Traction Animale - Wikipédia

Categorie Mégalithe 1
Categorie Mégalithe 2





Description - Mégalithe

La traction animale est l'utilisation d'animaux domestiques par l'Homme pour :

  • le transport de personnes et de biens (véhicule hippomobile, char, charrette, traîneau, bât, équitation) ;
  • les travaux agricoles, notamment le labour, mais aussi le travail du sol sans retournement selon les principes de l'agroécologie, l'entretien des cultures (désherbage) et la récolte ;
  • la guerre ;
  • des travaux industriels (actionner des machines telles que noria, treuil ou moulin à huile, trépigneuse, manège) ;
  • le sport et les loisirs avec les concours et les courses d'attelages.
  • Ces animaux sont appelés des animaux de trait. Les hommes peuvent en chevaucher certains, les charger, ou les harnacher.

 

Masse
Un cheval de selle adulte pèse en moyenne 500 kg, les plus lourds des animaux de trait, shire notamment, peuvent atteindre 1 200 kg. On distingue des chevaux légers, moyens et lourds, le poids des équidés est généralement en relation avec leurs proportions (longiligne est léger, médioligne est moyen et bréviligne est lourd).

 La majorité des races de trait n'existent pas avant le xviiie siècle. En Europe, ces animaux sont sélectionnés pour les besoins militaires, notamment la traction des chariots d'artillerie lourde, puis les travaux agricoles.

Poids de cheval equestre : 400-700Kg
Poids de cheval de trait : 500-1000Kg

 

Animaux de trait communs

  • Le cheval et la traction hippomobile, attelage, cheval de trait, équitation,
  • Le mulet est un bon intermédiaire entre le cheval et l'âne. Plus actif et puissant que l'âne, il se déplace aisément en terrain difficile. C'est le compromis idéal en région sèche car à poids et travail égal il consomme 20 à 30 % de nourriture en moins. Il est cependant quasi inapte à se reproduire et son éducation parfois plus difficile est à commencer sur de jeunes animaux1.
  • L'âne est plus petit que la plupart des animaux de trait. Il compense sa force de traction moins importante par de nombreux autres avantages. Il consomme moins de nourriture et peut valoriser du fourrage plus grossier tel que des feuilles, il passe plus facilement dans les endroits exigus comme les serres ou terrasses, il a un comportement moins émotif qu'un cheval, il est très rustique dans les zones sèches, et sa petite taille en fait un animal plus à taille humaine et moins impressionnant1.
  • Le bœuf (taureau castré) est un animal de trait intéressant. En effet, il développe une force de traction importante et est résistant à l'effort. S'il est plus lent que le cheval, cela permet un meilleur contrôle de la machine et minimise grandement le risque d'accident. La possibilité de valoriser la carcasse bovine en fin de carrière est un atout dans les pays où la viande équine est peu consommée. La vache peut également offrir une alternative intéressante. Elle peut fournir en plus de son travail du lait et des veaux pour prendre la suite. Néanmoins, sa puissance de travail est moindre que celle d'un bœuf et elle a des besoins alimentaires supérieurs2.
  • Le zébu.
  • Le dromadaire est un animal de bât et de monte privilégié dans sa zone de répartition. Il fournit aux nomades qui l'utilisent lait, viande et poils pour le tissage et se contente d'une nourriture pauvre dans les zones arides2.
  • Le chameau.
  • L'éléphant.
  • Le renne.
  • Le chien d'attelage (voir voiture à chien).

 

Histoire
L'utilisation de l'énergie animale ne s'est pas faite en même temps que sa domestication. On estime que l'homme a commencé à atteler des bovins à des araires ou des véhicules à roues durant le IVe millénaire av. J.-C. Ces techniques inventées dans l'ancien croissant fertile ou en Ukraine ont par la suite connu un développement mondial3.

Dans les pays industrialisés, l'utilisation des animaux de trait a fortement régressé depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale avec le développement de la mécanisation (moteur à combustion interne et électricité), et garde une place marginale dans le tourisme.

Toutefois, la traction animale garde toute son importance en Afrique subsaharienne où elle se développe.

(Source: Wikipédia ; sous Licence CC BY-SA 3.0)