L'Ile de Pâques, l'heure des vérités

Categorie Vidéo 1
Categorie Video 2
Date
2017
Durée
1:30:00
Type Vidéo
Realisateur(s)





Description - Vidéo

L’île de Pâques n’a cessé d’intriguer depuis que les explorateurs hollandais y ont posé le pied au XVIIIe siècle. D’où sont venus ses habitants ? Comment ont-ils déplacé leurs monumentales statues ? Pourquoi leur civilisation s’est-elle effondrée ? De nouvelles découvertes lèvent le voile sur ces mystères.

Ces énigmatiques colosses de pierre ont fait sa renommé. Mythique bout de terre isolé dans l’océan Pacifique, l’île de Pâques fascine autant que ses moai, depuis sa découverte en 1722 par les Hollandais. « C’est un pays à moitié fantastique, une terre de rêve, écrit Pierre Loti, qui visita l’île en 1872. Les statues, il y en a de deux sortes. D’abord, celles qui sont renversées et brisées ; et puis les autres, effrayantes, d’une époque et d’un visage différents, qui se tiennent encore debout, là-bas, sur l’autre versant de l’île, au fond d’une solitude où plus personne ne va. » Un bout de terre inaccessible et mystique qui ne livre pas facilement ses secrets.

Mystérieux monolithes

Quelles sont les origines des Rapa Nui, les premiers habitants de l’île ? Venaient-ils de Polynésie ou d’Amérique latine, comme l’affirmait l’explorateur norvégien Thor Heyerdahl au milieu du XXe siècle ? Pourquoi ont-ils bâti ces géants de pierre ? Comment les ont-ils déplacés ? Pourquoi leur civilisation a-t-elle périclité ? Ont-ils réellement provoqué leur perte en ravageant leur île avant de s’entretuer ? Évoquée pendant longtemps, la théorie de l’effondrement ou de l’écocide est-elle toujours plausible ? Plusieurs archéologues, dont l’Américaine Jo Anne Van Tilburg, l’Allemand Burkhard Vogt ou encore le Belge Nicolas Cauwe, travaillent depuis une vingtaine d’années pour apporter des réponses à ces questions. Leurs découvertes bouleversent ce que l’on croyait savoir sur ce peuple mystérieux…