.

Après les décisions qui ont été prises concernant le plan Terre, votre Être solaire a voulu envoyer des parts multidimensionnelles de son Être, sous la forme d’Élohims, de géants, de cyclopes, qui vivaient encore sous une forme éthérique non-densifiée. C’est dans un vaisseau, créé par l’Être solaire, l’Unique, que ces parts multidimensionnelles ont traversé des trous de vers, pour se diriger vers Gaïa. Gaïa était dans une autre fréquence vibratoire qui instantanément a provoqué, comme une chute du vaisseau nef qui contenait les parts Élohims de votre Être solaire appelées aussi les explorateurs. En effet, ces explorateurs visitaient différents mondes, les douze bibliothèques évoquées dans les Mémoires d’Orion. Ils ont répertorié différents types de codes, différents patterns, moules énergétiques, différentes empreintes. Et peu à peu sur Terre, ils ont ressenti de la peur, parce qu’ils ne pouvaient pas rejoindre l’Unique, leur Être solaire. Ils se sont sentis perdus sur cette planète qui vibrait déjà dans une densité plus intense, puisqu’il y avait des végétaux, des pierres, il y avait des animaux, des singes.

Peu à peu, ils éprouvaient de la peur, un manque d’amour et cela pouvait provoquer une dégénérescence cellulaire. Alors il leur fallait s’imbriquer davantage à la troisième dimension et ils voulaient créer un corps compatible, capable de recevoir toute l’information qu’ils portaient en eux, cette information qui était l’héritage de l’Unique, de leur Être solaire. Ils commençaient toutes sortes d’expériences en mélangeant différents codes, dont certains issus des grands singes, jusqu’à créer l’homosapiens sapiens, qui devenait un véhicule capable de recevoir toutes les informations qu’ils pouvaient transmettre. Sauf que dans les parts multidimensionnelles de l’Unique qui expérimentait l’entrée dans la matière, il y avait une sorte de culpabilité, car ces parts multidimensionnelles, ces géants, portaient la mémoire en eux des discussions, des désaccords sur la théorie du métissage.

Dans les temps galactiques, Shamira était une visionnaire, mais beaucoup de généticiens qui appartenaient au Conseil de Sirius, ne voyaient pas dans le métissage, quelque chose de positif, bien au contraire. Ils pensaient que le métissage des codes pouvait être dangereux, car la part involutive risquait à tout moment de prendre le dessus à cause de la fragilité de la matrice des codes. Cette matrice des codes depuis le viol d’Ana Maya, avait été affaiblie, fissurée par le métissage des codes maabiens et des codes du Germe Un.

Peu d’Êtres partageaient la pensée de Shamira, qui voyait dans ce métissage des codes, une voie de salut possible, à condition évidemment que l’on éduque la part christique, par la conscience Melchisedech. Alors les parts multidimensionnelles, les géants qui venaient-là expérimenter leur première pénétration dans la matière, ressentaient en eux cette dualité qu’ils avaient déjà exprimée lors des Conseils sur Sirius, lors des Conclaves, des discussions sur le métissage des codes. Et pourtant ils étaient-là, sur Terre et il fallait bien trouver un moyen de lutter contre cette dégénérescence cellulaire qui pourrait les conduire, eux, les immortels jusqu’à la mort et ils avaient peur de la mort.

En même temps, ils avaient créé cet homosapiens sapiens et ils ne savaient pas comment il allait évoluer. Ils éprouvaient de la culpabilité, car ils se sentaient séparés de leur Être solaire, ils se sentaient indignes et égoïstes aussi de vouloir survivre sur cette Terre, qu’ils ne connaissaient pas véritablement. Bien sûr, ces géants utilisaient les corps durant de nombreux siècles, en s’y incorporant pour ne pas oublier les quelques pouvoirs qu’ils avaient encore, héritage de l’Unique, de leur Être solaire. Mais en même temps, ils s’attachaient à leurs créations, à leurs enfants, ces demi-dieux et peu à peu, ils ne voulaient plus incorporer leurs corps. Alors, ils décidèrent de ne plus utiliser la technologie d’incorporation qu’ils connaissaient. Ils pénétraient davantage dans le plan de la troisième dimension, jusqu’à oublier leur nature profonde, jusqu’à perdre leurs attributs divins. Et c’est dans ce véhicule compatible qu’ils ont créé, qu’ils devaient évoluer. Mais les codes qu’ils portaient en eux, ces codes pléiadiens, qui contiennent le plan de réconciliation de tous les univers et les codes lémuriens ont été perturbés, distorsionnés, parce qu’ils ont eu peur, parce qu’ils ont perdu le lien d’amour, parce qu’ils ont oublié la loi d’espace et ils ont eu honte de se servir pendant des siècles des corps de leur propre création.

Alors, chères âmes, aujourd’hui, le temps de l’illusion de la séparation avec l’Unique est achevé. Les cieux vont s’ouvrir pour que votre Être solaire et votre part humaine s’unissent, pour que cette alliance puisse se vivre. Il s’agira donc, d’une seconde naissance. Semble-t-il, une partie de cette humanité a atteint une maturité suffisante pour que l’Être solaire se manifeste, pour que la Conscience christique d’amour s’établisse sur Terre et que toutes les structures soient libérées des forces de dispersion. Alors, chères âmes, en libérant toutes les culpabilités liées à cette première incarnation, à ce moment où vous vous êtes incorporées dans cette troisième dimension, eh bien, nous donnerons ainsi une accélération à la descente de votre Être solaire qui ensuite pourra rencontrer les extensions qui éprouvent de la honte dans le portail du Cambodge en 2020.

Après le Ladakh, Shamira deviendra cette sage-femme qui aidera les Êtres solaires à naître dans leurs véhicules compatibles, à travers la naissance et le projet sens de l’Être solaire. Et puis elle transmettra également une Shaktipath, non seulement, qui neutralisera l’évolution des structures involutives, mais qui pourra aussi les solariser en partie. En tout cas, elle pourra solariser toutes les empreintes qui parasitent les codes lémuriens.

Voilà, chères âmes, ce que je voulais partager avec vous pour ce mois d’août 2019, où ces particules solaires descendent sur la Terre. Prenez le temps durant ce mois d’août 2019 de respirer régulièrement en conscience, de prendre des temps de pause dans la nature et à votre façon d’honorer la vie, d’honorer le plan Terre.

Soyez remerciées, chères âmes, remerciées, guidées dans votre processus d’ascension.

OM SHANTI CHAYA.


Christ’Al Chaya – Septembre 2019

Bien-aimés de l’Un,

Je vous salue, soyez les bienvenues chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des douze Cristaux Maîtres d’An, d’Orion d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’Al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion. Je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire, dans ce processus d’adombrement de votre Être solaire.

Voilà quelques semaines chères âmes, que nous sommes maintenant rentrés de ce voyage du Ladakh, de ce vortex, de ce portail de Shamballa, qui tout simplement traite la blessure de l’incarnation, c’est-à-dire, le refus d’incarnation.

Dans cette blessure qui concerne le refus d’incarnation, il y a certains événements de la vie qui font que, quelquefois vous voudriez vous extraire de ce monde, fuir, voire même mourir. Mais vous êtes bien incarnés sur cette planète et vous ne pouvez, vous y extraire. Cependant vous pouvez regarder différemment le monde, afin de réagir avec bienveillance.

Soyez conscientes chères âmes, que vous pouvez influencer de plus en plus de monde, modifier ce monde et que ce processus de transformation commence à l’intérieur de vous. Si vous pointez sans cesse les autres, rien ne changera, car en réalité, les autres ne peuvent changer. Il n’y a que vous-mêmes qui ayez le pouvoir d’agir sur vous -mêmes dans ce monde.

Si quelqu’un vient vers vous, vous critique, vous juge, vous insulte, vous ne pourrez pas changer cela. Ce qui est factuel est factuel. Mais la façon dont vous allez réagir par rapport à cela, précisément-là, est votre liberté. Vous pouvez choisir de réagir à la violence par la violence, à la colère par la colère ou faire preuve de distance, de longanimité et cela fera une grande différence. Cela vous évitera d’accroître la violence, mais aussi d’en être moins troublé. Bien souvent le problème ne vient pas de ce que l’on vous fait vivre, mais surtout de la réaction que vous pouvez avoir par rapport à ce mal que l’on vous a fait.

Ce pilier d’Hémis est comme une bibliothèque de connaissance qui va transmettre des informations dans la grille cristalline de votre planète en induisant davantage de compassion. Cette compassion est la fréquence émise par vos Êtres solaires dans leurs parts ascensionnées qui séjourneront à l’intérieur de ce pilier d’Hémis, car si vous n’êtes pas prêts à accueillir pleinement votre Être solaire, bien que le processus soit enclenché et que votre Être solaire ait fait le choix de descendre pour rejoindre son véhicule compatible humain, eh bien, sachez chères âmes qu’il ne fera plus des va et vient, qu’il ne sera plus agressé par vos extensions rebelles, car voyez-vous, votre Être solaire pourra prendre refuge à l’intérieur même de ce pilier d’Hémis et à l’intérieur même de ce pilier, contacter d’autres Êtres solaires avec qui il pourra échanger des connaissances, de toute l’expérience de l’ascension qu’il aura vécue dans les mondes magnifiés qu’il a côtoyés précédemment. Comprenez cela, CAR CELA EST.

Je sais, ô combien, la plupart d’entre vous, qui suivez mon enseignement, souhaitez du plus profond de votre Être cette descente de votre Être solaire. Mais dans cette alliance de votre Être solaire et de vous-mêmes en tant qu’Êtres incarnés, devrez-vous faire un choix, devrez-vous émettre une préférence, devrez-vous émettre des doutes, non point ! Vous devrez autant aimer la beauté, la magnificence, le rayonnement de votre Être solaire, que sa part douloureuse inscrite à l’intérieur de vous-mêmes, celle qui se vit dans l’incarnation.

Vous ne pouvez pas seulement accueillir la belle part de vous-mêmes en appelant votre Être solaire d’un côté et de l’autre côté renier votre part humaine qui a encore ses failles, ses traumatismes.

Vous ne devez pas craindre vos failles, vos blessures, ni les éviter, ni seulement les pointer chez d’autres personnes, qui, je vous le rappelle, sont des prolongements de vous-mêmes, vous devrez apprendre à aimer vos failles, c’est-à-dire, les reconnaître, les nommer, les laisser vous traverser sans les juger, sans les justifier, simplement les laisser vous traverser et pendant que vous vous laissez traverser par toutes ces parts obscures à l’intérieur de vous, dans le même temps, développer compassion et rigueur.

Compassion, simplement en évitant de vous juger et rigueur, en prenant la responsabilité de vos intentions, la responsabilité de vous libérer. La libération est un choix. Il s’agit d’apprendre à regarder, à développer l’œil d’Horus, à mettre du sens, ce sens qui est comme un chemin vers votre essence, cette essence qui vous révèle votre véritable nature. Cette nature spirituelle est l’amour et ce lien d’éternité.

Peu importe de savoir si un jour les forces involutives cesseront leur jeu. Peu importe de savoir quel sera leur choix ultime. Ce qui est important aujourd’hui, c’est que vous puissiez entendre la conscience d’amour, cette conscience d’amour qui vous habite à l’intérieur comme à l’extérieur.

Chères âmes, pendant que nous étions au Ladakh, il y a eu une guérison importante : celle de l’archétype de Sha Amin Ra, celui qui chemine vers la réalisation du Soi. Peu importe les forces de dispersion que vous trouverez sur votre chemin d’éveil. Peu importe les parasitages, les intrusions multiples, les abus et les abuseurs.

Aujourd’hui est inscrit même au cœur du Germe Un christique ce regard nouveau, cette conscience nouvelle qui ne s’attache pas aux outrages reçus, mais qui découvre le sens réel, cette foi profonde inscrite en vous, qui vous permet de solariser, de transmuter tout ce qui n’est pas de nature christique, par ce simple regard d’amour d’un Rayonnant, un Rayonnant assis dans le lotus du cœur et dans une juste posture intérieure comme extérieure.

Chères âmes, le pilier d’Hémis solarise, alchimise tous les liens inscrits au cœur même de la matrice qui conserve vos attachements avec les forces de dispersion, tous les liens qui ont été tissés par les peurs, l’ignorance, l’aversion, la convoitise, la jalousie, tous ces liens sont dissous à l’intérieur même de ce pilier d’Hémis qui a pour vocation de recycler l’ensemble des matrices, des codes maîtres de l’ADN/ARN.

Alors, chères âmes, je vous invite dans vos méditations à vous connecter à ce pilier d’Hémis, à demander au Maître El Morya de vous y permettre l’accès et aussi de vous laisser conduire jusqu’à l’intérieur du vaisseau Unity, où vous avez l’opportunité de rencontrer, de dialoguer avec votre Être solaire magnifié, rayonnant.

Chères âmes, voila ce que je souhaitais partager avec vous. Soyez bénies, soyez remerciées, profondément remerciées, remerciées également pour votre soutien, pour votre engagement, pour le choix de votre incarnation. Gratitude à vous qui portez le Plan Terre.

À très bientôt, chères âmes.

OM SHANTI CHAYA.


Christ’Al Chaya – Octobre 2019

Bien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenues chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des douze Cristaux Maîtres d’An, d’Orion d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’Al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion. Je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus de descente, d’adombrement de votre Être solaire, dans ce processus d’ascension de la Terre.*Chères âmes, le prochain portail du Cambodge traitera principalement de la blessure de la honte. Les extensions rebelles sont le reflet de la honte qu’a pu éprouver l’Être solaire parce qu’il s’est jugé et qu’il a refoulé ses émotions. Quand vous refoulez vos émotions, c’est que vous vous jugez au lieu d’accueillir, d’écouter, d’interroger votre enfant intérieur. Vous devriez demander à la partie la plus vulnérable de vous-même, cet enfant intérieur, de vous parler de ses peurs, de ses attentes. Vous devriez l’autoriser à exprimer ses émotions, ses colères, sa tristesse. Mais tant que vous posez un jugement sur vous-même, vous ne pourrez jamais entendre les hurlements de votre enfant intérieur qui se sent blessé, abandonné, rejeté, qui croit qu’il n’a pas le droit d’être aimé, qu’il ne le mérite pas, qu’il n’en vaut pas la peine.

Si vous apprenez à communiquer avec votre petit enfant, vous ne serez plus jamais soumis aux jugements vis-à-vis d’une autre personne qui vivrait ces débordements émotionnels. Comment pouvez-vous accueillir l’autre, dans ses fragilités, dans ses blessures, si vous ne pouvez même pas supporter les hurlements de douleur de votre propre enfant intérieur ? Chaque cri perçant à l’extérieur de vous, vous rappelle qu’il y a une partie de vous qui souffre, que vous continuez de nier, de renier même, parce que vous en avez honte. Vous avez honte de cette extension qui est comme un enfant malformé, un monstre à cacher. En même temps vous vous blâmez, vous vous culpabilisez, mais vous ne pouvez pourtant pas faire autrement que de renier cet enfant hideux. C’est pourtant le vôtre. Il peut changer, il peut se transformer, il peut s’embellir, il peut s’ennoblir à condition que vous puissiez l’aimer, l’accueillir, le reconnaître comme une partie de vous-même. Mais tant que vous ne l’acceptez pas, il fera beaucoup de bruit, il sera en colère contre vous. S’il est en colère, c’est parce qu’il attend que vous le regardiez, il attend une ouverture du cœur. Plutôt que d’éprouver de l’aversion, plutôt que d’ignorer cette part de vous-même, développez la bienveillance du cœur et commencez ce chemin de réconciliation avec vous-même, à l’intérieur de vous-même. Alors la paix viendra en vous et elle se manifestera autour de vous. Vous serez appelé enfant de la Source, artisan de paix.

Cette onde de paix, de tranquillité vient nourrir la part christique contenue dans le Germe Un. Cette onde de paix vient éveiller, mettre en mouvement votre hémisphère droit. Les particules adamantines qui descendent depuis le mois d’août auront également un effet sur votre cerveau. Le corps calleux qui relie vos deux hémisphères va recevoir des particules particulières qui feront en sorte de relier davantage vos deux hémisphères cérébraux. Ainsi, la barrière chimique qui retient les émotions dans le cerveau limbique, va progressivement s’atténuer pour que vos émotions non exprimées ne soient plus refoulées dans le cerveau reptilien. Car toutes les émotions refoulées qui descendent dans le cerveau reptilien, vous mettent en état de survie et cet état de survie génère des émotions particulières face aux prédateurs : soit la fuite et beaucoup d’entre vous fuient, interprètent la vie spirituelle comme une échappatoire, alors que le but est de s’incarner et de rayonner les principes spirituels. D’autres, soumis aux peurs choisissent de combattre et vivent des colères, des colères vécues quelquefois comme une possession. D’autres sont aréactionnels, font le mort pour survivre.

Eh bien, sachez, comprenez, intégrez que les particules adamantines qui descendent depuis l’été 2019, vont diminuer cette barrière chimique qui inhibe les émotions et votre hémisphère droit. Votre hémisphère cérébral droit en connexion avec la conscience de votre Être solaire, va observer tout ce que vous vivez, tout ce que vous avez tenté de refouler pour vous guider à trouver le sens de ce que vous traversez, car il y a un sens beaucoup plus vaste.

Comprenez également que durant le séjour du Ladakh, l’archétype de Sha Amin Ra a évolué, a guéri. Il est libéré de l’intrusion des forces involutives à l’intérieur même de la matrice où il se développait en tant que fœtus. Par analogie, l’humanité se libère de toutes les formes d’emprise, mais cette libération ne peut se faire que dans l’acceptation de l’incarnation, que dans l’acceptation de traverser vos émotions, de retraverser toutes les mémoires enkystées : ainsi, chères âmes, vous n’aurez plus jamais honte.

L’Être solaire peut libérer, intégrer, solariser, recycler ses extensions en lien avec le sentiment de honte, uniquement s’il y a acceptation du pouvoir alchimique de la matière. C’est en venant sur Terre que vous vous métamorphosez, comme une chenille qui doit sortir de son cocon pour devenir un papillon. Vous retraversez ce passage, cette mort initiatique de la naissance, pour déployer vos ailes, vous envoler, pour explorer tous les possibles dans votre dimension complète multidimensionnelle.Chères âmes, je vous appelle pour cette cérémonie, ce rituel d’ouverture du portail du Cambodge. Je vous appelle à vivre comme des Bouddhas. Trop de travailleurs de lumière voudraient conclure et espèrent être à leur dernière incarnation. Vous pouvez effectivement vivre la dernière incarnation dans l’illusion et préparer vos Êtres à vivre dans la conscience multidimensionnelle, dans la reliance et dans ce service qui est connaissance des lois de vie, transmission des lois de vie par le principe d’amour du féminin sacré qui se prépare à recevoir et non à prendre et dans ce don d’amour, car votre devoir d’amour est d’ensemencer la Conscience christique dans toutes les dimensions, dans tous les mondes jusque dans les étoiles sombres, de leur offrir cette invitation à rejoindre les sphères célestes des univers fils, ces univers qui se reconnaissent dans le Père / Mère et qui choisissent l’évolution, qui choisissent la voie de l’amour, de la dévotion.

Chères âmes, soyez pleinement remerciées, remerciées et guidées dans votre processus d’ascension, dans ce processus d’adombrement de votre Être solaire.

OM SHANTI CHAYA


Christ’Al Chaya – Novembre 2019

HOD HA MELEK MELCHISEDECH MESHIAH

Soyez les bienvenues chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des douze Cristaux Maîtres d’An, d’Orion d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’Al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion. Je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus de descente, d’incarnation de votre Être solaire.

Sachez que le prochain portail de solarisation qui traite de la blessure de la honte est toujours bien évidemment situé au Cambodge. Mais l’activation de ce portail ne se fera pas au mois de février 2020, mais se fera plus tard en novembre 2020.

Après réflexion, la Fraternité Dorée d’Orion a considéré que neuf mois seulement d’avril 2019 à janvier/février 2020, neuf mois seulement pour intégrer l’énergie de deux portails de solarisation et d’un pilier aussi important que celui d’Hémis, était difficile. Et puis, il y a également mon canal qui ressent des fatigues énergétiques.

Nous venons à peine de descendre les protocoles qui concernent le portail de l’Éthiopie, la colère. En lien avec la colère, il me semble important de vous donner différents protocoles, différentes façons de contacter les parts émotionnelles de vous-mêmes qui ont vécu de la colère et qui ont vécu des peurs et de la tristesse.

Bien sûr, ceux qui ont suivi le séminaire sur naissance et projet-sens, se souviennent de cette pratique où nous vous mettons en expansion de conscience et nous vous faisons contacter les peurs, la tristesse et la colère. Mais en 2020 vous contacterez ces énergies pour les solariser à travers le souffle solaire, à travers mandat d’incarnation et famille d’âmes et aussi à travers transe en danse de l’Être solaire.

C’est seulement quand ces parts d’ombres sont revisitées, qu’elles peuvent se libérer. Une fois libérées, toute votre biologie cellulaire contacte l’ouverture du cœur, l’ouverture du Sacré Cœur, l’ouverture du cœur de chacune de vos cellules. Lorsque le cœur d’une cellule s’ouvre, c’est le plan de construction de l’ADN qui peut se modifier, qui peut contacter le champ d’information contenu dans l’environnement de la part rayonnante de votre Être solaire. Comprenez cela, CAR CELA EST.

Il me paraît important qu’en 2020 vous puissiez entrer en total alignement de votre Être, que vous puissiez recevoir les rituels initiatiques de votre Être solaire. Ces rituels seront transmis par le souffle sacré, par la respiration, tout comme il y a très longtemps de cela, les initiations étaient transmises par les prêtresses Isis, le cercle des Sorrayans.

Les prêtres Melchisedech transmettaient la connaissance, comme les prêtresses Melchisedech, les Sorrayans. Mais le niveau de transmission était très différent. Le souffle d’Isis transmet les informations directement au cœur matriciel de votre ADN. La connaissance est la transmission de l’enseignement oral de Melchisedech. Cet enseignement est rigueur, il met en lumière tous les aspects de la Divinité et le chemin qu’il vous faut parcourir, pour conscientiser tous les aspects des Rayonnants.

Le souffle a également cette capacité de solariser, de purifier. Il va y avoir des vagues de particules solaires qui vont arriver, que vous allez ressentir à travers le vent, l’élément air. Le vent et le feu vont s’unir pour que l’information contenue dans l’éther puisse s’inscrire, s’imprégner, à l’intérieur même de chacune de vos cellules qui composent votre Être. Ces particules solaires seront comme une trame de lumière visible par votre Être solaire, qui créera ainsi du lien entre vous et lui. Comprenez cela, CAR CELA EST.

Isis retransmet les attributs divins par le souffle, parce que le souffle divin contient deux principes importants, le principe de purification, qui consiste à chasser les démons. Une fois la purification effectuée, le souffle ensemence, apporte ses semences solaires qui à l’intérieur de l’humain, vont grandir, vont nourrir également le Germe UN christique. Ce Germe UN christique se libère progressivement de l’influence des pontes, se libère des entraves, des pactes, des contrats avec les forces involutives.

Ce Germe UN grandit et rayonne de sa puissance d’amour. Il modifie les programmes inscrits en vous, ceux que vous portez, ceux hérités de vos ancêtres, car s’il y a des programmes répétitifs, c’est tout simplement parce que, à l’intérieur même du Germe UN, il y avait ce déséquilibre entre l’information christique et l’informations des forces de dispersion.

Maintenant que le Germe UN christique retrouve son équilibre, que la part christique contenue dans le Germe UN est renforcée, eh bien, ce sont des nouveaux programmes qui vont s’installer à l’intérieur même de votre ADN mitochondrial.

C’est une bonne nouvelle : finies les malédictions, finis les schémas répétitifs de vos ancêtres. Vous allez pouvoir réellement collaborer avec les familles des étoiles, collaborer à l’intérieur même de vos familles d’âmes auxquelles vous appartenez. Comprenez cela, CAR CELA EST.

Une nouvelle trame à l’intérieur même du plan de construction de l’ADN, cela signifie que votre anatomie énergétique est sur le point de changer, que vous allez récupérer de l’énergie, vous sentir plus libres, plus disponibles pour réaliser ce mandat universel, qui est le vôtre, ce mandat d’amour. Comprenez cela chères âmes, CAR CELA EST.

Recevez le pouvoir de solarisation, par la voie de la réconciliation, de la rédemption, pour vous-même et pour l’ensemble.

Sentez-vous unifiées et soyez remerciées, pleinement remerciées et guidées dans votre évolution.

OM SHANTI CHAYA.


Christ’Al Chaya – Décembre 2019

HOD HA MELEK ZEDEK MELCHISEDECH MESHIAH

Soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des douze Cristaux Maîtres d’An, d’Orion d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’Al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion. Je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous préparer à cette descente, à cet adombrement de votre Être solaire, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension et d’intégration cellulaire de votre Être.

Le mois de décembre est un mois très particulier, car il prépare bien sûr, cet événement cabalistique, cet événement symbolique qui est celui du solstice d’hiver, le 21 décembre 2019.

Pendant ce solstice de cette année 2019, eh bien, la nuit sera évidemment la plus longue de l’année, mais dès que cette nuit-là aura passé, eh bien vous le savez, les journées augmentent. Symboliquement, pour que votre lumière, votre puissance de rayonnement augmente, il va falloir descendre plus profondément dans vos obscurités, dans votre passé, dans vos mémoires, dans les profondeurs de vos lignées. C’est en pratiquant la respiration solaire, en pratiquant des exercices de respiration, que vous allez également pouvoir descendre dans ces obscurités les plus profondes, aller dans les forêts de votre inconscient et découvrir tous ces programmes que vous répétez, que vous répétez inlassablement de façon automatique et inconsciente.

Pour cette fin d’année, je propose à chacun et chacune d’entre vous de faire un travail particulier pour connecter la France au manteau galactique d’Orion. Je vous invite à trouver 13 beaux cristaux non polis, que l’on nomme parfois cristaux lémuriens, cristaux de la Lémurie ancienne et à partir du 9 décembre jusqu’au 21 décembre, je vous propose de charger tous les jours un cristal en le mettant en contact avec les 13 Cristaux-Maîtres, 12 Cristaux-Maîtres dans le système d’Orion et 1 Cristal-Maître à l’intérieur de la Terre, qui se trouve dans Télos.

Le 9 décembre, vous prendrez donc votre premier cristal lémurien, vous appellerez le Feu Violet, la Flamme Violette que vous placerez-là au niveau de votre cœur. Ce Feu Violet traversera vos bras, vos mains et se dirigera vers le cristal qui sera là devant vous. Puis vous demanderez à ouvrir l’aura de la pierre en plaçant une lemniscate horizontale couleur or. Puis vous placerez une lemniscate verticale couleur or dans l’intention de connecter ce cristal au Cristal-Maître de Rédemption qui est sur Orion. Pour ceux qui connaissent les sceaux d’Unité Quantique, vous placerez donc le sceau de Rédemption dans ce cristal.

En ouvrant l’aura de la pierre, vous demandez que tous les programmes non-bénéfiques contenus à l’intérieur de cette pierre, dans le passé, dans le présent, dans le futur et dans les univers parallèles soient immédiatement transmutés par le Feu Violet. Et puis, vous laisserez donc l’empreinte du premier Cristal-Maître de Rédemption, pensez rédemption, pensez ouverture du cœur, pensez non-jugement, pensez acceptation totale de toutes les parties de moi-même, pensez acceptation de ce que je suis dans ma totalité, pensez je me fais coupe pour recevoir l’eau de la rédemption. Je suis celui qui accueille toutes les extensions blessées. Je suis celui qui accueille toute la beauté de la lumière des univers Père-Mère.

Et puis le 10 décembre, prenez votre deuxième cristal lémurien, toujours avec le Feu Violet, ouvrez l’aura de la pierre et encodez, encodez ce cristal en le mettant en contact avec le deuxième sceau d’Unité Quantique, le sceau de Solarisation, que je puisse être comme le feu, qui se nourrit aussi bien des détritus que des offrandes, que je devienne conscience de feu, que je devienne puissance d’amour en action.

Et puis, le 11 décembre, prenez votre troisième cristal lémurien, ouvrez l’aura comme je vous l’ai expliqué pour le premier cristal, et encodez cette pierre avec cette double lemniscate. Placez-y le troisième sceau d’Unité Quantique. Puisse ce cristal être connecté au temple d’amour du vortex de la Croix d’Antarion.

Puis le 12 décembre, dans votre cristal, ouvrez l’aura de la pierre et, avec la double lemniscate et le Feu Violet associés, placez-y le quatrième sceau d’Unité Quantique de la Guérison. Ce 12-12, que ma guérison commence par mon lâcher-prise, que ma guérison me permette de retrouver le lien d’amour par le pouvoir du souffle solaire.

Le 13 décembre, prenez votre cinquième cristal, ouvrez l’aura de la pierre et grâce à la lumière violette et à la double lemniscate, mettez-y le sceau de l’Amour. Vous êtes amour, vous êtes le pentagramme, l’équilibre des cinq éléments.

Puis le 14 décembre, prenez votre sixième cristal lémurien et placez-y le sceau de Guérison de la Déesse de la Terre et du Ciel. Demandez l’équilibre des polarités féminines et masculines dans l’école Melchisedech qui se situe sur Mintaka. Demandez l’équilibre des polarités féminines et masculines en vous et autour de vous. Demandez à traverser toutes les initiations qui vont vous permettre de créer cet équilibre.

Puis le 15 décembre, prenez votre septième cristal et par le Feu Violet et la double lemniscate or, informez la pierre du sceau d’Harmonisation de la Kundalini, harmonisation des cinq éléments à l’intérieur de la Terre comme à l’intérieur de vous-même.

Le 16 décembre, prenez votre huitième cristal et grâce au Feu Violet et à la double lemniscate or, placez-y le sceau qui libère les liens dysfonctionnels des couples-parèdres et de l’ensemble des couples de l’humanité, pour que le 1 puisse se refléter dans le 1, pour que, dans le futur de l’humanité, des couples puissent s’unir et être les garants des futurs îlots de lumière.

Le 17 décembre, prenez votre neuvième cristal et par le Feu Violet et la double lemniscate or, placez-y le neuvième sceau d’Unité Quantique, la Réconciliation, pensez réconciliation, pensez pardon, pensez unification.

Puis le 18 décembre, prenez votre dixième cristal et demandez au Feu Violet et à la double lemniscate or, d’informer votre cristal du sceau d’Unification des extensions. Puissiez-vous trouver la force et le courage de convoquer toutes vos extensions victimes et rebelles pour les amener devant les portails de Solarisation afin qu’elles reçoivent les guérisons, les alchimies à l’intérieur même de ces portails.

Puis le 19 décembre, prenez votre onzième cristal. Demandez à la flamme violette et à la double lemniscate or, d’imprimer dans ce cristal l’équilibre des trois plans. Puissiez-vous être inspirés pour nettoyer le corps physique. Puissiez-vous aller vers toutes les initiations du souffle solaire qui vous permettront d’équilibrer le corps émotionnel et le corps mental, pour que vos différents corps puissent servir, s’incliner devant la Divine Présence Je Suis.

Le 20 décembre, prenez votre douzième cristal et par le Feu Violet et la double lemniscate or, demandez à ce que ce cristal s’imprègne de l’alignement à la Divine Présence Je Suis, qu’il puisse recevoir les informations du douzième sceau d’Unité Quantique.

Le 21 décembre 2019, prenez votre treizième cristal. Par la puissance du Feu Violet et de la double lemniscate or, qu’il puisse recevoir l’information du treizième Cristal-Maître, l’Allégeance. Précisément, cette nuit, la plus longue, puissiez-vous recevoir le courage et la force de descendre dans les parties les plus obscures, de pouvoir les explorer et accueillir toutes les parties de vous qui sont en pleurs, qui vivent de la terreur, qui ont besoin d’aide et qui pourtant ne la demande pas, car elles ressentent encore cet orgueil larvé qui leur dit « débrouille-toi, personne ne viendra t’aider ».

Alors, lorsque vous aurez encodé ces treize cristaux, eh bien, trouvez-vous un endroit dans la nature, une forêt peut-être, appelez le gardien des lieux et demandez-lui la permission d’offrir ces treize cristaux en reliance avec les treize Cristaux-Maîtres. Trouvez un endroit dans cette nature, un endroit discret et placez-y ces treize cristaux en lien avec les Cristaux-Maîtres.

Ainsi, plus de personnes feront ce travail, plus la France pourra être libérée progressivement de ses entraves. La France est le cœur de l’Europe, c’est le Graal, ici, dans le pays de Kal.

Nous espérons que les futurs îlots de lumière puissent prendre place. Tous ces cristaux connectés aux Cristaux-Maîtres d’Orion vont aider la Terre à retrouver sa trame cristalline, ramener cette trame cristalline de la France à la norme du Créateur. C’est le cadeau que vous pouvez faire à Terre-Mère pour ce Noël.

Cette offrande d’éléments cristallins à Terre-Mère est comme un geste symbolique qui lui dit : « Mère-Terre, des Êtres solaires s’incarnent. Il vient vivre-là dans cette humanité, le Rayonnant solaire est le Christ qui s’offre à l’humanité nouvelle ».

Ces cristaux formeront comme un onguent, un baume réparateur pour le peuple français, pour la terre de France et nous espérons ainsi inspirer d’autres pays.

Voilà ce que je vous dirai chères âmes. Je vous souhaite un mois de décembre riche en intensité. Je vous souhaite un mois de décembre riche en vibrations d’amour, riche en lumière christique.

Soyez pleinement remerciées et soyez bénies.

OM SHANTI CHAYA.